mardi 22 juin 2021

Séminaire du CRH-LAVUE Lieux et Enjeux, « Mobilités, Visibilités, Croyances : La fabrique de la ville par le religieux »
Cette séance du séminaire Lieux et Enjeux propose, à partir de terrains étrangers, de méthodes et de disciplines croisées (la géographie et la sociologie notamment) d’entrer dans le vif du sujet de la fabrique matérielle et symbolique de la ville, de sa production, au sens d’Henri Lefebvre (1974), par le religieux. Le postulat qui guide la séance est le suivant : le religieux est, à nouveau, un levier fort – discret ou visible –, mais désormais incontournable de l’étude de la fabrique urbaine et de la structuration des territoires. Nous nous intéresserons, pour en discuter, aux mobilités sociales et aux réorganisations spatiales que le religieux (croyances, pratiques ou tactiques politiques) induit à toutes les échelles, du plus local au transnational.
13h30 / David Garbin (University of Kent) :
Infrastructures et urbanisation religieuse (Lagos, Kinshasa)
14h15 / Pierre Yves Trouillet (UMR Passages) :
De la récréation urbaine au partage de lieux de culte ? Hindous, chrétiens et musulmans dans un quartier de Chennai (Inde du Sud)
15h00 / Pause
15h15 / Caroline Rozenholc (ENSA PVS, CRH-LAVUE) :
Tourisme international et spatialités religieuses : quelle contribution à la fabrique de la ville en Israël/Palestine ?
16h00 / Julie Picard (Université de Bordeaux, UMR Passages) :
Migrations, fabrique de la ville du Caire et acteurs minoritaires chrétiens : entre recompositions discrètes, informelles et symboliques
16h45 / Discussion
Lieu : Visioconférence avec public restreint
Adresse : Inscription par mail : caroline.rozenholc@paris-valdeseine.archi.fr

Séminaire recherche en architecture : « Circulation des modèles de l’Afrique vers l’Europe : de l’histoire vers le contemporain »
Ce séminaire a pour ambition d’interroger la circulation des modèles architecturaux qui s’opère à travers le voyage de nombreux architectes entre l’Europe et l’Afrique. Ce séminaire orienté Sud/Nord est la première étape d’une série qui proposera par la suite d’autres orientations Nord/Sud, Sud/Sud, etc. Ce premier séminaire se focalise sur des architectes Européens qui voyagent sur le continent Africain et reviennent en Europe pour exercer en employant un certain nombre de concepts ou de principes issus de leurs voyages. L’histoire de l’architecture est parsemée de voyages d’architectes, qui ont stimulé une formidable créativité ainsi qu’un renouvellement continu des principes architecturaux. On pense aux différents Prix de Rome (1720-1968), qui deviendront ensuite les pensionnaires de la Villa Médicis. On pense également à l’orientalisme qui a traversé tout le XIXe siècle. Puis, plus proche de nous, le « Voyage d’Orient » de Le Corbusier (1910- 1911), semble marquer un tournant particulier dans l’histoire moderne de l’architecture. Ensuite de nombreux voyages d’architectes Européens se dirigent vers différents pays d’Afrique, empruntant ainsi les voies tracées par la colonisation Européenne : André Ravéreau (Région du M’Zab, Algérie), Aldo Van Eyck (Dogons, Mali), George Candilis (Tanger, Casablanca), Shadrach Woods (Tanger, Casablanca), etc. Aujourd’hui encore, ce type de voyage vers l’Afrique reste une étape déterminante pour un très grand nombre d’architectes contemporains de premier plan. Le voyage est un apport remarquable pour plusieurs leviers de la création architecturale contemporaine : retour de matériaux anciens comme la terre crue, conception climatique, rapport au temps, revendication du « bricolage » (Lévi-Strauss, 1962), importance du moment du chantier, etc. La vérification de cette hypothèse permet d’identifier un certain nombre d’ingrédients existants dans le paysage construit africain. Cet inventaire d’éléments devrait
permettre d’engendrer les bases d’une innovation architecturale africaine résolument contemporaine qui peut s’appuyer sur un socle culturel riche d’enseignements.
Programme :
—  MERCEDES VOLAIT (historienne de l’architecture et du patrimoine, directeur de recherche au CNRS, laboratoire InVisu) Ambroise Baudry (1838-1906) ou la double circulation du remploi architectural entre l’Egypte et la France
—  MARILENA KOURNIATI
(architecte et historienne, MCF à l’ENSAPVS, laboratoire EVCAU) Aldo van Eyck, les Dogons et la discipline configurative
—  PHILIPPE POTIÉ (architecte, professeur à l’ENSAV, laboratoire LéaV) Le voyage de l’architecte, de Le Corbusier à André Ravéreau. Une relecture de l’histoire de la modernité architecturale à travers le déplacement
—  EMMANUEL DOUTRIAUX (architecte, MCF à l’ENSAPVS, laboratoire EVCAU) Où l’ordinaire fait modèle_d’un paradoxe de l’époque. Libres propos sur une trajectoire singulièrement normale
Lieu : En ligne et sur place sur inscription
Adresse : Pour accéder au séminaire sur place, ou à distance, merci de formuler votre demande à l’adresse suivante : galerie.municipale@mairie-vitry94.fr

Présentation de l’ouvrage de Vincent Laureau, 2020, Apprendre de Bamako.
« Présentation d’ouvrage Vincent Laureau, 2020, Apprendre de Bamako »
Evènement en présentiel et visioconference en direct ouvert au public.
La crise environnementale nous pousse à chercher de nouvelles pistes pour refonder la discipline architecturale. Cet ouvrage tire un enseignement d’un modèle urbain frugal ; il pose la question de l’urbanité en terre, depuis un petit quartier de pêcheurs Bozos situé en plein cœur de la capitale de Bamako (Mali). Qu’est-ce qu’une ville en terre ? Comment est-elle construite et entretenue ? Dans quelle mesure le matériau terre engendre-t-il une citadinité spécifique ? Ce livre assume un nouveau point de vue extérieur sur « les Suds » et propose pour « les Nords » des transferts permettant de résoudre les paradoxes liés à la transition à amorcer.
La galerie Jean-Collet de Vitry-sur-Seine invite Vincent Laureau à présenter son ouvrage Apprendre de Bamako (2020). Cet évènement prendra la forme d’une conversation publique entre l’auteur, Emmanuel Doutriaux et Daniel Purroy.
Vincent Laureau (architecte et enseignant à l’école d’architecture de Paris Val de Seine, chercheur au CRH-LAVUE), Emmanuel Doutriaux (architecte et enseignant à l’école d’architecture de Paris Val de Seine, chercheur à l’Evcau) et Daniel Purroy (architecte / artiste plasticien, directeur de la Galerie Jean-Collet)
Lieu : En ligne et sur place sur inscription
Adresse : Pour accéder au séminaire sur place, ou à distance, merci de formuler votre demande à l’adresse suivante : galerie.municipale@mairie-vitry94.fr

vendredi 10 décembre

6es rencontres du réseau EUNA
Lieu : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

samedi 11 décembre

Colloque « Crises urbaines en Amérique du Nord »
Lieu : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre