Calendrier du LAVUE

Pour recevoir le calendrier du LAVUE, abonnez-vous à la newsletter hebdomadaire
Les demandes d’insertion d’évènements organisés par des membres du LAVUE doivent respecter les modalités suivantes : Date / Titre / Corps du texte (entre 1000 et 1500 caractères espaces compris) / Lieu (ou visioconférence) / Éventuellement modalités d’inscription / Horaire (ces demandes doivent être adressées à info.lavue@gmail.com, préciser dans l’objet du mail : Information pour lettre LAVUE)
Vous pouvez aussi créer un formulaire pour gérer automatiquement les inscriptions en présentiel et/ou en distanciel, en mettant à disposition votre lien visio.
Pour créer ce formulaire, veuillez faire une demande à info.lavue@gmail.com.

mercredi 12 juin 2024

Séance Chantier Emancipation « Visite de l’anti-marché informalisé de la porte de Montreuil. La barrière, un objet de contrôle de l’espace public . »
Visite organisé par Axel Wilmort, A l’issue de la séance, nous en profiterons pour faire un point sur le chantier, pour réunir les propositions de séances ou de thématiques pour l’année prochaine.
Par ailleurs nous lançons un appel, auprès des chercheur.ses, à celles et ceux qui voudraient s’impliquer dans la coordination du chantier !
Lieu : café Les Pianos
Adresse : 26 rue Robespierre, Montreuil

mardi 11 juin

Cycle de Séminaires et d’Ateliers de Recherche ENSAPLV 2023-2024 « Médiation paysagère et coproduction de savoirs : redéfinir les interactions humaines dans des territoires en transformations ».
Nous sommes ravis de vous convier à la sixième séance de notre cycle de séminaires et d’ateliers de recherche intitulé « Révéler des territoires Exploration et production de savoirs », et organisé par l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV). Le thème de cette séance est « Médiation paysagère et coproduction de savoirs : redéfinir les interactions humaines dans des territoires en transformations ».
Présentations de Marion NATIVEL, Doctorante et ATER, UMR ThéMA, Université Bourgogne-Franche-Comté : « Renouveler la définition de l’impact paysager des éoliennes par une démarche de médiation paysagère outillée »
et de Marcos COLINA, Architecte et doctorant au laboratoire LET, ENSA Paris la Villette
« Coproduction de savoirs dans des territoires autoproduits : trois questions sur l’ouverture d’une démarche scientifique ».
Animateurs de la séance :Alexandra VAN MILINK (LET), Julien SALABELLE (GERPHAU) et Cosme VALLET (LET)
Programme complet
Lieu : ENSA Paris-La Villette, Site des Ardennes (LAA) ou à distance
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

lundi 10 juin

Séminaires de l’équipe Mosaïques « La ville comme objet politique »
Avec l’intervention de :
Aurélie QUENTIN (MCF Géographie)
Arthur BERTUCAT (Doctorant Géographie).
Voir le programme complet
Lieu : Université Paris Nanterre, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 6 juin

Séminaire Doctoral « Espaces liminaires et frontières de la ville : hommage à Marc Augé »
Dans le cadre du séminaire doctoral « Places, rassemblements, événements : Anthropologie urbaine et politique de la ville en débat », nous sommes heureux de vous convier à la sixième séance : « Espaces liminaires et frontières de la ville : hommage à Marc Augé ».
Animée par Emmanuelle Lallement
Intervenant.es :
Michel Agier (anthropologue, EHESS)
Anne-Claire Vallet (anthropologue, Paris 8, LAVUE)
Cette séance est consacrée à une réflexion sur le lieu anthropologique, les lieux urbains et leurs
marges. Elle sera l’occasion de rendre hommage à Marc Augé, anthropologue du contemporain
récemment disparu, à partir d’une analyse des relations entre lieux et non-lieux. L’anthropologue
Michel Agier (EHESS) viendra discuter de la politique des espaces qui caractérise les politiques
migratoires européennes, qui créent des espaces-frontières toujours plus nombreux et forment de
nouveaux contextes urbains mondialisés. Espaces liminaires et mouvements de populations,
marges urbaines et déplacements seront également travaillés par Anne-Claire Vallet,
anthropologue (Paris 8, LAVUE), à partir de son terrain francilien sur l’invisibilité et l’habiter
dans les marges urbaines.
Nous privilégions le présentiel mais la participation peut aussi se faire en ligne : Emmanuelle lallement vous invite à une réunion Zoom programmée.
https://univ-paris8.zoom.us/j/99316726898?pwd=DFr0lmgRpgkrWnJzcWJxUl508qc8Hl.1
ID de réunion : 993 1672 6898
Code secret : 314910
Pour le programme complet
Lieu : Salle 005 de la Maison de la recherche, Université Paris 8
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

Séminaire « Aménager le vivant, Passé, présent et futur du Grand Nokoué »
Comment maximise-t-on les potentialités du territoire sans pour autant agresser davantage le milieu ? Le regard rétrospectif sur le chemin parcouru dans le domaine de l’urbanisme est ici adopté dans le but de proposer des pistes pour l’avenir du « vivant », compris comme un ensemble où les composantes humaines et non- humaines sont étroitement imbriquées, voire coopérantes. Du fait de cette caractéristique d’interdépendance, le colloque Aménager le vivant souhaite trouver des pistes pour établir un dialogue entre différentes dynamiques territoriales et urbaines. Il s’agit d’envisager le dépassement des déséquilibres et dichotomies homme/nature, ainsi que la prédominance de l’un sur l’autre dans une perspective collaborative plus que compétitive.
Organisé par Edmond Odidi, Fabrice Banon, Monica Coralli, Olivier Ratouis, Alain Guez.
Pour plus d’informations
Lieu : Cotonou (Bénin)

mercredi 5 juin

Evénement Ville de Paris/GREC Francilien - « Recherche & action publique sur les politiques de transitions socio-écologiques »
En 2020, la Maire de Paris décidait de renforcer les liens entre la Ville de Paris et le monde de la recherche scientifique dans le domaine de la transition écologique, et créait pour cela une “cellule d’interface”. Peu après, le Groupe régional d’expertise sur le changement climatique et la transition écologique en Île-de-France (GREC Francilien) se créait avec pour ambition d’éclairer l’action publique locale. Une collaboration est née et a fait l’objet d’une convention entre la Ville de Paris et le GREC Francilien, au travers de Sorbonne Université et de l’Institut Pierre Simon-Laplace, adoptée lors du Conseil de Paris de novembre 2021.
De 2022 à 2024, une expérimentation inédite de collaboration entre recherche et action publique sur la transition socio-écologique a réuni des chercheurs et chercheuses du GREC Francilien et des agents et agentes de la Ville de Paris. Des groupes de travail ont coproduit quatre carnets de synthèse de connaissances pour renforcer l’action publique municipale sur quatre thématiques-clés : 1. Les classes populaires et la transition socio-écologique ; 2. La sobriété énergétique et matérielle ; 3. Orchestrer les flux de matières organiques urbaines ; 4. La transition écologique au service de la santé ?
Au-delà d’une simple synthèse de connaissances, ces carnets sont le bilan d’une démarche approfondie d’interface et d‘apprentissage entre un collectif de recherche interdisciplinaire et des agents et agentes issus de différents services de la Ville de Paris. Pour chaque carnet, les collectifs de recherche ont produit un état de l’art, sur la base duquel des ateliers ont été organisés pour croiser la parole de la recherche et de l’expertise au sein de la Ville de Paris.
Les résultats de ce travail permettent de renforcer l’action publique et d’ouvrir des champs de recherche-action pour une transition plus juste, plus sobre, et donnant toute leur place aux plus vulnérables. Nous vous invitons à leur restitution le mercredi 5 juin de 9h à 13h à l’Académie du Climat. Pour les personnes intéressées, merci de contacter Aurélie Landon, Chercheuse en études urbaines à la Cellule Interface (associée Lavue & Lab’Urba).
Lieu : Académie du Climat
Adresse : 2 Pl. Baudoyer, 75004 Paris

mardi 4 juin

Rencontres à l’issue des représentations « Riveraines » avec Pauline Guinard
Nous avons le plaisir de vous annoncer la rencontre avec Pauline Guinard, Maître de conférences HDR en géographie à l’Ecole normale supérieure de Paris et directrice du laboratoire LAVUE, à l’issue des représentations
au théâtre de la Reine Blanche à Paris, scène Art et Sciences, de la pièce Riveraines qui retrace les lieux et les trajectoires des femmes en exil et des professionnel.les qui les accompagnent dans leur accès aux droits et aux soins.
Pour plus d’informations : https://www.reineblanche.com/calendrier/theatre/riveraines
Lieu : théâtre de la Reine Blanche
Adresse : 2 bis Pass. Ruelle, 75018 Paris

mercredi 29 mai

conférence de Philippe Rekacewicz, « La cartographie entre art, science et politique : de la représentation du monde à l’acte politique et social »
Dans le cadre du Forfait 3 jours le LAA-LAVUE est très heureux de vous convier à la conférence publique de Philippe Rekacewicz « La cartographie entre art, science et politique : de la représentation du monde à l’acte politique et social. »
Inscription obligatoire avant le 27/05/24
https://www.laa.archi.fr/La-cartographie-entre-art-science-et-politique
informations supplémentaires
Lieu : ENSA Paris la Villette site Ardennes
Adresse : 23, rue des Ardennes, 75019 Paris

Colloque « Systèmes de protection sociale, politiques publiques et défis sociaux de l’âge en Europe, en Amérique latine et dans les Caraïbes »
L’équipe de coopération internationale de l’Institut des Amériques a le plaisir de vous convier à la treizième édition de son colloque international annuel. Le colloque “Systèmes de protection sociale, politiques publiques et défis sociaux de l’âge en Europe, en Amérique latine et dans les Caraïbes” est organisé par l’Institut des Amériques (dont Aurélie Quentin du LAVUE est membre du conseil scientifique), en collaboration avec la Fondation Europe – Amérique latine et Caraïbes (EU- LAC), l’Agence française de développement (AFD), Expertise France et le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) dans le cadre des Semaines de l’Amérique latine et des Caraïbes.
l’édition 2024 se tiendra le 29 mai à l’Agence française de développement et le 30 mai 2024 à Paris, au Palais du Luxembourg. L’événement commencera autour de trois tables rondes qui réuniront des spécialistes de la thématique venant d’Europe et des Amériques et se clôturera sur une conférence de Marisol Touraine, ancienne Ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités. Nous avons l’honneur de recevoir Mme Yorleny León Marchena, Ministre du développement humain et de l’inclusion sociale du Costa Rica.
Voir le programme
Inscriptions : https://my.weezevent.com/colloque-ida-meae-eulac-afd-2024
Lieu : le 29 mai à l’Agence française de développement : Auditorium Mistral ; et le 30 mai 2024 au Palais du Luxembourg
Adresse : 3 Pl. Louis-Armand, 75012 Paris
15 Rue de Vaugirard
75006 Paris

mardi 28 mai

Séminaire « Villes & énergies au prisme des inégalités »
Le CRH-LAVUE a le plaisir de vous inviter à la cinquième séance de son séminaire « Lieux & Enjeux » pour l’année universitaire 2023/2024.
Séance organisée par : Nadine ROUDIL (CRH-LAVUE / ENSAPVS), Maylis DESROUSSEAUX (EUP)
En partenariat avec la revue : Métropolitiques
Programme complet
La séance sera également accessible par visioconférence via le canal Microsoft Tems suivant : https://vu.fr/OxIA
Pour inscription et validation d’ECTS : https://adum.fr/
Merci de scruter la page hypothèses de l’évènement pour plus d’informations et pour tout éventuel changement dans le programme à l’adresse : https://crhlavue.hypotheses.org/2236
Lieu : ENSA PVS | Salle 718
Adresse : ENSA Paris-Val de Seine : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

vendredi 24 mai

Séminaire du chantier « Collectivités territoriales et circulations des modèles agri-alimentaires »
Dans le cadre du chantier « Collectivités territoriales et circulations des modèles agri-alimentaires » , nous vous invitons au premier séminaire qui se déroulera comme suit :
De 13h30 à 15h30 se tiendront deux présentations :
—  L’interterritorialité comme voie de transition agricole et alimentaire des PNR franciliens ? Le cas du PNR du Gâtinais français, par Héloïse Rato
La présentation mettra en évidence à la fois l’enchevêtrement de projets de territoire et les nouvelles formes de coopération naissantes sur le périmètre du Parc du Gâtinais français. Il s’agira d’éclairer les projets agri-alimentaires en cours (stratégies alimentaires, PAT, légumeries...), les dispositifs de développement territorial portés par le Parc sur les enjeux agri-alimentaires (Leader, TAU), et l’expérimentation d’un inter-parcs sur la transition agri-alimentaire.
—  La circulation du modèle de « l’agriculture naturelle » en Inde, par Frédéric Landy
Le natural farming en Inde se définit dans son type idéal par une agriculture proche de la biodynamie, sans produits chimiques et sans intrants extérieurs. Nous verrons comment sa diffusion est classiquement décrite comme l’oeuvre d’un homme (Subash Palekar) puis d’un Etat (l’Andhra Pradesh), pour montrer qu’en fait il existe bien d’autres modes de diffusion, verticaux (par l’Etat fédéral) et horizontaux (par les pairs : innovation paysanne), dans un contexte culturel porteur (nationalisme hindou).
De 15h30 à 16h30 nous aurons un temps de réflexion en commun autour de la possibilité de la venue de Kristin Reynolds en janvier 2025.
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle de réunion W418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mercredi 15 mai

15 mai 2024, Journée d’échanges à l’occasion de la parution de l’ouvrage collectif : « Les sociétés face aux défis climatiques » (CNRS ÉDITIONS, 2024)
Journée d’échanges organisée par CNRS Sciences humaines & sociales avec le soutien de l’IEA de Paris, à l’occasion de la parution de l’ouvrage collectif Les sociétés face aux défis climatiques (CNRS Éditions).
Inscription obligatoire avant le 3 mai 2024 : https://forms.gle/uzzLkmVPAFdhNVY59
Programme
Lieu : Institut d’études avancées de Paris-Antichambre
Adresse : 17 quai d’Anjou, 75004 Paris

mardi 14 mai

séminaire doctorant CRH (LAVUE) « traitement et gestion des données »
Dans le cadre du séminaire doctorant « VILLE HABITAT CULTURES » organisé par Yankel FIJALKOW (PR HDR, Sciences humaines et sociales pour l’architecture, ENSAPVS), Clara SANDRINI (PR HDR, Villes et Territoires, ENSAPVS) et Carmen (POPESCU, PR HDR, Histoire et Culture Architecturale, ENSAPVS), nous vous invitons pour cette séance intitulée « traitement et gestion des données » avec la participation de Manel Khemici et Julia Moutiez.
Voir le programme complet
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

mardi 30 avril

Appel à article « Donner à voir et à penser l’habiter face aux catastrophes écologiques et sociales »
Dossier dirigé par : Camille Breton (PAVE, ENSAP Bordeaux), Guillaume Duranel (LET-LAVUE, ENSA Paris La Villette), Giulietta Laki (Sasha, Espèces Urbaines, ULB), Julie Neuwels (ACTE, UR AAP, ULiège) et Damien Vanneste (HADéPaS, Université catholique de Lille ; Uses & Spaces, UCL)
Les résumés des propositions sont attendus avant le 30 avril 2024. propositions d’articles sous forme d’un résumé de 1500 à 3000 signes espaces compris. Les propositions devront présenter clairement l’objet étudié, la
problématique, le cadrage théorique, la méthodologie, les matériaux exploités et les modalités de leur production et de leur analyse, ainsi que la manière dont elles s’inscrivent dans l’appel.
Voir l’appel complet

dimanche 28 avril

Séminaire Doctoral « Places, rassemblements, événements. Anthropologie urbaine et politique de la ville en débat »
Animée par Emmanuelle Lallement
Intervenant.es :
Michel Agier (anthropologue, EHESS)
Anne-Claire Vallet (anthropologue, Paris 8, LAVUE)
Cette séance est consacrée à une réflexion sur le lieu anthropologique, les lieux urbains et leurs marges. Elle sera l’occasion de rendre hommage à Marc Augé, anthropologue du contemporain récemment disparu, à partir d’une analyse des relations entre lieux et non-lieux. L’anthropologue Michel Agier (EHESS) viendra discuter de la politique des espaces qui caractérise les politiques migratoires européennes, qui créent des espaces-frontières toujours plus nombreux et forment de nouveaux contextes urbains mondialisés. Espaces liminaires et mouvements de populations, marges urbaines et déplacements seront également travaillés par Anne-Claire Vallet, anthropologue (Paris 8, LAVUE), à partir de son terrain francilien sur l’invisibilité et l’habiter
dans les marges urbaines.
Voir le programme complet
Lieu : Salle 005 de la Maison de la recherche, Université Paris 8
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

vendredi 26 avril

Chantier « pratiques d’émancipation »
Séance 2 du chantier de recherche « pratiques d’émancipation » avec Pauline Guinard et Emma Drouin, pour une visite de Malakoff avec le regard du Southern Turn. Veuillez confirmer votre participation avant le 5 avril.
Programme complet

Séminaires de l’équipe Mosaïques « Cultiver les sciences sociales : évolutions et perspectives. »
Avec l’intervention de Nolan VAN DER LINDEN (Doctorant)
Voir le programme complet
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle de réunion W418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

journée d’étude OUTPOST « Artistes en résidence dans les avant-postes de la science : récits autorisés et alternatives »
Journée d’étude organisée par Catherine Rannou et David Dumoulin Kervran au sein du séminaire du projet ANR « Aux avant-postes de la science. Enquêtes de sciences sociales sur les stations scientifiques “éloignées” »
( SciOUTPOST, Janvier 2023 – janvier 2027, ANR-22-CE55-0008)
Inscription obligatoire :
david.dumoulin@sorbonne-nouvelle.fr
-* Voir le programme complet
Lieu : École Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Val de Seine, Salle 705 Laboratoire CRH
Adresse : 3/15 quai Panhard Levassor, 75013 Paris

Lieux et Enjeux #4 « Compétences et participation habitantes. Un dialogue France, Maghreb & Machrek »
Le CRH-LAVUE a le plaisir de vous inviter à la quatrième séance de son séminaire « Lieux & Enjeux » pour l’année universitaire 2023/2024. « Compétences et participation habitantes. Un dialogue France, Maghreb & Machrek » . Séance organisée par Clara SANDRINI (CRH-LAVUE), Marlène GHORAYEB (CRH-LAVUE), Nadya ROUIZEM LABIED (AHTTEP-EVCAU), Viviane ANDRÉ (CRH-LAVUE).
Problématique : Quelles sont les compétences habitantes de part et d’autre de la Méditerranée, comment s’expriment-elles et comment sont-elles prises en compte dans les politiques publiques et les projets architecturaux et urbains ?
En partenariat avec les laboratoires : AHTTEP et EVCAU.
La séance sera également accessible par visioconférence via le canal Microsoft Tems suivant : https://vu.fr/OxIA
Dans le cadre de la formation doctorale, le séminaire est également ouvert aux inscriptions sur ADUM pour la validation d’ECTS.
Voir le programme
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Amphi 120
Adresse : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

jeudi 25 avril

séminaire doctorant CRH (LAVUE) Table ronde : « La notion de milieux »
Dans le cadre du séminaire doctorant « VILLE HABITAT CULTURES » organisé par Yankel FIJALKOW (PR HDR, Sciences humaines et sociales pour l’architecture, ENSAPVS), Clara SANDRINI (PR HDR, Villes et Territoires, ENSAPVS) et Carmen (POPESCU, PR HDR, Histoire et Culture Architecturale, ENSAPVS), nous vous invitons pour cette table ronde intitulée « La notion de milieux » avec la participation de Jean-Marc Besse (EHESS), et
Caroline Rozenholc (CRH).
Voir le programme complet
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

mercredi 24 avril

séminaire doctoral Villes, métropoles et migrations. Perspectives sociologiques
Ce séminaire explore les paradigmes, les concepts et les théories de références dans les sciences sociales et la façon dont ils peuvent s’agencer dans le déploiement d’un travail doctoral. Le séminaire est ouvert aux doctorant.e.s dont les thèses ont une dimension empirique et portent sur des champs thématiques proches (urbain, migrations, environnement, etc... ).
Avec le concours des doctorant•es Estelle Gourvennec, Marie Segonne, Elise Duclos, Sara El Defrawi, Florian Bonnefoi, Alima El Bajnouni, Francesca di Donato et Julie Lavayssiere.
Florian Bonnefoi : « Humains et non-humains sur la côte du delta du Nil. Penser avec Bruno Latour sur un terrain égyptien »
Julie Lavayssiere : « Perspectives contemporaines autour de l’Ecole de Chicago »
Lieu : Campus Condorcet, Bâtiment Nord et en visio ( Contact : agnes.deboulet@gmail.com)
Adresse : 8, cours des Humanités, 93322 Aubervilliers

mardi 23 avril

Cycle de Séminaires et d‘Ateliers de Recherche « « Terrae incognitae » : approches anthropologiques de territoires inexplorés, creuset de nouveaux savoirs et de nouveaux récits »
Nous sommes ravis de vous convier à la sixième séance de notre cycle de séminaires et d’ateliers de recherche intitulé « Révéler des territoires Exploration et production de savoirs », et organisé par l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV). Le thème de cette séance est « « Terrae incognitae » : approches anthropologiques de territoires inexplorés, creuset de nouveaux savoirs et de nouveaux récits ».
Présentations de Esther Chevrau Damour : « L’anthropologie entre Ciel et Terre, exploration des paysages nocturnes en milieu rural en France ».
Emilie Pillon : « L’antarctique comme Territoire-Laboratoire, Savoirs scientifiques et récits d’un lieu ».
Programme complet
Lieu : ENSA Paris-La Villette, Site des Ardennes (LAA) : salle de séminaire (directement sur la gauche, derrière l’escalier)
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

lundi 15 avril

Appel à propositions – Atelier d’écriture - le 19 novembre 2024 à Saint-Etienne
La revue Métropoles organise un atelier d’écriture le 19 novembre 2024 à Saint-Etienne. Cet atelier est destiné aux jeunes chercheur.euses.s en sciences sociales (anthropologie, géographie, histoire, science politique, sociologie, urbanisme et aménagement) travaillant sur les villes et les territoires. Les propositions d’articles peuvent concerner tous les sujets relevant du champ thématique de la revue : https://journals.openedition.org/metropoles/9313
Les propositions sont à envoyer au plus tard le 15 avril 2024, par email, à l’adresse suivante : revue.metropoles@gmail.com. Ces propositions, de 2 pages maximum, détailleront le projet d’article en présentant notamment la démarche de recherche, la méthodologie, le ou les terrains, ainsi que les données empiriques mobilisées.
Pour l’appel à proposition complet

vendredi 12 avril

Journée d’échange et de solidarité avec le Soudan : SCIENCES SOCIALES, ARTS ET ENGAGEMENT
Un an après le début de la guerre, cette journée veut raviver la solidarité avec le peuple soudanais, mais aussi commémorer le cinquième anniversaire de la révolution de December, qui mit fin à 30 ans de dictature en Avril 2019.
En célébrant les 15 ans de collaboration de notre université avec l’University of Khartoum, nous consacrons cette journée d’échange et solidarité avec le Soudan au thème des arts et de l’engagement.
Programme complet
Lieu : Université Paris 8, Maison de la recherche
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

mardi 9 avril

Au foyer du réchauffement climatique Comment (re)faire cité à l’ombre des vulnérabilités ?
Atelier Habiter la transition - Réseau ACDD
Depuis plusieurs années, la démesure globale du réchauffement climatique est relevée par des records mondiaux de chaleur. Quels que soient les scénarios des émissions de gaz à effet de serre dues aux activités humaines, le sixième rapport d’évaluation du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (GIEC) a estimé il y a un an que la température de surface du globe augmentera de 1,5°C dès le début des années 2030[3] . Comme stratégie de gouvernance, « climatiser le monde »[4] continue donc de susciter bien des questionnements et des incertitudes. Si ces derniers ont été approfondis dans les relations internationales nouées durant plusieurs décennies entre le logement et l’environnement [5], (re)faire cité au foyer des vulnérabilités interroge de manière présente et pressante.
Lieu : Maison des sciences de l’homme et de l’environnement
Adresse : Esplanade Germaine Tillon
1 Rue Charles Nodier
BESANCON

jeudi 4 avril

Cycle de Séminaires et d’Ateliers de Recherche : « Mise en lumière de territoires par le biais de nouvelles méthodes d‘exploration »
Nous sommes ravis de vous convier à la cinquième séance de notre cycle de séminaires et d’ateliers de recherche organisé par l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV). Le thème de cette séance est « Mise en lumière de territoires par le biais de nouvelles méthodes d‘exploration ».
Présentations de Gabriella Trotta-Brambilla : « Petites Villes de demain » en Normandie, Territoires pionniers d‘un projet urbain éco-politique ?
et Hector Docarragal Montero : Application de la méthode d’exploration « CAST » pour la mise en lumière de territoires « hors-normes », contextuels, heuristiques et vivants dans la pratique architecturale.
Programme complet
Lieu : ENSA Paris-La Villette, Site des Ardennes (LAA) : salle de séminaire (directement sur la gauche, derrière l’escalier)
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

Séminaire Doctoral « Comment penser la fabrique de la ville, entre art et politique ? »
Animée par Manon Faucher et Emmanuelle Lallement
Intervenantes : (sous réserve) Marion Slitine (Chercheure post-doctorale, EHESS/MuCEM)
Clara Ruestchmann (Doctorante Anthropologie, EHESS)
Pour cette séance nous nous interrogerons sur le rôle pris, joué, donné, assigné à l’art et la création dans la ville contemporaine. Au-delà des promesses d’un urbanisme dit culturel et artistique accompagnant les projets urbains, quelle est la “place” de l’art dans les lieux de la ville et dans les relations des citadins à la ville ? Comment les pratiques artistiques et culturelles investissent des espaces auparavant délaissés, négocient avec les acteurs anciens et nouveaux des politiques culturelles et des politiques urbaines, et participent des processus de mutations urbaines ? Comment l’art participe-t-il à l’intégration de nouveaux espaces dans la ville et à la
création d’un Grand Paris, pour exemple ? De quelles manières se vivent les pratiques artistiques et culturelles sur d’autres territoires urbains, en proie à d’autres types de tensions et de mise en débat de l’espace public ? En somme, nous nous interrogerons sur les rapports entre l’art, les politiques urbaines et les pratiques citadines.
Voir le programme complet
Lieu : Salle 215 de la Maison de la recherche, Université Paris 8
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

vendredi 29 mars

Appel à communication « ARCHITECTURE OF THE PAST : INSPIRATION FOR THE FUTURE »
L’EUR ArChal et l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, en partenariat avec les laboratoires AHTTEP (UMR 3229 AUSser) et LAVUE (UMR 7218), vous proposent de participer à un colloque international intitulé L’architecture du passé : source d’inspiration pour l’avenir qui se tiendra les 19 et 20 septembre 2024 à l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA).
Voir l’appel complet

mardi 26 mars

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET CIBLE (PC7) « QUEL(S) CADRE(S) D’ANALYSE PARTAGE(S) POUR LA GOUVERNANCE DE L’EAU COMME COMMUN ? »
Suite aux ateliers lors des Journées Scientifiques OneWater à Lyon en juillet 2023, le projet ciblé (PC71 dont le LAVUE fait partie) sur la gouvernance de l’eau comme commun organise son premier séminaire. L’objectif de cette rencontre est de réunir une communauté épistémique dédiée à la thématique de l’eau comme commun. Le PC7 fait partie des 8 Projets Ciblés du programme de recherche OneWater – Eau Bien Commun, https://www.onewater.fr/fr/projets/projets-cibles
Voir le programme complet
Lieu : Faculté de droit et de science politique (Amphi 3 – 25/3/24) et IGR-IAE (Amphi – 26/3/24)
Adresse : 9 rue Jean Macé et 11 rue Jean Macé, Rennes

lundi 25 mars

Evénement « Les enjeux du jeux pour les enfants » du programme « Prendre place »
Présentation du dossier « Villes, enfances et jeux » de la revue en ligne Crítica Urbana, nº30, décembre 2023, en dialogue avec Bruno Muscat, membre-partenaire de l’association Jouer pour Vivre.
Jouer pour Vivre est une association née en février 2014, d’un coup de coeur pour le dispositif anglais Scrapstore Playpod qui consiste à déployer chaque jour dans les cours de récréation des écoles élémentaires, un environnement ludique de qualité, qui promeut les bénéfices du jeu libre et le réemploi d’objets.
Possibilité de suivre la séance en ligne. Pour obtenir le lien, écrire à journees.enfances.jeux@gmail.com
Lieu : MMSH (Aix en Provence) Salle 101 et en ligne
Adresse : 5 rue Château de l’Horloge, 13090, Aix-en-Provence

Soutenance de HDR de Hélène Nessi
Nous avons le plaisir de vous annoncer la soutenance d’Habilitation à diriger des recherches (HDR) de Hélène Nessi.
Réalisée avec Éric Charmes pour garant, le mémoire d’habilitation est intitulé « Dynamiques politiques et sociales dans les territoires périurbains : décryptage des initiatives collectives citoyennes face au retrait de l’État providence à Rome et en Ile-de-France ».
Voir le résumé
Lieu : Université Lumière Lyon 2, Campus Berges du Rhône, Bâtiment Bélénos, Salle Léonie Villard
Adresse : 18 Quai Claude Bernard, Lyon

Appel à article « Néolibéralisation de l’éducation et fabrique des territoires »
La revue Espaces et Sociétés a publié un appel à articles sur le thème « Néolibéralisation de l’éducation et fabrication des territoires », coordonné par Virginie Baby-Colin, Florence Bouillon, Hicham Jamid et Nora Naffa, dont la date limite est le 25 mars 2024.
Toutes les informtions sont consultables sur Calenda : https://calenda.org/1092619
Pour toute question, vous pouvez écrire à : florence.bouillon@gmail.com

Chantier de recherche « pratiques d’émancipation »
Séance 1 du chantier de recherche « pratiques d’émancipation » avec Hélène et Claudette, autour des enquêtes dans le cadre des recherches avec des jeunes de Pantin et de Clichy-sous-Bois.
Programme complet
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine CRH (salle 705)
Adresse : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

ATELIER DE LANCEMENT DU PROJET CIBLE (PC7) « QUEL(S) CADRE(S) D’ANALYSE PARTAGE(S) POUR LA GOUVERNANCE DE L’EAU COMME COMMUN ? »
Suite aux ateliers lors des Journées Scientifiques OneWater à Lyon en juillet 2023, le projet ciblé (PC71 dont le LAVUE fait partie) sur la gouvernance de l’eau comme commun organise son premier séminaire. L’objectif de cette rencontre est de réunir une communauté épistémique dédiée à la thématique de l’eau comme commun. Le PC7 fait partie des 8 Projets Ciblés du programme de recherche OneWater – Eau Bien Commun, https://www.onewater.fr/fr/projets/projets-cibles
Voir le programme complet
Lieu : Faculté de droit et de science politique (Amphi 3 – 25/3/24) et IGR-IAE (Amphi – 26/3/24)
Adresse : 9 rue Jean Macé et 11 rue Jean Macé, Rennes

vendredi 22 mars

Séminaires de l’équipe Mosaïques : « Cultiver les sciences sociales : structuralisme des passions. »
Avec l’intervention de :
Manon TASSEL (Doctorante)
Voir le programme complet
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle de réunion W418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 21 mars

Séminaires de l’équipe Mosaïques : « La ville comme objet politique »
Avec l’intervention de :
Aurélie QUENTIN (MCF Géographie) et Arthur BERTUCAT (Doctorant Géographie).
Voir le programme complet
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle à définir
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mercredi 20 mars

Séminaire de l’axe 3 « Concordance et discordance des temps en urbanisme »
Sur la proposition de Caroline cette fois, nous recevrons Isabelle Chesneau, MCF à l’ENSA Malaquais, qui vient de soutenir son HDR intitulée “Concordance et discordance des temps en urbanisme. Le cas de la région parisienne, 1919-2019”. L’analyse développée porte sur les temporalités urbaines examinées à partir d’un objet singulier – un corpus de textes composé des principaux documents de planification, et de leurs matériaux préparatoires, qui se sont succédé en cent ans en région Ile-de-France (1919-2019) – et fait appel à la méthode d’analyse de données textuelles (ADT). Il s’agit d’examiner la pertinence des indices langagiers pour interpréter les représentations temporelles des acteurs de l’urbain et leurs évolutions au cours de ce siècle, en étudiant la langue ordinaire de l’urbanisme, celle en usage dans les documents à visée opérationnelle et qui déterminent l’organisation spatiale et les grandes orientations de développement d’un territoire. Elle s’attache aux relations que les acteurs de l’urbain entretiennent avec le passé à travers la notion d’« erreur urbaine », puis à la manière dont ils se figurent l’avenir en recourant à la métaphore, pour voir, in fine, si à leurs yeux, la notion de culture urbaine correspond à un phénomène de durée.
D’autres interventions sont les bienvenues pour accompagner celle d’Isabelle Chesneau : soit sur concordance et discordances des temps en urbanisme soit plus spécifiquement sur la question parisienne. Cela peut être l’occasion de présenter aussi une lecture croisée pour clore ce cycle.
Tenez-nous au courant !
Lien visio
Numéro de la réunion (code d’accès) : 2795 811 9988
Mot de passe de la réunion : Axe3lavue
Programme des séminaires
Lieu : ENSA Paris La Villette 3 rue des Ardennes 75019 PARIS
Adresse : 23 rue des Ardennes 75019 PARIS

vendredi 15 mars

Séminaire Doctoral de l’ED 401, Paris 8« Révolution et guerre, révolution ou guerre ? Retour sur des catégories oubliées et leur connexion en contexte post-colonial »
Nous avons le plaisir de vous inviter à participer à notre quatrième séance du séminaire doctoral intitulé « Le Soudan entre révolution et guerre . Regards comparatifs sur les dynamiques sociales du conflit en situation post-coloniale. »
Voir le programme complet
Lieu : Salle A2-217 (Maison de la Recherche) – Université Paris 8
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

Séminaire Doctoral de l’ED 401, Paris 8« Révolution et guerre, révolution ou guerre ? Retour sur des catégories oubliées et leur connexion en contexte post-colonial »
Nous avons le plaisir de vous inviter à participer à notre quatrième séance du séminaire doctoral intitulé « Le Soudan entre révolution et guerre . Regards comparatifs sur les dynamiques sociales du conflit en situation post-coloniale. »
Voir le programme complet
Lieu : Salle A2-217 (Maison de la Recherche) – Université Paris 8
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

jeudi 14 mars

Journées d’études itinérantes et internationales « Marseille, ville-laboratoire d’anthropologie urbaine ? »
Nous sommes heureux de pouvoir diffuser le programme des journées d’études dont le Lavue est partenaire.
« Marseille, ville - laboratoire d’anthropologie urbaine ? »
Journées d’études itinérantes et internationales
Organisées par le laboratoire INAMA (ensa•m), l’association AnthropoVilles et avec le soutien du LAVUE.
Voir le programme complet
Lieu : Amphi 200 • Institut Méditerranéen de la Ville et des Territoires (IMVT)
Adresse : 2 Place Jules Guesdes 13003 Marseille

LA CONCEPTION ARCHITECTURALE ET URBAINE FACE AUXFIS DE LA TRANSITION
Atelier « Habiter la transition » (réseau ACDD)
Coordinateurs de la séance : Anthony Ximenez et Jérôme Boissonade
L’ampleur des problèmes environnementaux et de leurs répercussions dans tous les domaines est sans précédent. Il s’agit donc pour les professionnels de l’urbanisme et de l’architecture, de concevoir des environnements bâtis viables et vivables dans un espace-temps difficilement appréhendable dès aujourd’hui. Pour ne prendre que cet exemple, l’impact du processus de conception d’un bâtiment sur son empreinte carbone, représente 35 à 40 % de celle-ci[3] – le reste dépend des politiques nationales en matière d’énergie, de transport, etc. (Boutté, 2022). Le travail de conception est donc essentiel dans la perspective d’une transition écologique globale. Il doit permettre de trouver des solutions inédites dans un contexte complexe, le confrontant parfois à des objectifs contradictoires — lorsqu’il s’agit de faire des choix en termes de matériaux, de dispositifs, de procédés, etc. [lire la suite]
Les inscriptions sont closes, mais la séance sera enregistrée en vidéo et disponible ensuite sur la page de la séance.
Lieu : MAISON DE LA RECHERCHE SORBONNE NOUVELLE
Adresse : 4 Rue des Irlandais
75005 Paris
Métro Cardinal Lemoine ou Luxembourg

mardi 12 mars

Séminaires « Histoire des représentations : construction matérielle, symbolique et scientifique des territoires »
Nous sommes ravis de vous convier à la troisième séance d’atelier de notre cycle de séminaires et d’ateliers de recherche organisé par l’ENSA Paris-La Villette. Le thème de la troisième séance est « Histoire des représentations : construction matérielle, symbolique et scientifique des territoires ».
Organisé par l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette, ce cycle vise à promouvoir le dialogue fructueux entre les laboratoires internes et externes à l’école, tout en approfondissant les discussions autour des méthodes, théories et approches qui sous-tendent la recherche en architecture, urbanisme et paysage.
Programme complet
Lieu : ENSA Paris La Villette, Salle de séminaire
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

Cycle de Séminaires et d‘Ateliers de Recherche « Révéler des territoires Exploration et production de savoirs »
Nous sommes ravis de vous convier à la quatrième séance de notre cycle de séminaires et d’ateliers de recherche organisé par l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV). Le thème de cette séance est « Histoire des représentations : construction matérielle, symbolique et scientifique des territoires ».
Présentations de Frédéric FIRRERI (Doctorant au LRA - ENSA Toulouse « Les mutations des représentations savantes de l’architecture vernaculaire par les enquêtes du M.N.A.T.P. de 1941 à 2001 »), et Frédérique MOCQUET (Docteure en archi. urba. et aménagement Maîtresse de conférence - ENSA Paris-Est Laboratoire OCS - UMR AUSser et Laboratoire LLSETI « Configurations territoriales : les photographies de montagne des ingénieurs des Eaux-et-Forêts (1882-1914), objets et sources pour une histoire visuelle de l’aménagement ».
Discussion avec : Rosa DE MARCO (Co-directrice du laboratoire AMP et maîtresse de conférence - ENSA Paris la Villette Architecte, docteur en géographie) et 2e discutant à confirmer.
lien pour la connexion à distance : https://teams.live.com/meet/9424696220216?p=vgztv2PKou8IdVZ8
Programme complet
Lieu : ENSA Paris-La Villette, Site des Ardennes (LAA) : salle de séminaire (directement sur la gauche, derrière l’escalier)
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

séminaire doctorant CRH (LAVUE) « préparation d’une communication orale »
Dans le cadre du séminaire doctorant « VILLE HABITAT CULTURES » organisé par Yankel FIJALKOW (PR HDR, Sciences humaines et sociales pour l’architecture, ENSAPVS), Clara SANDRINI (PR HDR, Villes et Territoires, ENSAPVS) et Carmen (POPESCU, PR HDR, Histoire et Culture Architecturale, ENSAPVS), nous vous invitons pour cette séance intitulée « préparation d’une communication orale » avec la participation de : Viviane André, Manel Khemici, (CRH), et Caroline Rozenholc
Voir le programme complet
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

lundi 11 mars

Soutenance de thèse d’Alice Lancien, : « Habiter l’instabilité. La gentrification des quartiers de centre ancien au prisme des jeunesses populaires (Paris-Barcelone) »
MOSAIQUES-LAVUE a le plaisir de vous annoncer la soutenance de thèse de doctorat en études urbaines de d’Alice Lancien : En co-tutelle entre l’université Paris Nanterre et l’universitat autónoma de Barcelona, intitulée :
« Habiter l’instabilité. La gentrification des quartiers de centre ancien au prisme des jeunesses populaires (Paris-Barcelone) »
Thèse réalisée sous la direction de Marie-Hélène Bacqué (MOSAIQUES-LAVUE) et Ismael Blanco (IGOP-UAB)
Une diffusion en ligne est également prévue pour les personnes ne pouvant se déplacer pour l’occasion. Pour cela, veuillez informer via ce formulaire.
Pour le résumé de la thèse
Lieu : Paris Nanterre. Salle B015 (bâtiment B-Grappin)
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

Colloque CoPolis, clôture de l’ANR « Co-production sociale de la ville et recherche citoyenne : regards croisés sur les quartiers populaires en France et au Brésil »
C’est avec plaisir que nous vous informons que le colloque de clôture de l’ANR Co-Polis - Co-production sociale de la ville et recherche citoyenne : regards croisés sur les quartiers populaires en France et au Brésil, se déroulera les 11 et 12 mars 2024 au Centre de Colloques du Campus Condorcet (Aubervilliers).
Le projet franco-brésilien CoPolis est coordonné par Agnès Deboulet (Université Paris 8 / CNRS) et João Sette Whitaker (FAU - Université de São Paulo), et financé par l’ANR et la FAPESP (État de São Paulo).
Pour le programme complet
(également disponible sur le site du projet : https://copolis.hypotheses.org/ )
L’inscription est gratuite mais obligatoire sur ce lien : https://framaforms.org/colloque-copolis-1701945461
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse : projetcopolis@gmail.com
En espérant vous y voir nombreuses et nombreux.
L’équipe ANR CoPolis
Lieu : Centre de Colloques du Campus Condorcet (Aubervilliers), dans l’Auditorium 150
Adresse : 8, cours des Humanités, 93322 Aubervilliers

vendredi 8 mars

Enjeux actuels du discours identitaire. Perspectives africaines
Le CRH-LAVUE a le plaisir de vous inviter à la troisième séance de son séminaire « Lieux & Enjeux » pour l’année universitaire 2023/2024. « Enjeux actuels du discours identitaire. Perspectives africaines ». Séance organisée par Carmen Popescu (CRH-LAVUE)
Alors qu’il semblait être relégué, du moins d’un point de vue épistémologiques, aux recherches sur l’émergence des Etats-Nations, ayant participé de la construction d’une image complexe de la modernité, le concept d’« identité » a ressurgi en force dans les dernières années. Du contexte plus général des polémiques autour de la globalisation jusqu’aux poussées de tensions nationalistes, et en passant par les débats du monde académique, le terme résonne de plus en plus souvent.
Le champ architectural n’est pas en reste. Conflits avec leurs lots de destructions massives, revendications patrimoniales, slogans d’un tourisme débridé, désir renouvelé pour imaginer des communautés (pour paraphraser Benedict Anderson) – le mot a fait un retour plutôt inattendu pour penser et parler de l’architecture. Que veut-il dire aujourd’hui ? de quels messages est-il porteur ? Cette journée d’études propose d’apporter des réponses depuis une perspective dont la focale se situe dans les géographies de l’Afrique subsaharienne.
La séance sera également accessible par visioconférence via le canal Microsoft Tems suivant : https://vu.fr/mwfn
Voir le programme
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

jeudi 7 mars

Séminaire Doctoral « Paris et sa banlieue, reconfigurations contemporaines des interactions centre-périphérie à l’heure des méga-événements »
Animée par Matheus Viegas Ferrari et Emmanuelle Lallement
Intervenants :
Alexandre Faure (politologue, chercheur associé à la Fondation France-Japon de l’EHESS)
Matheus Viegas Ferrari
Cette troisième séance du séminaire doctoral « Places, rassemblements, événements. Anthropologie urbaine et politique de la ville en débat » propose de s’interroger sur l’idée même de « Paris », au vu de toutes les transformations spatiales, politiques, temporelles, sémantiques et sémiotiques que subit la région capitale. Les frontières urbaines de Paris font objet de disputes au moins depuis le XIX e siècle. Un lien de dépendance s’est instauré vis-à-vis de la banlieue. Ceci se manifeste notamment à travers des processus de patrimonialisation et de requalification du territoire, révélant un potentiel latent pouvant être activé pour générer de l’attractivité. Les méga-événements sportifs, dont les Jeux olympiques et paralympiques 2024, en tant qu’instruments de développement urbain, en sont des exemples insignes. En quoi ces écarts sont-ils toujours pertinents pour penser la configuration du Grand Paris ? Comment les grands événements agissent-ils sur une spatio-temporalité distincte de celle qui oppose Paris à la banlieue ?
Voir le programme complet
Lieu : Salle 105 de la Maison de la recherche, Université Paris 8
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

Journée d’études 7 mars 2024« L’enseignement et la recherche à l’épreuve de la mise en œuvre des réglementations sur la protection des données et des comités d’éthiques »
Journée d’Etudes organisée sur « L’enseignement et la recherche à l’épreuve de la mise en œuvre des réglementations sur la protection des données et des comités d’éthiques ». Organisée par le département de sociologie et d’anthropologie de Paris 8.
Voir le programme complet
Lieu : Amphi de la Maison de la recherche, Université Paris 8
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

lundi 4 mars

Appel à article « Habitat : les micros-espaces de la santé »
Pour information, la date limite de l’appel à textes l’habitat : les micro-espaces de la santé, sous la direction de Yankel Fijalkow et Yaneira Wilson (CRH LAVUE - UMR CNRS 7218), a été repoussée au 4 mars prochain.
Le confinement lié à la crise du Covid-19 a particulièrement interrogé les cadres géographiques de l’habiter. L’hypothèse d’une nouvelle demande pour un « habitat plus sain » est certainement en train d’émerger. ce numéro s’intéresse aux phénomènes d’émergence des questions de santé dans l’habitat en faisant l’hypothèse que ceci permettrait d’enrichir et mieux saisir des préoccupations liées à la qualité des logements et espaces de vies. On pourra s’interroger ainsi sur la capacité des habitants à se saisir des questions de santé dans l’habitat et celle des professionnels et experts à considérer l’habitat comme la bonne échelle d’intervention. Dans cette perspective, on privilégiera des approches pluridisciplinaires ainsi que la dimension comparative et internationale.
Date limite d’envoi des articles : 4 mars 2024.
Appel complet

mercredi 28 février

Séminaire Doctoral de l’ED 401, Paris 8 « Femmes et jeunesse : « nouveaux » acteurs des révoltes du Sud et cibles privilégiées de la répression et de la violence guerrière. »
Changement de date de la Séance 3 : « Femmes et jeunesse : « nouveaux » acteurs des révoltes du Sud et cibles privilégiées de la répression et de la violence guerrière. »
Nous avons le plaisir de vous inviter à participer à notre troisième sénace du séminaire doctoral intitulé « Le Soudan entre révolution et guerre . Regards comparatifs sur les dynamiques sociales du conflit en situation post-coloniale. »
Programme complet
Lieu : Salle A2-217 (Maison de la Recherche) – Université Paris 8
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

Séminaire, « Enquêter sur la gynécologie médicale en féministe. Le développement d’une position d’experte profane sur le terrain »
Dans le cadre du séminaire coordiné par Emma Gobin (UP8, LAVUE-Alter) en partenariat avec le CRESPPA : « Postures de chercheurs en contexte de mondialisation » nous vous invitons à cette séance intitulé « Enquêter sur la gynécologie médicale en féministe. Le développement d’une position d’experte profane sur le terrain ». Intervention de Aurore Koechlin
Voir le programme complet
Lieu : Université Paris 8 : Salle B 231
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

mardi 27 février

Séminaire « Approches Comparées du New Age »
Dans le cadre du séminaire « Approches Comparées du New Age » coordiné par Emma GOBIN (UP 8 / LAVUE-Alter), cette séance se fait avec la participation de :
  • Emma Bigot (EHESS / GSRL) : « Pratiques religieuses et médias sociaux : une étude en cours des sorcières contemporaines »
  • Capucine Sammani (Univ. Paris 8 / LEGS) : « Panorama des appropriations artistiques de la figure de la Grande Déesse : entre spiritualité, mythologie et culte féministe (1960-1970) »

Voir le programme complet
Lieu : Ecole Pratique des Hautes Etudes, salle 09
Adresse : 56, Bld Raspail, Paris

lundi 19 février

Appel à article « Habitat : les micros-espaces de la santé »
Appel de textes pour un numéro thématique de la revue Géographie et cultures sous la
direction de Yankel Fijalkow et Yaneira Wilson (CRH LAVUE - UMR CNRS 7218).
Les articles (entre 35 000 et 50 000 signes maximum, résumés, illustrations et bibliographie
inclus) sont à soumettre à la rédaction de la revue Géographie et cultures
(gc@openedition.org)
au plus tard le 19 février 2024.
Appel à article complet

vendredi 16 février

Séminaires de l’équipe Mosaïques : « Cultiver les sciences sociales : les études agraires critiques. »
Avec l’intervention de :
Julie JACQUET et Manon TASSEL (doctorantes).
Voir le programme complet
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle de réunion W418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 13 février

SEMINAIRE « VILLE HABITAT CULTURES » : « méthodes d’entretien »
A l’occasion de cette séance du séminaire doctorant du CRH, nous proposons d’interroger les méthodes d’entretien avec la participation de Salim Boulos (Doctorant en Architecture et Ville, CRH).
Voir le programme complet
Lieu : ENSAPVS, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

séminaire doctorant CRH (LAVUE) « méthodes d’entretien »
Dans le cadre du séminaire doctorant « VILLE HABITAT CULTURES » organisé par Yankel FIJALKOW (PR HDR, Sciences humaines et sociales pour l’architecture, ENSAPVS), Clara SANDRINI (PR HDR, Villes et Territoires, ENSAPVS) et Carmen (POPESCU, PR HDR, Histoire et Culture Architecturale, ENSAPVS), cette séance « méthodes d’entretien » fait avec la participation de : Salim Boulos.
Programme complet
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

Séminaire « L’artisan comme musulman intégré à la nation. Rapport au savoir-faire et tensions identitaires dans l’Inde contemporaine »
Dans le cadre du séminaire « Anthropologie comparative des sociétés et cultures musulmanes » (LAS)
Cette séance intitulé « « L’artisan comme musulman intégré à la nation. Rapport au savoir-faire et tensions identitaires dans l’Inde contemporaine », sera présenté par Arnaud Kaba (Université Paris 8 / LAVUE)
Cette présentation revient sur mon travail postdoctoral portant sur les artisans et ouvriers musulmans de Firozabad, au nord de l’Inde, une ville spécialisée dans la production de verre. Je démontre que, comme dans d’autres contextes nord-indiens, les musulmans de Firozabad utilisent leur maitrise des savoir-faire comme un élément de valorisation de soi central dans un contexte de marginalisation sociale. Revendiquer cette possession entraîne une construction historique et identitaire par rapport à des politiques de transferts technologiques bien réelles. En confrontant histoire des techniques et des transferts et représentations collectives autour de ma possession des savoir-faire j’explorerai les articulations entre affirmation identitaire locale et circulation globale des objets et des techniques
Programme complet
Lieu : Institut des Civilisations, Collège de France - Salle de conférence
Adresse : 52, rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris

lundi 12 février

Séminaire CRH « HABITAT SAHARIEN ET CONFORT THERMIQUE EN CONTEXTE DECHAUFFEMENT CLIMATIQUE : ARCHITECTURES, SAVOIRFAIRE ET PRATIQUES HABITANTES », « Lieux & Enjeux »
Organisée par Mounia BOUALI, Sébastien BOULAY, Manel KHEMICI
Programme complet
Lieu : à définir

Séminaire : Habitat saharien et confort thermique. Architectures, savoir-faire et pratiques habitantes
Le CRH-LAVUE a le plaisir de vous inviter à la deuxième séance de son séminaire « Lieux & Enjeux » pour l’année universitaire 2023/2024. « Habitat saharien et confort thermique. Architectures, savoir-faire et pratiques habitantes »
ENSA Paris Val de Seine – 12 janvier 2024 – salle 608
Séance organisée par le CRH – Centre de recherche sur l’habitat – UMR LAVUE 7218 et l’UMR 196 Ceped (Université Paris Cité-IRD)
Partenariat : Cahiers L’Ouest saharien : https://www.cairn.info/revue-l-ouest-saharien.htm
Voir le programme
Lieu : ENSA Paris Val de Seine, salle 608
Adresse : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

jeudi 8 février

Séminaire Doctoral « Places et rassemblements marchands dans la ville en tension : Paris et ses scènes marchandes »
Animée par Emmanuelle Lallement et Axel Wilmort
Intervenant.es :
Pia Terregrossa (anthropologue, CANTHEL, Université Paris Cité)et Axel Wilmort
A l’occasion de cette deuxième séance, nous proposons d’interroger la transformation matérielle constamment renouvelée de Paris et ses périphéries au prisme de ses espaces marchands. Si les pratiques sociales des acteurs des rassemblements marchands, qu’ils soient formels ou non, transforment la ville, ces pratiques sont également façonnées par les formes politiques, spatiales et temporelles de l’urbain. Questionner cette dialectique entre les affordances de Paris et de ses frontières et les prises des acteurs marchands sur celles-ci nous permettra d’éclairer les modalités d’apparition des places marchandes et de leur maintien dans la ville, en les saisissant au-delà de leur seule rationalité économique.
Voir le programme complet
Lieu : Salle 105 de la Maison de la recherche, Université Paris 8
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

mercredi 7 février

Séminaire, « Néopaganisme, rituel et identité nationale : autour des modes d’insertion sur le terrain »
Dans le cadre du séminaire coordiné par Emma Gobin (UP8, LAVUE-Alter) : « Postures de chercheurs en contexte de mondialisation » nous vous invitons à cette séance intitulé « Néopaganisme, rituel et identité nationale : autour des modes d’insertion sur le terrain ». Intervention de Viola Teisenhoffer (Institut d’Etudes Sociologiques, Univ. Charles de Prague / GSRL).
Voir le programme complet
Lieu : Université Paris 8 : Salle B 231
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

lundi 5 février

Appel à articles « Les politiques du logement social dans les villes du Sud au XXIe siècle »
Vous trouverez ci-dessous un lien concernant un appel à contribution pour la revue Suds (anciennement Cahiers d’Outre-Mer) sur « les politiques du logement social dans les villes du Sud au XXIe siècle ». Ce numéro est coordonné par Catherine PAQUETTE VASSALLI (Chargée de recherche, IRD, CESSMA) et Aurélie QUENTIN (Maîtresse de conférences, Université Paris Nanterre, Mosaïques, UMR LAVUE). Les textes complets et mis aux normes de la revue (les nomes de Suds sont identiques à celles des Cahiers d’Outre-Mer) sont attendus pour le 5 février 2024.
Lien vers l’appel à articles : [https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/appel-a-articles-les-politiques-du-logement-social-dans-les-villes-du-sud-au?affichage=dates]

vendredi 2 février

Réunion ALTER
La prochaine réunion ALTER aura lieu le vendredi 2 février, de 10h30 à 16h
Le programme est le suivant :
—  10h30-12h30 : présentation du programme de recherche Fairville
—  12h30-14h : repas collectif (auberge espagnole)
—  14h-16h : réunion ALTER
Merci de envoyer à Florence Bouillon tout point que vous souhaiteriez voir figurer à l’ordre du jour de l’après-midi !
Au plaisir de vous y retrouver,
Lieu : Université Paris 8, salle MR 205
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

jeudi 1er février

Ateliers de Recherche « Révéler les usages : la permanence architecturale comme recherche-action »
Nous sommes ravis de vous convier à la première séance d’atelier de notre cycle de séminaires et d’ateliers de recherche organisé par l’ENSA Paris-La Villette. Le thème de la deuxième séance est « Révéler les usages : la permanence architecturale comme recherche-action ».
Organisé par l’École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette, ce cycle vise à promouvoir le dialogue fructueux entre les laboratoires internes et externes à l’école, tout en approfondissant les discussions autour des méthodes, théories et approches qui sous-tendent la recherche en architecture, urbanisme et paysage.
Programme complet
Lieu : ENSA Paris La Villette, Salle de séminaire
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

mercredi 31 janvier

Séminaire de l’axe 3 « Parlons histoire ! Echelles et régimes des temps pour penser l’espace »
Nous organisons cette séance à trois : Yankel Fijalkow, Emmanuelle Lallement et Caroline Rozenholc-Escobar. Sur l’invitation de Yankel, nous écouterons Nicolas Verdier, Géographe, Directeur de recherche au CNRS et Directeur d’études à l’EHESS, chaire Pratiques de la géohistoire entre raisons géographiques et historicités XVIIIe-XXe siècles. L’intervention de Nicolas Verdier sera suivie de trois courtes interventions :
—  Yankel Fijalkow : Récit et histoire : culpabilités et territoires.
—  Emmanuelle Lallement : Les rapports entre histoire et anthropologie. Pour une proposition sur les régimes temporels d’urbanité à partir de la pensée de François Hartog.
—  Caroline Rozenholc-Escobar : Des régimes d’historicité aux régimes de spatialité : quelle application pour le terrain ?
Les textes à lire ou relire en amont si vous le souhaitez :
—  Régimes d’historicité. Présentisme et expériences du temps, Paris,Le Seuil, 2003.
—  À la rencontre de Chronos (1970-2022), Paris, CNRS Éditions, 2022.
Lien visio
Numéro de la réunion (code d’accès) : 2795 811 9988
Mot de passe de la réunion : Axe3lavue
Programme des séminaires
Lieu : ENSA Paris La Villette
Adresse : 23 rue des Ardennes 75019 PARIS

jeudi 25 janvier

Séminaires de l’équipe Mosaïques « Quelle place à la normalisation aujourd’hui ? Encourage l’innovation ou favoriser la standardisation. »
Avec l’intervention de :
Anne-laure JOURDHEUIL (MCF Urbanisme), Marine BRE-GARNIER (Doctorante Géographie), Aléna COBLENCE (Post-Doc Géographie) et Hélène NESSI (MCF Urbanisme).
Voir le programme complet
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber – Salle de séminaire RDC Max Weber
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mercredi 24 janvier

Séminaire Nouvelles ruralités 2023-24 « Le genre »
Organisé par :
Camille Le Bloa (AFD) : Le genre et l’égalité femmes-hommes
Chloé Le Brun (Ecole d’Ingénieurs de Purpan) : Les contestations des rapports de genre dans la viticulture française
Programme complet
Lieu : salle 1 du bâtiment W(eber) de l’université Paris Nanterre
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

Prochaine réunion de l’axe 1
Chères et chers collègues,
Il est temps de rediscuter des activités de l’axe Fabrications de l’urbain du Lavue (l’axe 1), en intégrant les évolutions qui ont été proposées au cours du séminaire hors-les-murs de septembre dernier. L’année 2024 est celle de l’évaluation du Lavue par l’HCERES et les coordinatrices et coordinateurs d’axes se réunissent le 25 janvier pour organiser la préparation du rapport. Ce sera aussi une occasion pour nous de faire état des travaux et projets des membres de notre axe pour le quadriennal suivant.
Nous vous proposons de nous réunir le mercredi 24 janvier au CRH en salle 705 pour partager les conclusions des débats que nous avons eus à St Quentin en Yvelines, notamment pour celles et ceux qui n’ont pas pu y participer, et pour dessiner les « chantiers » que nous aimerions mettre en place dans cette année de transition quant à l’organisation de l’activité scientifique du Lavue.
Lien visio : https://paris-lavillette-archi.webex.com/paris-lavillette-archi-fr/j.php?MTID=m66e522fb796c510423e1c87fadb0b4cd
Au plaisir de se retrouver autour de projets communs !
Nadine Roudil, Véronique Biau
coordinatrices de l’axe 1, Fabrications de l’Urbain
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

mardi 23 janvier

Cycle de Séminaires et d’Ateliers de Recherche « Les infrastructures de transports comme support de nouveaux imaginaires écologiques à l‘échelle des territoires »
Journée de présentations de travaux en cours dans le cadre du cycle de Séminaires et d’Ateliers de Recherche « Révéler des Territoires : Exploration et production de savoirs »
Présentation de
  • Gabriele Salvia : Du train au métro valléen. Formes, représentations et usages des lignes ferroviaires de la Vallée de la Roya
  • Manon Espinasse : Images-pictions pour révéler territoire autoroutier et territoire métropolitain en transitions

Programme complet
Lieu : École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV), Salle de séminaire (rez-de-chaussée)
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

vendredi 19 janvier

Séminaires de l’équipe Mosaïques « Géographie et littérature »
Séminaires de l’équipe Mosaïques
Préparation collective
Programme complet
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle de réunion W418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 11 janvier

Séminaire Doctoral « Places, rassemblements, événements. Anthropologie urbaine et politique de la ville en débat », Séance introductive 
Animée par Emmanuelle Lallement, Manon Faucher, Matheus Viegas Ferrari et Axel Wilmort
L’idée de ce séminaire est née d’une interrogation sur la place et les places urbaines. D’emblée, nous nous demanderons dans quelle mesure l’idée de place permet-elle de saisir les expériences urbaines singulières comme la fabrique de l’urbain générique, les interactions sociales au plus près des vies comme les enjeux démocratiques ? Ensuite, comment la question du rassemblement urbain offre une voie d’entrée pertinente pour penser les enjeux politiques qui se posent à la ville, et que la ville pose au politique ? Finalement, en quoi les événements, subis, voulus, contraints et/ou créés, orchestrés ou spontanés, affectent-ils la pensée de l’espace et du temps de la ville ?
Ces trois questions, interconnectées, guideront notre réflexion.
Voir le programme complet
Lieu : Salle 105 de la Maison de la recherche, Université Paris 8
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

mercredi 20 décembre 2023

Séminaires de l’équipe Mosaïques
« La recherche-action par la mise en place d’ateliers participatifs auprès d’acteurs opérationnels. »
Héloïse RATO (Doctorante Géographie), Aléna COBLENCE (Post-Doc Géographie) et Hélène NESSI (MCF Aménagement Urbanisme).
Programme complet
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber – Salle de séminaire RDC Max Weber
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 19 décembre

Séminaire « Humains - Rivières »
Victor Bossard – Doctorant en Géographie, UMR ESO 6590 CNRS / UMR BAGAP, Institut Agro Angers.
« Interroger la place des cours d’eau en milieu urbain secondaire : regard sur les paysages de rivières de petites villes du Maine-et- Loire »
Julia Moutiez – Architecte et Doctorante, UMR LAVUE 7218 CNRS / équipe CRH. Ecole d’architecture Paris Val de Seine. « Droit à la ville, droit au fleuve ? Retour des pratiques de baignade dans les cours d’eau parisiens »
Pogramme complet
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber – salle de séminaire 2 (RDC) + lien visio
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 14 décembre

Soutenance de thèse de Joffrey Paillard : « Dispositifs spatiaux de la « ville hostile » et tactiques de résistance urbaine : marges, situations, interstices »
Le LAA-LAVUE a le plaisir de vous annoncer, la soutenance de thèse de doctorat en Architecture et ville de l’Université Paris Nanterre ED 395 de Joffrey Paillard, sous la direction de Manola Antonioli, Professeure (HDR), ENSAPLV.
Jury de la soutenance :
Catherine DESCHAMPS, Professeure (HDR), ENSA Paris-la Villette, Rapporteure
Luc GWIAZDZINSKI, Professeur (HDR), ENSA Toulouse, Rapporteur
Thibaut BESOZZI, Ingénieur de recherche, Université de Lorraine, Examinateur
Florence BOUILLON, Maîtresse de conférence, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis, Examinateure
Catherine CHOMARAT-RUIZ, Professeure (HDR), Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Examinateure
Éric LE COGUIEC, Professeur (Éq.HDR), Université de Liège, Examinateur
Résumé
Lieu : Salle de séminaire et des soutenances, RDC Site Ardennes, ENSA Paris La Villette
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris ,code d’accès 4820# (usage unique)

mercredi 13 décembre

Séminaire Nouvelles ruralités 2023-24 : « Les systèmes agri-alimentaires »
C’est avec un immense plaisir que nous vous convions au Séminaire « Nouvelles Ruralités » 2023-24, organisé par le Master NOURAD et par l’axe 5 de l’UMR LAVUE. Ce séminaire se veut un espace de partage et de réflexion ouvert à toutes et tous, pour discuter des réalités rurales contemporaines.
Pour cette séance intitulé :« Les systèmes agri-alimentaires »
Joshua Lohnes (université West Virginia) : Réflexions sur 10 ans de recherche action sur les injustices alimentaires en Virginie Occidentale.
Héloise Leloup (AGIR-INRAE) : Les restructurations des systèmes agri-alimentaires entre mondes urbains et ruraux (Mexico, Lima)
Programme complet
Lieu : salle 1 du bâtiment W(eber) de l’université Paris Nanterre
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 12 décembre

Cycle de Séminaires et d’Ateliers de Recherche « Révéler des Territoires : Exploration et production de savoirs »
Nous sommes ravis de vous convier à la première séance de notre cycle de séminaires et d’ateliers de recherche sur le thème captivant « Révéler des Territoires - Exploration et production de savoirs ». Organisé par l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV), ce cycle vise à promouvoir le dialogue fructueux entre les laboratoires internes et externes à l’école, tout en approfondissant les discussions autour des méthodes, théories et approches qui sous-tendent la recherche en architecture, urbanisme et paysage.
Le thème de la première séance inaugurale sera « Réinventer l’Habitat Social : Une Approche Écologique et Participative des Territoires »
Présentation de
  • Rocio CALZADO, Doctorante CIFRE, Ecole des Ponts Paris Tech - LATTS
    "Beyond Demolition - Housing estates as catalysers of new sustainable housing policies“
  • Benjamin LOISEAU, Doctorant CIFRE, ENSAPLV - MAACC-MAP
    "La conception avec usagers comme révélation
    des territoires vécus dans la réhabilitation des logements sociaux“
    discussion avec :
    Djamel KLOUCHE, architecte-urbaniste, co-fondateur de l‘AUC, enseignant-chercheur (ENSAV - LéaV)
    Anne DURAND, architecte-urbaniste, enseignante-chercheure (ENSAPLV - AMP)

Lien de connexion
Programme complet
Lieu : École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV), Salle de séminaire (rez-de-chaussée)
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

Séminaire doctorants du CRH « VILLE HABITAT CULTURES », « les styles et les tons de l’écriture »
« les styles et les tons de l’écriture »
Viviane, Safa Ben Kheder, Manel Khemici, Julia Moutiez
Programme complet
Lieu : Salle 705 ENSAPVS
Adresse : 15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

lundi 11 décembre

accueil des doctorant.e.s du LAVUE
Le menu du pot de rentrée des nouveaux doctorants est fixé : vin chaud, papillotes en chocolat, panettone et pain d’épice ! N’hésitez pas à venir dès 16h. Cette année, une carte blanche pour nous, afin d’accueillir au mieux nos camarades et collègues futur.e.s. Il est prévu que nous organisions collectivement un temps convivial de 16h à 17h avec des animations et un temps d’échange informel, pour faciliter l’intégration des nouveaux et nouvelles.
Lieu : Batiment Max Weber, Université Paris-Nanterre
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

accueil des doctorant.e.s du LAVUE
Le menu du pot de rentrée des nouveaux doctorants est fixé : vin chaud, papillotes en chocolat, panettone et pain d’épice ! N’hésitez pas à venir dès 16h. Cette année, une carte blanche pour nous, afin d’accueillir au mieux nos camarades et collègues futur.e.s. Il est prévu que nous organisions collectivement un temps convivial de 16h à 17h avec des animations et un temps d’échange informel, pour faciliter l’intégration des nouveaux et nouvelles.
Lieu : Batiment Max Weber, Université Paris-Nanterre
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

vendredi 8 décembre

« Rôle des enfants à Tiznit (Maroc) », Programme « Prendre place : enfances, adolescences et transformations urbaines »
« Rôle des enfants à Tiznit (Maroc) »
Dialogue entre Marc Breviglieri (spécialiste de l’enfance, professeur à l’HES.SO-HETS Genève et chercheur au CRESSON-laboratoire AAU) et David Goeury (chercheur à l’HES.SO-HETS Genève et au laboratoire Médiations, Sciences des lieux, sciences des liens) sur la place des enfants de l’oasis de Tiznit (Maroc) dans la réactivation d’une place publique.
Inscription obligatoire avant le 4 décembre : https://framadate.org/xyJ6Pg7LRGaLa7tP
Pour en savoir plus sur le projet
Responsables scientifiques :
Gwenaëlle Audren (TELEMME, MMSH, maîtresse de Conférences en géographie à l’Inspé- AMU)
Nadja Monnet (LAA-LAVUE, délégation CNRS à Telemme (2022-2023), maîtresse de Conférences à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille)
Maria-Antonietta Impedovo (ADEF, maîtresse de Conférences à l’Inspé-AMU)
Claire Fonticelli (LIEU, chercheuse associée au LAREP, ENSP, maîtresse de Conférences à l’IUT-AMU)
Lieu : Campus Saint-Charles – Espace Yves Mathieu, Marseille. Salle de conférences n°15-405
Adresse : 3 Pl. Victor Hugo, 13003 Marseille

Séminaire : « Association pour le développement de l’histoire de l’urbanisme », 8 décembre 2023
Séminaire : « ASSOCIATION POUR LE DEVELOPPEMENT DE L’HISTOIRE DE L’URBANISME »
(ADHU) 8 décembre 2023 – 9h30-16h00
Distanciel : https://univ-eiffel.zoom.us/j/86702338830, mot de passe : Ui9f5Wqu
Programme complet
Lieu : Ecole d’urbanisme de Paris (EUP), Salle A 219, Bâtiment Bienvenue-Cité Descartes (plot A), Champs-sur-Marne
Adresse : Cité Descartes, Bâtiment Bienvenüe, 14-20 Bd Newton, 77420 Champs-sur-Marne

jeudi 7 décembre

Table ronde à l’IMVT, programme « Prendre place : enfances, adolescences et transformations urbaines »
Table ronde autour de 3 ouvrages parus récemment :
      - Géographie de l’éducation ; concepts, enjeux et territoires sous la direction de A. Delage, D. Giband, K. Mary, N. Naafa
      - School Jorney as a third place : Theories, Methods and Experiences around the word, sous la direction de Z. Moody, A. Berchtold-Sedooka, S. Camponovo, Ph.D. Jaffé, F. Darbellay
      - L’école buissonante ; à la découverte d’une friche sous la direction de M. Brun et C. Mattaug
Avec la présence de Zoé Moody du Centre Interfacultaire en Droits de l’Enfant de l’Université de Genève, Nora Nafaa, chargée de recherche au laboratoire TELEMME, Marion Brun, ingénieure de recherche au Larep, ENSP Versailles Modération : Claire Fonticelli
Inscription obligatoire jusqu’au 6 décembre ici : https://www.marseille.archi.fr/actus/debat-autour-de-livre-programme-prendre-place-7-decembre-2023-bibliotheque/
Pour en savoir plus sur le projet
Responsables scientifiques :
Gwenaëlle Audren (TELEMME, MMSH, maîtresse de Conférences en géographie à l’Inspé- AMU)
Nadja Monnet (LAA-LAVUE, délégation CNRS à Telemme (2022-2023), maîtresse de Conférences à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Marseille)
Maria-Antonietta Impedovo (ADEF, maîtresse de Conférences à l’Inspé-AMU)
Claire Fonticelli (LIEU, chercheuse associée au LAREP, ENSP, maîtresse de Conférences à l’IUT-AMU)
Lieu : Bibliothèque IMVT
Adresse : 2 place Guesde, 13003 Marseille

mercredi 6 décembre

Séminaire Nouvelles ruralités 2023-24 : « L’agroécologie »
C’est avec un immense plaisir que nous vous convions au Séminaire « Nouvelles Ruralités » 2023-24, organisé par le Master NOURAD et par l’axe 5 de l’UMR LAVUE. Ce séminaire se veut un espace de partage et de réflexion ouvert à toutes et tous, pour discuter des réalités rurales contemporaines.
Pour cette séance intitulé :« L’agroécologie »
  • Adeline Barnaud (IRD-DIADE) : Les semences paysannes en Afrique
  • Marie-France Barrier (documentariste, association Des enfants et des arbres) : Entre agriculteurs et écoliers, planter des haies

Programme complet
Lieu : salle 1 du bâtiment W(eber) de l’université Paris Nanterre
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 5 décembre

séminaire « Écosophie, une écologie plurielle (II) Déterritorialiser la Terre »
Séminaire dirigé au Collège International de Philosophie (premier semestre) aura lieu les mardi 3, 10 et 17 octobre, 7, 14, 21 et 28 novembre et 5 décembre de 18h00 à 20h00, en hybride (présentiel au LAA et visio sur zoom : https://zoom.us/my/manola.antonioli)
Pour plus d’informations et pour le résumé voir : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaire-ecosophie-une-ecologie-plurielle-ii-deterritorialiser-la-terre-au-laa?affichage=dates
Lieu : En visio () et à ENSA Paris-La Villette, Site des Ardennes (LAA)
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

vendredi 1er décembre

Atelier doctoral du LET « Matériaux : collecte, traitement, analyse »
Nous sommes ravi.es de vous inviter à notre deuxième atelier explorant les processus de recherches (doctorales).
Cette séance se tiendra le 1er décembre de 9h à 12h30 et sera consacrée aux « Matériaux de la recherche : collecte, traitement, analyse ».
Sur ce sujet, ce sont Gaëlle Faguet, Minna Nordström et Marcos Colina qui nous présenteront leur avancement et leurs méthodes de travail.
L’atelier en format hybride, puisque deux de nos discutant.es seront à distance.
Lien de connexion ci-dessous :
https://paris-lavillette-archi.webex.com/paris-lavillette-archi/j.php?MTID=maa92cfda55a27de16c8f5b56babde0fd
(Numéro de réunion : 2794 283 3156 / Mot de passe de la réunion : fdFU3Xc2xs7)
Pour voir leprogramme,
Lieu : Salle 2, ENSA Paris-La Villette, Site des Ardennes (LAA)
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

jeudi 30 novembre

séminaire HYDECO « Connexions, déconnexions et reconnexions dans les socio-hydrosystèmes »
Dans le cadre du projet Hydeco du Labex DRIHM, un séminaire intitulé « Connexions, déconnexions et reconnexions dans les socio-hydrosystèmes » autour des résultats obtenus dans le cadre du projet transverse HYDECO du Labex DRIIHM.
Voir le programme
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle de réunion W418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mercredi 29 novembre

Séminaire, « Postures de chercheurs en contexte de mondialisation »
Intervention de Philippe Urvoy (LAVUE-Alter) & Agnès Deboulet (Paris 8, LAVUE-Alter) : « Interroger la co-production des connaissances dans une perspective transnationale (France, Brésil et au-delà), la recherche-action participative pratiquée par les sciences sociales »
Programme complet
Lieu : Université Paris 8 : Salle B 231
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

mardi 28 novembre

séminaire « Écosophie, une écologie plurielle (II) Déterritorialiser la Terre »
Séminaire dirigé au Collège International de Philosophie (premier semestre) aura lieu les mardi 3, 10 et 17 octobre, 7, 14, 21 et 28 novembre et 5 décembre de 18h00 à 20h00, en hybride (présentiel au LAA et visio sur zoom : https://zoom.us/my/manola.antonioli)
Pour plus d’informations et pour le résumé voir : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaire-ecosophie-une-ecologie-plurielle-ii-deterritorialiser-la-terre-au-laa?affichage=dates
Lieu : En visio () et à ENSA Paris-La Villette, Site des Ardennes (LAA)
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

Séminaire « Approches Comparées du New Age »
Mathieu Soulignac (EPHE) : « Réaction à corps étrangers : ce que le New Age fait au Bwiti »
Anne-Marie Losonczy (EPHE / Mondes Américains) : « Du chamanisme des anthropologues à "l’éveil psychédélique." : interfaces et paradoxes d’une formation à la PAP (psychothérapies assistées par psychédéliques) »
Pour le programme complet : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaire-approches-comparees-du-new-age?affichage=dates
Lieu : Ecole Pratique des Hautes Etudes, salle 09
Adresse : 56 Bld Raspail, 75006 Paris,

lundi 27 novembre

Séminaire CRH le 27 novembre « Lieux & Enjeux »
« Écrire et restituer la recherche autrement »
Avec la participation des étudiantes de M1 de l’ENSA PVS dans le cadre du cours de Méthodologie de l’écriture. Séance organisée par  : Sabrina Bresson, Hélène Hatzfeld, Rainier Hoddé, Marianna Kontos, Claudette Lafaye, Aurélie Landon
Voir le programme
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine : Matin (Amphi 310) Après-midi (Salle 705)
Adresse : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

4es rencontres du programme transversal « Prendre place : enfances, adolescences et transformations urbaines en Méditerranée »
Voici l’annonce des 4es rencontres du programme transversal « Prendre place : enfances, adolescences et transformations urbaines en Méditerranée » soutenu par la MMSH-AMU UAR 3125
Intitulé des rencontres : « Pratiques filmiques et archives audiovisuelles pour penser la place des enfants et des adolescentes à Marseille » Coorganisées avec l’atelier Visual Studies et humanités numériques en Méditerranée ( TELEMME et INA Méditerranée).
Gratuit sur inscription (places limitées) : https://evento.renater.fr/survey/inscription-journee-...-sgw6oljj
Résumé et programme
Lieu : Institut National de l’Audiovisuel – délégation méditerranéenne
Adresse : 23 Rue Guibal, 13003 Marseille

dimanche 26 novembre

Concours CNRS - soutien du LAVUE
Comme chaque année, le LAVUE organise une campagne de soutien au dépôt de candidatures au concours des chercheures CNRS (sections 36 et 39, CID 52)
Le LAVUE est un laboratoire pluridisciplinaire (géographes, sociologues, architectes, urbanistes, philosophes, anthropologues, historiens) et international qui travaille sur les enjeux urbains, sociaux et environnementaux. Pour plus d’informations, consulter notre site Internet : https://www.lavue.cnrs.fr/
Les candidates qui demandent le soutien de notre laboratoire sont invitées à se faire connaître le plus rapidement possible pour que leur dossier puisse être attribué pour relecture à une ou deux membres du laboratoire.
Les dossiers de candidature provisoires sont attendus jusqu’au 26 novembre 2023. Ils comprennent :
  • Le (pré-)projet de recherche du/de la candidate
  • Le (pré-)rapport sur travaux du/de la candidate
  • Le procès-verbal de la soutenance de thèse
  • Un CV

Les candidates recevront un retour sur leur dossier avant les congés de fin d’année.
Des auditions blanches seront organisées pour les candidates auditionnées par les sections.
Les demandes d’informations et les dossiers sont à envoyer à l’adresse suivante : concours.cnrs.lavue@gmail.com.

vendredi 24 novembre

Séminaires de l’équipe Mosaïques « Transition agri-alimentaire et PNR : cadrage scientifique. »
Présentation par Héloïse RATO (Doctorante).
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle de réunion W418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 23 novembre

MINAIRE LAA le 23 novembre - Composer avec les temps, Rencontre avec François Laplantine
Rencontre avec François Laplantine
pour échanger avec lui sur son ouvrage intitulé
« Chronotopie »
Editions Dépaysage, 2023.
Cette rencontre à lieu dans le cadre du séminaire du Laboratoire Architecture Anthropologie (LAA) et
de la thématique Composer avec les temps coordonnée par Catherine Deschamps et Alain Guez.
François Laplantine présentera dans un premier temps sa démarche et nous poursuivrons la séance
par un échange sur les possibles approches chronotopiques et leurs enjeux scientifiques, sociétaux et
culturels.
Le séminaire du LAA est habituellement un moment de travail collectif sur les questions et démarches
des chercheurs. Dans la mesure où l’ouvrage de Laplantine intéresse non seulement les membres du
LAA mais aussi de l’axe 3 du Lavue, cette séance de séminaire sera exceptionnellement ouverte au membres du Lavue.
Afin de prévoir une salle pouvant accueillir tous les participants, nous vous remercions de nous indi-
quer votre présence.
Pour plus d’informations
Possibilité de suivre sur Zoom
https://cnrs.zoom.us/j/97813903834?pwd=TkZGTmkyblFNdTNsTndSSVBOSllqQT09
ID de réunion : 978 1390 3834 - Code : Laa2023
Lieu : ENSA Paris-La Villette, Site des Ardennes (LAA)- Salle des séminaires - rez-de-chaussée
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

mardi 21 novembre

séminaire « Écosophie, une écologie plurielle (II) Déterritorialiser la Terre »
Séminaire dirigé au Collège International de Philosophie (premier semestre) aura lieu les mardi 3, 10 et 17 octobre, 7, 14, 21 et 28 novembre et 5 décembre de 18h00 à 20h00, en hybride (présentiel au LAA et visio sur zoom : https://zoom.us/my/manola.antonioli)
Pour plus d’informations et pour le résumé voir : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaire-ecosophie-une-ecologie-plurielle-ii-deterritorialiser-la-terre-au-laa?affichage=dates
Lieu : En visio () et à ENSA Paris-La Villette, Site des Ardennes (LAA)
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

Séminaire « Humains - Rivières » : « Méandres ou la rivière réinventée »
Deuxième séance du séminaire « Humains - Rivières » organisé par l’Axe 2 « Justice et Inégalités » de l’UMR LAVUE, l’Atelier Socioécosystème de l’UMR EVS 5600 CNRS et l’association RésEAUx
Les rivières sont aujourd’hui coupées par les digues ou les seuils, polluées par nos rejets industriels, urbains ou agricoles. Leurs eaux et leurs graviers ont été désassemblées et fragmentées entre des usages multiples : production électrique, routes, eaux potables, bâtiments ou activités de loisirs. Le vivant et le machinique, le naturel et l’artificiel s’entremêlent jusqu’à rendre impossible toute dissociation. Or, ces nouveaux états viennent fragiliser les équilibres écologiques. Scientifiques, ingénieurs et citoyens s’interrogent : Peut-on réparer les systèmes vivants ? L’une des principales conclusions de la thèse de Marie Lusson "Restaurer les rivières à l’ère de l’Anthropocène", et l’intuition forte de ce film dont elle est la co-réalisatrice, est que la restauration des rivières, et plus largement la réparation de notre monde, passe par la compréhension des rapports d’interdépendance entre humains et non-humains. Dans le cadre de la restauration écologique, il s’agit de prendre en compte l’ensemble des éléments qui composent la rivière afin de saisir ce qui "fait-rivière" et lui laisser une place dans les marges laissées par l’homme. Notre proposition est de passer par l’expérimentation sensorielle, visuelle et auditive de ces altérités pour les reconnaitre comme partie prenante de notre monde. Une équipée de jeunes gens en radeau, des témoignages scientifiques, des récits d’expériences personnels et des séquences d’archives participent à la construction d’une perspective partielle des visions telle que la défend la philosophe Donna Haraway. Pour elle, il n’y a de compréhension d’un tout complexe que par la considération multiforme de points de vue singuliers.
Projection du film « Méandres ou la rivière réinventée » (73 min). En présence des réalisateurs : Marie Lusson,
Docteure en Sociologie et réalisatrice, et Emilien de Bortoli (2023).
Discutante : Fabienne Watteau. Anthropologie, UMR LESC 7186 CNRS, Université Paris Nanterre
Évènement sur place et en visio.
Programme du séminaire : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : Université Paris-Nanterre, Bâtiment Weber, RDC, Amphithéâtre
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

Séminaire « Relations Humains - Rivières »
Séance 2 / Méandres ou la rivière réinventée
Projection du film « Méandres ou la rivière réinventée » (73 min). En présence des réalisateurs : Marie Lusson, Docteure en Sociologie et réalisatrice, et Emilien de Bortoli (2023).
Les rivières sont aujourd’hui coupées par les digues ou les seuils, polluées par nos rejets industriels, urbains ou agricoles. Leurs eaux et leurs graviers ont été désassemblées et fragmentées entre des usages multiples : production électrique, routes, eaux potables, bâtiments ou activités de loisirs. Le vivant et le machinique, le naturel et l’artificiel s’entremêlent jusqu’à rendre impossible toute dissociation. Or, ces nouveaux états viennent fragiliser les équilibres écologiques. Scientifiques, ingénieurs et citoyens s’interrogent : Peut-on réparer les systèmes vivants ? L’une des principales conclusions de la thèse de Marie Lusson "Restaurer les rivières à l’ère de l’Anthropocène", et l’intuition forte de ce film dont elle est la co-réalisatrice, est que la restauration des rivières, et plus largement la réparation de notre monde, passe par la compréhension des rapports d’interdépendance entre humains et non-humains. Dans le cadre de la restauration écologique, il s’agit de prendre en compte l’ensemble des éléments qui composent la rivière afin de saisir ce qui "fait-rivière" et lui laisser une place dans les marges laissées par l’homme. Notre proposition est de passer par l’expérimentation sensorielle, visuelle et auditive de ces altérités pour les reconnaitre comme partie prenante de notre monde. Une équipée de jeunes gens en radeau, des témoignages scientifiques, des récits d’expériences personnels et des séquences d’archives participent à la construction d’une perspective partielle des visions telle que la défend la philosophe Donna Haraway. Pour elle, il n’y a de compréhension d’un tout complexe que par la considération multiforme de points de vue singuliers.
Discutante : Fabienne Watteau. Anthropologie, UMR LESC 7186 CNRS, Université Paris Nanterre
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber – RDC, Amphi
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

Séminaire Axe 4 Chantier de recherche « Pratiques d’émancipation urbaines »
La séance est ouverte à tous !
Nous nous donnons rendez-vous pour la première partie : une présentation de l’ouvrage Pratiques d’émancipation urbaines.
A partir de midi nous travaillerons sur le programme de l’année.
Vous pouvez nous confirmer votre présence avant le 13 novembre.
Lieu : Université Paris-Nanterre, salle 418 bâtiment Max Weber
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

vendredi 17 novembre

Séance 1 : « Ethnicité et tribalisme : ambivalence et persistance d’une clef de lecture des conflits en Afrique et dans le monde arabo-musulman. » du Séminaire Doctoral de l’ED 401, Paris 8 « Le Soudan entre révolution et guerre » – année 2023-24
Séance 1 : « Ethnicité et tribalisme : ambivalence et persistance d’une clef de lecture des conflits en Afrique et dans le monde arabo-musulman. »
Nous avons le plaisir de vous inviter à participer à notre première sénace du séminaire doctoral intitulé « Le Soudan entre révolution et guerre . Regards comparatifs sur les dynamiques sociales du conflit en situation post-coloniale. »
Programme complet et résumé des séances
Lieu : Salle A2-217 (Maison de la Recherche) – Université Paris 8
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

mardi 14 novembre

séminaire « Écosophie, une écologie plurielle (II) Déterritorialiser la Terre »
Séminaire dirigé au Collège International de Philosophie (premier semestre) aura lieu les mardi 3, 10 et 17 octobre, 7, 14, 21 et 28 novembre et 5 décembre de 18h00 à 20h00, en hybride (présentiel au LAA et visio sur zoom : https://zoom.us/my/manola.antonioli)
Pour plus d’informations et pour le résumé voir : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaire-ecosophie-une-ecologie-plurielle-ii-deterritorialiser-la-terre-au-laa?affichage=dates
Lieu : En visio () et à ENSA Paris-La Villette, Site des Ardennes (LAA)
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

Séminaire doctorants du CRH « VILLE HABITAT CULTURES »
« Restitution graphique de la recherche et sa retranscription dans un texte »
Yahia Benzakour, chercheur CRH
Vincent Laureau
Programme complet
Lieu : Salle 705 ENSAPVS
Adresse : 15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

lundi 13 novembre

Colloque 13 et 14 novembre 2023 « Regards croisés sur les habitats précaires » au Campus Condorcet
Organisé avec Agnès Deboulet (ALTER) et Marie Segonne (ALTER)
Ce colloque a pour ambition d’ouvrir un espace de dialogue interdisciplinaire autour des habitats précaires et se propose de promouvoir des échanges scientifiques entre chercheur.e.s issus d’horizons géographiques et disciplinaires divers.
Le programme complet
Lieu : Campus Condorcet
Adresse : 8, cours des Humanités, 93322 Aubervilliers

Séminaire de l’axe 5 « Le plateau de Saclay : competition entre usages, ou nouvelles synergies entre ville et agriculture ? »
Axe 5 du LAVUE, en collaboration avec le master Nouvelles ruralités, agriculture et développement local (NOURAD) de l’université de Paris Nanterre : journée animée par Glenn Keck, de l’association Terre & Cité.
Ouvert à tous !
Lieu : Salle W 418, Université Paris Nanterre.
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

Soutenance de thèse de Valeria Volpe : « Habiter le dépeuplement. Lire et interroger une dynamique à travers une ethnographie de Biccari (Fg) commune « intermédiaire » du Sud de l’Italie. (FR) »
Le LAA-LAVUE a le plaisir de vous annoncer la soutenance de thèse de doctorat en Aménagement et urbanisme de Valeria Volpe :
Thèse en cotutelle entre l’Université Paris Nanterre ED 395 et l’Università IUAV de Venise.
Réalisée sous la direction de Alessia de Biase Professeure, LAA-LAVUE ENSAPLV et de Maria Chiara Tosi, Professeure à l’Università IUAV di Venezia (IT).
La soutenance sera en italien
Voir le résumé
Lieu : ENSA Paris La Villette, Salle de séminaire et des soutenances, RDC Site Ardennes, code d’accès 1865# (usage unique)
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

mercredi 8 novembre

Séminaire, « Postures de chercheurs en contexte de mondialisation »
Intervention de Aroob Al-Amin (UoK, LAVUE, Alter) & Barbara Casciarri (Paris 8, LAVUE-Alter) : « Questions de réflexivité et positionnalité dans les ethnographies de deux chercheuses au Soudan » (Issues of reflexivity and positionality from the ethnographies of two women-researchers in Sudan)
Pour le programme complet du séminaire : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaire-postures-de-chercheurs-en-contexte-de-mondialisation-6359?affichage=dates
Lieu : Université Paris 8, Salle B 231
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

mardi 7 novembre

séminaire « Écosophie, une écologie plurielle (II) Déterritorialiser la Terre »
Séminaire dirigé au Collège International de Philosophie (premier semestre) aura lieu les mardi 3, 10 et 17 octobre, 7, 14, 21 et 28 novembre et 5 décembre de 18h00 à 20h00, en hybride (présentiel au LAA et visio sur zoom : https://zoom.us/my/manola.antonioli)
Pour plus d’informations et pour le résumé voir : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaire-ecosophie-une-ecologie-plurielle-ii-deterritorialiser-la-terre-au-laa?affichage=dates
Lieu : En visio () et à ENSA Paris-La Villette, Site des Ardennes (LAA)
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

lundi 6 novembre

Appel à communication « Révéler des Territoires : Exploration et production de savoirs »
Date limite de l‘appel à candidature 6 novembre
Séminaire
Mardis, de 18-20h
Présentations de travaux en cours
28 novembre, 12 décembre, 23 janvier
12 mars, 23 avril, 11 juin
Atelier
Jeudis, de 18-20h
Échange entre doctorant.e.s
7 novembre, 1er février, 4 avril
L’objectif de ce cycle est de stimuler le dialogue entre les laboratoires, tant internes qu’externes à l’ENSAPLV, tout en approfondissant les discussions autour des méthodes, des théories et des approches qui sous-tendent la recherche en architecture, urbanisme et paysage.
Toutes les informations nécessaires sont disponibles dans l’affiche de l’événement, ainsi que dans le document d’appel à candidature ci-joint. Les propositions de communication devront être soumises au format Word (env. 500 mots) et incluront un résumé.
Pour toute question, vous pouvez contacter l’équipe d’organisation
Pour l’appel à communication complet : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/appel-a-communication-reveler-des-territoires-exploration-et-production-de?affichage=dates
Contact
alexandra.vanmilink@gmail.com
cosmevallet.tra@gmail.com
julien.arq@gmail.com
Lieu : ENSA Paris-La Villette, Site des Ardennes et en distanciel
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

mardi 31 octobre

Journée d’étude « Transformations urbaines et marginalisation dans l’Inde contemporaine : pratiques sociales et représentations culturelles »
Les propositions doivent comprendre un titre, 4 mots clés et l’argument principal
de la présentation en 400 mots maximum et doivent être envoyées avant le 31 octobre à arnaud.kaba@gmail.com et mhillion@unistra.fr.
Pour plus d’information voir l’article complet sur le site : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/journee-d-etude-transformations-urbaines-et-marginalisation-dans-l-inde
Lieu : Université de Strasbourg

Appel à communication « Urban Transformations and Marginalisation in Contemporary India : Social Practices and Cultural Representations »
Date limite de candidature le 31 octobre 2023,
Les propositions doivent comprendre un titre, 4 mots clés et l’argument principal
de la présentation en 400 mots maximum et doivent être envoyées avant le 31 octobre à
arnaud.kaba@gmail.com et mhillion@unistra.fr.
Pour voir l’appel à communication : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/appel-a-communication-urban-transformations-and-marginalisation-in-contemporary?var_mode=calcul
Lieu : Université de Strasbourg

mercredi 25 octobre

Séminaire, « Postures de chercheurs en contexte de mondialisation »
Intervention de Maxime Vanhoenacker (CNRS, LAP) : « De l’ethnographie à l’enquête quantitative de masse : appréhender les scoutismes, entre mouvement global et citoyenneté locale »
Pour le programme complet du séminaire : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaire-postures-de-chercheurs-en-contexte-de-mondialisation-6359?affichage=dates
Lieu : En visioconférence :

mardi 24 octobre

Séminaire « Approches Comparées du New Age »
Lionel Obadia (univ. Lyon / LARHRA) : « Nouveaux regards sur la spiritualité – ouverture au numéro
spécial d’Ethnologie Française et à l’ouvrage La spiritualité (Ed. La Découverte, 2023) »
Avec la participation de Marie Mazzella di Bosco (LESC), contributrice au numéro
Pour le programme complet : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaire-approches-comparees-du-new-age?affichage=dates
Lieu : exceptionnellement en visioconférence : https://univparis8. zoom.us/j/92412787612 ?pwd=bTZWQ3p2dEpGYndmWnUwZ1psZ0NsQT09

vendredi 20 octobre

Séminaires de l’équipe Mosaïques « Le discours de la méthode : actes d’écrire. »
Préparation collective des doctorants avec M-A Germaine (MCF HDR Géographie)
Voir le programme de l’année : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaires-de-l-equipe-mosaiques?var_mode=calcul
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle de réunion W418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

Soutenance de thèse de Mme Meriem Ben Mlouka « Participation habitante et démarches mémorielles dans les projets de rénovation urbaine en France (2003-2013) »
Le 20 octobre 2023 : Soutenance de thèse de Mme Meriem Ben Mlouka
« Participation habitante et démarches mémorielles dans les projets de rénovation urbaine en France (2003-2013) », sous la direction de Mme Jodelle Zetlaoui-Léger (Laboratoire Espaces Travail-Umr Cnrs 7218 Lavue).
Pour le résumer voir : https://www.lavue.cnrs.fr/theses/article/soutenance-de-these-de-mme-meriem-ben-mlouka-participation-habitante-et?var_mode=calcul
Lieu : l’École Nationale Supérieure d’Architecture Paris La Villette, 14h - salle des thèse RDC (code des 2 entrées : 5471#)
Adresse : 3 rue des Ardennes 75019 Paris

mercredi 18 octobre

Séminaire doctorants du CRH « VILLE HABITAT CULTURES », « enquête ethnographique »
« enquête ethnographique »
Intervenants : Charlotte Mallet (doctorante), Eva Nora-Couot (doctorante) et Sabrina Bresson (MCF Sociologie)
Pour voir le programme complet des séminaires de l’année : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaire-doctorants-du-crh-ville-habitat-cultures?var_mode=calcul
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

mardi 17 octobre

séminaire « Écosophie, une écologie plurielle (II) Déterritorialiser la Terre »
Séminaire dirigé au Collège International de Philosophie (premier semestre) aura lieu les mardi 3, 10 et 17 octobre, 7, 14, 21 et 28 novembre et 5 décembre de 18h00 à 20h00, en hybride (présentiel au LAA et visio sur zoom : https://zoom.us/my/manola.antonioli)
Pour plus d’informations et pour le résumé voir : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaire-ecosophie-une-ecologie-plurielle-ii-deterritorialiser-la-terre-au-laa?affichage=dates
Lieu : En visio () et à ENSA Paris-La Villette, Site des Ardennes (LAA)
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

Séminaire « Humains - Rivières » : « De la désurbanisation à la renaturation : des liens à la rivière à réinventer »
Première séance du séminaire « Humains - Rivières » organisé par l’Axe 2 « Justice et Inégalités » de l’UMR LAVUE, l’Atelier Socioécosystème de l’UMR EVS 5600 CNRS et l’association RésEAUx
Afin de prévenir le risque d’inondation, les pouvoirs publics décident parfois de désurbaniser des espaces riverains de cours d’eau. Se pose alors la question des modalités de réaménagement de ces espaces et des usages qui peuvent y être développés. N’est-ce pas l’occasion de favoriser des formes d’aménagement plus écologiques et de réinventer les liens à la rivière ?
Avec l’intervention de :
Sylvain Rode. Maitre de Conférences – HDR en aménagement et urbanisme, Université de Perpignan Via Domitia,
UMR ART DEV5281 CNRS.
Évènement sur place et en visio.
Programme du séminaire : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, Salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 12 octobre

Séminaires de l’équipe Mosaïques « Mort, le territoire ? Renouveau d’un concept politique à l’heure de l’Anthropocène. »
Intervenants :
Alexis GONIN (MCF Géographie) et David BLANCHON (PU Géographie).
Voir le programme de l’année : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaires-de-l-equipe-mosaiques?var_mode=calcul
Lieu : Université Paris Nanterre
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 10 octobre

séminaire « Écosophie, une écologie plurielle (II) Déterritorialiser la Terre »
Séminaire dirigé au Collège International de Philosophie (premier semestre) aura lieu les mardi 3, 10 et 17 octobre, 7, 14, 21 et 28 novembre et 5 décembre de 18h00 à 20h00, en hybride (présentiel au LAA et visio sur zoom : https://zoom.us/my/manola.antonioli)
Pour plus d’informations et pour le résumé voir : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaire-ecosophie-une-ecologie-plurielle-ii-deterritorialiser-la-terre-au-laa?affichage=dates
Lieu : En visio () et à ENSA Paris-La Villette, Site des Ardennes (LAA)
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

lundi 9 octobre

Journée « Union Européenne et ruralités : Panorama des ruralités et des politiques européennes de développement rural »
La journée « Europe et ruralité », inscrite dans le programme LEADER, sera animée par Alexis LEBRAT, Secrétaire Général de l’Association Leader France. Elle est organisée par le master Nouvelles Ruralités NOURAD et l’axe 5 de l’UMR LAVUE.
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

samedi 7 octobre

Journée de participation enfants/ adultes « Prendre place ; enfances, adolescences et transformations urbaines en Méditerranée »
Grande journée de participation enfants/ adultes, afin de déterminer ensemble des pistes de réflexion et d’actions locales, pour améliorer le quotidien et les conditions de vie des enfants et donc de tous.
Parce que la ville est construite depuis trop longtemps sur un modèle qui ne correspond pas aux usages et aux modes de vie,
Parce que penser aux enfants, c’est penser à nous tous, à la place que nous donnons au développement des individualités, à la formation de soi, à notre environnement…
> Réfléchissons ensemble, à la place des enfants, celle qu’ils ont, mais surtout celle que nous pourrions leur donner, ou qu’ils pourraient prendre, ici, et ensemble.
> Partons pour une fois de leur point de vue, au lieu de toujours parler à leur place, écoutons, échangeons, prenons-les au sérieux.
Inscription enfants (8 – 18 ans) / Adultes et renseignements ici : pragma.bdm@gmail.com / 0618051595
Le déroulé en détail ici : https://jeunurbaines.hypotheses.org/category/autres-evenements
Lieu : Fiche la Belle de Mai
Adresse : 41 Rue Jobin, Marseille

vendredi 6 octobre

Soutenance de thèse en Architecture de Aurore Reynaud
Nous avons le plaisir de vous annoncer la soutenance publique de la thèse en Architecture d’Aurore Reynaud :
« HAB : Réceptionner et Étudier un Héritage Architectural Banalisé, Transmettre et intervenir sur le patrimoine de l’AUA »
Cette thèse de doctorat a été réalisée à l’université Paris Nanterre - ENSAPVS - CRH LAVUE sous la direction de Yankel Fijalkow et de François Gruson (co-encadrant).
Mots clefs : Héritage, Patrimoine, Architecture, Transmettre, Intervenir, Archéologie
Lien vers le résumé de thèse : https://www.lavue.cnrs.fr/theses/ar...
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, 1er étage, Salle du Conseil, salle 130
Adresse : 6-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

mardi 3 octobre

séminaire « Écosophie, une écologie plurielle (II) Déterritorialiser la Terre »
Séminaire dirigé au Collège International de Philosophie (premier semestre) aura lieu les mardi 3, 10 et 17 octobre, 7, 14, 21 et 28 novembre et 5 décembre de 18h00 à 20h00, en hybride (présentiel au LAA et visio sur zoom : https://zoom.us/my/manola.antonioli)
Pour plus d’informations et pour le résumé voir : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaire-ecosophie-une-ecologie-plurielle-ii-deterritorialiser-la-terre-au-laa?affichage=dates
Lieu : En visio () et à ENSA Paris-La Villette, Site des Ardennes (LAA)
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

jeudi 28 septembre

Colloque « Droits des baignades, droits aux baignades. L’accès aux rivières urbaines face au réchauffement climatique »
Nous avons l’honneur de vous convier à notre prochain colloque « Droits des baignades, droits aux baignades. L’accès aux rivières urbaines face au réchauffement climatique »
Programme intégral consultable ici : https://drive.google.com/file/d/1E0...
Animé par de nombreux intervenantes (juristes, géographes, urbanistes, architectes, sociologues, historiennes et professionnelles de la natation et de la sécurité aquatique), celui-ci porte sur la baignade fluviale dans une période où le changement climatique et l’augmentation de l’intensité des canicules incitent la populations « à se jeter à l’eau » en dépit des règlements locaux qui interdisent majoritairement ces pratiques. Ce constat incite donc à réfléchir au renouvellement des usages de la baignade dans un contexte où, paradoxalement, la législation en la matière renvoie plutôt aux interdits et que la raréfaction de l’eau risque de compliquer l’exploitation des établissements aquatiques.
Les inscriptions se font à l’adresse suivante : droitdesbaignades@gmail.com
Attention, le nombre de places en présentiel est limité, et sera attribué en fonction de l’ordre des inscriptions. Pour les mêmes raisons, n’hésitez pas à nous envoyer un mail à l’adresse dédiée au colloque en cas d’annulation/passage en visio-conférence (lien communiqué ultérieurement).
Lieu : Campus Condorcet, Centre des Colloques, Salle 100
Adresse : Place du Front Populaire, 93 222 Aubervilliers

vendredi 22 septembre

Séminaires de l’équipe Mosaïques, « Entrer et s’engager dans la vie universitaire en tant que doctorant. »
Intervenants : Manon TASSEL, Magali HULOT, Marine BRE-GARNIER (doctorantes), Stéphanie GUERET (gestionnaire responsable des doctorants, CNRS) et Marie-Anne GERMAINE (MCF).
Voir le programme de l’année : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaires-de-l-equipe-mosaiques?var_mode=calcul
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle de réunion W418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

Séminaire doctoral de Mosaïques « Entrer et s’engager dans la vie universitaire en tant que doctorant »
Première séance du séminaire doctoral de Mosaïques intitulé « Entrer et s’engager dans la vie universitaire en tant que doctorant »
Programme de l’année : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : Université Paris-Nanterre, Bâtiment Weber, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

Appel à participation sur le sujet du fait urbain sur le continent africain
Organisé par
Ramata N’Diaye, Doctorante à l’URMIS
Bérénice Busson, Doctorante au CESSMA
Arthur Bertucat, Doctorant au LAVUE
Nous avons le plaisir de vous annoncer le lancement d’un groupement interdisciplinaire de doctorant.e.s en SHS dont les travaux abordent la question très large du fait urbain sur le continent africain.
Pour voir l’information complète : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/appel-a-participation-sur-le-sujet-du-fait-urbain-sur-le-continent-africain
Envoyer un mail à l’adresse suivante : seminairevilleafrique@gmail.com.

jeudi 21 septembre

Séminaires de l’équipe Mosaïques : Réunion de rentrée et d’accueil « Les politiques de transition à l’épreuve du quotidien : perspectives de recherche. »
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber – Salle de séminaire RDC Max Weber
Adresse : Université Paris-Nanterre : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mercredi 20 septembre

Soutenance de thèse de Marion Ille-Roussel « l’offre de logements et de services à destination des seniors dans les stratégies d’adaptation des bailleurs de logements sociaux à la transformation du secteur du logement social. Une comparaison France, Allemagne et Angleterre. »
Résumé :
Les politiques européennes et nationales du logement orientent vers la résidualisation des secteurs d’habitat social autour des publics les plus vulnérables. Les bailleurs de logements sociaux, acteurs centraux de ce champ de l’habitat social, se positionnent en France, Allemagne et Angleterre pour le maintien d’un secteur généraliste en ciblant différents publics, dont les personnes vieillissantes. Nous étudions dans ce travail les stratégies d’offres, regroupant à la fois des typologies de logements et des « services » réservées aux seniors, développées par des bailleurs de trois territoires européens : le Département du Nord, Greater Manchester et la Ruhr. L’approche comparative convergente par monographie a permis d’analyser les discours sur la vieillesse et sur le rôle du logement social, des bailleurs sociaux et des acteurs locaux de l’habitat et de la vieillesse. Les bailleurs des trois pays partagent la vision des politiques publiques de la vieillesse, dominée par le risque de la dépendance pour la société, qui divisent les locataires âgés en « jeunes seniors autonomes » et « personnes en perte d’autonomie ». L’exclusivité de « services », et leur financement, pour un public âgé, est justifiée par le devoir moral de soutien aux aînés. Elle traduit un phénomène d’institutionnalisation ou de désintutionnalisation d’activités du secteur et des tendances de marchandisation. En participant au champ du maintien à domicile, les organismes se positionnent en complément des acteurs du care et du médico-social et réaffirment leur rôle d’acteurs de l’habitat ordinaire généraliste.
Mots clefs : Logement social, vieillissement, personnes vieillissantes, locataires âgés, logement adapté, adaptation au vieillissement, études urbaines comparées, CIFRE, logement seniors, habitat social, bailleur social, services.
Le jury sera composé de :
—  Madame Maryse Bresson, Professeure HDR, Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines
—  Monsieur Jean-Claude Driant, Professeur émérite HDR, Université Paris Est Créteil
—  Monsieur Dominique Argoud, Maitre de Conférence HDR, Université Paris Est Créteil
—  Monsieur Dominique Belargent, ancien responsable des partenariats institutionnels et de la recherche, USH
—  Monsieur Francis Deplace, ancien Directeur Général, Del&Coop’
—  Madame Christiane Droste, Docteure, Associée gérante, UP 19 Stadtforschung + Beratung GmbH
—  Monsieur Yankel Fijalkow, Professeur HDR, ENSA Paris Val-de-Seine
—  Madame Claire Levy-Vroelant, Professeure émérite HDR, Université Paris Saint-Denis
—  Monsieur Laurent Nowik, Maitre de Conférence HDR, Université de Tours et CNAV
Lieu : salle du conseil (salle 130) au 1er étage de l’Ecole d’Architecture Paris-Val-de-Seine
Adresse : ENSA Paris-Val de Seine : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

Exposition : « Les Halles-Plateau Beaubourg, la fabrique d’un quartier ? 1973 / 2023 »
Commissariat d’exposition : Valentina Moimas, Florian Ebner (Centre Pompidou) et Jodelle Zetlaoui-Léger (Let-Lavue,Ensaplv)
Lieu : Centre Pompidou, niveau 4, salle 34, Collection d’art contemporain (accessible par le niveau 5, galerie de la Collection d’art moderne)
Adresse : Place Georges Pompidou 75004 Paris

Exposition : « Les Halles-Plateau Beaubourg, la fabrique d’un quartier ? 1973 / 2023 »
Commissariat d’exposition : Valentina Moimas, Florian Ebner (Centre Pompidou) et Jodelle Zetlaoui-Léger (Let-Lavue,Ensaplv)
Date : Du 20 septembre 2023 au 18 mars 2024.
Lieu : Centre Pompidou, niveau 4, salle 34, Collection d’art contemporain (accessible par le niveau 5, galerie de la Collection d’art moderne)
Adresse : Place Georges Pompidou 75004 Paris

vendredi 15 septembre

Exposition Du 14 septembre au 21 décembre « Ceci n’est pas un déchet - [re]gardez les [re]ssources »
Commissaire d’exposition : Safa ​BEN KHEDHER, Doctorante au CRH,
Missioné par le CAUE du VAR
Cette exposition sera présentée sur les murs de la Rue des Arts et des locaux du CAUE de la Place Vincent Raspail à Toulon.
Présentation de l’artiste-plasticienne et photographe Léna Durr, de l’artiste-plasticienne et dessinatrice, Hildegarde Laszak, et de la lecture artistique complétée par les propos de Safa Ben Khedher, architecte – chez Atelier BRESSON SCHINDLBECK ARCHITECTURE – doctorante au CRH-LAVUE et commissaire de l’exposition, en lien avec sa démarche de thèse : « Les déchets du BTP comme ressource vers une nouvelle pratique : opportunité de projets négociés entre transition écologique, faisabilité opérationnelle et pérennité du processus ».
Pour plus d’informations :
https://www.cauevar.fr/actualites/exposition-ceci-nest-pas-un-dechet-regardez-les-ressources
Adresse : Place Vincent Raspail,Toulon.

mercredi 13 septembre

Séminaire de l’axe 3 « Temporalités et usages du temps dans la fabrique urbaine »
Dans la thématique de l’axe 3, la séance portera sur :
Les dynamiques et temporalités urbaines : Vital, une approche urbano-linguistique.
Discutants : Emmanuelle Lallement et Caroline Rozenholc.
Présentations de Alain Guez et Olivier Ratouis.
A. Présentation/discussion à partir de leurs approches respectives.
B. Présentation/discussion à partir du projet Vital.
Évènement sur place et en visio.
Lieu : ENSA Paris-La Villette, Site des Ardennes (LAA)
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

mardi 5 septembre

Séminaire Hors les murs du LAVUE
Inscriptions avant le 9 juillet !
Le Lavue a été créé en 2013 et a pris sa configuration scientifique actuelle en novembre 2015. Celle-ci n’a pas subi de transformations majeures depuis, y compris lors de la rédaction du dernier rapport de l’UMR pour l’HCERES.
Or nos sujets et nos manières de produire et de valoriser la recherche évoluent, notre contexte institutionnel aussi et les dynamiques par axe s’avèrent parfois inégales. Il est temps de repenser collectivement notre travail scientifique commun et de s’en donner les moyens, comme ce fut le cas en 2015.
Lieu : Île de Loisirs de Saint Quentin en Yvelines
Adresse : Rond point Eric Tabarly, 78190 Trappes en Yvelines

dimanche 30 juillet

Appel à communication - Colloque « Regards croisés sur les habitats précaires : Perspectives internationales »
Le colloque intitulé « Regards croisés sur les habitats précaires : Perspectives internationales » aura lieu le 13 et 14 novembre 2023 au Campus Condorcet et est coorganisé par Marie Ségonne et Agnès Deboulet du LAVUE.
Ce colloque a pour ambition d’ouvrir un espace de dialogue interdisciplinaire autour des habitats précaires et se propose de promouvoir des échanges scientifiques entre chercheur.e.s issus d’horizons géographiques et disciplinaires divers.
Il se propose d’articuler les réflexions autour de quatre axes principaux :
—  les politiques publiques et leurs effets sur les habitants des quartiers précaires, Retour ligne manuel
—  les résistances quotidiennes des citadins ordinaires et leur prolongement dans des mobilisations collectives, Retour ligne manuel
—  les expériences de l’habiter et les pratiques de sociabilité au quotidien ainsi que les éventuelles tensions dans la mise en commun des espaces, et Retour ligne manuel
—  les multiples formes de violence dont font l’objet ces territoires et leurs habitants.
Plus d’informations et l’appel à communication : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...

lundi 17 juillet

Séminaire « Understanding Soudan from revolution to war : a synthesis »
In 2023 the University Paris 8 hosts Aroob Al-Ameen, anthropologist, Lecturer at the University of Khartoum (Sudan) in the frame of ERASMUS+ programme. In June and July 2023 she presents a new seminars’ series consecrated to the discussion about the present situation in Sudan, taking as a frame the relation between the revolutionary process started in December 2018 and the armed conflict which broke out on 15th April 2023.
Programme complet : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : Université Paris 8, Maison de la recherche, salle MR-215
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

mercredi 12 juillet

Quatrième séance du séminaire « Droit du/au cours d’eau » du RésEaux
Cette séance vise à faire le bilan sur la thématique qui nous a occupé cette année. Nous privilégions donc le présentiel, mais un lien de connexion sera toutefois créé pour ceux qui ne pourraient pas se déplacer. Merci de vous inscrire à cette adresse : rouille.gaele@gmail.com.
La séance sera suivie d’un pique-nique collaboratif !
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, RDC, Salle de séminaire 1
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

lundi 10 juillet

Séminaire « Understanding Soudan from revolution to war : Generation issues »
In 2023 the University Paris 8 hosts Aroob Al-Ameen, anthropologist, Lecturer at the University of Khartoum (Sudan) in the frame of ERASMUS+ programme. In June and July 2023 she presents a new seminars’ series consecrated to the discussion about the present situation in Sudan, taking as a frame the relation between the revolutionary process started in December 2018 and the armed conflict which broke out on 15th April 2023.
Programme complet : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : Université Paris 8, Maison de la recherche, salle MR-215
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

Soutenance de HDR de Pauline Guinard
Nous avons le plaisir de vous annoncer la soutenance d’Habilitation à diriger des recherches (HDR) de Pauline Guinard.
Réalisée avec Myriam Houssay-Holzschuch pour garante, cette HDR s’intitule « Pour une géographie (é)mouvante : Lire les transformations urbaines par les émotions dans le Grand Paris et à Lagos ».
Résumé de la HDR : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : Institut d’urbanisme et de géographie alpine, Salle des Actes
Adresse : 14 Avenue Marie Reynoard, 38100 Grenoble

Séminaire « Understanding Soudan from revolution to war : Land and class issues »
In 2023 the University Paris 8 hosts Aroob Al-Ameen, anthropologist, Lecturer at the University of Khartoum (Sudan) in the frame of ERASMUS+ programme. In June and July 2023 she presents a new seminars’ series consecrated to the discussion about the present situation in Sudan, taking as a frame the relation between the revolutionary process started in December 2018 and the armed conflict which broke out on 15th April 2023.
Programme complet : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : Université Paris 8, Maison de la recherche, salle A-148
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

lundi 3 juillet

Fête de l’habitat - Cocktail d’été du CRH
L’équipe du CRH-LAVUE est heureuse de vous inviter à son cocktail de l’été, rendez-vous sur la terrasse du 7e étage à l’ENSA Paris-Val de Seine, pour la « fête de l’habitat » à partir de 17h30.
En espérant vous y voir nombreux et nombreuses !
Yankel, Sabrina et TOUTE l’équipe du CRH-LAVUE
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, 7e étage, CRH
Adresse : 3-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

ANNULATION - Séminaire Axe 3 « Héritages et Innovations dans la construction des territoires »
La séance du 3 juillet est annulée.

vendredi 30 juin

Séminaire « Understanding Soudan from revolution to war : Gender issues »
In 2023 the University Paris 8 hosts Aroob Al-Ameen, anthropologist, Lecturer at the University of Khartoum (Sudan) in the frame of ERASMUS+ programme. In June and July 2023 she presents a new seminars’ series consecrated to the discussion about the present situation in Sudan, taking as a frame the relation between the revolutionary process started in December 2018 and the armed conflict which broke out on 15th April 2023.
Programme complet : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : Université Paris 8, Maison de la recherche, salle MR-105
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

Colloque « Cities of Hope d’Amérique du Nord »
Dans un contexte de multiplication des crises (climatique, sociale, sanitaire, géopolitique, etc.), ce colloque, organisé par le réseau EUNA, propose au contraire de porter un regard renouvelé sur les villes nord-américaines comme « Cities of hope » en se concentrant sur toutes les initiatives, projets, idées, dynamiques portés par l’espoir, explicite ou implicite, d’un changement, d’une vie meilleure, voire d’une ville plus juste.
Inscription obligatoire avant le 23 juin : https://forms.gle/HEP4nhZwgnzsoe1N6
Lien vers l’événement : https://www.lvmt.fr/programme-journ...
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment W, RDC, Salle de Séminaire 2
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 29 juin

Dialogues franco-lusophones « Villes en temps de crises démocratiques et climatiques »
Depuis plus de 10 ans, les Dialogues franco-lusophones permettent de promouvoir des échanges scientifiques bilingues sur les enjeux urbains contemporains dans les aires culturelles de langues française et portugaise. Initiés dans le cadre de collaborations anciennes entre la France et le Brésil, ces rencontres bisannuelles se tiennent alternativement dans les deux pays et réunissent des chercheur•es en architecture, urbanisme, aménagement du territoire, sciences sociales. Depuis 2016, les Dialogues ont été élargis à toute la francophonie et lusophonie. Chaque édition interroge, dans une perspective interdisciplinaire, internationale et comparative, le devenir des villes, aux nords comme comme aux suds, confrontées aux enjeux globaux et locaux, qu’ils soient climatiques, sociaux, économiques, politiques, culturels.
Inscriptions : https://docs.google.com/forms/d/e/1...
Programme : https://www.lavue.cnrs.fr/IMG/pdf/p...
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, CRH
Adresse : 3-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

lundi 26 juin

Séminaire Lieux et enjeux #5 « Social recompositions of Mass Housing. European Stories »
La prochaine séance du séminaire Lieux et Enjeux 2023, « Social recompositions of Mass Housing, European Stories », se tiendra les 26 et 27 juin prochains à l’ENSAPVS. Il s’agit de la troisième séance organisée par le CRH en partenariat avec le COST Action MCMH-EU. La coordination de la séance est cette année réalisée en coopération avec le département en architecture et études urbaines du Politecnico de Milan.
Le programme des communications : https://crhlavue.hypotheses.org/1779
Un accès à la visioconférence est disponible via le lien suivant : https://vu.fr/CAQQ
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle d’expérimentation
Adresse : 3-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

vendredi 23 juin

Séminaire « Understanding Sudan from revolution to war : Ethnicity Issues »
In 2023 the University Paris 8 hosts Aroob Al-Ameen, anthropologist, Lecturer at the University of Khartoum (Sudan) in the frame of ERASMUS+ programme. In June and July 2023 she presents a new seminars’ series consecrated to the discussion about the present situation in Sudan, taking as a frame the relation between the revolutionary process started in December 2018 and the armed conflict which broke out on 15th April 2023.
Programme complet : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : Université Paris 8, Maison de la recherche, salle A2-219
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

jeudi 22 juin

Séance croisée des axes 2 et 4 autour des ouvrages de Sabrina Bresson et Agnès Deboulet
Nous avons le plaisir de vous annoncer une séance supplémentaire de l’axe 4, co-organisée sur proposition de l’axe 2 !
Séance croisée de présentation et discussion autour des ouvrages de Sabrina Bresson et Agnès Deboulet :
Agnès Deboulet, Sociétés urbaines. Au risque de la métropole, Armand Collin, 2022
https://www.lavue.cnrs.fr/publicati...
Sabrina Bresson, Les déconvenues de la participation citoyenne. Pratiques urbaines, pouvoirs et légitimités, PUFR, 2022
https://www.lavue.cnrs.fr/publicati...
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mercredi 21 juin

Colloque « Savoir-habiter avec la Terre »
Le Centre des Politiques de la Terre est heureux de vous inviter au Colloque « Savoir-habiter la Terre » qui aura lieu les 21, 22, et 23 juin 2023.
Ce colloque réunit des chercheur.se.s issu.e.s des sciences de la Terre et du vivant, des sciences humaines et sociales et des sciences de la santé - ainsi que acteur.trice.s publics, des militant.e.s et des artistes - pour questionner l’habitabilité de la Terre et des milieux.
Le programme est disponible ici : https://u-paris.fr/centre-politique...
Adresse : Paris

Journée « Quoi de neuf, acteurs ? » : Le monde de l’habitat en chantier(s) : Décentralisation, et nouveaux défis économiques et financiers
Nous avons le plaisir de vous annoncer une nouvelle édition de la journée « Quoi de neuf, acteurs ? » du Réseau des acteurs de l’habitat.
Cette journée sera l’occasion de faire un point d’actualité sur les débats en cours en matière de décentralisation des politiques de l’habitat, notamment avec la montée en puissance des Autorités organisatrices de l’habitat (AOH) et la mise en œuvre du droit la différenciation territoriale et à l’expérimentation des collectivités.
Ce traditionnel rendez-vous du Réseau sera également l’occasion de dresser un panorama des défis pour les acteurs de l’habitat dans le nouveau régime économique et financier qui se dessine actuellement, marqué par l’inflation et la hausse des taux d’intérêts, y compris celle du Livret A.
Elus, collectivités territoriales, services de l’Etat, organismes Hlm, et l’ensemble de la communauté des acteurs et des chercheurs du monde de l’habitat seront au rendez-vous !
Programme et inscriptions à ce lien : https://cloud.agoraevent.fr/Site/17...
Lieu : Espace Saint-Martin
Adresse : 199 bis rue Saint Martin, 75003 Paris

mercredi 14 juin

Colloque « Les contradictions urbaines de la participation »
Cette troisième édition du colloque « Contradictions urbaines », organisée par l’UMR LAVUE, interroge ce que font les expériences participatives aux objets et aux terrains des chercheurs qui appréhendent l’urbain comme un marqueur central des transformations des sociétés.
Pour le LAVUE, la participation représente une problématique transversale ayant évolué ces dernières années, sous l’effet de recherches qui concernent la coconstruction des phénomènes urbains et des démarches permettant de produire de la connaissance et des apprentissages partagés. Les thèmes retenus pour ce colloque s’inscrivent dans cette double perspective.
Pour plus d’informations : https://www.lavue.cnrs.fr/colloques...
Lieu : Université Paris Nanterre
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 13 juin

Journées « Faire sa place ? Expériences entre enseignement, recherche et formation »
Cette troisième rencontre du programme « Prendre place : enfances, adolescences et transformations urbaines en Méditerranée » s’intéressera à des expériencesréalisées en milieu scolaire ou extra-scolaire qui proposent aux enfants et adolescents une sensibilisation à leur milieu de vie. Comment le milieu urbain peut-il être un levier didactique pour les apprentissages des enfants et adolescents ? Qu’est-ce que ces temps de travail en et hors classe nous apprennent sur la place des jeunes dans la ville ? Nous tâcherons de répondre à ces questions en rassemblant des chercheurs et chercheuses mais également des enseignant.e.s des écoles, collèges et lycées, ainsi que des élèves qui accepteront de témoigner sur les expériences vécues. Ce workshop sera donc un moment où nous réfléchirons aux passerelles entre enseignement-recherche-formation.
Lien vers l’évènement : https://www.mmsh.fr/interdisciplina...
Lieu : MMSH, Salle Paul-Albert Février
Adresse : 5 Rue Château de l’Horloge, 13090 Aix-en-Provence

jeudi 8 juin

Conférence « L’entre-deux-barres, le logement social en question »
Conférence-débat proposée dans le cadre du cours de projet de Master “Par-delà la Modernité” à l’occasion de la sortie aux PUSE du livre L’entre-deux-barres par Maria-Anita Palumbo, anthropologue, enseignante à l’ENSASE et Olivier Boucheron, architecte, enseignant à l’ENSAPLV.
Discussion avec Bernard Paurd, architecte, animée par Pierre Chabard, enseignant à l’ENSAPLV et responsable éditorial des Éditions de La Villette.
En savoir plus sur le livre : https://presses.univ-st-etienne.fr/...
Lieu : ENSA Paris-La Villette, Amphi 302
Adresse : 144 avenue de Flandre, 75019 Paris

Journées Jeunes Chercheur.es du REHAL
Les journées des jeunes chercheur•es du réseau Recherche Habitat-Logement (REHAL) seront consacrées aux « Habitant•es acteur•rices du logement ».
Elles sont organisées en dix sessions : Acteurs des marchés du logement - Habitats informels - Concevoir des alternatives dans l’habitat - Habitat et conflictualité - Vulnérabilisation dans et par l’habitat - Habitat et corps vulnérables - Alternatives dans l’habitat dans et hors des villes - Habitat et genre - Production et expériences du sans abrisme - Habiter la transition
https://blogs.univ-tlse2.fr/rehal/2...
Lieu : Maison méditerranéenne des sciences de l’homme
Adresse : 5 Rue Château de l’Horloge, 13090 Aix-en-Provence

mardi 6 juin

Séminaire doctoral du CRH « Générations, intergénération, espaces publics »
La séance intitulée « Générations, intergénération, espaces publics » est organisée par Viviane André, Marion Ile-Rousel et Julia Moutiez, avec l’intervention de Fanny Delaunay.
Pour voir le programme du séminaire sur l’année : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

lundi 5 juin

Séance « Faire “avec” pour réparer le monde ? Les enjeux des “cultures de la réparation” » de l’atelier « Habiter la transition »
L’atelier « Habiter la transition. Des pratiques existantes aux politiques de transition : circulations et ambiguïtés » est un atelier thématique commun aux réseaux ACDD et ReHaL, avec le soutien de la Fondation de l’Écologie Politique.
Cette séance, intitulée « Faire “avec” pour réparer le monde ? Les enjeux des “cultures de la réparation” » sera marquée par les interventions de Jérôme Denis, David Pontille, Gauthier Roussilhe, Delphine Corteel, Nicolas Nova et Anaïs Bloch.
Séance sur place au Maltais Rouge et en ligne
Lien vers l’évènement : https://www.reseaucritiquesdevelopp...
Lieu : Le Maltais Rouge
Adresse : 40 rue de Malte, 75011 Paris

vendredi 2 juin

Séminaire Lieux et enjeux #4 « Les espaces communs dans l’habitat institutionnel »
La prochaine séance du séminaire Lieux et Enjeux 2023, « Les espaces communs dans l’habitat institutionnel », est organisée par Joséphine Bastard, Lucie Bony et Laura Guérin avec les interventions de :
—  Nicolas Henckes (CR CNRS-UMR8211 CERMES3)
"Accompagner dans le logement en santé mentale : retour sur la genèse d’un dispositif entre désinstitutionalisation et réorganisation du social"
—  Juliette Halifax (Chargée d’études et de recherches à l’Apradis)
« Les pensions de famille : des logements individuels dans un espace collectif »
—  Laura Guérin (Postdoctorante CNRS-UMR8171 IMAF)
"Résidences sociales ex-FTM : des espaces collectifs en voie de disparition"
Entrée libre et sans inscription.
Programme complet du séminaire Lieux et Enjeux : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, CRH, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

mercredi 31 mai

Atelier du REHAL « Investir dans le logement. Formes et pratiques de la marchandisation du logement en Argentine, au Canada et en France »
Nous avons le plaisir de vous inviter à la prochaine séance de l’atelier « Acteurs des marchés du logement » du REHAL (Réseau de recherche Habitat Logement).
Intervenant-e-s :
—  Ivana Socoloff (University of Buenos Aires, CONICET) : Real Estate Funds in Argentina : tensions and volatility under financial subordination (1996-2021).
—  Louis Gaudreau (UQAM) - à distance : Investissement et production résidentielle financiarisée à Montréal.
—  Eliza Benites-Gambirazio (ENS Paris-Saclay, Laboratoire IDHE.S) : Promouvoir un dispositif d’incitation fiscale à l’investissement locatif. Quand les professionnels de l’immobilier deviennent acteurs relais.
Discutant : Félix Adisson (LATTS, Université Paris-Est)
Il sera possible de suivre la séance à distance. Merci de vous inscrire via ce lien :
https://docs.google.com/forms/d/1wjSkefja3aj44WhNGe8ICMLB3OvGro8EjbvrAFMdgA8/prefill
Le lien de connexion sera transmis aux personnes inscrites.
Lieu : LATTS, Bâtiment Bienvenue, Plot B, Salle B235
Adresse : 14-20 boulevard Newton, Champs-sur-Marne

jeudi 25 mai

Webconférence du Réseau des acteurs de l’habitat « Le Logement d’abord : quel bilan et quelles perspectives ? »
Le Réseau des acteurs de l’habitat a le plaisir de vous inviter à la webconférence « Le Logement d’abord : quel bilan et quelles perspectives ? ».
La participation est sans frais mais sur inscription préalable depuis ce lien : https://logement-dabord-25mai2023.s....
Animée par la journaliste Dominique Rousset, la webconférence réunira :
• Thierry Asselin, Directeur des politiques urbaines et sociales, Union sociale pour l’habitat
• Nathalie Latour, Directrice générale de la Fédération des acteurs de la solidarité (FAS)
• Sylvain Mathieu, Délégué interministériel à l’hébergement et à l’accès au logement (DIHAL)
• Renaud Payre, Vice-président de la Métropole de Lyon délégué à l’habitat, au logement social et à la politique de la ville
En tirant un premier bilan du premier plan Logement d’abord qui vient de s’achever, cette webconférence permettra de croiser les regards de l’Etat, des collectivités locales, des bailleurs sociaux et des associations dans la perspective de la mise en œuvre du second plan. Après un retour sur la mise en œuvre du premier et une présentation des grandes lignes des enjeux du second plan, elle s’intéressera en particulier au rôle des acteurs du logement social dans la mise en œuvre des dispositifs du Logement d’Abord. Seront notamment abordés les enjeux sur l’articulation avec les politiques d’attribution, l’accompagnement à l’accès et au maintien dans le logement, ou encore la production d’une offre spécifique. Il s’agira en particulier, sur ces sujets, de voir comment favoriser les partenariats locaux et les conditions d’implication des bailleurs dans la gouvernance territoriale et les projets locaux.

Réunion de l’équipe ALTER
Lieu : Université Paris 8, Maison de la Recherche
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

mardi 23 mai

Séminaire doctoral de l’axe 5 « Interfaces : métropolisations et dynamiques rurales »
Cette séance du séminaire doctoral de l’axe 5 donnera lieu aux communications suivantes :
—  Manon Tassel : La révolution agricole : de quoi parle-t-on ?
—  Samuel Eymard : Les « méga-bassines » des Deux-Sèvres au prisme de la longue durée
Discutant : Xavier Arnauld de Sartre, DR CNRS, UMR TREE
Lien visio : https://urlz.fr/lUlx
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 16 mai

Conférence « Que peuvent les architectes face a réchauffement climatique ? »
Les étudiantes d’ENSAPVS en Lutte et Julia Moutiez (enseignante, doctorante CRH) vous invitent à venir discuter des enjeux climatiques autour de nos métiers.
La conférence s’ouvrira par un état des lieux du collectif Dernière Rénovation sur la crise climatique appuyé par des données scientifiques afin de mesurer l’urgence de la situation et de partir toutes des mêmes données pour la discussion. Ensuite, iels nous parleront de comment iels se sont retrouvées à s’engager sur la rénovation énergétique alors qu’iels ne travaillaient pas du tout dans ces secteurs, et des actions qu’iels mènent pour se saisir de ces questions. Enfin, nous débattrons ensemble de ce que nous pouvons faire, nous futures et actuelles professionnelles de la ville et du bâtiment, face à la crise climatique inévitable dans laquelle nous sommes déjà, et qui va bouleverser en profondeur nos métiers.
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Amphithéâtre 310
Adresse : 3-15 Quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

lundi 15 mai

Troisième séance « Droit du/au cours d’eau » du RésEaux
La troisième séance du séminaire vise à faire dialoguer deux perspectives sur le sujet du droit des cours d’eau, l’une militante et ancrée dans le territoire (celui du Rhône), l’autre académique et revenant sur les enjeux juridiques du sujet :
—  Présentation de Frédéric Pitaval, Représentant de l’association Id.Eau qui porte « l’Appel du Rhône », visant à demander la reconnaissance d’une personnalité juridique au fleuve Rhône. La présentation défendra l’idée de « Construire une organisation sociale, transnationale et radicale des territoires qui repose sur l’exigence de la démocratie directe, qui respecte les limites planétaires et qui prend soin des relations d’interdépendance avec le vivant. »
—  Présentation de Aude Farinetti, Maître de conférences en droit à l’Université Paris-Saclay : « L’attribution de la personnalité juridique aux fleuves : entre avancée symbolique et risque de mystification ». L’objectif sera de montrer qu’une telle remise en cause de la summa divisio juridique qu’est la distinction entre les personnes et les choses pourrait présenter un intérêt symbolique, elle ne garantit nullement une amélioration de la protection de ce précieux milieu, et présente même des risques d’effet pervers.
Attention ! Le nombre de places dans la salle étant limité, nous demandons aux personnes souhaitant se rendre à Nanterre de bien vouloir s’inscrire en envoyant un mail à rouille.gaele(at)gmail.com ou reseaup10(at)gmail.com. Le séminaire sera également retransmis à distance, lien à demander par email à ces mêmes adresses.
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, RDC, Salle de Séminaire 1
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

vendredi 12 mai

Session 8 du séminaire Habitabilités, « Habitabilités et Justice - Résistances multispécifiques aux Big Pharmas »
La huitième séance du séminaire traitera à la fois des manières dont l’accès à la santé pour tou.te.s est aujourd’hui remis en cause par l’organisation de la production du médicament, et des formes de résistances impliquant médecins, scientifiques et juristes mais aussi protéines et virus en lutte pour une démocratisation de la production et de l’accès aux médicaments.
Ces questions seront abordées par Charlotte Brives et Louise Lassalle, toutes deux discutées par Christophe Magnan.
Informations et inscriptions : https://u-paris.fr/centre-politique...
Lieu : Université Paris Cité, Bâtiment Halle aux farines, Salle 415B
Adresse : 9 Esplanade Pierre Vidal-Naquet, 75013 Paris

jeudi 11 mai

Séminaire « Inventer le Grand Paris » : « Faire voir et dire l’avenir du Grand Paris : mots et figures de futurs »
Séminaire du Groupe transversal « Inventer le Grand Paris » Labex Futurs Urbains (UPE) : « Faire voir et dire l’avenir du Grand Paris : mots et figures de futurs » organisé par Olivier Ratouis (Université Paris Nanterre, UMR Mosaïques-LAVUE) et
Edward Welch (University of Aberdeen).
https://www.inventerlegrandparis.fr...
Lieu : ENSA Paris-Belleville, Salle du Conseil
Adresse : 60 Bd de la Villette, 75019 Paris

mardi 9 mai

Séminaire doctoral du CRH « Analyser les observations »
La séance intitulée « Analyser les observations » est organisée par Anaele Mahéo et Julia Moutiez, avec l’intervention de Lucie Bony.
Pour voir le programme du séminaire sur l’année : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

Séminaire de l’Axe 4 « Injonctions politiques et pratiques alternatives » autour de la notion de l’ordinaire
La séance, préparée par Jérôme Boissonade et Hélène Hatzfelf, sera dédiée à la notion de l’ordinaire dans les écrits de Nina Eliasoph
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, CRH, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

jeudi 4 mai

Session 7 du séminaire Habitabilités, « Gouverner les socio-écosystèmes. Sciences, pouvoir, politique »
La septième séance du séminaire traitera de la responsabilité scientifique et des relations de pouvoir dans la gestion des socio-écosystèmes. Elle fera dialoguer deux chercheur.e.s fortement impliqué.e.s dans des dispositifs de recherche transdisciplinaires visant la transformation écologique des territoires, et interrogera ce faisant les asymétries épistémologiques et de pouvoir qui structurent les relations entre les acteurs de ces dispositifs.
Ces questions seront abordées par Olivier Ragueneau et Camille Mazé, tous deux discutés par Jérôme Gaillardet.
Informations et inscriptions : https://u-paris.fr/centre-politique...
Lieu : Sciences Po Paris, Campus Saint-Thomas, Salle K011
Adresse : 1 place Saint Thomas d’Aquin, 75007 Paris

lundi 24 avril

Séminaire doctoral du CRH « Qu’est ce qu’un logement : normes, marchés, pratiques »
La séance, initialement prévue le 28 mars 2023, a trouvé une nouvelle date !
Elle est organisée par Margot Bergerand et Eva Nora-Couot avec l’intervention de Marion Howa et Bruno Maresca.
L’objectif du séminaire est d’interroger la notion de logement (non-logement, sous-logement, bon logement), et le rôle des normes, des marchés et des pratiques dans sa production. Il vise à faire dialoguer différents travaux portant sur des formes de logement considérées comme infra-normales, précaires ou dégradées.
Après un premier temps d’introduction par Bruno Maresca sur le “sous-logement” et “non-logement”, les intervenantes présenteront chacune leurs travaux de recherche sur trois terrains d’enquête, en revenant notamment sur la construction de leur objet de recherche.
Marion Howa : réhabilitation d’une cité d’habitat social par les habitants
Margot Bergerand : le marché locatif précaire des quartiers centraux marseillais
Eva Nora-Couot : des modes d’habiter alternatifs, l’habitat léger communautaire
Les interventions seront discutées par Bruno Maresca, et suivies d’un temps d’échanges et de débat avec la salle.
Pour voir le programme du séminaire sur l’année : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

mardi 18 avril

Journée des doctorant.e.s du LAVUE
Les Journées Des Doctorants du LAVUE (JDD) sont un événement organisé depuis plusieurs années par les doctorant.e.s du laboratoire avec l’appui de ce dernier. Elles permettent à la fois de créer un moment privilégié de discussion autour du travail de thèse et d’inscrire lela doctorante dans les travaux du LAVUE. Elles sont l’occasion d’exprimer la diversité des points de vue et des approches disciplinaires au sein de notre laboratoire et d’impulser une dynamique collective qui est à la base du travail de recherche.
Veuillez vous réinscrire ici : https://framadate.org/Fqfx7KM7NX1C4qCz
Pour plus d’informations : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Programme de la journée : https://www.lavue.cnrs.fr/IMG/pdf/2...
Lieu : ENSA Paris-La Villette, site des Ardennes
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

lundi 17 avril

Séminaire Lieux et enjeux #3 « Planification au Maghreb »
Le CRH a le plaisir de vous inviter à la prochaine séance de son séminaire « Lieux et Enjeux ». Cette édition sera consacrée à la question de la Planification au Maghreb : Histoire, mémoires et transferts des modèles.
Le séminaire investigue le rapport à l’histoire et à la mémoire des planifications et des constructions au Maghreb depuis la première guerre mondiale, à travers la question des transferts opérés depuis et vers la France et leurs impacts sur les pratiques locales.
Nous vous y attendons nombreux.
Entrée libre et sans inscription.
Pour plus d’informations : [https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/planification-au-maghreb-histoire-memoires-et-transferts-des-modeles?affichage=dates]
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, CRH, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

vendredi 14 avril

Séminaire de l’axe 2 « Justice et Inégalités » avec RésEaux et l’Atelier Socioécosystème
« Les relations des habitants à la rivière en ville »
Cette séance de séminaire de l’Axe 2 « Justice et Inégalités » de l’UMR LAVUE est organisé avec l’association RésEAUx et l’Atelier Socioécosystème de l’UMR EVS 5600 CNRS.
Cette séance sera l’occasion d’aborder la relation humains – nature à partir de cet objet géographique ordinaire, les petites rivières urbaines, à partir d’études de cas situés dans des contextes réglementaires, culturels et géographiques divers, avec les interventions de Karen Andersen Cirera, Marylise Cottet et Marie-Anne Germaine.
Merci de nous confirmer votre présence par mail (marie-anne.germaine@parisnanterre.fr). Le séminaire sera accessible en visio (envoyer un mail à reseaup10@gmail.com)
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Rémond, Salle A405
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 13 avril

REPORT - Après-midi d’étude « Formes de la participation et recherches en sciences sociales »
En raison d’un appel à la mobilisation, la journée d’étude est reportée à une date ultérieure. Plus d’informations sont à venir.
Les recherches sur la participation alimentent depuis deux décennies la réflexion en sciences sociales et permettent de penser la relation entre sciences et sociétés. A l’heure où la démocratie participative s’appuie sur les sciences sociales pour construire des modes d’action “pour” les groupes sociaux dans différents domaines (santé, éducation, ville...), d’autres formes de participation non instituée et d’auto-organisation continuent à être des sources d’inspiration pour la recherche et nombre de doctorant.e.s.
Ces approches permettent d’alimenter une posture réflexive sur les effets de la participation à différents niveaux. Elles réinterrogent notamment les postures d’engagement et de résistance ainsi que les croisements entre la société civile et la sphère institutionnelle. Cet après-midi se donne pour propos d’inviter les doctorant.e.s à se saisir de ce cadre conceptuel pour repenser leurs propres productions.
Cet après-midi d’étude est oorganisé par Agnès Deboulet (LAVUE, UMR 7218) et les doctorant•es Estelle Gourvennec, Marie Segonne, Elise Duclos, Lara Ferreira, Sara El Defrawi, Florian Bonnefoi et Julie Lavayssiere (Equipe Altérités et
Territoires, LAVUE, Université Paris 8). Les communications seront discutées par Anne-Claire Vallet (LAA, LAVUE).
Plus d’informations sont à venir
Lieu : Université Paris 8, Maison de la Recherche
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis

mercredi 12 avril

Séance 11 du séminaire « Postures de chercheurs en contexte de mondialisation »
Séance 11 du séminaire avec l’intervention de Maï Le Dû : « Enquêter dans son univers professionnel : l’exemple des "toucheurs" en Sarthe et en Mayenne »
Lieu : Université Paris 8, Bâtiment C, Salle 101
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis

mardi 11 avril

Séminaire de l’Axe « Injonctions politiques et pratiques alternatives »
Cette séance du séminaire de l’axe 4 « Injonctions politiques et pratiques alternatives » est organisée par Joséphine Bastard, Axel Wilmort et Romain Leclercq autour de la notion de paysages dans les écrits d’Anna Tsing, de Tim Ingold et de Dusan Kazic.
Lien vers le zoom : https://cnrs.zoom.us/j/94196410311?...
ID de réunion : 941 9641 0311
Code secret : a9cVps
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 6 avril

Séminaire doctoral d’Alter « Ce qui nous relie (2) : Rôles de pouvoir dans nos recherches »
Deuxième séance du thème « Ce qui nous relie » destiné à faire le pont entre les différentes recherches entreprises par les doctorant.e.s de l’équipe Alter, au-delà de l’appartenance à un même laboratoire, à une même équipe. Après une première séance dédiée à l’identification des noyaux que nous partageons dans nos recherches, ce séminaire se présente sous la forme d’un atelier pour discuter les rôles de pouvoirs à travers les récits et pratiques des acteurs dans nos recherches personnelles
Lieu : Université Paris 8, Maison de la recherche
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis

mercredi 5 avril

Séminaire Axe 3 « Composition du temps et ruralité »
Cette séance de séminaire de l’axe 3 « Héritages et Innovations dans la construction des territoires » s’intitule « Composition du temps et ruralité ». Elle est portée par Alessia de Biase et Manola Antonioli à partir du livre de Françoise Zonabend, Memoire longue. Temps et histoires d’un village de 1980. Veuillez trouver ici la note de lecture de Ch. Bromberger : https://www.persee.fr/doc/hom_0439-...
Lieu : ENSA Paris-La Villette, site des Ardennes, Salle du LAA
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

Séminaire de l’axe 2 « Justice et Inégalités » avec l’ANR Copolis « Coproduction sociale de la ville et recherche citoyenne »
Cette séance sera l’occasion de partager les travaux conduits dans le cadre de l’ANR CoPolis (Resp. A. Deboulet). Ce programme explore le potentiel des démarches de coproduction sociale de la ville et de connaissance sur la ville en termes de luttes sociales et environnementales, de construction de formes plus démocratiques de gouvernance urbaine et d’empowerment des populations qui habitent précairement.
Cette séance sera animée par Agnès Deboulet, co-responsable de l’ANR Copolis et Lara Ferreira qui présentera sa recherche de doctorat en cours. Sa recherche est consacrée à l’étude du travail développé par des groupes de conseil technique en architecture et en urbanisme avec des communautés vivant dans des territoires populaires et précaires dans différentes villes du Brésil.
Lieu : Campus Condorcet, salle à venir
Adresse : Place du Front Populaire, 93300 Aubervilliers

Séance « Politiques techniques » de l’atelier « Habiter la transition »
L’atelier « Habiter la transition. Des pratiques existantes aux politiques de transition : circulations et ambiguïtés » est un atelier thématique commun aux réseaux ACDD et ReHaL, avec le soutien de la Fondation de l’Écologie Politique.
Cette séance, intitulée « L’État, penseur de la technique malgré lui ? Des politiques sous influence » est coordonnée par François Ménard et Jérôme Boissonade, avec les interventions de Daniel Florentin, Agnès Bastin, Jean-Christophe Visier, Cécile Fontaine, Franck Boutté et Sébastien Maire.
Séance sur place et en ligne
Lien vers l’évènement : https://www.reseaucritiquesdevelopp...
Lieu : Campus Condorcet, Centre des Colloques, Salle 3.02
Adresse : Place du Front Populaire, 93300 Aubervilliers

mardi 4 avril

Séminaire doctoral du CRH « De l’enquête à la rédaction : l’ajustement du plan de travail et du plan de thèse »
La séance intitulée « De l’enquête à la rédaction : l’ajustement du plan de travail et du plan de thèse » est organisée par Safa Ben Kheder, Elisa Al Saad et Julia Moutiez, avec l’intervention de Joséphine Bastard.
Pour voir le programme du séminaire sur l’année : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

Séminaire Axe 3 « Composition du temps et ruralité »
Séance initialement prévue le 5 avril.
Cette séance de séminaire de l’axe 3 « Héritages et Innovations dans la construction des territoires » s’intitule « Composition du temps et ruralité ». Elle est portée par Alessia de Biase et Manola Antonioli à partir du livre de Françoise Zonabend, Memoire longue. Temps et histoires d’un village de 1980. Veuillez trouver ici la note de lecture de Ch. Bromberger : https://www.persee.fr/doc/hom_0439-...
Comme pour les autres séances, le présentiel est privilégié. Voici le lien visio si besoin : https://paris-lavillette-archi.webe...
Lieu : ENSA Paris-La Villette, site des Ardennes, Salle du LAA
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

lundi 3 avril

3e Journée d’étude « Patrimoines Minoritaires. Matrimoines et patrimonialisations expérimentales de la « nature » en ville »
Le réseau LIEU, le laboratoire AMUP, le laboratoire SAGE ainsi qu’IFRA Nigéria
ont le plaisir de vous inviter à la 3e journée du colloque itinerant 2022-23 :
« Patrimoines minoritaires #3. Matrimoines et patrimonialisations expérimentales de la « nature » en ville ».
Coordination : Barbara Morovich (AMUP et Ifra-Nigéria, membre du Réseau LIEU et Géraldine Djament (UMR SAGE, associée à l’EIREST)
Plus d’informations : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : ENSA Paris-La Villette, site des Ardennes, Salle des séminaires
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

vendredi 31 mars

Appel à communication « Villes en temps de crises démocratiques et climatiques »
Prolongation jusqu’au 31 mars 2023
Depuis plus de 10 ans, les Dialogues franco-lusophones permettent de promouvoir des échanges scientifiques bilingues sur les enjeux urbains contemporains dans les aires culturelles de langues française et portugaise. Initiés dans le cadre de collaborations anciennes entre la France et le Brésil, ces rencontres bisannuelles se tiennent alternativement dans les deux pays et réunissent des chercheur•es en architecture, urbanisme, aménagement du territoire, sciences sociales.
Cette édition sera consacrée aux « Villes en temps de crises démocratiques et climatiques ». Elle se tiendra à l’ENSA Paris-Val de Seine à Paris les 29 et 30 juin 2023.
L’appel à communication est disponible ici : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...

jeudi 30 mars

Séminaire Lieux et Enjeux #2 : « Écrire et restituer la recherche autrement »
« Écrire et restituer la recherche autrement »
Séance organisée par Sabrina Bresson, Hélène Hatzfeld, Rainier Hoddé, Marianna Kontos, Claudette Lafaye, Aurélie Landon
Invitée : Lise Serra
Cette séance se focalise sur les « types » ou « formats » d’écritures selon lesquels les recherches sont restituées, diffusées, voire vulgarisées. Plutôt que d’écrire « sur » ou « pour » en visant le renouvellement des formats, nous témoignerons de tentatives d’écrire « avec » qui s’accompagnent dès lors d’expérimentations inédites de formats, de formes, de signatures et de relations.
Programme complet 2023 : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, CRH, Salle 705
Adresse : 6-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

vendredi 24 mars

Séminaire doctoral Mosaïques « Ateliers participatifs en inter-parcs sur la transition agri-alimentaire »
La cinquième séance de séminaire de ce cycle s’intitule « Ateliers participatifs en inter-parcs sur la transition agri-alimentaire »
Lien vers le programme : [https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaire-doctoral-mosaiques-2022-2023?affichage=dates]
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 23 mars

Séminaire autour des « Processus d’urbanisation et développement dans les pays d’Afrique sub-saharienne »
Le département de géographie-aménagement accueille dans le cadre du projet EDU, deux collègues éthiopiens, Demis Mengist Wudeneh et Tebarek Lika Megento, pendant une semaine du 20 au 24 mars 2023.
Dans ce cadre, le LADYSS et le LAVUE organisent un séminaire autour de la thématique « processus d’urbanisation et développement dans les pays d’Afrique sub-saharienne ».
Des informations plus précises sont à venir très prochainement.

mercredi 22 mars

Séance 10 du séminaire « Postures de chercheurs en contexte de mondialisation »
Séance 10 du séminaire avec l’intervention de Béatrice David (UP8, LEGS) « Agir dans les interstices de l’action de l’État (malgré l’État et avec l’État). Une approche par le rituel saisonnier du Twa (Chine du Sud-ouest) »
Lieu : Université Paris 8, Bâtiment C, Salle 101
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis

mardi 14 mars

Séminaire de recherche ENSA-Paris La Villette « Lectures du paysage : Croiser les regards et les terrains »
Quatrième séance du séminaire de recherche de l’ENSAPLV « Approches spécifiques dans la recherche en architecture, urbanisme et paysage »
Intervenantes :
—  Armelle VARCIN, paysagiste, doctorante (ENSAPLV-LET), maîtresse de conférences (ENSAP Lille) : « De l’intérêt de la lecture de paysage dans un travail de recherche »
—  Agnès LAPASSAT, architecte, doctorante (ENSAVT Paris-Est), maitresse de conférences (ENSAPLV) : « Fermes & communs. Quand un antagonisme peut devenir projet de territoire »
Discutante :
—  Catherine SZANTO, Paysagiste, Docteure en architecture, Maitresse de conférences associée (ENSAPLV-AMP)
Sur place et en visioconférence : https://teams.microsoft.com/l/meetu...
ID de la réunion : 348 162 638 184 - Code secret : C3txqY
Programme du séminaire : https://calenda.org/1039462
Lieu : ENSA Paris-La Villette, site des Ardennes, 1er étage, Salle 2
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

jeudi 9 mars

Présentation de l’ouvrage « Les absents. Robert Créange, un partisan de la mémoire » par Claire Lévry-Vroelant
Claire Lévy-Vroelant présentera l’ouvrage tout juste paru : Les absents. Robert Créange, un partisan de la mémoire.
Pour plus d’informations : https://www.lavue.cnrs.fr/publicati...
Lieu : Espace Landowski, Amphithéâtre
Adresse : 28 Avenue André Morizet, 92100 Boulogne-Billancourt

Conférence « Points Noirs. Une étude de la ville de Paris par le prisme de l’objet encombrant »
Nous avons le plaisir de vous convier à la conférence qui aura lieu au Pavillon de l’Arsenal à l’occasion du lancement de notre ouvrage « Points Noirs », une étude de la ville de Paris par le prisme de l’objet encombrant.
Déborah Feldman présentera le livre avec Baptiste Potier (architecte co-auteur) avec qui elle est associée au sein de l’agence 127af, Milena Charbit (architecte co-autrice), Rebekka Deubner (photographe) et Olivier Charlec (éboueur à l’atelier 14-7).
Inscriptions : https://www.pavillon-arsenal.com/fr...
Lieu : Pavillon de l’Arsenal
Adresse : 21 boulevard Morland, 75004 Paris

mercredi 8 mars

Séance 9 du séminaire « Postures de chercheurs en contexte de mondialisation »
Séance 9 du séminaire avec l’intervention de de Maxime Vanhoenacker (CNRS, LAP) : « De l’ethnographie à l’enquête quantitative de masse : appréhender les scoutismes, entre mouvement global et citoyenneté locale »
Lieu : Université Paris 8, Bâtiment C, Salle 101
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis

mardi 7 mars

Séminaire au Collège International de Philosophie
Manola Antonioli a le plaisir de vous inviter à la première séance de son séminaire au Collège international de philosophie, qui aura lieu sur zoom.
https://zoom.us/my/manola.antonioli
L’intervenante du 7 mars sera Antonella Corsani, sociologue et économiste, Université Paris 1 Sorbonne, avec une communication intitulée :
« Penser l’écosophie à partir des expérimentations »
Programme : https://ciph.org/IMG/pdf/Prog2022-2...

lundi 6 mars

Séance 2 du séminaire Lieux et enjeux : « Terrain urbain, terrain humain III : Enseigner hors-les-murs en situations extrêmes »
La prochaine séance du séminaire Lieux et Enjeux est intitulée « Enseigner hors-les-murs en situations extrêmes », cette séance est la troisième du cycle "Terrain urbain, terrain humain" organisée cette année par Salim Boulos, Fanny Delaunay, Rainier Hoddé et Vincent Laureau.
Intervenant.e.s :
—  Sabrina Bresson (MCF, ENSAPVS, CRH-LAVUE) et Vincent Laureau (MCF, ENSAPVS, CRH-LAVUE) : Workshop Komorebi, Favela Paraisópolis, São Paulo - Février 2023 ;
—  Bachir Moujaes (Architecte urbaniste, ALBA, UoB) : L’urbanisme tactique à Beyrouth, ou comment (re)-faire la ville en temps réel ;
—  Paul-Emmanuel Loiret (Professeur, ENSAPVS, Laboratoire LéaV) : L’atelier du Limousin : co-conception écosystémique et enseignement expérimental ;
—  Marie Vincent (Architecte, ENSAPVS, associée SCOP Atelier 15) : Entre projet de fin d’études et projet de développement pour un village togolais.
Inscriptions >>> https://forms.gle/CxYxsPGYW6JnhuiN7, en format hybride
Programme complet 2023 : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, CRH, Salle 701
Adresse : 6-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

Séance 5 du séminaire Les collaborations science-société : « Panorama et enjeux des structures de recherche avec et pour la société »
Dans le cadre de la création de La Cabane de la recherche et des activités du laboratoire Mosaïques-Lavue, nous avons le plaisir de vous inviter à la cinquième séance du séminaire « les collaborations sciences-société ».
Nous aurons le plaisir de proposer une synthèse des séances précédentes à travers un panorama des structures de recherche avec et pour la société rencontrées lors de ce séminaire. Cette synthèse sera discutée par Maïté Juan, enseignante-chercheure contractuelle à Cergy Paris Université.
Plus d’informations : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

vendredi 3 mars

Appel à communications pour la journée des doctorant•e•s du LAVUE
Les Journées Des Doctorant•e•s du LAVUE (JDD) sont un événement organisé depuis plusieurs années par les doctorant.e.s du laboratoire avec l’appui de ce dernier. Elles permettent à la fois de créer un moment privilégié de discussion autour du travail de thèse et d’inscrire lela doctorante dans les travaux du LAVUE. Elles sont l’occasion d’exprimer la diversité des points de vue et des approches disciplinaires au sein de notre laboratoire et d’impulser une dynamique collective qui est à la base du travail de recherche.
Pour plus d’informations : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...

jeudi 2 mars

Séminaire doctoral d’Alter « Penser le rapport aux enquêté•e•s (2) : Don et contre-don dans la relation d’enquête »
Séance initialement prévue le 16 février et reportée au 2 mars 2023.
Deuxième séance du thème « Penser le rapport aux enquêté•e•s » autour des questions du don et du contre-don existant dans la relation entre enquêteur•trice et enquêté•es.
Que propose le•la chercheur•se en échange de la parole et du temps des personnes enquêtées ? A quoi nous sentons nous obligé•es en échange ? Quelles formes prennent le contre-don et quand et comment se manifestent-ils dans la relation d’enquête ?
Cette séance sera organisée autour de plusieurs interventions de doctorant•es et post-doctorant•es externes au LAVUE et d’une discussion croisée à partir de nos lectures et de nos expériences autour de ces questions.
Lieu : Université Paris 8, Maison de la recherche
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

jeudi 23 février

Lancement du projet FAIRville « Faire face aux inégalités et aux défis démocratiques à travers la co-production urbaine »
Première assemblée générale du projet FAIRville
Le projet Horizon Europe interroge les effets réciproques des inégalités socio-spatiales et de la crise démocratique. Dans ce cadre, le programme Fairville envisage la coproduction comme élément central de réponse à partir d’une recherche citoyenne portant sur l’exploration des réponses aux inégalités sociales et aux injustices spatiales –logement, urbanisme, détérioration environnementale-conçues en étroite coopération entre des acteurs locaux de la société civile, des facilitateurs indépendants et des institutions de recherche et d’enseignement supérieur et dans la mesure du possible des collectivités locales. Sept pays européens sont parties prenantes du projet ainsi que deux pays du continent africain.
Lien vers le programme : https://drive.google.com/file/d/1YX...
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, RDC, salle de séminaire 2
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

Session 6 du séminaire Habitabilités, « Inhabiting the Anthropocene »
The sixth session of the seminar will deal with the way in which the Anthropocene is transforming both the ways of looking at our times, the spaces we inhabit, and the natural and social sciences. It will be an opportunity to take stock of the major debate of the last two decades in the scientific field as a whole, and to consider possible collaborations between the sciences confronted with an unprecedented upheaval of their categories of thought.
These questions will be addressed by Jan Zalasiewicz and Bronislaw Szerszynski, who will each present the state of thinking in geology and in part of the social sciences, as well as the state of and avenues for dialogue around common approaches. They will be discussed by Jérôme Gaillardet.
Inscriptions : https://docs.google.com/forms/d/e/1...
Lieu : Institut de Physique du Globe de Paris, Amphithéâtre
Adresse : 1 rue de Jussieu, 75005 Paris

vendredi 17 février

Séminaire doctoral Mosaïques « Le cadrage bibliographique dans les recherches transnationales »
La quatrième séance de séminaire de ce cycle s’intitule « Le cadrage bibliographique dans les recherches transnationales » et est organisée par Magali Hulot et Julie Jacquet. Elle sera suivie de la présentation de thèse de Manon Tassel intitulée « La révolution agricole du XXIe siècle : une révolution des désirs ? »
La séance sera en format hybride.
Lien vers le programme : [https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaire-doctoral-mosaiques-2022-2023?affichage=dates]
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mercredi 15 février

Journées d’étude « Place aux enfants ? Transformations des dispositifs de jeux urbains »
Un intérêt croissant se fait sentir sur la place à donner ou le rôle des enfants dans la fabrique de nos territoires de plus en plus urbanisés. Dans la lignée de celui-ci, ces journées d’études interrogeront les espaces de jeux dédiés aux enfances ainsi que l’association quasi systématique faite entre expériences enfantines et jeux : l’enfant joue-t-il toujours ? Pourquoi faire jouer les enfants ? Où et quand se termine le jeu ? Quels sont les impacts du jeu sur les corps enfantins et dans leurs relations avec les adultes ?
Des chercheuses et chercheurs de disciplines différentes (sciences de l’éducation, histoire, socio-anthropologie, urbanisme et architecture) ainsi que des professionnelles (animateur et animatrice du temps libre, salariées des Céméa et autres structures associatives) dialogueront sur ce que l’aménagement des espaces urbains fait aux jeunesses et ce que celles-ci leur font en retour. Comment ce rapport s’est-il transformé ? Quel récit urbain ce corps à corps entre ville et jeunesses nous livre depuis l’invention des aires de jeux ? Faut-il proposer des jeux et des espaces de jeux aux enfants ou au contraire leur donner davantage de liberté de mouvements ?
Co-organisées par Nadja Monnet (LAA-LAVUE, UMR 7218, CNRS, délégation CNRS Telemme) et le groupe de recherche Façons d’être : corps, émotions, récit de soi (Telemme, UMR 7303, Aix-Marseille Université)
Avec le soutien financier de : TELEMMe, Aix-Marseille Université, LAVUE UMR 7218, LAA, INSPE, l’Alhambra cinémarseille
Journées d’étude sur place et en visio Inscriptions obligatoires à journees.enfances.jeux@gmail.com
Programme des journées : https://telemme.mmsh.fr/?evenement=...
Lieu : Aix Marseille Université, îlot Bernard Dubois
Adresse : 5 bd Maurice Bourdet, 13001 Marseille

mardi 14 février

Séminaire de recherche ENSA-Paris La Villette « Cheminer entre les langues : La traduction comme clé pour ouvrir de nouveaux horizons »
Atelier 2 du séminaire de recherche de l’ENSAPLV « Approches spécifiques dans la recherche en architecture, urbanisme et paysage », animée par Anna Keitemeier, doctorante à l’ENSAPLV-AMP et à l’Institut de technologie de Karlsruhe, Allemagne.
Sur place et en visioconférence : https://teams.microsoft.com/l/meetu...
ID de la réunion : 348 162 638 184 - Code secret : C3txqY
Programme du séminaire : https://calenda.org/1039462
Lieu : ENSA-Paris La Villette, 1er étage, salle de cours 2
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

mercredi 8 février

Séance 8 du séminaire « Postures de chercheurs en contexte de mondialisation »
Séance 8 du séminaire avec l’intervention de Francesco Staro (UP8LAVUE, Alter) : « Entre "participation" et "résilience" : enjeux méthodologiques et politiques de l’enquête sur l’accès aux ressources naturelles en Éthiopie et au Soudan du Sud »
Lieu : Université Paris 8, Bâtiment C, Salle 101
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis

Séminaire de l’Axe « Injonctions politiques et pratiques alternatives »
Cette nouvelle séance du séminaire de l’axe 4 « Injonctions politiques et pratiques alternatives » portera sur les notions d’autonomie et d’alternatives. Elle est organisée par Hélène Hatzfeld, Estelle Gourvennec et Julie Lavayssiere.
La séance aura lien en hybride à l’ENSA Paris-Val de-Seine et via ce lien : https://teams.microsoft.com/l/meetu...
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

mardi 7 février

Séminaire doctoral du CRH « Les méthodologies d’enquête collective et la cartographie participative »
La séance « Les méthodologies d’enquête collective et la cartographie participative » est organisée par Viviane André et Yaneira Wilson.
Pour voir le programme du séminaire sur l’année : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

Séance 1 du séminaire Lieux et enjeux : « Écrire et restituer la recherche autrement »
La séance du séminaire Lieux et Enjeux est annulée et sera reportée à une date ultérieure en raison de la journée de mobilisation contre la réforme des retraites. Nous diffuserons de nouveau l’information lorsqu’une date aura été fixé.
Programme complet 2023 : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...

mercredi 1er février

Séminaire Axe 3 « Temporalités patrimoniales et patrimoine comme ressource à partir de la lecture d’Harmut Rosa »
Nous sommes heureuses de pouvoir vous confirmer la prochaine séance de notre séminaire d’axe, désormais orienté vers les temporalités.
Comme annoncé, cette séance sera consacrée à des lectures croisées afin d’inaugurer notre cycle d’étude de textes liés aux usages du temps. Nous remercions vivement Muriel Girard qui travaille avec Clémence Scalbert Yücel sur le sujet de nous proposer :
« Temporalités patrimoniales et patrimoine comme ressource à partir de la lecture d’Harmut Rosa ».
Les textes qu’elles présenteront sont les suivants :
  • Le 1e chapitre de l’ouvrage Aliénation et accélération. Vers une théorie critique de la modernité tardive (2012)

Muriel Girard interviendra donc avec Clémence Scalbert Yücel (Senior Lecturer in Ethnopolitics, Université d’Exeter), que nous sommes ravies d’accueillir dans notre séminaire.
Lieu : ENSA Paris-La Villette, site des Ardennes, Salle du LAA
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

mardi 31 janvier

Soutenance de thèse d’Ilham SAHBAN - 31 janvier 2023
Titre de la thèse : « Sanctuaires shintō et spatialité : l’omniprésence de l’espace des kami »
Directeur de thèse : Philippe BONNIN, directeur de recherche émérite CNRS, Université Paris 8
Discipline : Architecture
Université, école doctorale : Université Paris 8, ED 401
Cette thèse de doctorat traite de l’espace dédié au culte des divinités shintō dans la spatialité nipponne. Pour les Japonais les kami sont partout, depuis le hameau le plus isolé jusqu’aux quartiers les plus densément peuplés, et même jusqu’aux toits des buildings des quartiers d’affaire. L’espace de ces myriades de kami est intimement intriqué dans tous les aspects de la vie des Japonais, et nous tentons de déterminer les conditions de cette omniprésence.
Flyer d’annonce de la soutenance : https://www.lavue.cnrs.fr/IMG/pdf/a...
En raison des grèves, la soutenance se déroulera uniquement en ligne : https://univ-paris8.zoom.us/j/96476...

jeudi 26 janvier

Session 5 du séminaire Habitabilités, « Inhabitabilités et remédiation. Le cas de l’échouement des sargasses aux Antilles »
La cinquième séance du séminaire traitera des processus de dégradation durable des milieux, des collaborations scientifiques et militantes/habitantes nécessaires à l’appréhension de ces « slow disasters », et des possibilités de remédiation à l’heure de l’Anthropocène.
Ces questions seront abordées par Florence Ménez et Thierry Lebrun qui présenteront le projet SaRiMed portant sur l’échouement des sargasses (algues brunes du nord-est des Antilles) en Martinique et à Marie-Galante. Ils seront discutés par Sandrine Revet.
Inscriptions : https://docs.google.com/forms/d/1AQ...
Lieu : Université Paris Cité, Bâtiment Halle aux farines, 4e étage, Salle 419C
Adresse : 16 rue Françoise Dolto, 75013 Paris

mercredi 25 janvier

Séance « L’investissement immobilier et l’accumulation patrimoniale » de l’atelier « Acteurs des marchés du logement »
La prochaine séance de l’atelier du Réseau de recherche Habitat Logement (REHAL) « Acteurs et opérateurs des marchés immobiliers et de la gestion » portera sur l’investissement immobilier et l’accumulation patrimoniale.
Programme de la séance :
—  Lorraine Bozouls, Université de Limoges - GRESCO : « Le pouvoir du patrimoine immobilier. Logement, usages du crédit et multipropriété chez les fractions économiques des classes supérieures »
—  Renaud le Goix, Université Paris Cité - UMR Géographie Cités : « Inégalités patrimoniales et contextes locaux de valorisation : ménages perdants et ménages gagnants de l’inflation immobilière »
—  Antoine Peris, Université d’Avignon - UMR Espace : « Proximité ou opportunité ? Comprendre la géographie de l’investissement locatif des ménages à partir de données fiscales »
Lieu : Cité Descartes, bâtiment Bienvenüe, plot A, Salle A221
Adresse : 14-20 boulevard Newton, 77454 Champs-sur-Marne

lundi 23 janvier

Journée d’étude « Patrimonialisations populaires et postcoloniales « minoritaires » en France et à l’étranger. Théories et terrains »
Le réseau LIEU, le laboratoire AMUP, le laboratoire SAGE ainsi qu’IFRA Nigéria
ont le plaisir de vous inviter à la journée d’étude « Patrimonialisations populaires et postcoloniales « minoritaires » en France et à l’étranger. Théories et terrains ».
Cette deuxième journée d’études, inscrite dans le cadre des études patrimoniales critiques, se situe dans le cadre d’un cycle de recherches interdisciplinaire consacré aux « Patrimonialisations « minoritaires » : enjeux épistémologiques, terrains et questions émergentes » (RESEAU LIEU, AMUP- ENSAS, SAGE-Université de Strasbourg, IFRA-Nigeria) (2022-2024).
Cette journée d’étude se tiendra en présentiel à l’Université de Strasbourg et en visioconférence à ce lien : https://us04web.zoom.us/j/765908321...
ID de réunion : 765 9083 2169
Code secret : 5mGykX
Programme de la journée d’étude : https://drive.google.com/file/d/12J...
Lieu : Maison Interuniversitaire des Sciences de l’Homme-Alsace, RDC, Salle de conférences
Adresse : 5 allée du Général Rouvillois, 67000 Strasbourg

vendredi 20 janvier

Séminaire doctoral Mosaïques « Regarder vers l’ordinaire »
La troisième séance de séminaire de ce cycle s’intitule « Regarder vers l’ordinaire ». La séance sera l’occasion de présenter le colloque « Puissances de l’ordinaire » organisé par le LADYSS les 18 et 19 octobre dernier et est organisée par Marine Bré-Garnier.
Lien vers le programme : [https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/seminaire-doctoral-mosaiques-2022-2023?affichage=dates]
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

Séance 4 du séminaire de recherche « Les collaborations sciences-société »
Quatrième séance du séminaire de recherche dédiée à « L’ESS dans les recherches avec et pour la société »
Dans le cadre de la création de la Cabane de la recherche et des activités du laboratoire Mosaïques-Lavue, nous avons le plaisir de vous inviter à la quatrième séance du séminaire « les collaborations sciences-société » qui porte sur l’articulation entre l’ESS et le monde de la recherche. Nous aurons le plaisir d’accueillir :
—  Hervé Defalvard et Melaine Cervera (RIUESS)
—  Marie Vernier et Laurent Fraisse (Labo de l’ESS)
Pour voir le programme complet : http://cabanerecherche.fr
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92000 Nanterre

Appel à communications, Journées JJC du REHAL
Les prochaines journées Jeunes chercheuses et jeunes chercheurs du réseau Recherche Habitat-Logement (REHAL) auront lieu les 8 et 9 juin 2023 à Aix-Marseille.
Ces journées pluridisciplinaires visent d’abord à favoriser les échanges scientifiques entre les jeunes chercheures (doctorantes et jeunes docteures) travaillant sur le logement et l’habitat et à les aider à faire connaître leurs travaux. Elles contribuent ensuite à renforcer le dialogue entre disciplines, en interrogeant la manière dont chacune définit, analyse et constitue ces thématiques comme objet d’étude. Elles entendent enfin renforcer et renouveler la coopération scientifique entre chercheures travaillant sur les questions de l’habitat et du logement, en France, en Méditerranée, en Europe comme dans le reste du monde.
Vous trouverez ici l’appel à communication : https://drive.google.com/file/d/1Bc...
Les propositions sont à envoyer à : lucie.bony@cnrs.fr ; lauraguerin00@gmail.com ; beatrice.mesini@univ-amu.fr avant le 20 janvier 2023.

Séminaire de l’axe 5 « Les agriculteurs, entre logiques de production et de consommation alimentaire (Inde-Mexique) »
La séance de séminaire de l’axe 5 du 20 janvier est intitulée « Les agriculteurs, entre logiques de production et de consommation alimentaire (Inde-Mexique) » et fera l’objet des interventions de :
—  Magali HULOT : « La fabrique de l’alternative dans les périphéries agricoles de Mexico »
—  Julie JACQUET : « Quand l’État soutient la filière d’un aliment traditionnel : le cas des millets au Karnataka (Inde du Sud) »
—  Frédéric LANDY : « Entre bio, conventionnel et « naturel » : Hybridité des logiques des agriculteurs à Pondichéry »
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, Salle 1
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 19 janvier

Troisième séance du séminaire EPE du Rés-EAUx « Droit du/au cours d’eau »
Pour la troisième séance du nouveau séminaire de recherche d’écologie politique de l’eau de l’Association Rés-EAUx, dont la thématique annuelle porte sur le « droit du/au cours d’eau », nous aurons le plaisir d’écouter Frédéric Pitaval, représentant de l’association Id-Eau porteuse de l’Appel du Rhône et Aude Farinetti, maîtresse de conférence en droit à l’Université Paris Saclay.
Le nombre de places étant limité dans la salle et la possibilité que le lien visio soit piraté ayant été déjà éprouvée par l’association, nous demandons aux personnes intéressées de s’inscrire obligatoirement par l’envoi d’un email à l’adresse suivante : gaele.rouille-kielo@inrae.fr ou rouille.gaele@gmail.com.
Plus d’informations sur la page dédiée : https://reseaux.parisnanterre.fr/se...
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, RDC
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 17 janvier

Séminaire doctoral d’Alter « Penser le rapport aux enquêté•e•s (1) : Savoirs situés »
Première séance du thème « Penser le rapport aux enquêté•e•s » autour du texte de Donna Haraway, Savoirs situés : la question de la science dans le féminisme et le privilège de la perspective partielle, 1988.
Cette séance aura pour but de questionner et de discuter ensemble nos positionnements dans la recherche et l’objectivité scientifique autour de la question « D’où parle-t-on ? ».
Lieu : Université Paris 8, Maison de la recherche
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

dimanche 15 janvier

Colloque CIST « Apprendre des territoires en conflits », Appel à communications
Coporteures : Caroline ROZENHOLC-ESCOBAR (LAVUE-CRH / ENSAPVS) & Claire ARAGAU (Lab’Urba / UPEC)
Cette session souhaite, dans une dimension internationale, se saisir de la thématique du colloque pour aborder la notion de territoire à l’aune des questions de conflit et de contestation. Si ces dernières sont très spécifiques, elles sont aussi particulièrement heuristiques pour « apprendre des territoires » que ce soit en termes d’échelles et de temporalités, ou d’intensité et de types de conflictualité. Elles permettent également de montrer comment politiques, institutionnels et citoyens peuvent « apprendre » de ces territoires conflictuels – dans l’urgence ou de manière diffuse – et des dynamiques sociospatiales qui les traversent, que les arbitrages qui les régulent relèvent de logiques d’empowerment ou de formes autoritaires de résolution.
Le colloque aura lieu du 15 au 17 novembre 2023 à Paris.
Plus d’informations : https://cist2023.sciencesconf.org/r...

mardi 10 janvier

Séminaire doctoral du CRH, « L’écriture de chapitre de thèse : atelier de réécriture »
Cette session de travail collective est animée par Caroline Rozenholc, Eva Nora-Couot, Julia Moutiez, Marion Ille-Roussel et Margot Bergerand.
La séance s’articule autour de la discussion de deux chapitres de thèse en cours de rédaction pour aborder ensemble les questions qui se posent au cours de l’écriture. Si vous souhaitez prendre part plus activement au séminaire, n’hésitez pas à nous solliciter (marion.ille@paris-valdeseine.archi.fr ou margot.bergerand@paris-valdeseine.archi.fr) pour avoir accès aux différents documents discutés au cours de la séance.
Pour voir le programme du séminaire sur l’année : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

Appel à communications, colloque « Les contradictions urbaines de la participation »
Cette nouvelle édition du colloque “Contradictions urbaines” organisée par l’UMR LAVUE interroge ce que font les expériences participatives aux objets et aux terrains sur lesquels travaillent ses chercheurs. Pour le Lavue, la participation – dont le champ de recherche est en construction- représente une problématique transversale ayant évolué ces dernières années, sous l’effet de recherches qui concernent la coconstruction des phénomènes urbains et des démarches permettant produire de la connaissance et des apprentissages partagés. Les thèmes retenus pour ce colloque s’inscrivent dans cette double perspective et sont constitutifs de l’identité du laboratoire.
Le colloque aura lieu à Paris les 14 et 15 juin 2023.
Pour plus d’informations : https://www.lavue.cnrs.fr/colloques...

vendredi 16 décembre 2022

Séance 3 du séminaire de recherche « Les collaborations sciences-société »
Troisième séance du séminaire de recherche intitulée « Les chaires de recherche »
Dans le cadre de la création de la Cabane de la recherche et des activités du laboratoire Mosaïques-Lavue, nous avons le plaisir de vous inviter à la troisième séance du séminaire « les collaborations sciences-société ».
Pour voir le programme complet : http://cabanerecherche.fr
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92000 Nanterre

Séminaire doctoral de Mosaïques « Collaborer à des projets de recherche pendant la thèse ? »
Cette séance du séminaire doctoral de Mosaïques est intitulée : « Collaborer à des projets de recherche pendant la thèse ? »
Elle aura lieu le vendredi 16 décembre avec les interventions de :
—  13h30-14h : Présentation d’un projet ANR, le projet Pop-Part (Alice Lancien)
—  14h-15h30 : “Collaborer à des projets de recherche pendant la thèse ?” (Manon Troux et Alice Lancien)
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 15 décembre

Séminaire « Qui va payer la facture ? Don’t Pay : un mouvement inédit de grève des factures en Grande-Bretagne »
Depuis l’été dernier, le mouvement Don’t Pay attire tous les regards. En appelant les britanniques à ne plus payer leurs factures de gaz et d’électricité, cette initiative inscrite à la croisée des mobilisations contre la vie chère et des mouvements écologistes, invite à réfléchir à la pluralité des formes d’action. Les militant.e.s des collectifs, dispersés sur le territoire, tentent d’interpeller la puissance régulatrice de l’Etat et invitent les citoyens à constituer le foyer domestique comme un espace de résistance. Si l’objectif premier de cette mobilisation est celui de la structuration d’une grève nationale, il n’en reste pas moins qu’il pose des questions plus larges sur les répertoires d’action qui se déploient dans l’espace public, mais aussi au sein des mondes privés. Ce webinaire sera l’occasion de proposer une première lecture des enjeux que soulève cette mobilisation et de discuter de quelle manière l’acte de consommer peut devenir un outil de politisation ?
Séance coordonnée par Célia Lamblin (GDRV), Kevin Vacher (GDRV) et François Valegeas (ACDD) avec les interventions de Kate B., militante-gréviste de Don’t Pay et Garance Clément, Sociologue (University of Manchester)
Evènement en ligne : docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSey5Xqb_gGw1Q7W3miBJlRoJ0mUoSo_qUfosGAHDvrczrDnrw/viewform

Session 3 du séminaire Habitabilités, « Transdisciplinarité, données, modèles »
La quatrième séance du séminaire traitera des méthodes de la trans- et de l’interdisciplinarité dans les recherches intéressées par la description et l’explication de l’habitabilité de la Terre et de ses milieux. Elle réunira les chercheurs Cédric Gaucherel et Isabelle Arpin, tous deux discutés par Nathalie Blanc.
Inscription au séminaire : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSfBKML22EBjrlNP-bCkrPJJ4b5dOHpTNqfWhccW7wtH3BlL9A/viewform
Programme complet du séminaire : https://u-paris.fr/centre-politique...
Lieu : Université Paris Cité, Bâtiment Halle aux farines, 4e étage, Salle 419C
Adresse : 10-16 rue Françoise Dolto, 75013 Paris

mercredi 14 décembre

Séance 7 du séminaire « Postures de chercheurs en contexte de mondialisation »
Séance 7 du séminaire avec l’intervention de Yacine Khiar (LAVUE, Alter) :
« De l’art politique à l’art commercial : évolution des relations d’enquête dans un contexte autoritaire »
Lieu : Université Paris 8, Bâtiment C, Salle 101
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis

Journée d’étude « L’image de la ville. Au coeur des changements sociaux »
Sociologues, géographes, anthropologues, historiens ou encore urbanistes partagent l’intérêt de l’usage d’images fixes et animées, dans leurs travaux sur l’espace urbain. Si l’intérêt de l’image, voire de la mise en récit comme moyens de représentation fait débat en sociologie, son usage scientifique renvoie à une réalité interdisciplinaire comme à l’image des Urban studies (Fassin Didier, 2014). Les changements morphologiques induits par les politiques urbaines, les phénomènes de gentrification et de relégation, les luttes politiques, culturelles et artistiques de réappropriation sont autant de thématiques qui seront abordées. Ainsi, nous formulons trois axes : La morphologie urbaine et la politique urbaine, le processus de gentrification, et l’image comme illustration et moyen de luttes urbaines.
Programme : https://www.lavue.cnrs.fr/IMG/pdf/j...
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Lefebvre, salle D201
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 13 décembre

Séance 2 du séminaire de recherche ENSAPLV : « Approches spécifiques de l’architecture, urbanisme et paysage »
Ce cycle de Séminaires et d‘Ateliers de recherche a pour but de réfléchir, à travers des échanges interlaboratoires, sur les théories et les outils mobilisés pour la recherche en architecture, urbanisme et paysage au sein de l’ENSAPLV. L’enjeu de ces rencontres sera de mettre en discussion les apports et les limites de ces démarches visant la production de connaissances, afin de déceler leurs spécificités. A cette occasion :
Thématique : « Rendre intelligible, rendre comparable : analyse comparative du projet »
Intervenants : Alex DINE, docteur (ENSAPLV-AHTTEP) : « La méthode comparative dans la recherche en aménagement et urbanisme » et Hector DOCARRAGAL MONTERO, doctorant (ENSAPLV-AMP) : « Formalisation de la méthode d’analyse CAST pour l’étude de la multi-dimensionalité de l’objet architectural »
Discussion avec : Louis DESTOMBES, docteur en architecture, Maître de Conférences associé (ENSAPLV-AHTTEP), Bellastock et Anne D’ORAZIO, docteure en urbanisme et aménagement de l’espace, Maîtresse de Conférences (ENSAPLV-LET)
Sur place ou en visioconférence sur Webex (code : Pm7M9mvK379)
Lieu : ENSA Paris-La Villette, site des Ardennes, 1er étage, Salle 2
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

Séminaire doctoral du CRH, Table-ronde « Comment faire de la recherche urbaine au Maghreb ? »
La table-ronde « Comment faire de la recherche urbaine au Maghreb ? » est organisée par les doctorant.es Ahmed Benbernou, Manel Khemici, Yahia Benzakour et Oumaima Kabbadj, avec l’intervention de Vincent Laureau, maitre de conférences.
Sur place et en visioconférence
Pour voir le programme du séminaire sur l’année : https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris

vendredi 9 décembre

Soutenance de thèse de Alioune Dabo
Titre de la thèse : « Agricultures et agriculteurs en Ceinture verte de Paris : entre stratégies paysannes et politiques publiques agricoles »
Alioune Dabo soutiendra sa thèse de géographie et aménagement du territoire devant le jury composé de Monique Poulot (directrice), Claire Aragau (co-directrice), Christine Aubry, Christine Margetic, Coline Perrin, Nicolas Rouget et François Huart.
Résumé de la thèse : http://laboratoire-mosaiques.fr/wp-...
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment A, salle 305
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mercredi 7 décembre

Séance 6 du séminaire « Postures de chercheurs en contexte de mondialisation »
Séance 6 du séminaire avec les interventions de :
  • Axel Wilmort (UP8LAVUE, Alter) : « Postures d’acheteur-vendeur. Une ethnographie des familles de récupérateurs-vendeurs roms : du marché non-autorisé de la Porte de Montreuil à l’anthropologie du luxe »
    et
  • Manon Faucher (UP8LAVUE, Alter) : « Babcock, une friche en transformation : du passé industriel au futur du Grand Paris »
Lieu : Université Paris 8, Bâtiment C, Salle 101
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis

mardi 6 décembre

Journée d’étude « Gouverner les organismes de foncier solidaire »
La journée d’étude offrira un aperçu des expériences des Organismes de Foncier Solidaire, des défis et des enjeux de leur développement à travers deux tables rondes.
Elle est co-organisée par :
Daniela Festa, Un. La Sapienza, Rome dans le cadre du Projet de recherche Habiter -avec le soutien de la MSH Paris Nord
et par l’équipe de recherche du Projet COBRA La contribution des OFS-BRS au logement abordable : une approche globale - Lab’Urba – LATTS - UPEC / USH
L’évènement aura lieu sur place et en visioconférence. Lien à venir.
Programme de la journée : https://docs.google.com/document/d/...
Lieu : Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord, Salle Panoramique
Adresse : 20 Avenue George Sand, 93210 Saint-Denis

mercredi 30 novembre

Séance 5 du séminaire « Postures de chercheurs en contexte de mondialisation »
Séance 5 du séminaire avec l’intervention de Christelle Pineau (LAP) : « Y laisser sa plume ? Questionnements à partir du terrain des vignerons et vigneronnes ‘nature’ »
Lieu : Université Paris 8, Bâtiment C, Salle 101
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis

Journée d’étude « Transitions territoriales : outils, méthodes et compétences de co-construction »
La journée d’étude rassemblera praticiens du développement territorial et chercheurs. Elle est co-organisée par le LADYSS, le LAVUE, et le Carrefour des métiers de l’UNADEL.
Une première journée en mai 2022 sur l’ingénierie des transitions face au changement systémique a fait ressortir un constat partagé : l’ingénierie de transition a pour impératif de créer les conditions de l’engagement, pour faire agir ensemble les acteurs des territoires. Déconstruisant la figure de l’ingénieur, l’ingénierie des transitions, comme ensemble d’outils, de méthodes et de compétences pour animer un projet à l’échelle d’un territoire, est nécessairement partagée.
Programme : https://drive.google.com/file/d/1cw...
Inscription obligatoire pour l’accès aux locaux : https://framaforms.org/journee-detu...
Lieu : Campus Condorcet, Centre des Colloques, Salle 100
Adresse : Place du Front Populaire, 93300 Aubervilliers

mardi 29 novembre

Séminaire « Nouvelles ruralités » du master NOURAD
Le séminaire « Nouvelles ruralités » s’inscrit dans la formation du Master NOURAD de l’Université Paris-Nanterre.
Cette séance, intitulée « Projets alimentaires territoriaux au Nord, projets de développement au Sud ? », se fera en présence de :
—  Augustin Pallière (IRAM), « Négocier la nature d’un projet de développement piscicole en Guinée forestière »
—  Bertrand Sajaloli (Université d’Orléans) : « Face à l’accroissement de la précarité alimentaire, quelles politiques pour quels publics ? »
Le séminaire est ouvert à tou.te.s.
Pour connaître les prochaines séances : https://www.lavue.cnrs.fr/formation...
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

vendredi 25 novembre

Séminaire EPE du Rés-EAUx « Droit du/au cours d’eau »
Pour la deuxième séance du nouveau séminaire de recherche d’écologie politique de l’eau de l’Association Rés-EAUx, nous aurons le plaisir d’écouter Sandrine Revet, anthropologue, directrice de recherche au CERI Sciences Po. Sa présentation portera sur « Un fleuve sujet de droits, le cas de l’Atrato en Colombie. Arguments et conséquences de l’octroi d’une personnalité juridique à un fleuve ». Philippe Descola, Professeur au Collège de France, réalisera la discussion.
La séance aura lieu sur place et en visio.
Nous demandons aux personnes intéressées de s’inscrire obligatoirement par l’envoi d’un email à l’adresse suivante : gaele.rouille-kielo@inrae.fr.
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, RDC
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 24 novembre

Session 3 du séminaire Habitabilités, « Climate change and its impacts on health »
Climate change is a substantial new risk factor for public health, for example, in the spatial distribution of a wide range of infectious diseases, or in child malnutrition due to increased crop failure, especially in countries with the highest climate vulnerability : South Asia and sub-Saharan Africa. The habitability of part of the world depends on the health impacts resulting from climate change.
Inscription au séminaire : https://docs.google.com/forms/d/e/1...
Programme complet du séminaire : https://u-paris.fr/centre-politique...
Lieu : Université Paris Cité, Bâtiment des Grands Moulins, 8e étage, Salle 890C
Adresse : 5 rue Thomas Mann, 75013 Paris

mardi 22 novembre

Séminaire doctoral d’Alter « Ce qui nous relie (1) : L’urbain »
Première séance du thème « Ce qui nous relie » destiné à faire le pont entre les différentes recherches entreprises par les doctorant.e.s de l’équipe Alter, au-delà de l’appartenance à un même laboratoire, à une même équipe. Celle-ci sera dédiée à « L’Urbain » et aux approches que nous avons déployées, par nos disciplines, nos intérêts, nos terrains.
Lieu : Université Paris 8, Maison de la recherche
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis

vendredi 18 novembre

Séminaire de recherche « Qu’est-ce qu’une boutique des sciences ? »
Deuxième séance du séminaire de recherche « Les collaborations sciences-société »
En présence de :
—  Hélène Chauveau et Irene Labbe-Lavigne (boutique des sciences de l’Université de Lyon 2)
—  Florence Ienna et Martine Legris (boutique des sciences de l’Université de Lille)
—  Aude Lapprand (Sciences citoyennes)
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mercredi 16 novembre

Séance 4 du séminaire « Postures de chercheurs en contexte de mondialisation »
Séance 4 du séminaire avec les interventions de Clara Biermann (UP8 / Musidanse) : « Analyser les performances sociales à
partir de la musique et de la danse : questions d’ethnographie »
Lieu : Université Paris 8, Bâtiment C, Salle 101
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis

jeudi 10 novembre

Appel à communication, journée d’étude « L’image de la ville. Au coeur des changements sociaux »
La journée d’étude « L’image de la ville au cœur des changements sociaux » est organisée par des étudiants en master de sociologie (Université Paris Nanterre) et Sylvaine Conord (Université Paris Nanterre, UMR LAVUE CNRS 7218) en partenariat avec le département et le master de sociologie de l’université Paris Nanterre.
Elle aura lieu le 14 décembre 2022 à l’université Paris Nanterre en salle D201, bâtiment Lefebvre (D).
Toutes les informations : https://calenda.org/1024999

mercredi 9 novembre

Séance 3 du séminaire « Postures de chercheurs en contexte de mondialisation »
Séance 3 du séminaire avec l’intervention de Isabel Boni-Le Goff (UP8 - CRESSPA) :
« Ethnographier les élites économiques : un apprentissage ‘par claques’ »
Lieu : Université Paris 8, Bâtiment C, Salle 101
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis

Journée d’étude « En passant par les canaux... Penser la ville contemporaine ? »
La journée d’étude entend présenter et discuter différentes approches sur les fronts d’eau, en particulier les canaux, dans leurs relations avec leurs environnements urbains. Auparavant considérés comme délaissés urbains, il s’agit ici de les saisir comme espaces emblématiques des mutations, des vulnérabilités et des mobilisations urbaines. À la croisée de l’histoire, de la géographie, de l’anthropologie mais aussi du travail de mémoire habitante et de création documentaire, cette journée d’étude ambitionne d’examiner les usages pluriels de ces espaces, les représentations qu’ils suscitent, les enjeux qui les traversent, les scènes et arrière-scènes qu’ils constituent pour des acteurs aux statuts multiples.
Lieu : Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord
Adresse : 20 avenue George Sand, 93210 St-Denis la Plaine

mardi 8 novembre

Séminaire doctoral du CRH, « L’exploration des sources d’archive »
La séance « L’exploration des sources d’archive » est organisée par les doctorant.es Salim Boulos et Angélique Gerbaca, avec l’intervention de Léonore Losserand.
Sur place et en visioconférence
Pour voir le programme du séminaire sur l’année :
https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

mercredi 26 octobre

Table-ronde « Commoning water(s) : resources, services and ecological justice in Asia »
Inclusive and just water security is widely recognized as principal challenge in the era of the Anthropocene. Water insecurity affects the livelihoods of both rural and urban populations in Southeast Asia, and the wider the Global South.
This public event brings together academics and practitioners working on the frontiers of addressing the complex challenges and tensions surrounding water security and ecological justice. The roundtable panelists will explore how commoning approaches are emerging in Asian contexts to address these issues, which are being further exacerbated by climate change and increased urbanization. Panelists will explore the role of citizens, governments, and other actors in shaping the commons, the approaches that they have been working with both to secure water for basic human needs in the short term and to manage long-term ecological impact.
Plus d’informations : https://www.csds-chula.org/announce...
Lieu : Alliance Française Media Library
Adresse : 179 Thanon Witthayu, Lumphini, Pathum Wan - 10330 Bangkok, Thaïland

Workshop « Governing water(s) as a common : Innovative experiences of coproduction in Southeast Asia and Beyond »
Inclusive and just water security is widely recognized as a principal challenge in the era of the Anthropocene. This deep dive aims to share experience and analysis on innovative practices of knowledge-governance coproduction for water commoning in rural and urban contexts, as well as at the local, national and transnational scales, and - importantly - the interconnections between them. It intends to explore how water as a commons and processes of commoning enrich both political ecology theoretical frameworks and public policy in water(s) governance. Particular attention will be paid to the role of civil society and social movements in the coproduction process based on their innovative water governance experiences. The implications of multiple ‘water worlds’ will also be explored, namely that water itself is always embedded in ecological socio-political and cultural contexts that produce diverse meanings and values of water between different societal groups who may then contest these values when translated into policy and practice. Two main deep dive themes will address the multiplicity of commons and commoning practices : 1) within the Mekong River basin ; and 2) in relation to urban issues.
Lieu : Chulalongkorn University, Faculty of Political Science
Adresse : Bangkok, Thailand

mardi 25 octobre

Séminaire doctoral du CRH, « Analyser les entretiens »
La séance « Analyser les entretiens » est organisée par les doctorantes Julia Moutiez, Viviane André et Marion Ile-Rousel, avec l’intervention de Yankel Fijalkow.
Sur place et en visioconférence
Pour voir le programme du séminaire sur l’année :
https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : ENSA Paris-Val de Seine, Salle 705
Adresse : 3-15 quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

vendredi 21 octobre

Séminaire de Antonio Azuela de la Cueva : « Les effets du droit et de ses usages sur la ville depuis la deuxième moitié du XXe siècle »
Dans le cadre du Labex Dynamite, Aurélie Quentin, co-directrice de l’équipe Mosaïques, et Charlotte Worms, du Centre d’Histoire Sociale, invitent le professeur Antonio Azuela de la Cueva. Ce professeur à la UNAM (Mexico), invité du labex Dynamite au CHS et rattaché au programme de la Ville informelle au XXe siècle, donnera deux séminaires les vendredi 14 et 21 octobre 2022.
Lieu : Campus Condorcet, Centre des Colloques, salle 3.06
Adresse : Place du Front Populaire, 93 322 Aubervilliers

Séminaire doctoral de Mosaïques
Le thème de cette première séance du séminaire doctoral de Mosaïques sera « La recherche, comment faire et pourquoi faire ? »
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 20 octobre

Session 2 du cycle de séminaires Habitabilités, « Frottements d’échelles »
La deuxième séance du séminaire traitera des frottements d’échelles entre disciplines intéressées par la description des différentes formes d’habiter, et par celle de l’habitabilité de la Terre et de ses milieux. Elle réunira les chercheurs Nathalie Ortar et Thierry Lebel, tous deux discutés par Sylvie Fanchette.
Ce séminaire de rentrée pourra être visionné en webinaire, sur inscription via ce formulaire : https://docs.google.com/forms/d/e/1...
Programme complet du séminaire : https://u-paris.fr/centre-politique...
Lieu : Université Paris Cité, Bâtiment Sophie Germain, Niveau -1, Amphithéâtre Turing
Adresse : 8 place Aurélie Nemours, 75013 Paris

mardi 18 octobre

Séminaire « Nouvelles ruralités » du Master NOURAD
Le séminaire « Nouvelles ruralités » s’inscrit dans la formation du Master NOURAD de l’Université Paris-Nanterre.
Cette première séance, intitulée « La terre, un nouveau bien commun ? », se fera en présence de Nolwenn Gauthier : « La terre : enjeux et récits dans le Val-de-Marne. Tensions, savoirs et morales dans la fabrique d’une métropole agricole » et Lina Amsidder (IRAM) : « Rapports de pouvoir et jeux d’acteurs autour du foncier pastoral : le cas des parcours de la province de Tan-Tan au sud du Maroc ».
Le séminaire est ouvert à tou.te.s.
Pour connaître les prochaines séances : https://www.lavue.cnrs.fr/formation...
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, RDC, Salle 1
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

lundi 17 octobre

Séminaire Axe 3 « Héritages et Innovations dans la construction des territoires »
Report de la date du séminaire du 12 au 17 octobre.
La première réunion de l’axe 3, qui aura lieu dans les locaux de LAA, fera l’objet de trois interventions sur la thématique des temporalités à partir de publications réalisées par des membres de l’axe :
—  la présentation du livre Saturations par Manola Antonioli
—  la présentation de l’ouvrage Le pérenne et le temporaire dans la fabrique urbaine. La place des grands événements sportifs et culturels qui fait suite au colloque de 2020
—  la présentation du numéro 15 du CRAUP sur « Histoires et Quartiers » par Yankel Fijalkow, Gaïa Carmellino et Filippo de Pieri.
Le présentiel est privilégié cependant, si vous souhaitez assister au séminaire en ligne, merci d’envoyer un mail à emmanuelle.lallement@univ-paris8.fr pour obtenir le lien et les codes.
Lieu : ENSA Paris La Villette, 1er étage
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

Séminaire RésEAUx, « Le droit au cours/plan d’eau »
La première séance fera l’objet de deux présentations :
– Interroger le droit à l’eau récréative à partir du cas des plans d’eau – Alice Nikolli (Géographe à l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, UMR TREE)
– La baignade comme expression d’un « droit au cours d’eau ». De l’usage performatif des corps mis à l’eau – Gaële Rouillé-Kielo (INRAE, UMR LISIS), Julia Moutiez (UMR LAVUE-CRH), Gabrielle Bouleau (INRAE, UMR LISIS)
La séance est retransmise à distance. Le lien est à demander par email : gaele.rouille-kielo@inrae.fr
Programme 2022-2023 du séminaire : https://drive.google.com/file/d/1d8...
Programme de la séance : https://drive.google.com/file/d/1TB...
Lieu : Laboratoire LISIS, 1er étage
Adresse : 3 Allée Jean Renoir, 93160 Noisy-le-Grand

vendredi 14 octobre

Séminaire de Antonio Azuela de la Cueva : « Histoire des circulations et greffes en matière de droit de l’urbanisme. Le cas mexicain »
Dans le cadre du Labex Dynamite, Aurélie Quentin, co-directrice de l’équipe Mosaïques, et Charlotte Worms, du Centre d’Histoire Sociale, invitent le professeur Antonio Azuela de la Cueva. Ce professeur à la UNAM (Mexico), invité du labex Dynamite au CHS et rattaché au programme de la Ville informelle au XXe siècle, donnera deux séminaires les vendredi 14 et 21 octobre 2022.
Lieu : Campus Condorcet, Centre des Colloques, salle 3.06
Adresse : Place du Front Populaire, 93 322 Aubervilliers

Séminaire de recherche « De la recherche sur la société à la recherche avec la société, un état des lieux »
Première séance du séminaire de recherche « Les collaborations sciences-société »
En présence de :
—  Francez Poisson (Coop’eskemm à Rennes)
—  Thomas Germain et Florence Le Nulzec (La myne à Lyon)
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 13 octobre

Soutenance de thèse d’Aurélie Landon
Titre de la thèse : La fabrique de la ville à l’épreuve de l’innovation sociale. Troubles urbains et agencements civico-marchands.
Directeur de thèse : Agnès Deboulet
Discipline : Etudes urbaines, aménagement et urbanisme
Université, école doctorale : Université Paris 8, ED 401
Jury : Véronique BIAU, Chercheure HDR, École Nationale Supérieure d’Architecture Paris la Villette,
Agnès DEBOULET, Professeure, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis (Directrice de thèse),
Laurent DEVISME, Professeur, École Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes (Rapporteur),
Luca PATTARONI, Maître d’enseignement et de recherche, École Polytechnique Fédérale de Lausanne,
Gilles PINSON, Professeur, Sciences Po Bordeaux,
Elsa VIVANT, Maîtresse de Conférences HDR, Université Gustave Eiffel (Rapporteure)
Rediffusion en direct, pour s’inscrire : https://forms.gle/DhBDwFBDKEpZrTpS7
Lieu : Université Paris 8, Maison de la recherche, salle A2-201
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93200 Saint-Denis

jeudi 6 octobre

Journée de lancement du programme de recherche VITAL
Le projet VITAL associe de manière originale et innovante linguistes, architectes et urbanistes, dans un projet de recherche partenarial avec les Archives nationales et en collaboration avec d’autres institutions dont l’Institut national de l’audiovisuel (INA) et la Bibliothèque Nationale de France. Ce projet vise à comprendre la manière, sous-jacente et le plus souvent implicite, dont les discours et les projets architecturaux et urbains engagent des conceptions différenciées des dynamiques spatiales. Il s’agit plus précisément de comprendre en quoi et comment les discours des acteurs rendent compte d’une prise en considération du passé dans leur réflexion au présent sur la ville future. Il s’agit donc d’un travail pluridisciplinaire qui repose sur un regard co-construit, convergent et partagé sur le changement urbain.
Présence sur inscription, veuillez contacter Olivier Ratouis : oratouis@club-internet.fr
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Ricoeur, Salle des conseils
Adresse : 200 avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 4 octobre

Séminaire doctoral d’Alter
Séance d’organisation du séminaire doctoral de l’équipe Alter
Lieu : Université Paris 8, Maison de la recherche
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93 200 Saint-Denis

vendredi 30 septembre

Séminaire Axe 1
Cette séance en hybride sera animée par différents coordinateurs de l’axe 1 et aura pour ordre du jour :
1. Présentation du programme des prochaines réunions de l’axe 1, intervenants et thématiques proposées pour l’année 2022-2023 (30mn)
2. Thématique "Filières de matériaux bio/géo sourcés et de réemploi dans la fabrication de la ville" avec les présentations de :
Safa Ben Kheder : Le ré-usage des ressources, vers une évolution des pratiques architecturales
Gaëlle Faguet, LET : Filière, place des architectes et conception en BTC à Mayotte
Margotte Lamouroux, LET : Le rôle des architectes dans le développement de la filière bois-construction en France
Clara Piolatto, CRH : La récupération de matériaux inexploités au sein de l’agence : « prises » pour un approvisionnement responsable
Séquence co animée par deux discutant.e.s de l’axe 1
Lien de connexion à la visioconférence : https://paris-lavillette-archi.webex.com/paris-lavillette-archi-fr/j.php?MTID=md4e5882f869125c7e8d3c63df4111e6f
Lieu : ENSA Paris La Villette, salle de réunion LAA
Adresse : 23 rue des Ardennes, 75019 Paris

jeudi 29 septembre

Atelier « La résilience en questions pour habiter sous climats et sur sols en mouvements »
Atelier thématique commun aux réseaux ACDD et ReHaL : « Habiter la transition. Des pratiques existantes aux politiques de transition : circulations et ambiguïtés »
Séance coordonnée par Sophie Némoz et Dorothée Marchand
« Développement durable », « transition », « résilience »… Durant ces dix dernières années, les mots varient, mais les questionnements et leur portée idéelle et opérationnelle se poursuivent au sein du réseau AC/DD qui s’attache à réunir chercheurs et acteurs afin d’approfondir les approches critiques. Cette année, le cycle de conférences « Habiter la transition » consacre sa première journée à la notion de résilience et interroge ainsi plus précisément ce qui importe en pratiques dans les manières de la mobiliser face aux changements conjugués des climats et des sols. Tandis qu’elle s’applique à la gestion des catastrophes et des risques, dits notamment « naturels », il s’agit de prendre acte de sa récurrence et sa circulation croissantes depuis bien plus d’une décennie, que ce soient aux échelles internationales, nationales, ou locales, à travers différentes politiques ou manuels, mais pas seulement…
Séance sur place et en visioconférence.
Inscriptions : https://www.prodig.cnrs.fr/inscription-journee-29-09-2022/
Lieu : Le Maltais Rouge
Adresse : 40 rue de Malte, 75011 Paris

mercredi 28 septembre

Séminaire de rentrée de l’axe 5 : Ateliers doctoraux
Les ateliers doctoraux de l’axe 5 du LAVUE recommencent en septembre, avec deux premiers temps dédiés à la présentation de travaux de doctorantes de l’axe 5.
Yun Zhang partagera son travail de thèse autour du paysage alimentaire qu’est celui du thé, en Chine. Gilles Fumey sera présent, à distance, pour discuter de ses travaux.
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

Réunion de l’équipe ALTER
Déjeuner de rentrée et réunion de l’équipe ALTER
Lieu : Université Paris 8, Maison de la Recherche
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93 200 Saint-Denis

Séminaire « Urbanisme inclusif et patrimoine contemporain à Beyrouth »
Le département d’architecture de l’École d ’Architecture et de Design de l’USEK Université Saint Esprit de Kaslik), le CRH LAVUE (Centre de recherche sur l’Habitat Laboratoire Architecture Ville Urbanisme Environnement), le LIFAM (Laboratoire Innovation Formes Architectures Milieux), et le GERPHAU (Groupe d’Études et de Recherches Philosophie, Architecture Urbain) ont le plaisir de vous annoncer la deuxième séance du cycle « Images et imaginaire(s) de la ville » « Régénération réconciliation, réinvention Beyrouth à l’épreuve des risques » qui portera sur la ville de Beyrouth
Lieu : Visioconférence
Adresse : En ligne

lundi 26 septembre

Séminaire de rentrée de l’axe 5 : Ateliers doctoraux
Les ateliers doctoraux de l’axe 5 du LAVUE recommencent en septembre, avec deux premiers temps dédiés à la présentation de travaux de doctorantes de l’axe 5.
Héloïse Rato présentera son travail de thèse autour des transitions territoriales dans les Parcs Naturels Régionaux franciliens. Alexis Gonin sera présent pour discuter de ses travaux.
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, RDC, salle de séminaire 2
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

vendredi 23 septembre

Séminaire doctoral de Mosaïques
Séance d’organisation du séminaire des doctorant.es de l’équipe Mosaïques
Lieu : Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber, salle 418
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

vendredi 16 septembre

Séminaire Axe 4 « Enfances, pédagogie sociale et émancipation »
Au cours de cette séance, Francesca Riva, co-fondatrice de l’association 3,2,1, créée en 2007, présentera la trajectoire des actions de cette association de pédagogues sociaux, hors pair dans le tissus associatif de la Cité de la Castellane, une cité qualifiée par la Politique de la Ville de prioritaire, à cheval entre les 15e et 16e arrondissements, au nord de Marseille.
En dialogue avec La joie du dehors (Sabin, 2019), une ethnographie de la pédagogie sociale rennoise et brestoise, Francesca Riva revisitera les actions menées par cette association (ateliers de rue en pied de barres, terrain d’aventures du Parc de la Jougarelle, mercredis et vacances buissonnières) pour questionner la notion d’émancipation : qui émancipe qui ? Et qu’émancipe-t-on ? Faut-il émanciper ? Comment émanciper sans reproduire les logiques dominantes ? Peut-on émanciper sans reconduire la domination par imposition d’une manière de penser et d’agir ?
Lieu : Université Paris 8, Maison de la Recherche
Adresse : 2 rue de la Liberté, 93 200 Saint-Denis

mardi 12 juillet

Soutenance HDR - Marie-Anne Germaine
Le dossier d’Habilitation à Diriger des Recherches repose en particulier sur un volume inédit intitulé « Une approche géographique des environnements ordinaires. L’accompagnement de la restauration des petites rivières ».
Programme
Lieu : Paris - Centre Panthéon - cf PJ
Adresse : Paris - Centre Panthéon - cf PJ

jeudi 7 juillet

Fête de l’habitat
Le CRH-LAVUE est heureux de vous inviter à sa désormais traditionnelle Fête de l’habitat, qui se déroulera le jeudi 7 juillet. Nous vous donnons rendez-vous pour un cocktail sur la terrasse du 7e étage à l’ENSA Paris-Val de Seine, à partir de 17h00.
Nous espérons vous y voir nombreux et nombreuses, et nous nous réjouissons de fêter l’été et la fin de l’année universitaire avec vous !
Lieu : CRH
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

Séminaire doctoral de Mosaïques 2021-22
Lieu : Teams et Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle 418
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

lundi 4 juillet

Journée doctorale intitulée La Ville en partage
La journée d’étude doctorale La Ville en partage se tiendra le lundi 4 juillet, de 10h à 16h30, au Collège De France, 11 place Marcelin Berthelot, salle 2. Ce temps se veut un moment de discussion interdisciplinaire où sociologues, anthropologues, géographes, politistes, architectes et photographes sont invités à présenter leurs travaux et discuter de l’objet urbain.
Un lien zoom sera communiqué le matin par e-mail uniquement aux personnes qui nous aurons préalablement contacter à cette adresse e-mail : enpartagelaville@gmail.com
Adresse : Collège De France, 11 place Marcelin Berthelot, salle 2

jeudi 30 juin

Colloque de clôture de l’ANR Pop-Part « Les quartiers populaires au prisme de la jeunesse, une recherche participative »
Le colloque se tiendra uniquement en présentiel (pas de format hybride).
Si vous souhaitez y participer, merci de vous inscrire via ce formulaire : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdTObXuzjKGerwEvWT8tje5IK9iKpczWOtGzWJ-E7F6vC7pbQ/viewform?usp=sf_link
vous pouvez également vous y inscrire en écrivant à : recherchepoppart@gmail.com
L’inscription doit se faire avant le 30 mai 2022
— 

Qu’est-ce qu’être jeune dans un quartier populaire ? À quelle expérience sociale, urbaine, familiale, à quelles visions de sa place dans la société et dans le territoire cela renvoie-t-il ? D’emblée le pluriel s’est imposé tant les situations sociales, les origines, les histoires familiales, les parcours scolaires des jeunes sont loin d’être homogènes. Que partagent-ils donc ? Qu’est-ce qui les rassemble ou, au contraire, les différencie ? Au bout du compte, l’expression « jeunes des quartiers populaires » a-t-elle un sens ? Telles sont les questions qui ont guidé la recherche participative Pop-Part, conduite dans dix villes ou quartiers de l’Île-de-France
Cette recherche a donné lieu à un ouvrage, Jeunes de quartier. Le pouvoir des mots, coordonné par Marie-Hélène Bacqué et Jeanne Demoulin, paru chez C&F Editions. Sur le site internet compagnon du livre, jeunesdequartier.fr, vous trouverez les textes des jeunes, des professionnels et des chercheurs qui ont participé à la recherche, ainsi que les vidéos réalisées par les jeunes mais également une pièce de théâtre, mise en scène par le Kygel Théâtre à partir de textes de l’ouvrage, et un film sur le processus de la recherche, réalisé par Géraldine Kouzan.

Programme https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : Bâtiment Max Weber (rez-de-chaussée)
Adresse : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
200, avenue de la République, 92001 Nanterre

mercredi 29 juin

Colloque de clôture de l’ANR Pop-Part « Les quartiers populaires au prisme de la jeunesse, une recherche participative »
Le colloque se tiendra uniquement en présentiel (pas de format hybride).
Si vous souhaitez y participer, merci de vous inscrire via ce formulaire : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdTObXuzjKGerwEvWT8tje5IK9iKpczWOtGzWJ-E7F6vC7pbQ/viewform?usp=sf_link
vous pouvez également vous y inscrire en écrivant à : recherchepoppart@gmail.com
L’inscription doit se faire avant le 30 mai 2022
— 

Qu’est-ce qu’être jeune dans un quartier populaire ? À quelle expérience sociale, urbaine, familiale, à quelles visions de sa place dans la société et dans le territoire cela renvoie-t-il ? D’emblée le pluriel s’est imposé tant les situations sociales, les origines, les histoires familiales, les parcours scolaires des jeunes sont loin d’être homogènes. Que partagent-ils donc ? Qu’est-ce qui les rassemble ou, au contraire, les différencie ? Au bout du compte, l’expression « jeunes des quartiers populaires » a-t-elle un sens ? Telles sont les questions qui ont guidé la recherche participative Pop-Part, conduite dans dix villes ou quartiers de l’Île-de-France
Cette recherche a donné lieu à un ouvrage, Jeunes de quartier. Le pouvoir des mots, coordonné par Marie-Hélène Bacqué et Jeanne Demoulin, paru chez C&F Editions. Sur le site internet compagnon du livre, jeunesdequartier.fr, vous trouverez les textes des jeunes, des professionnels et des chercheurs qui ont participé à la recherche, ainsi que les vidéos réalisées par les jeunes mais également une pièce de théâtre, mise en scène par le Kygel Théâtre à partir de textes de l’ouvrage, et un film sur le processus de la recherche, réalisé par Géraldine Kouzan.

Programme https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : Bâtiment Max Weber (rez-de-chaussée)
Adresse : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
200, avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 28 juin

Séminaire Axe 3
  • Discussion du texte programmatique :
    Il s’agira de discuter d’un nouveau texte programmatique pour l’axe sur lequel nous avons travaillé avec les représentants doctorants et qui sera envoyé en amont de la réunion.
    La réunion aura lieu au CRH et en visioconférence : https://univ-paris8.zoom.us/j/93428707240?pwd=RVpxS2VkaTRNWG93bDJoWi9zMXlYZz09
    ID de réunion : 934 2870 7240
    Code secret : 987757
Lieu : CRH - salle 705 et Visioconférence
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

vendredi 24 juin

LANCEMENT ABECEDAIRE !
Pour lancer cette aventure nous vous convions vendredi 24 à 17h30 au département de recherche de l’Ensa Paris La Villette (23, rue des Ardennes), salle de conférences pour présenter les trois premiers mots/notices avec leurs auteurs :
C comme Chronotopie avec Alain Guez
E comme Enregistrer/écouter avec Sandra Parvu et Alice Sotgia
R comme Residentialisation ? avec Philippe Panerai.

Nous terminerons avec un verre tous ensemble !
Seriez vous à la présentation et au pot final ? merci de répondre ici afin qu’on s’organise ! ;)
Lieu : Ensa Paris La Villette (23, rue des Ardennes), salle de conférences
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV)
144, avenue de Flandre, 75019 Paris
Site Jaurès : 118-130, avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

REcherche HAbitat-Logement (REHAL) « Habitat-Logement. Comment construire une recherche hors de l’université ? "
La journée « Habitat-Logement. Comment construire une recherche hors de l’université ? » est organisée par un collectif de jeunes chercheur.se.s (doctorant.e.s et docteur.e.s) membres du réseau REcherche HAbitat-Logement (REHAL).
Elle s’organisera autour de trois tables-rondes intitulées (programme joint) :
—  Faire de la recherche dans les institutions hors ESR
—  Construire une recherche un pied de chaque côté : dialogue entre l’ESR et les institutions
—  Bureaux d’études et recherches indépendantes : quels métiers pour les docteur.es ?
Vous pouvez vous inscrire à cette journée jusqu’au mardi 21 juin, en complétant ce formulaire : https://lnkd.in/ec3F6hrf.
Programme de la séance
Lieu : Cité Descartes A - salle A110.
Adresse : Cité Descartes, Bâtiment Bienvenüe, 14-20 boulevard Newton à Champs-sur-Marne, Plot A

jeudi 23 juin

Forum du REHAL
Le REHAL (réseau de recherche sur l’habitat prépare actuellement sa transformation en GIS CNRS qui devrait intervenir début 2023. D’ici là, nous vous proposons de nous retrouver pour un Forum du REHAL le 23 juin 2022 à l’ENSA Paris-Val-de-Seine. Il y sera question de partager des éléments de bilan des activités menées ces dernières années, d’envisager leur poursuite renouvelée et d’identifier de nouvelles pistes de recherche ou de travail en commun.
Vous trouverez ci-joint le pré-programme de cette journée, pour laquelle nous vous demandons une inscription en vue d’en faciliter l’organisation :
https://framaforms.org/forum-rehal-23-juin-2022-1651687647
Également, une rencontre des jeunes chercheurs du REHAL aura lieu le 24 juin à l’EUP / Lab’urba (cité Descartes)
Programme : https://www.lavue.cnrs.fr/activites/article/forum-du-rehal?affichage=dates
Lieu : ENSAPVS
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

mardi 21 juin

Séminaire doctoral du CRH 2021-22
Lieu : Centre de Recherche sur l’Habitat
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

lundi 20 juin

Séminaire de la chaire « Le logement demain »
Le lundi 20 juin prochain, la Chaire Le logement demain organise sa seconde Controverse domestique sur l’économie et la qualité du logement.
A ce titre, elle invite :
Alexandre Neagu (DATCHA design architecture territoires chantiers), Marie-Hélène Badia (Badia Berger Architectes), Laurent MICHELIN (Bouygues Immobilier), Ingrid Taillandier (ITAR ARCHITECTURES), François Leclercq (LECLERCQ ASSOCIES) et Ludovic Boespflug (QUARTUS).
L’après-midi sera modérée par Catherine Sabbah (IDHEAL), Marie TAVEAU (Engagés pour la qualité du logement de demain), Anne DORAZIO et Fijalkow Yankel (Chaire Le logement demain).
Retrouvez-nous à l’Ecole d’Architecture de Paris-Val-de-Seine, le 20 juin, de 14h à 17h !
Inscriptions au séminaire
Programme de la séance https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : CRH
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

Séminaire doctoral de Mosaïques 2021-22
Lieu : Teams et Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle 418
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

samedi 11 juin

1er Séminaire Transversal LET-LAVUE / HABITER-ULB
  • Organisation : Dalia Perziani (HABITER-ULB), Gaëlle Faguet (LET-LAVUE/ HABITER-ULB)

FILIÈRES DE CONSTRUCTION ET ÉCO MATÉRIAUX
PRATIQUES, ENSEIGNEMENT ET RECHERCHE EN BELGIQUE, FRANCE ET CONGO

Les filières de matériaux biosourcés sont des objets de recherche émergent dans le champ de l’architecture. Leur structuration permet d’identifier des processus de production, une chaîne de valeurs et d’acteurs en place autour de la conception de projets d’architecture. Il s’agit aussi de comprendre les phénomènes à l’œuvre autour de modes constructifs alternatifs. Leur analyse permet de questionner spécifiquement la place de l’architecte dans les enjeux socio-écologiques de l’aménagement des territoires. Cette analyse interroge aussi plus largement la place des savoirs et des compétences liés aux processus de construction du cadre bâti avec les ressources locales en identifiant les mécanismes de conception à l’œuvre.
Ce séminaire apportera un éclairage particulier sur la manière dont les concepteurs prennent part à la structuration de ces filières. On s’interrogera sur le rôle de cette notion dans la pratique et la formation des architectes mêmes, sur les enseignements dédiés aux éco matériaux et aux savoir-faire constructifs qui y sont liés. Il s’agira aussi de comprendre comment cette notion de filière est investie comme objet de recherche dans le champ de l’architecture et de l’urbanisme.
Programme :
Falonne Nkenye Osiveri (ULB), La place du bois dans la construction : trajectoire du matériau, de l’exploitation forestière à la mise en œuvre, ouverture, débat avec la salle
Gaëlle Faguet (LET/ULB), La filière et l’architecte : rôle des concepteurs dans la structuration de la filière BTC à Mayotte depuis la fin des années 1970, ouverture et débat avec la salle
Judith Le Maire (ULB), Machine à penser : ce que fait le territoire aux filières de matériaux et de techniques constructives écologiques. Un master en Architecture et aménagement du territoire situés Université Kongo, ULB, ULiège , ouverture et débat avec la salle
Bendicht Weber (LET-LAVUE), L’impact d’expérimentations autour des éco-matériaux et des filières de réemploi en France sur le renouvellement des pratiques, des formations et des recherches, ouverture et débat avec la salle
Affiches et programme
Adresse : En ligne

vendredi 10 juin

Axe 2 - Séminaire Seul face au Marché : transformation urbaine silencieuse du quartier Kozyatağı à Istanbul
Ce séminaire est l’occasion de rencontrer Dr. Gizem Aksümer et Dr. Sinem Seçer Sipah de l’Université des Beaux Arts de Mimar Sinan, Istanbul.
L’objectif du séminaire, sera, à partir de l’exemple du quartier de Kozyatağı, d’échanger autour du processus de transformation urbaine. La séance est organisée par Claudette Lafaye, Manon Troux et Julie Lavayssiere. Les échanges seront en anglais et en français.
Programme de la séance
Inscription à l’adresse mtroux@parisnanterre.fr
Lieu : Visioconférence
Adresse : En ligne

mercredi 25 mai

Demi-journée d’études « Olympic patterns and mobilization tools : transnational struggles and resistances »
The organizers, Marianna Kontos (kontosmarianna@yahoo.fr) and Matheus Viegas Ferrari (matheusvferrari@gmail.com)
REGISTRATIONS : https://tinyurl.com/OlympicPatterns2022
  • Speakers :
    Jules Boykoff, professor in political science at Pacific University in Oregon, USA
    S. Itani, associate professor of Sport, Gender and Sexuality Studies at Kansai University, Japan
    Marianna Kontos, PhD Candidate in Architecture and Urban Studies at Paris Nanterre University, France
    Cerianne Robertson, PhD Candidate in Communication at the University of Southern California, USA
    Natsuko Sasaki, Japanese translator and writer, France
    Adam Talbot, lecturer in Sport and Event Management at the Coventry University, UK
    Matheus Viegas Ferrari, PhD candidate in Anthropology at Paris 8 University, France
    Sven Daniel Wolfe, junior lecturer at the Department of Geography and Sustainability at the University of Lausanne, Switzerland
  • Language : English

The Olympic Games, as other cultural and sport mega-events, leave lasting traces in the hosting territories. Regarding previous editions and the different mobilizations, the "legacy" left to the inhabitants of these territories — a core principle to the International Olympic Committee (IOC) and to all the organizers of the Games — raises several issues and recurring problems that seem to constitute a model or a global pattern, despite the social, urban, economic and political specificities of each edition. Martin Müller even develops the idea of a "mega-event syndrome" and establishes a clinical picture structured around the overestimation of benefits, the underestimation of costs, the preponderance of the event calendar, the socialization of risks, the privatization of profits, the introduction of exceptional rules, the capture of benefits by the dominant class and the use of the mega event as a lever for urban development and planning.
If we consider that the Olympic Games are one of the emblematic tools for building the neoliberal city, we can thus question the nature of this model and the processes of fabrication of this global mega-event, which mobilize the exception, the derogation, and the emergency and even a new form of state, that of an Olympic state with its own rules.
In what ways do the Olympic Games constitute a model of social, political, and urban transformation for the host cities and states, as well as a means for the reproduction of neoliberal rationality ? In this context, what are the tools put forward by local, national and transnational mobilizations in an attempt to give alternatives to the Olympic model ?
This seminar, combining critical academic research and activist experience, will attempt to provide some answers to these two questions through exchanges that will take place in two parts.
In the first part of the discussions, the aim will be to identify, through different editions of the games, on the one hand what belongs to the “Olympic model” and, on the other hand, what has been specific to some editions or to the fields of urbanism, security, ecology and economy. In the second part, the exchanges will seek to contribute to current and future mobilizations, both local and global, by identifying a set of conceptual and practical tools that have been employed over the last few decades, putting them into perspective and questioning their applicability and relevance in the context of preparing the next Olympics.
Opening Session (14h00 - 15h00)
Comité de Vigilance JO 2024 à Saint-Denis and Saccage 2024 overviews
Keynote Speaker - Jules Boykoff (Pacific University) "The Olympics, Celebration Capitalism, and Anti-Games Activism"

Roundtable 1 : Olympic Games patterns and specificities (15h10 - 16h30)

"From NOlympics LA to NOlympics Anywhere" - Cerianne Robertson (University of Southern California)
"The (un)sustainability of the Olympic Games" - Sven Daniel Wolfe (University of Lausanne)
"Olympism and neoliberalism : when competition matters" - Matheus Viegas Ferrari (Université Paris 8)
"The rise of feminist anti-Olympic movement for Tokyo 2020" - S. Itani (Kansai University)
Roundtable 2 : Mobilization tools (16h40 - 17h50)
"RioOnWatch : Challenging Celebratory Media Narratives Ahead of Rio 2016" - Adam Talbot (Coventry University)
"Mobilization in Seine-Saint-Denis : tactics, strategies, alliances" - Marianna Kontos (Université Paris Nanterre)
"Joseph Stalin’s legacy : Communists’ compromise with the Olympic Games" - Natsuko Sasaki (Translator/Writer)
Collective discussion and concluding remarks (18h00 - 18h45)
Lieu : Amphi 120
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

mardi 24 mai

Séminaire doctoral du CRH 2021-22
Lieu : Centre de Recherche sur l’Habitat
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

vendredi 20 mai

Séminaire doctoral de Mosaïques 2021-22
Lieu : Teams et Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle 418
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 19 mai

Séminaire Lieux & Enjeux
Intitulée « Terrain urbain, terrain humain : s’engager hors des murs des Écoles #2 - Enseignements et utilité sociale », cette séance est organisée par Fanny Delaunay, Laurence Feveile, Rainier Hoddé, Xavier Lagurgue et Vincent Laureau.
INSCRIPTIONS
Programme et affiche de la séance
Lieu : Salle 502
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

mercredi 18 mai

Acteurs et marchés du logement face au changement climatique
Atelier du réseau ACDD « Habiter la transition » en partenariat avec l’atelier
“Les acteurs des marchés du logement” du REHAL et avec le soutien de La Fondation de l’écologie politique
Programme de la journée
Matinée (9h30 - 12h45) :
  • 9h30 Introduction : Loïc Bonneval, Julie Pollard et François Valegeas
  • Edwige Dubos Paillard : « Effet de la réglementation des plans de prévention du risque inondation sur les prix des logements en petite couronne parisienne »
    10h40 Pause
  • Victor Villain : « La construction écologique est un enjeu de lutte. L’exemple du champ de la construction en terre crue en France »
  • Antoine Guironnet : « Verdir pour mieux accumuler ? Acteurs, instruments et régulation du financement de l’immobilier par les marchés de capitaux »
    12h45 Pause déjeuner (libre)

Après-midi (14h00 – 16h) :
14h Table-ronde acteurs-chercheurs à partir de courts retours d’expérience
  • Isabelle Berry-Chikhaoui, Valérie Lavaud-Letilleul, François Valegeas[7] : retour d’enquête – POPSU Métropole littorale de Montpellier
  • Pierre Frick (Union Sociale pour l’Habitat, Direction de la Maîtrise d’ouvrage et des Politiques patrimoniales)
  • Eric Petitpas et Léa Thorel (Mission Risques Naturels – Mission des sociétés d’assurances pour la connaissance et la prévention des risques naturels)
  • Alain Cauchy (Directeur du patrimoine, CDC Habitat)
    16h : conclusion et clôture

Informations complémentaires
Inscription à la liste d’envoi pour obtenir le lien visio
Lieu : Montpellier
Adresse : Auditorium du site St Charles
(Université Paul Valery)
Rue du Professeur Henri Serre
Tram ligne 1, arrêt Place Albert 1er

jeudi 12 mai

Axe 2 - Séminaire Les territoires de Gaïa
Séance du séminaire « Les territoires de Gaïa » organisée par Alexis Gonin
Programme de la séance
Lieu : Université Paris Nanterre
Adresse : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
200, avenue de la République, 92001 Nanterre

mercredi 11 mai

Séminaire CoPolis 3.4
Intervenant.e.s :
  • Fatima Idrissi (DAL78 - Quartier du Valibout)
  • Elise Havard dit Duclos et Philippe Urvoy (Copolis / Alter-Lavue - Université Paris 8)
  • Siamak Shoara et Romain Gallart (APPUII)

La séance 3.4 se déroulera en français.
L’interprétation (portugais/français, français/portugais) sera assurée tout au long de la séance.
Le séminaire public CoPolis vise à penser les pratiques de co-production urbaine et leurs effets, dans une perspective comparative, à partir d’expériences basées dans les quartiers populaires en France, au Brésil et ailleurs. Le projet ANR CoPolis « Co-production sociale de la ville et recherche citoyenne. Regards croisés sur les quartiers populaires et précaires en France et au Brésil » est porté par l’UMR LAVUE (Université Paris Nanterre), le LabHab (Université de São Paulo), l’ANR et la FAPESP, en collaboration avec plusieurs partenaires universitaires et associatifs en France et au Brésil.
Programme et inscription
Lieu : Visioconférence
Adresse : En ligne

Caus’croq du CRH avec Elsa Vivant
Elsa Vivant urbaniste et sociologue au sein du Laboratoire Techniques Territoires et Sociétés viendra nous présenter son dernier livre : l’impasse : Scènes de l’urbanisme ordinaire paru en 2021 qui porte sur la fabrique urbaine.
Le Caus’croq permet à des chercheurs et chercheuses de présenter leurs travaux dans un contexte convivial durant la pause de midi.
Lieu : Salle 705 - Ecole d’architecture Paris Val de Seine
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

lundi 9 mai

Soutenance de thèse de Loréna Clément « L’entrepreneuriat pour tous dans les quartiers »
Soutenance de thèse de Loréna Clément « L’entrepreneuriat pour tous dans les quartiers. Mise en œuvre et effets socio-spatiaux de l’accompagnement à la création et au développement d’activité en politique de la ville - Plaine Commune et Nantes Métropole ».Elle se déroulera ce lundi 09 mai à 15h dans la salle B015, au rez-de-chaussée du bâtiment Pierre Grappin à l’Université de Paris Nanterre.La soutenance aura lieu en présentiel, mais aussi en visio. Un futur lien pour la visio ainsi que toutes les informations nécessaires sur la soutenance se situent à cette adresse : https://bit.ly/lorenaclement
Lieu : B015, au rez-de-chaussée du bâtiment Pierre Grappin
Adresse : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
200, avenue de la République, 92001 Nanterre

vendredi 22 avril

Séminaire doctoral de Mosaïques 2021-22
Lieu : Teams et Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle 418
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 21 avril

Séminaire Lieux et Enjeux
Pédagogies de plein air : actualité, formes et enjeux
Programme de la séance https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Programme 2022https://www.lavue.cnrs.fr/activites...
Lieu : CRH Lavue et Visioconférence
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

2e Séminaire Transversal LET-LAVUE / HABITER-ULB
  • Organisation : Dalia Perziani (HABITER-ULB), Gaëlle Faguet (LET-LAVUE/ HABITER-ULB)

La cartographie. : un outil pour la recherche en architecture
La carte est un outil qui permet la représentation graphique des multiples enjeux que l’homme entretient avec le territoire : elle lui permet de se situer, de s’orienter, de tracer un itinéraire, d’établir des frontières, de décrire de villes, des territoires, des civilisations.
La représentation des lieux évolue, et semble devenir de plus en plus réelle (réaliste ?) grâce aux systèmes satellitaires et aux images tridimensionnelles, mais il ne faut pas perdre de vue que la carte n’est pas un instrument anodin, ni objectif ou neutre. Représenter, sur une carte, c’est aussi se positionner, adopter un point de vue, faire des choix de contenu, de style, de code…
La cartographie a toujours été un outil de géographes et d’explorateurs, mais dans le domaine de l’urbanisme, on découvre sa quatrième dimension : la temporalité. Elle est ainsi devenue un outil qui permet de se situer dans le temps, de prévoir et de concevoir l’avenir, de décrire pour agir et de planifier l’espace.
En se proposant d’observer la cartographie dans l’environnement de la recherche en architecture et en urbanisme, ce séminaire mettra en lumière ces deux aspects de la cartographie qui semblent ainsi converger : la carte est ainsi un outil qui permet à la fois de spatialiser des données mais aussi de démontrer des hypothèses, de synthétiser spatialement des propos.
Ancré.e.s dans des territoires où la production de données est obsolète ou limitée, les intervenant.e.s se préoccuperont d’analyser la cartographie comme un outil de connaissance, tout en mettant en évidence les pouvoirs asymétriques qui sous-tendent la production de cette connaissance et les approches interprétatives dont la carte se fait porte-parole.
Judith LE MAIRE (ULB), Dalia PERZIANI (ULB) et Trésor LUMFUANKENDA BUNGIENA
Ce qu’on connait, ce qui est disponible et ce qui est produit : sources et outils dans la recherche en architecture en RDC
Quentin NICOLAI (ULB)
Cartographie, dépaysement, angoisses épistémologiques : outils et méthodes de l’architecture en question au sud du Bénin
Victor BRUNFAUT (ULB) et Géry LELOUTRE (ULB),
L’impérieuse nécessité de décrire le territoire : une cartographie de l’urbanisation kinoise
Marcos COLINA-LOPEZ (ENSAPLV),
Le réemploi et le territoire. Une lecture des circuits d’économie matérielle dans les quartiers d’habitat autoconstruit de Caracas
Affiches et programme
Lieu : Faculté d’Architecture La Cambre-Horta
Adresse : Salle Be2.5/102, Faculté d’Architecture La Cambre-Horta, Place Flagey, Bruxelles

mardi 19 avril

Séminaire doctoral du CRH 2021-22
Lieu : Centre de Recherche sur l’Habitat
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

mercredi 13 avril

Séminaire Lieux et Places : Lieux de Fernand Pouillon
L’évènement est organisé par Caroline Rozenholc, Marie-Hélène Badia, Bruno Tonfoni et Bruno Thomas et se déroulera en présence de Catherine Sayen (urbaniste et présidente de l’association Les Pierre sauvages de Belcastel), Bernard-Félix Dubor (architecte et auteur de Fernand Pouillon (1986)) ainsi qu’Eugénie Grandval-Pouillon (cinéaste et scénariste).
Programme
Lieu : Amphi 120
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

Co-polis - Journée d’étude Cartographie citoyennes et mobilisations urbaines
Cette journée d’étude propose de réunir des chercheurs, militants et membres de collectifs qui produisent, en contexte urbain, des cartographies alternatives ou critiques, dans une perspective de justice sociale et territoriale. Elle vise à explorer les pratiques et les enjeux de la production et de la circulation de ces cartographies construites en lien avec des mobilisations citoyennes dans la ville. Au long de la journée, deux tables réuniront des membres de collectifs et groupes universitaires issus de différentes villes et de différents continents (São Paulo, Le Caire, San Francisco, Paris et Istanbul) afin d’échanger autour de leurs productions cartographiques, que celles-ci cherchent à dénoncer des injustices spatiales, à permettre une distribution plus juste des ressources ou qu’elles aient pour objectif de faire entendre la voix des habitants d’un territoire.
Plus d’information sur https://copolis.hypotheses.org/
Lieu : Journée d’étude en mode hybride via zoom ou en présentiel :
Inscription : https://framaforms.org/seminaire-public-de-lanr-copolis-1604763020?info=republished
Lieu : Salle 0.01 - RDC du bâtiment nord du campus Condorcet
Adresse : 14, cours des Humanités, Aubervilliers (métro Front Populaire, ligne 12).

vendredi 8 avril

Pratiques de transition et autonomies
Atelier du réseau ACDD « Habiter la transition » en partenariat avec le REHAL et le soutien de la Fondation de l’écologie politique
Programme de la journée
Matinée (10h - 12h30) :
  • 10h Introduction de Laura Centemeri
  • Marc Breviglieri et David Goeury
  • Élise Demeulenaere

Après-midi (14h00 - 17h) :
  • 14h Introduction de Jérôme Boissonade
  • Elena Apostoli Cappello
  • Geneviève Pruvost

Informations complémentaires
Inscription à la liste d’envoi pour obtenir le lien visio
Lieu : Paris (Aubervilliers)
Adresse : CAMPUS CONDORCET
Centre de colloques
Salle 100
Place du Front populaire
93300 Aubervilliers
Métro Front populaire (ligne 12)

lundi 28 mars

Séminaire doctoral du CRH 2021-22
Séance sur « L’enquête de terrain »
Les intervenants seront :
Sabrine Bresson, maitresse de conférences
Safa Ben Khedher et Manel Khemici, doctorantes.
Programme détaillé du séminaire
Lieu : Centre de Recherche sur l’Habitat
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

Réunion de l’axe 1 du LAVUE
Organisation : Gaëlle Faguet (LET-LAVUE/ HABITER-ULB), Marianna Kontos (CRH-LAVUE), Nolan Van der Linden (Mosaïque-LAVUE)
  • Introduction de la séance avec la présentation de l’ordre du jour
  • Tour de table des activités individuelles et collectives + propositions de thématiques à travailler dans l’axe 1
  • Retour de la réunion inter-axes
  • Présentation de l’idée d’une plateforme collaborative pour organiser le travail et les ressources de l’axe
  • Présentation du Dicopart
  • Restitution finale du mercato « Fabrication, conception, production architecturale et urbaine » et retour d’expérience sur cette méthodologie pour la vie scientifique de l’axe 1
  • Enjeux de fabrication et de gestion des espaces ruraux - Fanny Delaunay (CRH-LAVUE), Angèle Launay (LET-LAVUE), Elise Macaire (LET-LAVUE)

Les intervenantes s’intéressent à travers leurs recherches ou leur implications pédagogiques respectives aux enjeux de fabrication et gestion des espaces ruraux.
Depuis quelques années les territoires ruraux suscitent un intérêt grandissant du côté des architectes : ils sont perçus comme des espaces privilégiés pour la recherche en architecture et urbanisme.
Les invitées exposent leur approche au prisme de leur travaux qui concernent des territoires variés. Elles nous expliquent à travers leur expérience les dispositifs dans lesquels elle se sont impliquées ainsi que la genèse de ces dispositifs, ce qui les a amenées à initier ces réflexions et comment leur travail s’inscrit en lien avec les thématiques développées par l’axe 1 « fabrication de l’urbain » ?
Lieu : LAVUE, bâtiment Max Weber, salle 418 en hybride
Adresse : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
200, avenue de la République, 92001 Nanterre

vendredi 25 mars

Séminaire doctoral de Mosaïques 2021-22
La lexicométrie : l’outil et la chercheuse
Séance préparée par Nelly Régnier.
Programme détaillé du séminaire
Affiche de la séance
Lieu : Teams et Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle 418
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

Colloque international « Villes en transition, face au changement climatique »
La Fabrique de la Ville Durable 2022
Forum des initiatives durables
25 Mars 2022 à l’Institut français d’Égypte au Caire

Colloque international
« Villes en transition face au changement climatique »
26 et 27 Mars 2022 à l’Institut français d’Égypte au Caire
Programme
Lien vers l’événement http://cedej-eg.org/index.php/2022/...
Lieu : Le Caire et visioconférence
Adresse : Institut Français d’Égypte au Caire

vendredi 18 mars

Décolonialiser le numérique ? Débats autour des espaces critiques des écologies du numérique
Atelier du réseau ACDD « Habiter la transition » en partenariat avec le GT "Politiques environnementales du numérique" du GDR CIS (Centre Internet Société)
et le soutien de La Fondation de l’écologie politique
Programme de la journée
Matinée (9h30 – 13h) :
  • 9h45 : Introduction
  • 10h-11h : Alexandre Monnin : « Le dé-devenir numérique du monde »
  • 11h-12h : David Maenda Kithoko (Génération Lumière) : « Smartphone et écologie décoloniale »
  • 12h-13h : Agnès Crépet : « Pour une chaîne d’approvisionnement responsable dans l’industrie électronique, l’exemple de Fairphone »

Après-midi (14h30 - 17h) :
  • 14h30-15h45 : Yasmine Abbas et DK Oseo Asare : « Transformal »
  • 15h45-17h : Nick Couldry et Ulises Mejias : « Colonized by data : the cost of connection »

Informations complémentaires
Inscription à la liste d’envoi pour obtenir le lien visio
Lieu : Paris
Adresse : LE MALTAIS ROUGE
40 Rue de Malte
75011 Paris
Métro République

Séminaire Axe 5
Cette séance sera l’occasion d’entendre la présentation de la HDR de Claire Aragau soutenue le 11 février : « La réversibilité foncière. Le périurbain : terrain d’observations, d’analyses et d’expérimentations ».
Lieu : Salle de séminaire 2, bâtiment Max Weber RDC
Adresse : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
200, avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 15 mars

Séminaire Lieux et Enjeux
Séminaire Lieux & Enjeux
« Evolution des espaces collectifs dans les ensembles d’habitations »
Programme
Lieu : CRH Lavue et Visioconférence
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

mercredi 9 mars

Séminaire de l’axe 4 le mercredi 9 mars
Cette séance du séminaire de l’axe 4 « Pratiques d’émancipation » aura lieu en format hybride pour les personnes ne pouvant pas se déplacer.
Elle sera l’occasion de faire un bilan des travaux engagés par l’axe 4 jusqu’à présent et d’élaborer des pistes pour la suite de ces travaux ainsi que pour l’organisation à venir de nos séances.
Pour commencer ce travail, nous avons élaboré un court document « prospectif » que vous trouverez en PJ et qui constituera la base de nos discussions. Bien sûr, les quelques pistes mentionnées dans ce document ne sont pas exhaustives, donc n’hésitez pas à proposer des réflexions ou de nouvelles pistes de recherche à la discussion. Pour ce faire, vous pouvez envoyer par mail à Martin Olivera et à Romain Leclerc des idées avant la séance ou les proposer directement durant la séance.
Lieu : Bâtiment Max Weber à Nanterre en salle 321 (celle en dessous de la 418 où nous nous retrouvons d’habitude)
Adresse : Université de Paris Nanterre

vendredi 4 mars

Cycle de conférence "Les pratiques de prévention des déchets du BTP : Du savoir-penser au savoir-oeuvrer
Le domaine du BTP est le 1 er créateur de déchets en France (ADEME, 2018).
Il génère tous les ans 40 millions de tonnes de déchets, l’équivalent de 4 000 Tour Eiffel.
Depuis le 1 er janvier 2022, la loi AGEC (anti-gaspillage et économie circulaire) est mise en vigueur.
Elle oblige les maîtres d’ouvrage à établir un diagnostic PMD et à recourir aux pratiques de prévention des déchets.
Quoi, comment et pour quelle raison construire aujourd’hui ?
5 agences d’architecture raconteront leurs projets et partageront leurs expériences avec le public !
Voir programme Cycle de conférence "Les pratiques de prévention des déchets du BTP : Du savoir-penser au savoir-oeuvrer
Lieu : Marseille et visioconférence

vendredi 18 février

Séminaire doctoral de Mosaïques 2021-22
Lieu : Teams et Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle 418
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 15 février

Séminaire doctoral du CRH 2021-22
Lieu : Centre de Recherche sur l’Habitat
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

lundi 14 février

Santé et Spiritualité - Séminaire « Approches comparées du New Age »
Paris 8 - Alter / EPHE
Présentation-débat autour de la parution du dossier coordonné par Serena Bindi (dir.), 2022, Médecine et religion, CArgo. Revue Internationale d’Anthropologie Culturelle et Sociale, num. 11, https://www.cargo.canthel.fr/cargo-11/
En présence de : Serena BINDI (univ. Paris / Canthel) et Denise Lombardi (univ. de Turin / GSRL), contributrice
Répondantes : Claude GRIN (GSRL, EPHE) et Sara Le MENESTREL (CNRS / Cena)
(pour un lien de connexion à distance, contact : emma.gobin@univ-paris8.fr)
Lieu : Maison de la Recherche, salle MR005
Adresse : Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis
2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

vendredi 11 février

Soutenance HDR - Claire Aragau
Le projet scientifique s’intitule « La réversibilité foncière. Le périurbain : terrain d’observations, d’analyses et d’expérimentations ».
Il sera présenté devant le jury suivant : Mayté Banzo,professeure, Université Bordeaux Montaigne (examinatrice) ; Éric Charmes, directeur de recherche, ENTPE, Vaulx-en-Velin (rapporteur) ; Claire Delfosse, professeure, Lyon 2 (rapporteure) ; Éric Denis, directeur de recherche, CNRS-Géographie-Cités, Paris (examinateur) ; Sonia Guelton, professeure, Université Paris Est-Créteil (examinatrice) ; Monique Poulot, professeure, Université Paris Nanterre (garante) ; Christophe Toussaint-Soulard, Directeur de recherche, INRAE Montpellier (examinateur).
Lieu : salle B015 (Bâtiment Pierre Grappin)
Adresse : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
200, avenue de la République, 92001 Nanterre

mercredi 9 février

Séminaire ANR COPOLIS
Séance 3.1 : « La coproduction d’immeubles populaires à étages, une étude de cas à Manille » Jakub Galuszka (Université technique de Berlin),
Discutante : Agnès Deboulet (ALTER - LAVUE),
Programme
Lieu : Visioconférence

vendredi 4 février

Séminaire Lieux et Enjeux
Habitat et vieillissement, de nouvelles perspectives ? Vieux Sujets, nouveaux regards.
Organisé par Viviane André et Marion Ille Roussel
14h-16h
ENSA PVS + visio
Intervenants :
Camille Picard, Doctorante en urbanisme au Lab’Urba, Université Paris-Est
Maël Gauneau, Doctorant en sociologie, PAVE ENSAP Bordeaux
Audrey Courbebaisse, Professeure en Conception des Habitats, Faculté d’architecture, d’ingénierie architecturale, d’urbanisme, UCLouvain
INSCRIPTIONS :
https://forms.gle/CxYxsPGYW6JnhuiN7
Comment la recherche d’aujourd’hui traite-elle des enjeux du vieillissement et de l’habitat ?
Alors que de nombreux travaux ont déjà été réalisés sur l’habitat des personnes vieillissantes, les liens entre habitats et vieillissement continuent à interroger et inspirer de jeunes chercheures. Nous souhaitons à travers ce séminaire mettre en dialogue la variété d’approches, méthodologies et notions qui émergent de ces nouvelles recherches et comprendre en quoi elles apportent un nouvel éclairage sur les notions de vieillissement et d’habitat, ensemble ou séparément.
Le vieillissement est-il un sujet d’étude ou un moyen d’observer, identifier d’autres jeux d’acteurs, lieux et enjeux ?
Ce séminaire sera également l’occasion de lancer un réseau d’échanges de jeunes chercheurses travaillant sur le sujet.
Programme de la séance
Programme annuel du séminaire
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

mercredi 2 février

Séminaire ALTER « Postures de chercheur.e.s en contexte de mondialisation »
Jessica DeLargy Healy (CNRS / LESC)
Des archives numériques à l’exposition de l’art aborigène : épistémologies indigènes et expériences de co-construction des savoirs
Lieu : Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis, salle B 233
Adresse : 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

Séminaire « Approches comparées du New Age » - Spiritualité et écologie
Paris 8 - Alter / EPHE
Présentation-débat autour de la parution (février 2022) de l’ouvrage : Choné Aurelie, Foyer Jean & Boisvert Valérie (dir.), 2022 Les esprits scientifiques : savoirs et croyances dans les agricultures alternatives, Grenoble, UGA (collection Ecotopiques)
En présence de : Jean FOYER (CNRS-LMI MESO), Alexandre GRANDJEAN (UNIL-ISSR) et Sébastien CARCELLE (EHESS-Las)
Répondante : Emma GOBIN (univ. Paris 8 / LMI MESO)
Lien éditeur :
https://www.uga-editions.com/menu-principal/collections-et-revues/toutes-nos-collections/ecotopiques/les-esprits-scientifiques-936519.kjsp?RH=1536914714291
Lieu : Visioconférence (Contact : emma.gobin@univ-paris8.fr)
15h-17h30
Lieu : Visioconférence

mercredi 26 janvier

Séminaire ALTER « Postures de chercheur.e.s en contexte de mondialisation »
Yannick Fer (CNRS / Centre Maurice Halbwachs)
Autour de « Spiritualité et pouvoir » de Matthew Wood. Enquêtes sur les formes de l’autorité religieuse, du New Age au pentecôtisme
Lieu : Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis, salle B 233
Adresse : 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

mardi 25 janvier

Séminaire doctoral du CRH 2021-22
Lieu : Centre de Recherche sur l’Habitat
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

vendredi 21 janvier

Séminaire doctoral de Mosaïques 2021-22
Lieu : Teams et Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle 418
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

jeudi 20 janvier

Séminaire de l’axe 4 le jeudi 20 janvier 2022
Présentation par Claire Carriou de son ouvrage à sortir issu de son HDR :
Les habitants (in)visibles. Essai pour une histoire de la fabrique de l’habitat.
Ce sera aussi l’occasion pour nous d’accueillir les nouveaux membres de l’axe, de faire un bilan de ses activités jusqu’à présent, et d’ouvrir un nouveau cycle et de nouvelles pistes à explorer.
Lieu : Bâtiment Max Weber à Nanterre

vendredi 14 janvier

Acteurs et marchés du logement face au changement climatique
Atelier du réseau ACDD « Habiter la transition »
Programme de la journée
Matinée (9h30 – 12h45) :
9h30 Introduction : Loïc Bonneval, Julie Pollard et François Valegeas
  • Edwige Dubos Paillard
    10h40 Pause
  • Victor Villain
  • Antoine Guironnet
    12h45 Pause déjeuner (libre)
    Après-midi (14h00 – 16h) :
    14h Table-ronde acteurs-chercheurs à partir de courts retours d’expérience
  • Isabelle Berry-Chikhaoui, Valérie Lavaud-Letilleul, François Valegeas : retour d’enquête – POPSU Métropole littorale de Montpellier
  • Pierre Frick
  • Eric Petitpas et Léa Thorel
  • Sakina Pen Point [sous réserves]
    16h : conclusion et clôture

Informations complémentaires
Inscription à la liste d’envoi pour obtenir le lien visio
Lieu : Montpellier
Adresse : Auditorium du site St Charles
(Université Paul Valery)
Rue du Professeur Henri Serre
Tram ligne 1, arrêt Place Albert 1er

jeudi 13 janvier

COLLOQUE REPORTE Colloque de clôture de l’ANR Pop-Part « Les quartiers populaires au prisme de la jeunesse »
Comprendre l’expérience de jeunes des quartiers populaires par la recherche participative
Programme détaillé du colloque
Lieu : Bâtiment Max Weber (rez-de-chaussée)
Adresse : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
200, avenue de la République, 92001 Nanterre

vendredi 7 janvier

Séminaire de l’axe 2
1. Présentation du séminaire de M2 Urba coordonné en 2021-2023 par A. Quentin autour de la question des normes dans la production de l’espace urbain et discussion/propositions de participation pour le 1er semestre 2022-2023 et des activités scientifiques que cette question pourrait susciter au sein de l’axe.
2. Discussion sur la programmation 2022 de l’axe 2 et sur le cadrage du prochain colloque du LAVUE Contradictions urbaines #3.

vendredi 17 décembre 2021

Séminaire doctoral de Mosaïques 2021-22
Lieu : Teams et Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle 418
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

mercredi 15 décembre

Séminaire ALTER « Postures de chercheur.e.s en contexte de mondialisation »
Emma Gobin (Paris 8, LAVUE-Alter)
Être dehors tout en étant dedans ? Réflexions à partir de quelques terrains religieux cubains
Lieu : Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis, salle B 233
Adresse : 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

essai

mardi 14 décembre

Soutien financier

Démarches à suivre

  1. Remplir la « Demande de soutien financier au LAVUE » avec notamment l’argumentaire justifiant les relations avec les axes sollicités.
  2. Joindre les PIÈCES JUSTIFICATIVES (annonce, invitation, demande à l’école doctorale, devis, etc.)
  3. Envoyez le tout simultanément (dans le même mail) une fois remplie et accompagnée des documents justificatifs, à tous les destinataires suivants :
  4. ATTENDRE les réponses des responsables du ou des axes concernés par la demande (pour les missions) et de la Direction du LAVUE (pour les publications).
    Les chercheurs ou doctorants n’ont pas à faire de démarches supplémentaires, sauf sur demande :
    • des responsables du ou des axes concernés s’ils considèrent que le montant demandé n’est pas en adéquation avec les motifs du financement,
    • de Charles-Henri Rossignol ou Stéphanie Guéret pour la finalisation concrète des réservations, achats de billets, etc. En fonction des demandes, le dialogue entre le demandeur et les gestionnaires aboutira à des solutions ad hoc.
  5. Acceptation du financement :
    Un financement vous a été accordé. Vous devez exprimer aux gestionnaires missions.lavue@gmail.com et charles.rossignol@lavue.cnrs.fr vos besoins en termes de transports, hébergement (uniquement en France) et inscriptions. Voir modalités avec les gestionnaires pour les retours de missions (PDF état de frais ci-dessous) et pour les financements de publications et organisations colloques/séminaires, etc.

Conditions


Les demandes seront appréciées d’autant plus positivement que :
  • POUR LES CHERCHEUR.E.S
    • Les missions, les colloques et les publications doivent en priorité être financées par les contrats de recherche. Si les communications ne sont pas liées à la valorisation d’une recherche en cours, le LAVUE évaluera la demande de financement.
    • Les demandeurs appartiendront à des équipes et des sites du LAVUE différents.
    • Les projets doivent alimenter les axes de recherche du LAVUE .
    • Les projets feront l’objet de cofinancement (ED, région, CNRS, etc.).
    • Les projets feront l’objet d’une reconnaissance scientifique (collection d’ouvrage, label CNRS, éditeur reconnu, etc.).
    • La question de la valorisation de l’évènement ou de l’ouvrage sera anticipée.
    • En retour, et au-delà de sa contribution financière, le LAVUE, par l’intermédiaire du Conseil de laboratoire pourrait aussi faire des propositions pour contribuer à la valorisation de l’évènement ou de l’ouvrage. Par ailleurs, le Conseil de laboratoire se donne la possibilité d’étudier des demandes plus atypiques qui sortiraient de ce cadre, pour les apprécier au cas par cas.
  • POUR LES DOCTORANT.E.S
    • Les doctorant.e.s demandant des missions doivent être à jour administrativement auprès du LAVUE : chartes des thèses LAVUE signée + fiche de renseignements remplie (téléchargeable ci-dessous)
    • Une demande de financement à l’ED doit-être jointe à la demande de co-financement au Lavue. Elle doit être à hauteur de 50% pour l’ED et 50% pour le Lavue. Charles-Henri Rossignol fera signer la demande par la direction du labo et la fera suivre à l’ED.
    • L’appartenance au LAVUE doit-être mentionnée dans toute communication et en particulier celles financées.
    • Pour mémoire, seuls seront pris en charges dans le cadre d’une mission : les frais d’inscription, de déplacement et de séjour.

Montants


Montants indicatifs maximum des soutiens accordés
(co-financements fortement recommandés)
  • Mission (800€ max.), par ordre croissant :
    • Pour les évènements suivants, le LAVUE finance un.e seul.e chercheur.e et un.e seul.e doctorant.e par équipe et par événement (les équipes pourront apporter leur soutien aux autres communicants éventuels) : AAG, ENHR, APERAU, AFS, AAA, ISA, AISLF, IGU, AESOP, EUGO.
    • à une journée d’étude : ≤ 400 €
    • à un colloque national ou conférence nationale : ≤ 600 €
    • à un colloque international ou conférence internationale : ≤ 800 €
  • Montant de soutien maximum par chercheur et par an pour les missions :
    • Pour les chercheur.e.s : plafond de 1 500€/an max. et de 800€/mission max.
    • Pour les doctorant.e.s : 800€/an max. (1 600€ avec le complément de financement ED). Cas particuliers CNAM/Abbé Grégoire, voir service administratif.
  • Les aides effectivement accordées ne peuvent pas dépasser le montant alloué :
    • En cas de dépassement, le ou la chercheur.e doit obtenir l’accord du directeur ou de la directrice de son équipe pour que le complément soit éventuellement pris sur le budget propre à l’équipe. En cas de refus du directeur ou de la directrice de l’équipe, le ou la chercheur.e ou le ou la doctorant.e devront refaire une demande de mission. Cette demande sera alors discutée en réunion du conseil de laboratoire et non par les seuls responsables d’axe.
  • Organisation d’évènement avec comité scientifique (2 000 € maximum), par ordre croissant (demande à faire au Conseil de Laboratoire) :
    • d’un congrès : ≤ 1 000 €
    • d’un séminaire d’axe, d’une journée d’études ou d’un colloque national : ≤ 1 500 €
    • d’un colloque international, ou d’un colloque d’axe : ≤ 2 000 €
  • Publication (1500€ maximum), par ordre croissant (demande à faire au Conseil de Laboratoire) :
    • ouvrage individuel sans comité scientifique : ≤ 1 000 €
    • ouvrage individuel ou direction d’ouvrage collectif (collection ou comité scientifique, ou éditeur faisant partie de la sélection du CL) : ≤ 1 500 €
    • direction de dictionnaire ou d’ouvrage de référence (exceptionnel) : ≤ 2 000 €
  • Ne sont pas financées par l’UMR :
    • Séminaire (qui n’est pas organisé par un axe)
    • Étude de terrain
    • Action de terrain collective
    • Inscription/transports formations

Les chercheur.e.s émérites ou associé.e.s ont accès au budget des équipes (notamment pour des missions) et de certains contrats mais pas au budget de l’UMR (règles du Cnrs).
  • Formations et école thématiques :
    • La formation est gérée par des actions nationales ou régionales au CNRS comme à l’UPOX, Paris 8, etc. ces formations sont envisageables sur inscriptions via le correspondant formation (Charles-Henri Rossignol).
      Leur contenu est gratuit. Le financement du déplacement à ces formations est à prendre en charge, sur les équipes, les écoles doctorales ou ses propres moyens (Paris).
  • Les écoles thématiques sont financées par :
    • Les chercheur.e.s/doctorant.e.s CNRS, par la délégation CNRS (transports, inscriptions, séjour).
    • Les chercheur.e.s non CNRS, voir service formation de leurs organismes d’accueil.
    • Doctorant.e.s, par les ED et les équipes.
    • Si pas de possibilités, le LAVUE, financera avec justificatifs de refus (ED+équipes).

Séminaire doctoral du CRH 2021-22
Lieu : Centre de Recherche sur l’Habitat
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

vendredi 10 décembre

6es Rencontres du Réseau EUNA : Colloque « Crises urbaines en Amérique du Nord »
Programme détaillé sur le site internet d’EUNA : https://reseaueuna.wordpress.com/actualites/
Inscription gratuite et obligatoire au lien suivant : https://forms.gle/2KtjetzrzH8iY6LS9
Lieu : Université Paris Nanterre
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre
Bâtiment La Contemporaine

jeudi 9 décembre

6es Rencontres du réseau EUNA (Etudes Urbaines Nord-Américaines) : tables-rondes d’interconnaissance et atelier « Faire de la recherche sur les villes nord-américaines en dehors de l’université »
Programme détaillé sur le site internet d’EUNA : https://reseaueuna.wordpress.com/actualites/
Inscription gratuite et obligatoire au lien suivant : https://forms.gle/2KtjetzrzH8iY6LS9
Lieu : Université Paris Nanterre
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre
Bâtiment La contemporaine

mercredi 8 décembre

Séminaire ALTER « Postures de chercheur.e.s en contexte de mondialisation »
Denise Lombardi (GSRL)
Du néo-chamanisme aux enquêtes pluridisciplinaire en santé mentale (France / Italie)
Lieu : Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis, salle B 233
Adresse : 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

mardi 7 décembre

Soutenance de la thèse de doctorat de David Frati
Les réfractaires. Etude de la relation entre échanges de dons et économie marchande chez les habitants hivernaux du désert de La Posa, Arizona.
Sous la direction de Stéphanie Vermeersch et Aurélie Quentin.
Informations supplémentaires à https://bit.ly/soutenanceDFRATI
Lieu : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 30 novembre

Soutenance de thèse - Laura Guérin
« L’appropriation spatiale comme résistance habitante. Ethnographie de résidences sociales issues de foyers de travailleurs migrants »
sous la direction de Claire Lévy-Vroelant et Aïssatou Mbodj-Pouye
Lieu : Salle A 217
Adresse : Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis
2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

lundi 29 novembre

Journées « Accompagner une transition écologique et sociale »
De l’émergence d’un développement social durable et de territoires en transition « inclusifs »
Inscription obligatoire : https://framaforms.org/journees-transition-ecologique-et-sociale-1631526348
Lieu : Université Paris Nanterre (auditorium) et Bourse du travail à Saint Denis
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

Réunion de rentrée de l’Axe 3
Lieu : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
Adresse : 3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

vendredi 26 novembre

Séminaire doctoral de Mosaïques 2021-22
Lieu : Teams et Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle 418
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 23 novembre

Séminaire doctoral du CRH 2021-22
Lieu : Centre de Recherche sur l’Habitat
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

mercredi 17 novembre

Séminaire ALTER « Postures de chercheur.e.s en contexte de mondialisation »
Aube Richebourg (Centre Georg Simmel)
Autour de la journée d’étude « Ethnographier les pratiques en régime numérique »
Lieu : Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis, salle B 233
Adresse : 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

mardi 16 novembre

Soutenance de la thèse de Jiequan Wang
Renouvellement et préservation de l’espace public urbain le long de l’eau. Projet-acteurs : le cas de Kunming (Chine)
Lieu : Centre de Recherche sur l’Habitat, salle 705
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

mercredi 10 novembre

Séminaire ALTER « Postures de chercheur.e.s en contexte de mondialisation »
Sara Shroukh (Paris 8, LAS / LAVUE-Alter)
« Faire du terrain » chez les Mayas de l’époque coloniale. (Res)sources, méthodes et enjeux de l’anthropologie historique
Lieu : Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis, salle B 233
Adresse : 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

mardi 9 novembre

Soutenance de la thèse de Benjamin Leclercq
Le marché du vivre ensemble. Entre professionnalisation de l’intermédiation bailleurs-locataires et pacification des conflits dans les grands ensembles HLM.
Sous la direction d’Agnès Deboulet.
Lieu : Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis
Adresse : 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

vendredi 5 novembre

Séminaire doctorant.e.s ALTER
Lieu : Maison de la recherche
Adresse : Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis
2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

lundi 25 octobre

Soutenance de la thèse de Coralie Robert
Faire face à l’expression d’un impératif de sobriété énergétique. Du conseil à l’injonction, les stratégies de ménages précaires en France.
Sous la direction de Yankel Fijalkow.
Lieu : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
Adresse : 3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

vendredi 22 octobre

Séminaire doctoral de Mosaïques 2021-22
Lieu : Teams et Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle 418
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

mercredi 20 octobre

Colloque de l’Axe 5 « Les routes des paysages culturels alimentaires : une géographie rurale, culturelle agro-alimentaire »
Lieu : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 19 octobre

Séminaire doctoral du CRH 2021-22
Lieu : Centre de Recherche sur l’Habitat
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

lundi 18 octobre

Séminaire Ladyss Atelier 3
La Sécurité alimentaire et nutritionnelle (SAN) - Les contextes
croisées Nord Sud

Programme
Lieu : Université Paris Ouest Nanterre La Défense - Bâtiment Max Weber
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

vendredi 15 octobre

Séminaire doctoral de Mosaïques 2021-22
Lieu : Teams et Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle 418
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

mardi 28 septembre

Séminaire doctoral du CRH 2021-22
Lieu : Centre de Recherche sur l’Habitat
Adresse : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

Journée d’études Deligny
Journée d’étude organisée dans le cadre du projet TAPLA
Organisateurs : Manola Antionoli, Nadja Monnet et Caroline Rozenholc
Lien vers l’article (programme + affiche)
Lieu : Salle Cézanne
Adresse : 31 boulevard d’Athènes, 13001 Marseille

vendredi 24 septembre

Séminaire doctoral de Mosaïques 2021-22
Lieu : Teams et Université Paris Nanterre, Bâtiment Max Weber - salle 418
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

vendredi 10 septembre

Séminaire de rentrée de l’Axe 2 « Justice et Inégalités »
Réenchanter les projets : Quelle place pour le sensible ?
Cette séance sera l’occasion de débattre autour des moyens de capter le sensible (l’indicible, l’intime, les émotions, le rapport au paysage, l’attention à l’ordinaire, etc.) encore bien souvent laissé de côté dans les projets d’aménagement ou projets écologiques. Il s’agira de discuter des différents moyens d’en rendre compte dans la recherche et l’expertise, d’aborder la question de comment partager ces travaux vers la sphère académique (via d’autres médiums que le texte : vidéo, photo, cartes sensibles, etc.) mais aussi au-delà (acteurs institutionnels, élus, habitants) pour intégrer cette approche relationnelle dans les projets et trouver les moyens de réenchanter" les projets pour accompagner la transition.
  • 14h-14h40 (puis échanges) : Projection du film « Sur les bords » réalisé par Marie-Anne GERMAINE (Maitresse de Conférences en Géographie, Université Paris Nanterre – UMR LAVUE 7218 CNRS) et Olivier THOMAS (Docteur en Géographie), 2019. 39 minutes.
  • 15h-15h30 (puis échanges) : Penser la ville par les émotions. Pauline GUINARD (Maitresse de Conférences en Géographie, ENS Ulm – UMR LAVUE 7218 CNRS et UMR PACTE 5194 CNRS)
  • 16h10-16h40 (puis échanges) : L’aménagement, trop sérieux pour être laissé aux aménageurs ? Sylvain ROTILLON (Géographe, Chef de la mission gouvernance de l’environnement, sciences et société/Service de la Recherche, Ministère de la Transition écologique et solidaire)
Lieu : Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Bâtiment Max Weber - salle Séminaire 2 (RDC)
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre

lundi 12 juillet

9e séance du séminaire « Co-production et rénovation urbaine »
Neuvième séance du séminaire public de l’ANR Co-Polis « Co-production sociale de la ville et recherche citoyenne. Regards croisés sur les quartiers populaires et précaires en France et au Brésil ».
L’Alma-Gare, mobilisations et expertise
Julien Talpin (Université de Lille - CERAPS)
Discutante : Agnès Deboulet (Paris 8 - CEDEJ - LAVUE)
Inscriptions : https://framaforms.org/seminaire-public-de-lanr-copolis-1604763020?info=republished
Lieu : Visioconférence

mardi 29 juin

Soutenance de la thèse de doctorat de Jerry Michel « Patrimonialisation et construction de la mémoire dans les sociétés post-esclavagistes : le cas des habitations coloniales en Haïti »
Thèse de doctorat en sociologie réalisée en cotutelle à l’Université Paris
VIII et l’Université d’État d’Haïti sous la direction de la Professeure Claire Lévy-Vroelant et du professeur Laënnec Hurbon
Les habitations coloniales en Haïti, ces « extraordinaires conservatoires du patrimoine historique de l’économie de plantation du XVIIIe siècle » (De Cauna, 2003 ; 2013), se caractérisent par leur diversité, et par leurs transformations structurelles marquées par l’histoire complexe de cette société postcoloniale. Loin d’être de simples lieux de transition entre la période coloniale et la période postcoloniale, elles sont réappropriées ou négligées, patrimonialisées, instrumentalisées, médiatisées, objets de consensus mais aussi de conflits de mémoires. Les expériences politiques, patrimoniales, mémorielles, éducatives, sociales, culturelles et identitaires qui s’y produisent sont multiples. Progressivement patrimonialisés en lieux de mémoire potentiels ou vestiges coloniaux abandonnés, ces « sites d’Haïti à haute valeur culturelle, historique ou architecturale » (Ispan, 2014) sont devenus aujourd’hui des scènes nécessaires où se représentent les objets et les symboles de la mémoire de l’esclavage. Mais malgré la place importante que tiennent ces structures plantationnaires dans l’histoire de la traite et de l’esclavage colonial, elles ont fait l’objet de peu d’attention. Cela s’inscrit dans une histoire de négligence du patrimoine archéologique amérindien, puis colonial, de la part de l’État haïtien (Joseph, Camille, Joseph, Michel, 2020). Ma thèse propose alors une étude sociologique des habitations coloniales en Haïti, par l’approche des usages et des enjeux qui articulent le processus de mise en mémoire et de patrimonialisation de ces lieux de mémoire potentiels. Il s’agit de déterminer les fonctions, les utilisations et les symboliques de ces vestiges coloniaux dans l’organisation et la vie de la société haïtienne postcoloniale. De quelles façons et pour quels motifs, a-t-on recours aux habitations coloniales en Haïti ? Quel sens leur est attribué, par qui et pour qui ? Comment s’organisent leur processus de mise en mémoire et de patrimonialisation ou leur abandon pur et simple ?
Cette étude repose sur un dépouillement minutieux des sources textuelles et cartographiques anciennes et sur un corpus représentatif de différents types et formes d’habitations coloniales, datées du XVIIIe siècle, situées dans la société haïtienne dans laquelle l’urbanité et la ruralité se mêlent et se questionnent, au-delà des formes de dualisme et des frontières géographiques prédéfinies. Suivant une approche diachronique et contextuelle, l’étude tient compte de plusieurs données historiques, ethnographiques et visuelles : les archives, l’observation, l’entretien informel et semi-directif, puis l’analyse de contenu et la photographie. L’analyse d’un corpus soigneusement sélectionné d’habitations coloniales contribue à l’examen des appropriations, des revendications et des conflits liés à la fabrique contemporaine des mémoires collectives et des patrimoines de l’esclavage. Enfin, le processus de reconnaissance collective et de mise en patrimoine qui entoure les habitations coloniales en Haïti fournit des informations sur les fonctions de ces espaces et sur les valeurs politiques, économiques, sociales, culturelles, identitaires conflictuelles qui s’y expriment. À travers le regroupement et l’analyse de ces données, ce sont les expériences de l’esclavage représentées dans la mémoire collective des sociétés postcoloniales qui se trouve au cœur de ma thèse. Cette dernière a permis de comprendre non seulement que ce sont des familles de l’élite économique et culturelle qui organisent majoritairement la mise en mémoire de l’esclavage dans les habitations coloniales patrimonialisées et mobilisées comme des vitrines de la culture en Haïti, mais aussi que les rapports sociaux racistes de domination esclavagistes sont masqués au profit d’un consensus sur l’héroïsation de l’histoire d’Haïti.
Lieu : Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis
Adresse : 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis

mardi 22 juin

Présentation de l’ouvrage de Vincent Laureau, 2020, Apprendre de Bamako.
« Présentation d’ouvrage Vincent Laureau, 2020, Apprendre de Bamako »
Evènement en présentiel et visioconference en direct ouvert au public.
La crise environnementale nous pousse à chercher de nouvelles pistes pour refonder la discipline architecturale. Cet ouvrage tire un enseignement d’un modèle urbain frugal ; il pose la question de l’urbanité en terre, depuis un petit quartier de pêcheurs Bozos situé en plein cœur de la capitale de Bamako (Mali). Qu’est-ce qu’une ville en terre ? Comment est-elle construite et entretenue ? Dans quelle mesure le matériau terre engendre-t-il une citadinité spécifique ? Ce livre assume un nouveau point de vue extérieur sur « les Suds » et propose pour « les Nords » des transferts permettant de résoudre les paradoxes liés à la transition à amorcer.
La galerie Jean-Collet de Vitry-sur-Seine invite Vincent Laureau à présenter son ouvrage Apprendre de Bamako (2020). Cet évènement prendra la forme d’une conversation publique entre l’auteur, Emmanuel Doutriaux et Daniel Purroy.
Vincent Laureau (architecte et enseignant à l’école d’architecture de Paris Val de Seine, chercheur au CRH-LAVUE), Emmanuel Doutriaux (architecte et enseignant à l’école d’architecture de Paris Val de Seine, chercheur à l’Evcau) et Daniel Purroy (architecte / artiste plasticien, directeur de la Galerie Jean-Collet)
Lieu : En ligne et sur place sur inscription
Adresse : Pour accéder au séminaire sur place, ou à distance, merci de formuler votre demande à l’adresse suivante : galerie.municipale@mairie-vitry94.fr

Séminaire recherche en architecture : « Circulation des modèles de l’Afrique vers l’Europe : de l’histoire vers le contemporain »
Ce séminaire a pour ambition d’interroger la circulation des modèles architecturaux qui s’opère à travers le voyage de nombreux architectes entre l’Europe et l’Afrique. Ce séminaire orienté Sud/Nord est la première étape d’une série qui proposera par la suite d’autres orientations Nord/Sud, Sud/Sud, etc. Ce premier séminaire se focalise sur des architectes Européens qui voyagent sur le continent Africain et reviennent en Europe pour exercer en employant un certain nombre de concepts ou de principes issus de leurs voyages. L’histoire de l’architecture est parsemée de voyages d’architectes, qui ont stimulé une formidable créativité ainsi qu’un renouvellement continu des principes architecturaux. On pense aux différents Prix de Rome (1720-1968), qui deviendront ensuite les pensionnaires de la Villa Médicis. On pense également à l’orientalisme qui a traversé tout le XIXe siècle. Puis, plus proche de nous, le « Voyage d’Orient » de Le Corbusier (1910- 1911), semble marquer un tournant particulier dans l’histoire moderne de l’architecture. Ensuite de nombreux voyages d’architectes Européens se dirigent vers différents pays d’Afrique, empruntant ainsi les voies tracées par la colonisation Européenne : André Ravéreau (Région du M’Zab, Algérie), Aldo Van Eyck (Dogons, Mali), George Candilis (Tanger, Casablanca), Shadrach Woods (Tanger, Casablanca), etc. Aujourd’hui encore, ce type de voyage vers l’Afrique reste une étape déterminante pour un très grand nombre d’architectes contemporains de premier plan. Le voyage est un apport remarquable pour plusieurs leviers de la création architecturale contemporaine : retour de matériaux anciens comme la terre crue, conception climatique, rapport au temps, revendication du « bricolage » (Lévi-Strauss, 1962), importance du moment du chantier, etc. La vérification de cette hypothèse permet d’identifier un certain nombre d’ingrédients existants dans le paysage construit africain. Cet inventaire d’éléments devrait
permettre d’engendrer les bases d’une innovation architecturale africaine résolument contemporaine qui peut s’appuyer sur un socle culturel riche d’enseignements.
Programme :
—  MERCEDES VOLAIT (historienne de l’architecture et du patrimoine, directeur de recherche au CNRS, laboratoire InVisu) Ambroise Baudry (1838-1906) ou la double circulation du remploi architectural entre l’Egypte et la France
—  MARILENA KOURNIATI
(architecte et historienne, MCF à l’ENSAPVS, laboratoire EVCAU) Aldo van Eyck, les Dogons et la discipline configurative
—  PHILIPPE POTIÉ (architecte, professeur à l’ENSAV, laboratoire LéaV) Le voyage de l’architecte, de Le Corbusier à André Ravéreau. Une relecture de l’histoire de la modernité architecturale à travers le déplacement
—  EMMANUEL DOUTRIAUX (architecte, MCF à l’ENSAPVS, laboratoire EVCAU) Où l’ordinaire fait modèle_d’un paradoxe de l’époque. Libres propos sur une trajectoire singulièrement normale
Lieu : En ligne et sur place sur inscription
Adresse : Pour accéder au séminaire sur place, ou à distance, merci de formuler votre demande à l’adresse suivante : galerie.municipale@mairie-vitry94.fr

Séminaire du CRH-LAVUE Lieux et Enjeux, « Mobilités, Visibilités, Croyances : La fabrique de la ville par le religieux »
Cette séance du séminaire Lieux et Enjeux propose, à partir de terrains étrangers, de méthodes et de disciplines croisées (la géographie et la sociologie notamment) d’entrer dans le vif du sujet de la fabrique matérielle et symbolique de la ville, de sa production, au sens d’Henri Lefebvre (1974), par le religieux. Le postulat qui guide la séance est le suivant : le religieux est, à nouveau, un levier fort – discret ou visible –, mais désormais incontournable de l’étude de la fabrique urbaine et de la structuration des territoires. Nous nous intéresserons, pour en discuter, aux mobilités sociales et aux réorganisations spatiales que le religieux (croyances, pratiques ou tactiques politiques) induit à toutes les échelles, du plus local au transnational.
13h30 / David Garbin (University of Kent) :
Infrastructures et urbanisation religieuse (Lagos, Kinshasa)
14h15 / Pierre Yves Trouillet (UMR Passages) :
De la récréation urbaine au partage de lieux de culte ? Hindous, chrétiens et musulmans dans un quartier de Chennai (Inde du Sud)
15h00 / Pause
15h15 / Caroline Rozenholc (ENSA PVS, CRH-LAVUE) :
Tourisme international et spatialités religieuses : quelle contribution à la fabrique de la ville en Israël/Palestine ?
16h00 / Julie Picard (Université de Bordeaux, UMR Passages) :
Migrations, fabrique de la ville du Caire et acteurs minoritaires chrétiens : entre recompositions discrètes, informelles et symboliques
16h45 / Discussion
Lieu : Visioconférence avec public restreint
Adresse : Inscription par mail : caroline.rozenholc@paris-valdeseine.archi.fr

mercredi 9 juin

Huitième séance du séminaire public de l’ANR Co-Polis « Co-production sociale de la ville et recherche citoyenne. Regards croisés sur les quartiers populaires et précaires en France et au Brésil »
Repenser la politique de rénovation urbaine. De la mobilisation contre des démolitions à la co-écriture d’une proposition de loi
Xavier Desjonquères (Commission Rénovation Urbaine d’Etouvie – Amiens)
Bénédicte Madelin (Coordination Nationale Pas Sans Nous)
Discutant : João Whitaker (LABHABUSP)

mercredi 2 juin

Soutenance d’HDR de Ioana Iosa « L’engouement pour le patrimoine : raisons, formes, imaginaires »
Le jury est composé de :
Alessia de Biase, architecte et anthropologue urbaine, professeure à l’ENSA Paris La Villette, référente
Viviane Claude, architecte et urbaniste, professeure retraitée de l’Institut d’urbanisme de Lyon, examinatrice
Marie Cornu, juriste, directrice de recherche au Centre national de la recherche scientifique, examinatrice
Maria Gravari-Barbas, architecte et géographe, professeure à l’Université Paris 1 Panthéon- Sorbonne, rapporteure
Gilles Pinson, politologue, professeur à Sciences Po Bordeaux, rapporteur
Vincent Veschambre, géographe, conservateur en chef du patrimoine au ministère de la Culture, examinateur
Cette recherche révèle ce qui se cache derrière l’expression d’engouement pour le patrimoine, dont les médias se font volontiers l’écho de nos jours. Cette notion floue et récurrente, mérite en effet d’être questionnée afin de comprendre qui sont ceux dont on attend qu’ils se mobilisent et s’émeuvent pour la cause patrimoniale, mais aussi qui sont les artisans de cet engouement, ceux qui orchestrent et qui attirent l’attention publique sur les causes. L’appétence pour le patrimoine est-elle au rendez-vous, ou bien s’agit-il d’une supposition difficile à quantifier ? Est-elle ciblée ou bien s’agit-il plutôt d’une ouverture, d’une sensibilité qui ne fait pas de différence entre les causes ? Quel lien de cause à effet avec l’imaginaire et les narrations qui accompagnent l’objet et l’engouement ? Et quel rôle joue dans cette appétence la mobilisation et la mise en lumière de l’émotion patrimoniale, dont les recherches (Rautenberg, 2003 ; Heinich, 2009 ; Fabre, 2013) signalent depuis une dizaine d’années la montée en puissance ?
Pour répondre à toutes ces questions, un travail empirique a été engagé auprès de plusieurs « faiseurs de patrimoine » qui se distinguent par leur dynamisme : les propriétaires du château de Meauce, dans la Nièvre, et les initiateurs et gestionnaires de trois achats collectifs de châteaux en ruine (à la Mothe Chandeniers, dans la Vienne en 2017, à l’Ebaupinay dans les Deux-Sèvres en 2018 et à Vibrac en Charente-Maritime en 2019). Ce travail empirique à partir de quatre terrains a été complété par l’analyse des conférences proposées par les organisateurs du Salon international du patrimoine culturel, éditions 2019 et 2020, ainsi que par l’observation participante du chantier de bénévoles du château de Meauce, édition 2019. A cela s’ajoutent des visites réalisées pendant l’été 2020 de sites d’exception comme Guédelon et Saint Fargeau, ainsi qu’un suivi constant du dispositif du Loto du patrimoine, éditions 2018 et 2019.
Lieu : En ligne sur inscription
Adresse : Pour obtenir le lien, merci d’écrire à ioanaliana.iosa@paris-lavillette.archi.fr

jeudi 27 mai

9e Journée des Doctorants du LAVUE
Les Journées Des Doctorants du LAVUE (JDD) sont un événement organisé depuis plusieurs années par les doctorant.e.s du laboratoire avec l’appui de ce dernier. Elles permettent à la fois de créer un moment privilégié de discussion autour du travail de thèse devant un public bienveillant et d’inscrire le.la doctorant.e. dans les travaux du LAVUE. Elles sont l’occasion d’exprimer la diversité des points de vue et des approches disciplinaires au sein de notre laboratoire et d’impulser un travail collectif qui est à la base de la recherche scientifique.
Lieu : En ligne sur inscription à l’adresse jdd.lavue@gmail.com

mercredi 19 mai

Séminaire du CRH-LAVUE Lieux et Enjeux « Les échelles de l’inclusion. L’habitat au cœur de la santé mentale »
Organisée par : Elissa Al Saad,
Joséphine Bastard, Marlène Ghorayeb
14h30 / Introduction : Marlène Ghorayeb (CRH-LAVUE) et Alain Leplège (PRSM-HP)
14h45 / Elissa Al Saad (CRH-LAVUE) et Aurore Poirier (PRSM-HP) Les échelles de l’inclusion dans la recherche HAPERIS
15h10 / Marcel Calvez (ESO UMR 6590 CNRS, Université de Rennes) Les voisinages et la diversité de l’inclusion
15h40 / Anne Quintin (Cermes3, INSHEA) La fabrique de l’autonomie à partir du logement
16h10 / Pause
16h25 / Gaston Tolila (Atelier d’Architecture Tolila+Gilliland) L’habitat comme lieu transitionnel entre l’hôpital psychiatrique et la ville (un exemple à Sainte Anne)
16h55 / Conclusion : Serge Ebersold (CNAM)
Lieu : En ligne sur inscription
Adresse : merci d’écrire à cette adresse : josephine.bastard@paris-valdeseine.archi.fr

mardi 18 mai

(Im)mobilisations populaires des quartiers face aux transitions ?, Atelier « Habiter la transition. Des pratiques existantes aux politiques de transition : circulations et ambiguïtés »
Atelier thématique commun aux réseaux ACDD et ReHaL
En partenariat avec la Fondation pour l’écologie politique
Matinée (10h00 - 16h30) :
Introduction de Sophie Némoz et de François Valegeas
— Catherine Larrère : « Comment accorder l’environnemental et le social ? »
— Flaminia Paddeu, Ségolène Darly et Kaduna-Eve Demailly : « L’agriculture urbaine dans les quartiers populaires : entre production alimentaire et écologie sociale. »
Échanges croisés
Après-midi (14h00 - 16h30) :
— Maxime Poumerol : « Entre urbain et humain : quel rapport aux transitions dans les projets de rénovation urbaine ? »
— Léa Billen : « Une écologie qui ne dit pas son nom : l’écologisation entre accompagnement et injonction. Cuisine, récup’ et faire soi-même à Saint-Denis et Vaulx-en-Velin »
Discussion et mots de conclusion
Coordinatrice et coordinateur de la séance : Sophie Némoz et François Valegeas
Les rapports qu’entretiennent les problèmes sociaux et environnementaux suscitent « une diversité des formes d’engagement et des mouvements socio-écologistes ». Si leur questionnement a été repris de façon plus récente et explicite vis-à-vis de la notion de « transition », l’hétérogénéité des ancrages de ces dynamiques invite à renouveler les approches de leurs territorialisations sociales et spatiales. L’attention sera portée dans cette séance, sur une série de distensions dans les rapports à la « transition », entre les dimensions populaires et les échelles situées des quartiers. En commençant par celles des milieux qui éprouvent ces qualifications et leur polysémie, leur mise en discussion vise précisément à scruter plutôt qu’à préjuger des manières de dire, de faire ou de se départir des idées de transitions écologiques.
L’un des constats qui instille cette séance est qu’elles prêtent à des interprétations segmentées, voire antinomiques dans les politiques publiques, notamment entre des mesures urbaines qui s’adressent aux quartiers populaires et celles en charge de l’écologie dont les injonctions descendantes ne vont pas sans présomptions de désintérêt ou d’inaction environnementale. Ainsi, les transitions en question réactualisent des débats déjà anciens comme elles rendent pressantes d’étayer d’autres croisements possibles.
Texte complet et informations complémentaires
Lieu : En ligne sur inscription
Adresse : reseau.acdd@cnrs.fr, merci de demander un accusé de réception et de mentionner la séance d’atelier concernée

lundi 17 mai

Séminaire 2020-2021 de l’axe 3 Héritages et innovations dans la construction des territoires
Cette séance de séminaire s’inscrit dans le cadre du cycle de rencontres mis en place cette année 2020- 2021 afin d’aménager des temps de partage et d’échanges sur les travaux en cours menés au sein de l’axe Héritages et innovations dans la construction des territoires du LAVUE. Après une séance construite autour de la notion de « transformation », nous avons choisi d’organiser celle-ci autour du thème de « l’urgence ». Le choix de ce thème s’inscrit dans la lignée du colloque « Contradictions Urbaines II » organisé par le LAVUE les 6 et 7 février 2020 à ENSAPLV. Celui-ci mettait, entre autres, en avant la question des rapports entre le pérenne et le temporaire comme modalités de fabrique de la ville et les liens, parfois paradoxaux, entre temps court et temps long. Particulièrement, il s’agissait d’interroger une dynamique événementielle qui semble désormais rythmer les grandes villes. Nous avons souhaité continuer à explorer cette dimension temporelle de l’étude de la ville tout en faisant un pas de côté à partir de la question de l’urgence. L’urgence peut évoquer une accélération du temps (l’urgence d’agir), mais aussi l’inscription d’une situation instable dans le temps long (l’urgence permanente). Elle renvoie à la nécessité d’agir autant qu’à une difficulté à prendre la pleine mesure de cette urgence. L’urgence redouble donc les relations entre temps long et temps court par la question de l’instabilité. Les villes, et notamment les grandes métropoles, sont confrontées à un certain nombre de situations et d’enjeux qui, malgré leur diversité et leur singularité, sont caractérisés comme relevant de la « crise » : crise climatique, sociale, migratoire, sanitaire, économique, etc. Or, il nous semble que ces crises peuvent être abordées par le prisme de l’urgence, en ce qu’elles tendent à s’inscrire dans le temps, sans pour autant trouver des dispositifs stabilisés et/ou pérennes pour y répondre. En effet, les réponses qui émergent « dans l’urgence » sont souvent temporaires et développées en dehors des cadres préexistants. Mais elles posent aussi par ricochet la question de la pertinence et de l’engagement des institutions qui semblaient devoir naturellement prendre en charge la gestion de ces situations d’urgence. Cette séance sera également l’occasion d’échanger avec les chercheur.se.s et doctorant.e.s de l’axe travaillant sur des sujets ou des terrains ayant trait à des situations d’urgence afin de réfléchir ensemble à ce qu’une telle approche, par l’urgence, peut apporter à nos travaux de recherche.

mercredi 12 mai

Soutenance de la thèse de doctorat de Xenia Fuster-Farfán « Gouverner par l’exception. Une nouvelle ère dans la politique néolibérale du logement social au Chili »
Thèse en études urbaines, aménagement et urbanismes, préparée sous la direction de Claire Lévy-Vroelant au sein du Centre de Recherche sur l’Habitat (LAVUE UMR) et de l’Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis.
Cette thèse postule l’existence d’un régime d’exception qui a vocation à gérer les crises de la politique chilienne du logement social. De toute évidence, les effets négatifs de la politique néolibérale du logement social menée au Chili, notamment les inégalités et la ségrégation dans les villes, se sont accrus depuis des décennies. Ces dernières années, ce scénario, qui se traduit par un déficit de logements, un nombre élevé de logements informels et la pression croissante des groupes de citoyens, s’est encore accentué, provoquant une crise au sein de la politique du logement social. Parmi les nombreuses stratégies palliatives élaborées pour endiguer cette crise, beaucoup peuvent être classées comme des réponses politiques « exceptionnelles », par opposition aux réponses politiques « régulières ». Ces stratégies peuvent en effet inclure des droits, des concessions et des flexibilités arbitraires dont les résultats sont radicalement différents de ceux de la politique « régulière ». Notre hypothèse est que l’exception constitue une stratégie gouvernementale pour faire face aux crises et aux conflits engendrés par la politique. L’étude qualitative réalisée ici pour étudier les origines, les caractéristiques et les répercussions de l’exception fait ressortir quatre dimensions de cette stratégie gouvernementale. Premièrement, l’application de l’exception dans le cadre d’urgences environnementales. Deuxièmement, l’utilisation de l’exception à des fins et des intérêts économiques et politiques. Troisièmement, l’exception comme réponse aux habitants qui exigent des mesures exceptionnelles. Quatrièmement, l’exception issue de dispositifs de ciblage exceptionnels, créés pour faire face à une population dont les caractéristiques sont si particulières qu’elles dépassent le cadre de l’action politique. Il est donc pertinent de conclure que les exceptions deviennent la norme dans un contexte de gouvernance néolibérale de la politique du logement social.
Lieu : En raison de la situation sanitaire, elle se déroulera en comité restreint et en visioconférence
Adresse : Pour pouvoir y assister, je vous prie de bien vouloir m’envoyer un email avec votre nom, prénom et votre adresse mail à xenia.fuster@gmail.com

Atelier doctoral de l’axe 5 : interfaces : métropolisations et dynamiques rurales
Les doctorantes qui présenteront sont :
—  « Le plan de thèse » : Fériel Boustil et Yun Zhang
—  « Démarrages de thèses » : Marine Brégarnier et Nelly Regnier
Les discutants sont : Claire Aragau et deux autres discutant.e.s à confirmer.
Lieu : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre - salle séminaire 2 au RDC du bâtiment Marx Weber

mardi 11 mai

Septième séance du séminaire public de l’ANR Co-Polis « Co-production sociale de la ville et recherche citoyenne. Regards croisés sur les quartiers populaires et précaires en France et au Brésil »
Porté par l’ANR et la FAPESP (UMR LAVUE et Lab’hab, Universidade de São Paulo avec le LATTS, le CERAPS, le LEREPS, le LABJUTA et l’UP Mackenzie, ainsi qu’avec les associations Alliance Citoyenne, APPUII, APU des Villeneuves, Peabiru TCA, UPC de Roubaix, ce séminaire annuel vise à décliner la notion et les pratiques de co-production dans une perspective comparative.
Towards a ‘post-pandemic’ recovery plan for London : Reflections on Community-University coproduction
Richard Lee (Just Space)
Barbara Lipietz (The Bartlett Development Planning Unit)
Discutante : Martine Drozdz (CNRS-LATTS)
Exceptionnellement la séance sera en anglais avec interprétation en français et en portugais.

mercredi 21 avril

Séminaire Lieux et Enjeux du CRH-Lavue « History, memories and urban strategies : Meeting between COST Action European Middle Class Mass Housing and CRH-LAVUE »
Organisée par Ahmed Benbernou, Yankel Fijalkow, Aurore Reynaud, Clara Sandrini
Cette séance permettra de croiser les points de vue européens sur les histoires, mémoires et stratégies urbaines de la rénovation urbaine. Elle est l’occasion de présenter les recherches réalisées dans le cadre du programme européen COST, et plus précisément au sein de l’action Middle classes and Mass Housing.
Les présentations et les échanges auront lieu en visio (teams) et en anglais.
Avec :
Adriana Pablos Llona (Harvard University) :
Aurore Reynaud, Yankel Fijalkow (CRH-LAVUE)
Nicole De Togni ( Politecnico di Milano)
Ahmed Benbernou, (CRH-LAVUE)
David Esteban et Clara Sandrini (CRH-LAVUE)
Melinda Benkő (Budapest University of Technology and Economics)
Bernard Haumont (CRH-LAVUE)
Lieu : En ligne sur inscription
Adresse : Inscription : clara.sandrini@paris-valdeseine.archi.fr.

vendredi 16 avril

Journée d’étude : « Des printemps pas que “arabes“. Circulations, transferts et segmentations des mouvements révolutionnaires »
Soutenue par le LAVUE et le CEDEJ.
L’ambition de cette journée d’étude est d’étudier au concret comment les mobilisations et processus révolutionnaires ayant marqué cet espace dans les décennies 2000-2020 s’inscrivent dans des circulations internationales de militant.e .s et de groupes, des transferts de savoir-faire et de référentiels, mais aussi dans des dynamiques de segmentation des réseaux qui n’épousent pas nécessairement les frontières nationales ou régionales.
Plus d’information

mercredi 14 avril

Que faire de l’effet rebond ? Atelier « Habiter la transition. Des pratiques existantes aux politiques de transition : circulations et ambiguïtés »
Atelier thématique commun aux réseaux ACDD et ReHaL
En partenariat avec le Master « Habitat et ville durable – Pour une approche critique de la fabrique urbaine » (École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris – La Villette)
Avec le soutien de la Fondation de l’Écologie Politique
Programme de la journée
— Louis-Gaëtan Giraudet
— Fabrice Flipo
— François Briens
— Gaëtan Brisepierre
— Jean-Bernard Fressoz
Coordinateurs de la séance : Fabrice Flipo et Dominique Theile
L’effet rebond interpelle depuis longtemps les limites des politiques incitatives et de transition comme réponse au changement climatique et à la gestion des ressources. En effet, réduire l’empreinte environnementale par des pratiques plus efficientes fait débat, notamment en ce qui concerne les ressources énergétiques (efficacité énergétique). Certains soutiennent que les effets rebond sont minimaux, à savoir que les économies réalisées par des techniques plus efficientes génèrent peu d’augmentation de la demande. D’autres soutiennent le contraire. Parmi ces derniers, l’idée fait son chemin qu’en contexte de croissance l’efficacité génère de la croissance et que le seul moyen d’éviter les effets rebond est de coupler efficacité et décroissance, à savoir définir des limites. En d’autres termes, les effets rebond seraient essentiellement causés par la contradiction existant entre les politiques qui visent à réduire l’empreinte écologique par unité de produit et celles qui incitent à en consommer davantage. Mais cette contradiction est-elle spécifique du capitalisme, ou plus largement imputable aux économies de croissance ? Y a-t-il des économies de croissance non-capitalistes ? Des économies de décroissance capitalistes ? Des économies de décroissance non-capitalistes ? Les recherches sur la décroissance se sont intensifiées ces dernières années, mais elles ne débouchent pas sur un modèle aussi clair et formalisé que les modèles de croissance. Sur cette question, les problèmes liés à la transition “écologique” ne sont pas seulement en effet, causés par la difficulté de passer des paroles aux actes, mais l’enjeu consiste à passer à l’acte sans que cela s’accompagne d’effets rebond. Est-ce fondé ? Quelles difficultés cette perspective pose-t-elle ?
Par ailleurs l’effet rebond pose un problème spécifique de conceptualisation. Bien défini en sciences économiques, de gestion ou sciences de l’ingénieur, son existence est peu étayée en histoire, en sociologie ou en philosophie. Tout se passe comme si “l’effet rebond” était en large partie dépendant du cadre conceptuel utilisé pour le saisir. Ce cadre ne conduit-il pas à reporter la responsabilité sur l’acteur ensuite jugé coupable de provoquer l’effet rebond ? Cela n’occulte-t-il pas toute une partie du jeu, comme le comportement de certains acteurs ou le cadrage institutionnel, contraignant leur action ? Que penser, par exemple, du GeSI affirmant que “le numérique peut améliorer l’efficacité et cela conduira à des réductions d’émissions [jusqu’à 20 % des émissions mondiales]. Cependant, prévenir l’effet rebond exige un cadre contraignant (tel que des quotas d’émissions liés à un prix global du carbone) encourageant la transition à une économie bas carbone. Sans de telles contraintes, il n’y a pas de garantie que les gains en efficacité ne mèneront pas à un accroissement des émissions” ? L’irréalisme de la solution proposée par le GeSI est patent, dès lors à quoi bon mettre en avant des réductions faramineuses ? Comment interpréter le rôle de ces affirmations dans le débat, ainsi que les limites des études sur l’effet rebond ? Doit-on changer de cadre ? Le concept doit-il être combattu ?
Texte complet et informations complémentaires
Lieu : En ligne sur inscription
Adresse : reseau.acdd@cnrs.fr, merci de demander un accusé de réception et de mentionner la séance d’atelier concernée

mardi 13 avril

Cinquième séance du séminaire public de l’ANR Co-Polis « Co-production sociale de la ville et recherche citoyenne. Regards croisés sur les quartiers populaires et précaires en France et au Brésil »
Porté par l’ANR et la FAPESP (UMR LAVUE et Lab’hab, Universidade de São Paulo avec le LATTS, le CERAPS, le LEREPS, le LABJUTA et l’UP Mackenzie, ainsi qu’avec les associations Alliance Citoyenne, APPUII, APU des Villeneuves, Peabiru TCA, UPC de Roubaix, ce séminaire annuel vise à décliner la notion et les pratiques de co-production dans une perspective comparative.
Les expériences brésiliennes de mutirão et d’autogestion dans la production du logement :
—  João Whitaker (LabHab – USP)
—  Caio Santo Amor (LabHab – USP | Peabiru TCA)
Discutantes : Neiva Vieira Da Cunha (LeMetro - UFRJ)
Sabrina Bresson (LAVUEENSAPV)
L’interprétation (portugais/français, français/portugais) sera assurée tout au long de la séance.
Lieu : En ligne sur inscription

Journée d’études « identités migrantes (définition, représentations et luttes internes) »
Organisée par des étudiant.e.s du master de recherche en sociologie de l’Université Paris Nanterre et coordonnée par Sylvaine Conord (LAVUE, CNRS, 7218) et Simona Tersigni (Sophiapol), maîtresses de conférences en sociologie. Elle se propose d’analyser les politiques publiques migratoires,les discours produits par et sur les migrant.e.s, et la vulgarisation des savoirs scientifiques en lien avec ce phénomène. Un film de Nicolas Jaoul y sera également projeté.
Lieu : En ligne sur inscription
Adresse : Inscription : orgaconf.projet.tut.parisnanterre@gmail.com

lundi 12 avril

Présentation du livre « Précarités en eau. État des lieux en Europe »
Intervenantes : Lucie Bony (CNRS, Passages), Claire Lévy-Vroelant (Université Paris 8, Lavue) & Marie Tsanga Tabi (Inrae, Geste)
Discutant : François Ménard (PUCA)
Depuis 2010, l’accès à une eau de qualité et à des installations sanitaires est reconnu comme un « droit humain fondamental et universel ». Or, dans des pays bien dotés, notamment en Europe, l’eau est devenue inaccessible ou d’accès incertain pour une part croissante de la population. Habituellement cantonné aux pays du Sud, ce phénomène reste mal connu. Pourtant, l’évolution des cadres légaux et des politiques publiques de lutte démontrent que l’enjeu est majeur.
A travers des expériences du quotidien (accès aux bains-douches, habitat en logements dégradés, sans-abrisme, etc.) et quelques aperçus historiques et juridiques, l’ouvrage révèle combien la propreté et l’intimité restent fortement liées à l’accès à un espace approprié, dont l’absence constitue une épreuve quotidienne influant sur le rapport avec soi-même, avec l’autre et avec les institutions.
Pauvreté en eau, précarité hydrique et risque sanitaire sont les différentes facettes de ces nouvelles formes de précarités. Dans un contexte d’accès marchand à l’eau et de déficit en équipements publics, la réhabilitation des installations sanitaires dégradées, une tarification abordable et la gratuité des dispositifs publics d’accès à l’eau et à l’hygiène doivent s’imposer comme une priorité dans la prise en compte de ces populations vulnérables par les pouvoirs publics.

mardi 30 mars

Séminaire doctoral CRH-Lavue : Les figures de l’altérité en ville
Chris Younes, Dr. et HDR en philosophie, Professeur à l’ESA, discutera avec trois doctorantes : Anaelle Mahéo, Margot Bergerand et Elissa Al Saad, afin de cerner les contours de cette altérité.
Lieu : En ligne sur inscription

mardi 23 mars

Séminaire Lieux et Enjeux « De la ville néolibérale, Dialogue entre Véronique Biau et Gilles Pinson »
Organisée par Sabrina Bresson, Claudette Lafaye, Aurélie Landon
Discussion autour des ouvrages :
—  Véronique Biau Architecte-urbaniste en chef de l’Etat, Chercheuse au LET (UMR Lavue, CNRS 7218), Les architectes au défi de la ville néolibérale (éd. Parenthèse, 2020)
—  Gilles Pinson, Professeur de science politique, Chercheur au Centre
Emile Durkheim (UMR 5116) Responsable scientifique du Forum Urbain, La ville néolibérale (éd. PUF, 2020)

jeudi 18 mars

Séminaire public de l’ANR Co-Polis « Co-production sociale de la ville et recherche citoyenne. Regards croisés sur les quartiers populaires et précaires en France et au Brésil »
Porté par l’ANR et la FAPESP (UMR LAVUE et Lab’hab, Universidade de Sao Paulo avec le LATTS, le CERAPPS et le LEREPS ainsi qu’avec les associations APPUII et Alliance Citoyenne), ce séminaire annuel vise à décliner la notion et les pratiques de co-production dans une perspective comparative.
Séance 5 : Co-construire une alternative face à un projet de rénovation urbaine. Réflexions à partir des expériences des Groux (Fresnes) et des Villeneuves (Echirolles/Grenoble)
Claire Pelgrin, Karima Benali, et Maïmouna Kanouté (Renaissance des Groux)
David Gabriel (Association Planning - APU de Grenoble)
Discutante : Khedidja Mamou (ENSA Montpellier, LAVUE)

Séminaire public de l’ANR Co-Polis « Co-production sociale de la ville et recherche citoyenne. Regards croisés sur les quartiers populaires et précaires en France et au Brésil »
Porté par l’ANR et la FAPESP (UMR LAVUE et Lab’hab, Universidade de Sao Paulo avec le LATTS, le CERAPPS et le LEREPS ainsi qu’avec les associations APPUII et Alliance Citoyenne), ce séminaire annuel vise à décliner la notion et les pratiques de co-production dans une perspective comparative.
Séance 5 : Co-construire une alternative face à un projet de rénovation urbaine. Réflexions à partir des expériences des Groux (Fresnes) et des Villeneuves (Echirolles/Grenoble)
Claire Pelgrin, Karima Benali, et Maïmouna Kanouté (Renaissance des Groux)
David Gabriel (Association Planning - APU de Grenoble)
Discutante : Khedidja Mamou (ENSA Montpellier, LAVUE)

lundi 15 mars

Workshop « Les terrains d’aventure : l’Europe et les Etats-Unis en dialogue »
Le projet TAPLA (Labex les pass​és dans le présent) organise, avec le soutien de l’Université de Chicago - Centre à Paris, un workshop bilingue français/anglais.
Comment les terrains d’aventure apparus en Europe se sont-ils développés outre-Atlantique ?
Quelles filiations, différences ou complémentarités peut-on identifier entre les terrains d’aventure européens et nord-américains ?
Quelle est la place des terrains d’aventure aujourd’hui dans les politiques d’aménagement des espaces éducatifs et ludiques aux États-Unis ?
Telles sont quelques-unes des questions que nous souhaitons explorer lors de ce workshop.
Il s’agit d’identifier les champs disciplinaires et les domaines professionnels que les terrains d’aventure occupent aujourd’hui aux États-Unis. L’objectif est de développer une lecture transversale et comparative visant à actualiser le modèle des terrains d’aventure en Europe comme en Amérique du nord.
Programme
Inscription
Lieu : En ligne sur inscription

vendredi 12 mars

Atelier doctoral de l’axe 5
L’atelier doctoral aura pour thème la méthodologie.
Les doctorants qui présenteront sont :
—  Alioune Dabo sur « Présentation et discussion du plan de thèse : politiques publiques et stratégies des agriculteurs »
—  Manon Tassel sur « La révolution agricole - épistémologie et terrain : quelle place le terrain dans une thèse d’épistémologie »
Les discutants sont : Nicolas Rouget et un autre discutant à confirmer.
Au préalable des présentations, un temps sera pris pour présenter les travaux de recherche de toutes et tous.
Lieu : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre - Salle séminaire 2 au RDC du bâtiment Marx Weber

mercredi 10 mars

Pratiques de transition et rapports au politique. Atelier « Habiter la transition. Des pratiques existantes aux politiques de transition : circulations et ambiguïtés »
Atelier thématique commun aux réseaux ACDD et ReHaL
En partenariat avec le Master « Habitat et ville durable – Pour une approche critique de la fabrique urbaine » (École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris – La Villette)
Avec le soutien de la Fondation de l’Écologie Politique
Pour mieux comprendre les circulations et ambiguïtés entre les pratiques et les options politiques explicitement professées en matière de transition écologique, nous allons donc solliciter toute cette journée, des enquêtes menées à différentes échelles : celle des parcours de “déclassement volontaire”, dont le récit emprunte volontiers au discours écologique pour se justifier (Anne de Rugy) ; celle des trajectoires et pratiques de collapsonautes (Laurence Allard & Cyprien Tasset). Mais aussi celles des participants aux marches pour le climat avec Maxime Gaborit et Yan Le Lann, du collectif Quantité critique. Enfin, Jean-Baptiste Comby, dont la critique des injonctions à l’écocitoyenneté mettait déjà en lumière il y a quelques années une inversion entre appropriation discursive et sobriété effective, nous présentera les résultats d’une enquête par entretiens en cours. Autant de contributions qui sont susceptibles de nourrir le débat et la réflexion sur les pratiques de transition et leurs rapports au politique.
Matinée (10h – 12h30) :
— Anne de Rugy
— Cyprien Tasset
Après-midi (14h00 – 17h) :
— Collectif « Quantité critique »
— Jean Baptiste Comby
Coordinateurs de la séance : Cyprien Tasset, Laurence Allard et Jérôme Boissonade
Texte complet et informations complémentaires
Lieu : En ligne sur inscription
Adresse : reseau.acdd@cnrs.fr, merci de demander un accusé de réception et de mentionner la séance d’atelier concernée

jeudi 4 mars

Soutenance de la thèse de doctorat de Anne-Claire Valle « Les habitants invisibles des friches de la ville Abris discrets et incertains dans les terrains vagues et les délaissés autoroutiers aux abords de Paris »
Thèse de doctorat en anthropologie sociale et ethnologie réalisée sous la direction de Michel Agier et d’Alessia de Biase.
Les terrains vagues et les délaissés autoroutiers ont, en tant que friches, une existence temporaire mais chronique en ville. Ce sont des espaces dits vacants qui, de l’extérieur, semblent abandonnés, inoccupés, et parfois impénétrables. Pourtant, ils comportent souvent des abris, des tentes ou des cabanes, peu ou pas du tout visibles depuis les espaces urbains qui les entourent. À partir d’une ethnographie de ces situations discrètes, précaires et instables, cette thèse en anthropologie appréhende, de l’intérieur et sous l’angle de l’habiter, des terrains en friche localisés en petite couronne parisienne. Qu’est-ce que raconte l’effacement des abris sur la « présence-au-monde » et le rapport à la ville de leurs habitantes et habitants ? En quoi cet effacement donne-t-il à comprendre ce qui constitue une certaine habitabilité des terrains en friche ? En quoi cette habitabilité se distingue-t-elle, et même se confronte-t-elle, à l’appropriation ? Effacement des abris, « présence-au-monde » et rapport à la ville montrent que, sans être les seuls, ces terrains en friche – en apparence inutiles, clôturés, indéterminés, inappropriés pour se loger, voire s’abriter – sont, au sein de la ville déterminée, planifiée et contrôlée, indispensables à celles et ceux qui, français ou étrangers, de pays tiers ou européens, migrants ou immigrés, séjournant depuis peu ou de longue date en ville, n’ont pas d’espace propre et ne sont pas protégés par la société, la Ville et/ou l’État.
Lieu : En ligne sur inscription
Adresse : Sur inscription au plus tard le 2 mars : acvallet@ehess.fr

mercredi 10 février

Séminaire public de l’ANR Co-Polis « Co-production sociale de la ville et recherche citoyenne. Regards croisés sur les quartiers populaires et précaires en France et au Brésil »
Porté par l’ANR et la FAPESP (UMR LAVUE et Lab’hab, Universidade de Sao Paulo avec le LATTS, le CERAPPS et le LEREPS ainsi qu’avec les associations APPUII et Alliance Citoyenne), ce séminaire annuel vise à décliner la notion et les pratiques de co-production dans une perspective comparative.
Séance 4 :
—  Savoirs populaires et universitaires dans la co-production de la ville : le cas des quartiers précaires de Belo Horizonte, Philippe Urvoy (Cosmópolis - UFMG)
—  Extensão universitária no brasil. Um olhar a partir da experiência de um laboratório de habitação popular, Karina Leitão (LabHab - FAUUSP)
Discutant : Rafael Soares Gonçalves (PUC - RIO)
L’interprétation (portugais/français, français/portugais) sera assurée tout au long de la séance.

Séminaire de l’axe 2 « Logement et inégalités »
Coordinatrices de l’axe 2, Stéphanie Vermeersch et Barbara Casciarri
Séminaire organisé par Laura Guérin et Manon Troux
En partenariat avec l’Atelier « Vulnérabilités Résidentielles » du réseau Recherche Habitat-Logement (REHAL)
— Présentation de l’Atelier « Vulnérabilités Résidentielles » du réseau Recherche Habitat-Logement (REHAL) associé au séminaire.
— Aurélie QUENTIN : Le logement social à Medellin : réflexion sur les liens entre production de l’espace urbain et construction des sujets politiques en Amérique latine au 21e siècle (Colombie).
— Laura GUERIN : Compteurs d’eau et cohabitation, les nouvelles formes de contrôle de la « suroccupation » en résidence sociale issue de foyers de travailleurs migrants (France).
Lieu : Format mixte, Université Paris Nanterre (accueil d’un petit nombre de personnes) et visioconférence
Adresse : Inscription auprès de Laura Guérin (lauraguerin00@gmail.com) et Manon Troux (manon.troux@orange.fr)

mardi 9 février

Séminaire Lieux et Enjeux « Terrain urbain, terrain humain : s’engager hors des murs des Ecoles »
Organisée par Fanny Delaunay, Laurence Feveile, Hélène Hatzfeld, Xavier Lagurgue, Vincent Laureau, Khedidja Mamou, Rainier Hoddé
Les cours théoriques et le studio de projet doivent-ils se dérouler entre quatre murs ? Faut-il inciter les étudiants à sortir des ENSA ou des universités, voire leur proposer d’être « socialement utiles » ? La question de l’engagement sur des enjeux de société est au centre d’expériences pédagogiques isolées et de réseaux plus ou moins formalisés.Cette séance sera la première d’une série consacrée chaque année dans le séminaire Lieux et Enjeux aux questions pédagogiques en ENSA. Nous nous pencherons en particulier sur des coopérations avec des collectifs qui n’ont pas les moyens de « répondre » aux projets qui leur sont imposés et qui souhaitent des données pour construire leur argumentaire et des projets alternatifs leur permettant de choisir leurs devenirs. Comment croiser des terrains et des enseignements ? Quels dispositifs sont mis en œuvre par les participants pour y parvenir ? Qu’est-ce que ces expériences changent dans le regard qu’enseignants et étudiants portent sur l’architecture et l’urbanisme ? Peuvent-ils alors devenir des lieux habités, faits d’usages et d’émotions ?
14h / Introduction : Rainier Hoddé
14h05 / Interventions Jérémie Buttin et Christophe Laurens (DSAA Alternatives Urbaines, lycée Chérioux), Charles Herrou et Ismaïl El Kasmi (Association A Pied d’Œuvre), Catherine Rannou, Xavier Lagurgue (ENSA PVS), Merril Sinéus (ENSAPLV et Réseau SUD/ Pratiques et pédogogies coopératives)
15h05 / Présentation des actualités des étudiants. Anciens étudiants ENSAPVS : Tristan Fermandois & Charles Herrou (Bleus paillettes), Laure Stadelman (Association Quatorze), Agathe Boscassi & Esther Drevelle (Association A Pied d’Œuvre), Anciens étudiants DSAA Alternatives urbaines : Clément Gaillard (Centre de Recherche sur les Réseaux, l’Industrie et l’Aménagement, Université Paris 1), Valentin Sanitas (MAP-MAACC)
15h15 / Débat entre intervenants, étudiants et public
Lieu : En ligne sur inscription
Adresse : Inscription par mail : atelierhorslesmurs@gmail.com

vendredi 5 février

Colloque international « Dynamiques de genre et métiers de l’architecture, de l’urbanisme et du paysage »
Ce colloque international vise à réunir des contributions pour un bilan des avancées et des limites de la féminisation et des dynamiques de genre à l’œuvre dans les mondes professionnels de l’architecture, de l’urbanisme et du paysage depuis l’entrée progressive des femmes dans les écoles d’architecture. Il invite à scruter, discuter et partager les données et les analyses sur les modalités, les temporalités et les effets de ce processus social et historique de transformation des rapports de genre et, plus largement, des rapports de domination (race, classe sociale, etc.) dans une perspective intersectionnelle.
Lien vers la présentation du colloque et le programme prévisionnel
Comité d’organisation : Stéphanie Bouysse-Mesnage, Stéphanie Dadour, Isabelle Grudet, Anne Labroille et Elise Macaire.
Lieu : En ligne
Adresse : informations, inscription, programme : https://www.let.archi.fr/spip.php?article11488

jeudi 4 février

Colloque international « Dynamiques de genre et métiers de l’architecture, de l’urbanisme et du paysage »
Ce colloque international vise à réunir des contributions pour un bilan des avancées et des limites de la féminisation et des dynamiques de genre à l’œuvre dans les mondes professionnels de l’architecture, de l’urbanisme et du paysage depuis l’entrée progressive des femmes dans les écoles d’architecture. Il invite à scruter, discuter et partager les données et les analyses sur les modalités, les temporalités et les effets de ce processus social et historique de transformation des rapports de genre et, plus largement, des rapports de domination (race, classe sociale, etc.) dans une perspective intersectionnelle.
Lien vers la présentation du colloque et le programme prévisionnel
Comité d’organisation : Stéphanie Bouysse-Mesnage, Stéphanie Dadour, Isabelle Grudet, Anne Labroille et Elise Macaire.
Lieu : En ligne
Adresse : informations, inscription, programme : https://www.let.archi.fr/spip.php?article11488

lundi 1er février

Réunion de l’axe 1 « Fabrications de l’urbain »
Réunion autour des « thématiques » suivantes :
. Les notions de fabrication, production et conception
. Recherches qui partent de la nouvelle situation liée à la Covid-19
. La demande sociale et la recherche
. La Seine-Saint-Denis
. La collaboration entre différents acteurs et expertises
Lieu : En ligne sur inscription

vendredi 29 janvier

Séminaire Lieux et Enjeux « Habiter les campagnes urbaines : retour et renouveau. Acte 1 : Les formes de revitalisation »
Organisée par Viviane André, Yankel Fijalkow (CRH-LAVUE), Valérie Kauffmann et Marcela Conci (CAUE91), et Monique Poulot-Moreau (Mosaïques)
13h00 -> Accueil et introduction
13h15 -> Thématique #1 – Des revitalisations économiques
Présentation des élus et acteurs
Valérie Le Toux (Cheffe de projet Développement territorial et ruralité au Conseil départemental de l’Essonne),
Eric Meyer (Maire d’Abbeville la rivière),
Guy Crosnier (Président délégué en charge de la ruralité et du
monde agricole, Conseil départemental de l’Essonne)
13h30 -> Communication #1
Aurore Flipo et Nathalie Ortar « Le coworking en milieu peu dense : poursuite de tendance ou renouvellement des modes de vie ? »
Réactions et questions
14h10 -> Communication #2
Julien Essers « Mobilités alimentaires : vers des mobilités plus courtes »
Réactions et questions
15h15 -> Thématique #2 – Des revitalisations par l’habitat
Présentation des élus et acteurs
Jessica Brouard-Masson (Anah)
Jacques Cabot (Ancien Maire de Bouray-sur-Juine)
15h30 -> Communication #3
Claire Fonticelli et Claire Doussard « Des éco-quartiers au-delà
des métropoles : comment un label urbain se transpose-t-il dans les
campagnes urbaines ? »
Réactions et questions
16h10 -> Communication #4
Flora Rich, Roland Vidal, Luc Vilan « Des pratiques jardinières aux aménités urbaines, ou le chemin d’une appropriation collective de l’espace magnytois. »
Réactions et questions
17h00 -> Conclusion de l’ANAH et discussion
Lieu : En ligne sur inscription inscriptions.campagnes.urbaines@outlook.fr

mercredi 27 janvier

Le numérique face à la transition écologique, Atelier « Habiter la transition. Des pratiques existantes aux politiques de transition : circulations et ambiguïtés »
Atelier thématique commun aux réseaux ACDD et ReHaL
En partenariat avec la Fondation pour l’écologie politique
Matinée (10h - 12h30) :
Introduction de Clément Marquet
— Fabrice Flipo : « Conséquences environnementales du numérique : état des lieux des connaissances et enjeux de mesure ».
— Cécile Diguet : « Dirty data : les impacts spatiaux et énergétiques des data centers »
Après-midi (14h00 - 17h) :
— Soraya Boudia : « Déchets électroniques et transition écologique. La quadrature du cercle de l’économie circulaire »
— Francesca Musiani : « Les « nains » ; de l’Internet sont-ils écologiques ? Réflexions historico-environnementales sur les architectures de réseau distribuées »
Coordinateur et coordinatrice de la séance : Clément Marquet et Élisabeth Peyroux
Depuis une quinzaine d’années, de nombreux acteurs (industriels, groupes d’intérêts, pouvoirs publics) promeuvent la prolifération des technologies numériques en vantant le rôle qu’elles pourraient jouer dans la transition écologique. […] Alors que les effets réels de la mise en place de telles initiatives sont rarement mesurés, les promesses, elles, perdurent. […] Face à ces promesses, cet atelier propose de mettre en lumière les défis que posent ces développements technologiques aux projets de transition écologique en esquissant les contours de ce que pourraient devenir des études environnementales du développement informatique. Comment mesurer les conséquences environnementales du numérique ? Comment le cycle de vie des technologies numériques (extraction des matériaux, production des objets, usages et devenir des déchets) est-il intégré dans ces mesures ? En quoi la multiplication des data centers et la prolifération des déchets électroniques perturbent-elles localement les politiques et pratiques de transition écologique, telles que l’économie circulaire ou la sobriété énergétique ? Dans quelle mesure un autre Internet, plus sobre en ressources, peut-il être envisagé ?
Texte complet et informations complémentaires
Lieu : En ligne sur inscription
Adresse : Participation à distance sur inscription :
reseau.acdd@cnrs.fr
(demander un accusé de réception)

mercredi 20 janvier

Séminaire de l’axe 3 « Héritages et innovations dans la fabrique de l’urbain »
Coordinateurs de l’Axe 3, Emmanuelle Lallement, Caroline Rozenholc et Brice Gruet.
Questionner l’imbrication entre le pérenne et le temporaire dans la fabrique des territoires nous conduit à nous intéresser à ces “états de transition” désormais mis en avant par les politiques contemporaines et largement relayés par les media comme les institutions étatiques. Les transitions peuvent désigner ces dynamiques de mutation progressive dont nombre de territoires sont l’objet, notamment dans un souci de revitalisation, autre terme à interroger. Nous souhaitons dès lors nous intéresser plus spécifiquement à la façon dont les acteurs locaux donnent du contenu et s’approprient ce terme de transition. Qu’elles soient économiques, politiques, numériques, écologiques... nous chercherons à identifier différentes figures de la transition dans des contextes péri-urbains, ruraux ou dits en décroissance.
Les thèmes suivants seront abordés :
9h30-10h45 : Julie Jacquet, La requalification d’une céréale traditionnelle en Inde du Sud : espaces, acteurs et discours dans la revalorisation des millets au Karnataka
11h-12h15 : Yankel Fijalkow, l’implication des personnes âgées dans la transition des centre-bourgs. Émergence d’un discours public.
14h-15h15 : Ornella Zaza, Numérique et “innovation” au service d’une transition.
15h30-16h : discussion générale et conclusion.
Lieu : En ligne
Adresse : https://zoom.us/j/99594842531?pwd=OFpoYURUUkZreS9kMTQvMEg0a2ptZz09
ID de réunion : 995 9484 2531
Code secret : 127491

mardi 19 janvier

Séminaire public de l’ANR Co-Polis « Co-production sociale de la ville et recherche citoyenne. Regards croisés sur les quartiers populaires et précaires en France et au Brésil »
Porté par l’ANR et la FAPESP (UMR LAVUE et Lab’hab, Universidade de Sao Paulo avec le LATTS, le CERAPPS et le LEREPS ainsi qu’avec les associations APPUII et Alliance Citoyenne), ce séminaire annuel vise à décliner la notion et les pratiques de co-production dans une perspective comparative.
Séance 3 :
La recherche au défi de la participation. L’ANR Pop-Part, Les quartiers populaires au prisme de la jeunesse : une recherche participative
Marie Hélène Bacqué (Paris Nanterre – LAVUE) & Jeanne Demoulin (Paris Nanterre – CREF)
Lieu : En ligne

mercredi 16 décembre 2020

Séminaires Lieux et Enjeux « Architecture et logement social : quels renouvellements ? »
A l’occasion du numéro spécial coordonné par Sabrina Bresson, Yankel Fijalkow et Ioana Iosa des Cahiers de la Recherche Architecturale Urbaine et Paysagère : Architecture et logement social quels renouvellements ?
Le dialogue entre architecture et logement social a donné lieu à de nombreuses expérimentations, qu’il s’agisse, parmi des exemples historiques variés, des cités jardins britanniques, de l’immeuble du Narkomfim soviétique, du Karl Marx Hof viennois, des Cités radieuses de Le Corbusier ou des tours d’Émile Aillaud à Nanterre. Ces expériences, comme d’autres plus récentes, et la prise de conscience patrimoniale étendue au XXe siècle, ont nourri les réflexions des maîtres d’ouvrage et des gestionnaires du logement social. Pour autant, ce dernier ne revêt pas une définition unique dans tous les pays, qu’il soit destiné à la frange la plus pauvre de la population ou ouvert aux couches moyennes, qu’il soit financé en grande partie par les pouvoirs publics ou qu’il intègre d’autres participations, qu’il accorde à ses occupants un statut de locataire ou de propriétaire. De même, le logement social, souvent dit public, est différemment représenté selon les contextes nationaux. Présent en Europe à des niveaux variables, de 4 % en Roumanie à 32 % aux Pays-Bas, il participe fortement, malgré cette disparité, au renouvellement urbain. L’évolution de ses significations, de sa conception, de ses acteurs ou de son peuplement conduisent à de nouvelles dynamiques, qui agissent sur les formes architecturales, urbaines et paysagères, sur les métiers de la fabrique de l’espace et sur les modes d’habiter. De quoi ces mutations témoignent-elles en ce qui concerne la production du logement social ? À quels renouvellements de son architecture assiste-t-on ?
Sur inscription
Lieu : En ligne sur le site du CRH

Soutenance de la thèse de doctorat de Selin Le Visage « "1000 gölet en 1000 jours" : dynamiques hydro-territoriales et invention du consensus autour de petits barrages collinaires à Izmir, Turquie. »
Jury :
David Blanchon (directeur), Professeur, Université Paris Nanterre
Anne Honegger (rapporteure), Directrice de recherche, CNRS
Zeynep Kadirbeyoğlu (examinatrice), Maîtresse de conférences (Assoc. Prof.), Université du Bosphore (Boğaziçi üniv.)
Marcel Kuper (directeur), Directeur de recherche, CIRAD
Élise Massicard (examinatrice), Directrice de recherche, CNRS
François Molle (rapporteur), Directeur de recherche, IRD
En 2012, l’État turc a lancé le programme « 1000 réservoirs en 1000 jours » pour développer l’irrigation à travers le pays. Cette thèse suit la trajectoire de ces objets (les gölet) pour étudier dans la région d’Izmir les dynamiques sociales, techniques et politiques de l’irrigation. Elle montre d’abord comment la dissémination de petits aménagements à l’échelle nationale matérialise le pouvoir étatique jusque dans les espaces ruraux, et comment l’administration hydraulique turque perpétue sa mission et renforce sa légitimité à travers ce programme. L’appropriation des gölet est ensuite étudiée dans deux villages où les agriculteurs utilisent déjà les eaux souterraines pour irriguer, collectivement à Bağyurdu et individuellement à Emiralem. À partir des adaptations techniques apportées aux systèmes irrigués, elle montre leurs manières de capter les ressources en fonction de l’histoire locale de l’irrigation. Enfin, les négociations et transactions entre les ingénieurs de l’administration et les irrigants sur les conditions de gestion de nouveaux gölet sont analysées dans dix localités. Cette « politique du quotidien » montre comment des dynamiques politiques locales et supralocales façonnent les arrangements sociaux autour de l’eau.
La thèse s’intéresse ainsi aux (re)configurations hydro-territoriales à l’œuvre à l’arrivée de nouvelles infrastructures, résultats temporaires de processus polycentriques et tensionnels entre différentes logiques de développement. Elle tisse des liens entre la political ecology et une géographie sociale et politique de l’environnement, entre le façonnage des territoires de l’eau et celui des relations État-société et contribue au débat sur la place du rural dans la géographie actuelle de l’État turc.
Lieu : En ligne
Adresse : Si vous souhaitez la suivre à distance, veuillez envoyer un email à l’adresse : s.levisage@gmail.com

lundi 14 décembre

Séminaire public de l’ANR Co-Polis « Co-production sociale de la ville et recherche citoyenne. Regards croisés sur les quartiers populaires et précaires en France et au Brésil »
Porté par l’ANR et la FAPESP (UMR LAVUE et Lab’hab, Universidade de Sao Paulo avec le LATTS, le CERAPPS et le LEREPS ainsi qu’avec les associations APPUII et Alliance Citoyenne), ce séminaire annuel vise à décliner la notion et les pratiques de co-production dans une perspective comparative.
Séance 2 - Recherche-Formation :
Co-construire une charte de relogement. Le cas de Franc-moisin à St-Denis
Diangou Traoré ou François-Xavier Brabant (Collectif des habitants de Franc-Moisin)
Christine Bellavoine (Sociologue, responsable du Secteur des études locales à la ville de Saint-Denis)
Discutante : Claudette Lafaye (Paris 8 – LAVUE)
Lieu : En ligne

vendredi 11 décembre

Colloque « Les villes nord-américaines à l’ère de Trump »
Comité scientifique : Clément Boisseuil, François Bonnet, Elsa Devienne, Laurence Gervais, Martin Lamotte, Sonia Lehman-Frisch, Pascale Nédélec, Charlotte Recoquillon, Matthieu Schorung
Comité d’organisation : réseau EUNA (Etudes Urbaines Nord-Américaines)
En partenariat avec la revue Urbanités
Description : L’année 2020 constitue une année clé pour l’Amérique du Nord, et tout particulièrement pour les Etats- Unis : c’est à la fois la fin du premier mandat du président Donald Trump, et l’année de réalisation du recensement décennal. Ainsi, ce changement de décennie est l’occasion pour les chercheur.es et universitaires de dresser un bilan d’une décennie qui a été marquée par plusieurs événements et phénomènes. Ce colloque permettra d’analyser l’impact des politiques (ou de l’absence politique) de cette administration sur les villes états-uniennes. Ces quatre années ont-elles changé le visage urbain des Etats-Unis, ont-elles simplement accéléré des transformations qui étaient déjà en cours depuis au moins le début de la décennie ? Quelle efficacité certaines formes de résistance ont-elles face aux dynamiques imposées par le haut ?
le haut ?
Le colloque se tiendra sous la forme d’un webinaire. Pour obtenir le lien vers la plateforme utilisée, merci de bien vouloir vous inscrire à l’adresse suivante : https://forms.gle/3JbQHeN9ManeXMLE8
Plus d’information
Lieu : en ligne - inscription obligatoire :

Soutenance de la thèse de doctorat de Romain Leclercq « Dakar, proie des eaux. Sociologie de la ville catastrophée »
Cette thèses a été réalisée sous la direction de Agnès Deboulet et Armelle Choplin.
Depuis une vingtaine d’années, des inondations importantes touchent de plus en plus régulièrement des villes africaines, sahéliennes notamment, et plus généralement de très nombreuses villes à travers le monde. Ce qui frappe dans ces événements, c’est moins leur ampleur que la régularité de leur manifestation. Il semble que la catastrophe s’y soit installée dans le paysage urbain pour ne plus en partir, effaçant de la carte des quartiers entiers, et menaçant les possibilités de vie dans ces environnements bouleversés. A partir de l’analyse des inondations frappant les quartiers populaires de la banlieue de Dakar depuis la fin des années 1980, l’enjeu de cette thèse est de faire émerger un objet de comparaison, celui de la ville catastrophée.
Si les sciences sociales se concentrent depuis quelques années sur la « vie dans les ruines » ou « dans les décombres », caractéristique des paysages de l’anthropocène, peu d’études se sont encore consacrées à la description et l’analyse de ces paysages en ville. A Dakar, la ville catastrophée est le produit d’histoires imbriquées de modes d’urbanisation, de pratiques d’habiter, d’évolutions géologiques et climatiques, et de formes d’action publique visant la transformation et l’aménagement du territoire. Dans les quartiers précaires de la banlieue, la vie dans « les » inondations se traduit ainsi par une « hantise » quant aux possibilités d’être expulsé, par les eaux, ou par les politiques publiques entendant traiter le « problème » des inondations. A partir de cette expérience, s’y recomposent des narratifs et des agencements visant l’action dans les mondes instables de la catastrophe.
Je décris dans cette thèse trois de ces agencements. Le premier vise la gestion locale des inondations au sein des quartiers affectés, par une combinaison d’engagements réciproques entre collectifs d’habitants, autorités publiques, parfois acteurs privés, fondée sur une base « opportuniste » mais orientée par les narratifs des inondations et les dispositifs d’adaptation du territoire décrits comme plus « structurels ». Le second consiste en l’un de ces dispositifs, produit par des « experts », des ingénieurs, des entreprises de construction, ayant pour but de baisser l’intensité des inondations à un niveau acceptable, par la construction d’infrastructures de drainage à l’échelle de la banlieue. Le troisième réside dans l’organisation des habitants des quartiers affectés en « plateforme » visant à traiter, non pas le problème des inondations, mais ses effets sur les ménages eux-mêmes, et impliquant pour ce faire de nombreuses organisations nationales et internationales.
L’ensemble de ces agencements est exploré selon une ethnographie translocale et multi-située, visant à rendre compte de la constitution de ces agencements depuis les couloirs des agences étatiques et de la Banque Mondiale, aux ruelles d’une commune de banlieue, Djiddah Thiaroye Kao, en passant par les quartiers précaires d’Accra, au Ghana. Cette thèse a en effet pour objectif la construction d’une figure, pouvant servir de base aux comparaisons entre villes catastrophées, dont la réalité dépasse largement la seule capitale sénégalaise mais tend au contraire à devenir l’une des modalités de la ville contemporaine.

mardi 8 décembre

Soutenance de la thèse de doctorat de Yasmina Dris
Thèse de doctorat en « Architecture, Urbanisme et Environnement » réalisée sous la direction de Jodelle Zetlaoui-Léger au LET-LAVUE UMR CNRS 7218.
La thèse est intitulée :
L’exercice de la programmation architecturale et urbaine au prisme de la participation citoyenne : Quelles évolutions professionnelles ?
À la croisée de la sociologie de l’architecture, des études urbaines et de la sociologie des groupes professionnels, cette recherche s’inscrit dans la lignée de travaux qui interrogent les transformations des métiers du cadre bâti et aménagé en France. Elle explore les évolutions de l’exercice de la programmation architecturale et urbaine au prisme de l’impératif participatif. Pour saisir ces changements, deux approches ont été mobilisées : une enquête quantitative menée à l’échelle nationale auprès des professionnels de la programmation ; une approche plus qualitative qui combine recueil d’entretiens, observation d’espaces de socialisation professionnelle, analyse d’archives et analyse d’un projet urbain (parc Chapelle Charbon à Paris).
La mise en lumière des principaux changements qu’a connus ce groupe au cours des dernières décennies éclaire sur les facteurs à l’origine du positionnement des professionnels concernant la place des habitants dans les projets et sur ses évolutions. La thèse montre ainsi des pratiques et des représentations différenciées des professionnels de la programmation vis-à-vis de la participation citoyenne qui traduisent plus fondamentalement des approches et des modalités d’exercice variées de leur activité.
Elle contribue également à la compréhension des dynamiques et clivages internes à ce milieu, entre des professionnels de la programmation architecturale – dont l’activité s’était structurée dans les années 1990 autour de la loi sur la Maîtrise d’Ouvrage Publique –, et ceux qui exercent à l’échelle urbaine – dont la quête de reconnaissance cherche à s’appuyer sur d’autres fondements. En effet, les professionnels de la programmation urbaine intervenant dans le champ particulièrement concerné par l’injonction à la participation citoyenne sont plus nombreux à s’en saisir pour conforter une identité professionnelle dans des termes renouvelés. Une partie d’entre eux revendique des compétences et des savoirs basés sur l’ingénierie collaborative. Elle s’inscrit dans des stratégies de démarcation mais aussi de coopération vis-à-vis des autres acteurs de la fabrique urbaine contemporaine : urbanistes, architectes, professionnels de la participation… Cette thèse examine ainsi les dynamiques de (re)positionnement qui se jouent entre ces praticiens et les mécanismes de légitimation des professionnels de la programmation qui contribuent à redessiner les contours de ce groupe.
Lieu : En visioconférence - lien à demander à dris.yasmina@gmail.com

jeudi 3 décembre

Colloque international « Être citoyen en métropole : mobilités, hospitalité et défis sanitaires »
Organisé par le CEDEJ et l’IFE avec le soutien du LAVUE, quatrième édition de la série de conférences annuelles « La Fabrique de la ville durable » lancée par l’Institut français d’Egypte, se propose de réfléchir aux relations entre le phénomène de la métropolisation et la question de la citoyenneté urbaine.
Ces deux journées de colloque visent à créer un dialogue entre les travaux de chercheurs, d’observateurs et d’experts locaux et internationaux, autour des enjeux que fait peser l’urbanisation croissante sur le rapport des citoyens à la métropole, leurs possibilités d’y appartenir, de se sentir acteurs de la fabrique urbaine et libres de revendiquer un droit à la ville. Ces citoyennetés urbaines se confrontent aux enjeux actuels de la métropolisation : financiarisation accrue de la ville, étirement des temps de déplacement, mobilité résidentielle et capacité à faire face à la métropole, crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid 19, mobilités internationales... Quelles sont dès lors les réflexions pratiques et politiques permettant d’envisager la métropole comme lieu de citoyenneté urbaine en dépit des crises et des inégalités, et dans une perspective durable ?
Plus d’information
Lieu : En ligne sur inscription

mercredi 2 décembre

Colloque international « Être citoyen en métropole : mobilités, hospitalité et défis sanitaires »
Organisé par le CEDEJ et l’IFE avec le soutien du LAVUE, quatrième édition de la série de conférences annuelles « La Fabrique de la ville durable » lancée par l’Institut français d’Egypte, se propose de réfléchir aux relations entre le phénomène de la métropolisation et la question de la citoyenneté urbaine.
Ces deux journées de colloque visent à créer un dialogue entre les travaux de chercheurs, d’observateurs et d’experts locaux et internationaux, autour des enjeux que fait peser l’urbanisation croissante sur le rapport des citoyens à la métropole, leurs possibilités d’y appartenir, de se sentir acteurs de la fabrique urbaine et libres de revendiquer un droit à la ville. Ces citoyennetés urbaines se confrontent aux enjeux actuels de la métropolisation : financiarisation accrue de la ville, étirement des temps de déplacement, mobilité résidentielle et capacité à faire face à la métropole, crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid 19, mobilités internationales... Quelles sont dès lors les réflexions pratiques et politiques permettant d’envisager la métropole comme lieu de citoyenneté urbaine en dépit des crises et des inégalités, et dans une perspective durable ?
Plus d’information
Lieu : En ligne sur inscription

mercredi 25 novembre

Soutenance de la thèse de doctorat de Laurine Sézérat « Contester malgré soi, en soi et pour soi : l’habiter face à la « revitalisation » des quartiers centro-portuaires. Rio de Janeiro et Marseille. »
Cette thèses a été réalisée sous la direction de Mme Soraya Simões et de Mme Agnès Deboulet.
À partir de l’étude des projets de « revitalisation » urbaine Porto Maravilha à Rio de Janeiro et Euroméditerranée II à Marseille, cette recherche interroge la contestation de l’aménagement urbain. Loin de s’opposer à une amélioration des territoires, les contestations analysées surviennent dans des contextes de forte instrumentalisation de l’espace, où les projets urbains ne sont pas pensés pour les populations résidentes. Ils sont « négociés » dans l’intention de rendre les territoires où ils se déploient, compétitifs sur la scène internationale et attractifs pour les groupes sociaux aisés. L’habiter que le modèle de la « ville internationale » ne reconnaît pas, est alors occulté et « revitalisé ». Cette assignation à subalternité remet en cause la légitimité de la puissance publique à produire la ville et est à l’origine des contestations. Elles peuvent avoir une motivation matérielle (« malgré soi »), relationnelle (« en soi ») ou politique (« pour soi »). Dans leur diversité, ces contestations donnent à voir les conditions d’un aménagement juste. Cette recherche prend appui sur des enquêtes menées dans les quartiers centro-portuaires de Saúde à Rio de Janeiro (Brésil) et des Crottes à Marseille (France). Elles ont été réalisées selon un cadre d’analyse commun qui associe : enquêtes ethnographiques, entretiens semi-directifs, et analyses des méthodes et des outils d’aménagement urbain. En outre, le choix des deux terrains a permis de mettre en perspective des résultats habituellement rattachés à des réalités appréhendées selon leur appartenance à des villes du Sud ou du Nord.
Lieu : en visioconférence

vendredi 20 novembre

Séminaire public de l’ANR Co-Polis « Co-production sociale de la ville et recherche citoyenne. Regards croisés sur les quartiers populaires et précaires en France et au Brésil »
Porté par l’ANR et la FAPESP (UMR LAVUE et Lab’hab, Universidade de Sao Paulo avec le LATTS, le CERAPPS et le LEREPS ainsi qu’avec les associations APPUII et Alliance Citoyenne), ce séminaire annuel vise à décliner la notion et les pratiques de co-production dans une perspective comparative.
Séance 1 :
L’ANR Co-Polis : une recherche participative sur la co-production urbaine
Agnès Deboulet (Paris 8 – CEDEJLAVUE) & João Sette Withaker (FAUUSP – LabHab)
Les recherches participatives à l’épreuve du politique : un état de l’art
Maïté Juan (LISECNAM)

5e colloque du CIST2020
Colloque dont le LAVUE est partie prenante
Dans la dynamique des colloques du CIST, ce 5e colloque international place le concept de population au cœur des débats des sciences territoriales. Central en démographie et en biologie, plus marginal pour d’autres disciplines, le concept de population implique un regroupement d’entités individuelles. Selon les approches, le social, le territorial, le biologique, etc. constitueront le critère privilégié d’agrégation, selon des temporalités et des échelles d’observation variables. Articuler population, temps, territoire dans une perspective transdisciplinaire et internationale est le défi de ce colloque ; au-delà d’une avancée théorique et méthodologique, la diversité des sessions thématiques proposées témoigne que ce triptyque est au cœur des enjeux contemporains.
Plus d’informations
Lieu : Campus Condorcet et simultanément en visioconférence
Adresse : 8, cours des Humanités, 93322 Aubervilliers

jeudi 19 novembre

5e colloque du CIST2020
Colloque dont le LAVUE est partie prenante
Dans la dynamique des colloques du CIST, ce 5e colloque international place le concept de population au cœur des débats des sciences territoriales. Central en démographie et en biologie, plus marginal pour d’autres disciplines, le concept de population implique un regroupement d’entités individuelles. Selon les approches, le social, le territorial, le biologique, etc. constitueront le critère privilégié d’agrégation, selon des temporalités et des échelles d’observation variables. Articuler population, temps, territoire dans une perspective transdisciplinaire et internationale est le défi de ce colloque ; au-delà d’une avancée théorique et méthodologique, la diversité des sessions thématiques proposées témoigne que ce triptyque est au cœur des enjeux contemporains.
Plus d’informations
Lieu : Campus Condorcet et simultanément en visioconférence
Adresse : 8, cours des Humanités, 93322 Aubervilliers

mercredi 18 novembre

5e colloque du CIST2020
Colloque dont le LAVUE est partie prenante
Dans la dynamique des colloques du CIST, ce 5e colloque international place le concept de population au cœur des débats des sciences territoriales. Central en démographie et en biologie, plus marginal pour d’autres disciplines, le concept de population implique un regroupement d’entités individuelles. Selon les approches, le social, le territorial, le biologique, etc. constitueront le critère privilégié d’agrégation, selon des temporalités et des échelles d’observation variables. Articuler population, temps, territoire dans une perspective transdisciplinaire et internationale est le défi de ce colloque ; au-delà d’une avancée théorique et méthodologique, la diversité des sessions thématiques proposées témoigne que ce triptyque est au cœur des enjeux contemporains.
Plus d’informations
Lieu : Campus Condorcet et simultanément en visioconférence
Adresse : 8, cours des Humanités, 93322 Aubervilliers

mardi 17 novembre

Soutenance d’HDR de Claire Carriou « Les habitants (in)visibles. Essai pour une autre histoire de la fabrique de l’habitat »
HDR réalisée sous le marrainage de Christine Lelévrier
Si la question de la participation des habitants est aujourd’hui posée comme une évidence dans les politiques françaises du logement, il n’en a pas toujours été ainsi. Force est même de constater que l’histoire de ces politiques s’est largement écrite sans ces derniers, comme s’ils en avaient été écartés. Le propos de ce volume inédit est de nuancer cette lecture, en retraçant le processus de construction de la question habitante à travers le temps. Cette généalogie s’appuie théoriquement sur une approche relationnelle des pouvoirs (chapitre 1), à distance d’une histoire populaire ou d’une histoire des seuls puissants. Cette approche s’attache à lire la manière avec laquelle les acteurs publics sont entrés en relation avec les habitants, ont catégorisé ces derniers et ont interagi avec eux dans la production et la gestion de l’habitat. L’analyse propose une lecture de longue durée de ces enjeux jusqu’à aujourd’hui, en trois grandes périodes : l’invention de la figure habitante (1890-1930) (chapitre 2), l’éphémère avènement de la question habitante (1950-1990) (chapitre 3), les alternatives actuelles (chapitre 4), marquées par un retour de la question habitante. Le volume se clôt par un épilogue (chapitre 5) qui propose une lecture transversale de cette généalogie, en tirant quelques fils d’analyse du passé au présent.
L’enquête exploratoire présentée ici souligne l’ancienneté et la récurrence des débats et pratiques intégrant la question habitante dans le champ de l’action publique. Les habitants n’y sont pas seulement considérés comme des objets des politiques : ils accèdent aussi, à certains moments, au statut de figures dont la portée politique est régulièrement reformulée (habitant-coopérateur, habitant-locataire, habitant-participant, habitant des quartiers etc.), dotées de pouvoirs, même réduits, leur permettant de prendre la parole voire parfois d’agir directement dans leur lieu de vie. L’un des apports de cette enquête est de montrer que les résurgences de la question habitante dans l’action publique apparaissent largement liées aux pressions, directes ou indirectes, des habitants eux-mêmes, de leurs représentants ou des corps intermédiaires (associations de locataires notamment), et aux relations plurielles qui s’instaurent entre les pouvoirs et ces derniers. La conclusion reste néanmoins celle d’une difficile et surtout fragile construction de la catégorie de l’habitant dans la fabrique du logement. La légitimité des habitants à être considérés comme partenaires de la fabrique du logement reste toujours à défendre ou à reconstruire. Le retour dans l’histoire montre à ce titre que les contradictions observées aujourd’hui n’ont rien d’actuel, mais qu’elles plongent leurs racines dans le passé. Elles sont liées à l’ambivalence qui caractérisait déjà les premières politiques du logement à la fin du XIXe siècle vis à vis des habitants, entre invitation à agir et interagir d’un côté, gouvernementalisation des conduites de l’autre. A l’heure où l’on s’interroge sur l’après-État social, l’approche généalogique ré-ouvre néanmoins des horizons jusque-là oubliés (l’option coopérative par exemple), qui permettent de penser autrement l’articulation entre action publique et société civile. En ces temps incertains, le passé constitue une source d’inspiration précieuse pour penser de nouvelles manières d’organiser le monde social.
Lieu : Soutenance en visio : lien à demander à Claire Carriou (claire.carriou@gmail.com)

lundi 16 novembre

journée d’étude « Des Printemps pas que « arabes » : Circulations, transferts et segmentations des mouvements révolutionnaires »
Reporté
Organisé par Alter-UMR LAVUE en partenariat avec le Cedej
L’ambition de cette journée d’étude est d’étudier au concret comment les mobilisations et processus révolutionnaires ayant marqué cet espace dans les décennies 2000-2020 s’inscrivent dans des circulations internationales de militant.e .s et de groupes, des transferts de savoir-faire et de référentiels, mais aussi dans des dynamiques de segmentation des réseaux qui n’épousent pas nécessairement les frontières nationales ou régionales.
Lieu : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre - Salle des conférences, bâtiment Max Weber

vendredi 6 novembre

Colloque : « Enkomion, de l’éloge de la ville au marketing urbain : la question de la beauté dans la ville »
Parler de la beauté de la ville ou de la beauté dans la ville peut sembler étrange ou paradoxal. Le beau est volontiers rangé du côté du subjectif, du personnel, du goût de chacun et échapperait donc à toute catégorisation intellectuelle stable ou fiable. Cependant, depuis l’Antiquité, existent des discours et des pratiques qui mettent au cœur de leur logique l’idée du beau, de la beauté, de l’ornement. Les éloges de ville notamment ont fortement structuré l’identité de la ville antique, en particulier dans le monde gréco-romain, et le genre de l’encomium urbis va se métamorphoser à plusieurs reprises jusqu’à toucher les débuts de l’époque moderne. À côté de ces éloges et pourtraits de ville qui fleurissent à partir de la Renaissance, se façonne peu à peu une vision esthétisante de l’espace urbain. Entre ornement et aménagement, la question esthétique devient un instrument politique de premier ordre qui s’amplifie au fur et à mesure que la concurrence entre villes se renforcer, jusqu’à aboutir au « marketing urbain » et à la guerre de l’image entre communautés urbaines.
On pourrait enfin ajouter que, comme l’on parle de droit à la ville, on pourrait aussi parler de droit au beau paysage, car dans tous les discours et images produits autour de l’urbain, la question du « cadre de vie de qualité » fait partie des sujets qui orientent l’activité et les recherches d’acteurs publics ou privés. Le problème de la « belle » ville, ou de la beauté dans la ville – qui ne passe pas nécessairement par l’art, mais par tout un ensemble de pratiques paysagères – pose tout un ensemble de questions toujours actuelles, mais dont l’origine est parfois très lointaine.
Les approches développées lors de cette première journée pourraient se décliner ainsi : Que veut dire une « belle » ville ? Qui peut le dire, selon quelles modalités et avec quelle légitimité ? Comment comprendre la beauté dans la ville ou de la ville ? Peut-on considérer la ville comme un simple objet esthétique et quels enjeux éthiques cette posture soulève-t-elle ? Quels sont les enjeux juridiques et/ou politiques liés à cette question de la beauté ? Comment faire dialoguer aujourd’hui cette notion de beauté avec les héritages du passé ?
Programme
Lieu : En ligne
Adresse : Infos : enkomion1@gmail.com

jeudi 5 novembre

Colloque : « Enkomion, de l’éloge de la ville au marketing urbain : la question de la beauté dans la ville »
Parler de la beauté de la ville ou de la beauté dans la ville peut sembler étrange ou paradoxal. Le beau est volontiers rangé du côté du subjectif, du personnel, du goût de chacun et échapperait donc à toute catégorisation intellectuelle stable ou fiable. Cependant, depuis l’Antiquité, existent des discours et des pratiques qui mettent au cœur de leur logique l’idée du beau, de la beauté, de l’ornement. Les éloges de ville notamment ont fortement structuré l’identité de la ville antique, en particulier dans le monde gréco-romain, et le genre de l’encomium urbis va se métamorphoser à plusieurs reprises jusqu’à toucher les débuts de l’époque moderne. À côté de ces éloges et pourtraits de ville qui fleurissent à partir de la Renaissance, se façonne peu à peu une vision esthétisante de l’espace urbain. Entre ornement et aménagement, la question esthétique devient un instrument politique de premier ordre qui s’amplifie au fur et à mesure que la concurrence entre villes se renforcer, jusqu’à aboutir au « marketing urbain » et à la guerre de l’image entre communautés urbaines.
On pourrait enfin ajouter que, comme l’on parle de droit à la ville, on pourrait aussi parler de droit au beau paysage, car dans tous les discours et images produits autour de l’urbain, la question du « cadre de vie de qualité » fait partie des sujets qui orientent l’activité et les recherches d’acteurs publics ou privés. Le problème de la « belle » ville, ou de la beauté dans la ville – qui ne passe pas nécessairement par l’art, mais par tout un ensemble de pratiques paysagères – pose tout un ensemble de questions toujours actuelles, mais dont l’origine est parfois très lointaine.
Les approches développées lors de cette première journée pourraient se décliner ainsi : Que veut dire une « belle » ville ? Qui peut le dire, selon quelles modalités et avec quelle légitimité ? Comment comprendre la beauté dans la ville ou de la ville ? Peut-on considérer la ville comme un simple objet esthétique et quels enjeux éthiques cette posture soulève-t-elle ? Quels sont les enjeux juridiques et/ou politiques liés à cette question de la beauté ? Comment faire dialoguer aujourd’hui cette notion de beauté avec les héritages du passé ?
Programme
Lieu : En ligne
Adresse : Infos : enkomion1@gmail.com

vendredi 23 octobre

Soutenance de la thèse de doctorat de Gaële Rouillé-Kielo « Traduction du concept de Paiements pour Services Hydriques, politiques de l’eau et processus de territorialisation au Kenya »
Cette thèses a été réalisée sous la direction de David Blanchon.
Cette thèse questionne les vecteurs et les effets de l’adoption d’un concept « à la mode » dans les politiques de conservation de l’eau, celui de « Paiements pour Services Hydriques » (PSH). Elle adopte un positionnement multiscalaire et orienté vers les acteurs en cherchant à retracer les étapes allant de l’élaboration du concept de PSH dans des arènes scientifiques internationales à sa mise en œuvre sous la forme de projets localement. Elle s’organise autour de l’hypothèse de la production d’un territoire hydro-social construit autour de la notion de « service hydrique » entre usagers de l’amont et de l’aval d’un bassin-versant. L’enquête, principalement qualitative, se penche sur un cas d’étude, la région de Naivasha, où le premier projet de PSH actif du Kenya a été mis en œuvre. Elle combine une approche par la « traduction » et la mobilisation de concepts critiques de la political ecology. La thèse montre que l’adoption des PSH correspond à une période de transformation de la configuration conservationniste locale, notamment liée aux réorientations récentes des politiques de conservation de l’eau au Kenya. La problématisation du projet conduit à une focalisation nouvelle sur l’enjeu érosif et à une nouvelle distribution des rôles. Les discours autour du « succès » du projet cachent néanmoins les principaux bénéfices qu’en retirent les acteurs agricoles « enrôlés » comme « acheteurs » ou comme « vendeurs » de services hydriques. Dans la zone d’intervention du projet, la territorialisation associée aux PSH doit être relativisée, à la fois par le niveau de contrôle exercé et au regard de la transformation de la relation des individus à l’espace.
Lieu : Université Paris Ouest Nanterre La Défense et en visioconférence
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre - pour suivre l’événement à distance : rouille.gaele@gmail.com

vendredi 9 octobre

Séminaire « Marcher, inscrire et habiter les sentiers métropolitains »
Organisé par J. Bastard (CRH-LAVUE) et G. Meigneux (AAU-CRESSON, ENSA PVS) avec l’aide de J. Denissen et D. Moreau
14h00
Introduction
14h15
Marcher, une pratique de terrain
avec C. Breton, S. Marot, A. Pernet
modération B.Sieverts
15h45
Inscrire le sentier dans la métropole
avec F. Arlandis, J-F. Lamy, N.Tixier
modération N. Galvez et J. Denissen
17h15
Habiter le sentier, une communauté de proximité
avec M-H. Bacqué et W. Sghaier
modératrion J. de Muer
Les inscriptions se font à cette adresse (places limitées) : inscription.mih@gmail.com
Lieu : Pavillon de l’Arsenal
Adresse : 21 boulevard Morland, 75004 Paris

mardi 22 septembre

Rencontres Ramau « De l’incertitude des savoirs aux nouvelles fabriques de l’expertise. Expertises valorisées/contrariées en architecture, urbanisme et paysage »
Webinaire accompagné de réunion locale
Les prochaines Rencontres et la prochaine livraison des Cahiers RAMAU ont pour objet de porter un éclairage sur les modalités de reconfiguration de l’expertise territoriale, urbaine et architecturale. Après l’exploration des vertiges et prodiges des innovations pédagogiques (cahiers RAMAU 9), le présent programme scientifique vient interroger les situations où se côtoient recherche et mondes professionnels.
Plus d’information
Lieu : En ligne et à l’École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux (ENSAP Bordeaux)
Adresse : En ligne et 740 cours de la Libération, 33405 Talence

lundi 21 septembre

Rencontres Ramau « De l’incertitude des savoirs aux nouvelles fabriques de l’expertise. Expertises valorisées/contrariées en architecture, urbanisme et paysage »
Webinaire accompagné de réunion locale
Les prochaines Rencontres et la prochaine livraison des Cahiers RAMAU ont pour objet de porter un éclairage sur les modalités de reconfiguration de l’expertise territoriale, urbaine et architecturale. Après l’exploration des vertiges et prodiges des innovations pédagogiques (cahiers RAMAU 9), le présent programme scientifique vient interroger les situations où se côtoient recherche et mondes professionnels.
Plus d’information
Lieu : En ligne et à l’École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux (ENSAP Bordeaux)
Adresse : En ligne et 740 cours de la Libération, 33405 Talence

lundi 14 septembre

Soutenance de la thèse de doctorat de Yaneira Wilson Wetter « La politique de la ville en images. Le cas de la Gran Misión Vivienda Venezuela (2011-2020) »
Cette thèse est dirigée par Yankel Fijalkow,
La « Grande Mission Logement Venezuela » (Gran Misión Vivienda Venezuela ou GMVV) a été créée en 2011 ; dans un pays qui était en mutation depuis 1999 avec l’arrivée de Hugo Chavez au pouvoir, et qui connaît, 21 ans après, une situation de crise généralisée. Ce programme propose la construction massive et rapide de logements destinés prioritairement aux familles touchées par une succession d’événements climatiques. La thèse étudie la transformation du territoire engendrée par la GMVV, qui dépasse le cadre traditionnel d’une politique de la ville. Seront analysés, le statut de la propriété, le rôle imputé à l’architecture et à l’urbanisme, le rôle de l’image produite dans ce contexte, le positionnement des habitants rencontrés face à leur nouveau cadre de vie. La GMVV, fortement étayée par la communication visuelle gouvernementale, sera aussi analysée comme facteur de résilience pour ses bénéficiaires, face aux traumatismes révélateurs de la vulnérabilité du territoire et des habitants. Des sentiments paradoxaux d’abandon de la part du pouvoir, mais aussi de reconnaissance d’être logé, ou de fierté à surmonter la situation de crise du pays, font partie chez les résidents des constats de cette étude.
Lieu : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
Adresse : 3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris

vendredi 11 septembre

Rencontre-débat de l’axe 4 « Pratiques d’émancipation urbaine »
L’axe 4 « Pratiques d’émancipation urbaine » reprogramme la rencontre-débat avec Cécile Vignal et Yoann Miot du collectif Rosa Bonheur qui aurait dû se tenir en janvier dernier. A cette occasion, sera présenté leur dernier ouvrage La Ville vue d’en bas. Travail et production de l’espace populaire aux éditions Amsterdam dont voici :
—  une présentation par l’éditeur
—  un extrait de l’introduction
Lieu : Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre - bâtiment Weber, 4e étage

jeudi 28 mai

(Im)mobilisations populaires des quartiers face aux transitions
Atelier « Habiter la transition. Des pratiques existantes aux politiques de transition : circulations et ambiguïtés »
Atelier thématique commun aux réseaux ACDD et ReHaL
En partenariat avec le Master « Habitat et ville durable – Pour une approche critique de la fabrique urbaine » (École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris – La Villette)
Programme de la journée
Matinée (9h30 – 12h30) :
Introduction de Clément Marquet
— Catherine Larrère
— Flaminia Paddeu, Ségolène Darly et Kaduna-Eve Demailly
Après-midi (14h00 – 16h30) :
— Khedidja Mamou
— Léa Billen
Informations complémentaires
Lieu : Non encore précisé

mardi 28 avril

Que faire de l’effet rebond ? (reporté)
Atelier « Habiter la transition. Des pratiques existantes aux politiques de transition : circulations et ambiguïtés »
Atelier thématique commun aux réseaux ACDD et ReHaL
En partenariat avec le Master « Habitat et ville durable – Pour une approche critique de la fabrique urbaine » (École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris – La Villette)
Programme de la journée
— Louis-Gaëtan Giraudet
— Fabrice Flipo
— François Briens
— Gaëtan Brisepierre
— Jean-Bernard Fressoz
Coordinateurs de la séance : Fabrice Flipo et Dominique Theile
L’effet rebond interpelle depuis longtemps les limites des politiques incitatives et de transition comme réponse au changement climatique et à la gestion des ressources. En effet, réduire l’empreinte environnementale par des pratiques plus efficientes fait débat, notamment en ce qui concerne les ressources énergétiques (efficacité énergétique). Certains soutiennent que les effets rebond sont minimaux, à savoir que les économies réalisées par des techniques plus efficientes génèrent peu d’augmentation de la demande. D’autres soutiennent le contraire. Parmi ces derniers, l’idée fait son chemin qu’en contexte de croissance l’efficacité génère de la croissance et que le seul moyen d’éviter les effets rebond est de coupler efficacité et décroissance, à savoir définir des limites. En d’autres termes, les effets rebond seraient essentiellement causés par la contradiction existant entre les politiques qui visent à réduire l’empreinte écologique par unité de produit et celles qui incitent à en consommer davantage. Mais cette contradiction est-elle spécifique du capitalisme, ou plus largement imputable aux économies de croissance ? Y a-t-il des économies de croissance non-capitalistes ? Des économies de décroissance capitalistes ? Des économies de décroissance non-capitalistes ? Les recherches sur la décroissance se sont intensifiées ces dernières années, mais elles ne débouchent pas sur un modèle aussi clair et formalisé que les modèles de croissance. Sur cette question, les problèmes liés à la transition “écologique” ne sont pas seulement en effet, causés par la difficulté de passer des paroles aux actes, mais l’enjeu consiste à passer à l’acte sans que cela s’accompagne d’effets rebond. Est-ce fondé ? Quelles difficultés cette perspective pose-t-elle ?
Par ailleurs l’effet rebond pose un problème spécifique de conceptualisation. Bien défini en sciences économiques, de gestion ou sciences de l’ingénieur, son existence est peu étayée en histoire, en sociologie ou en philosophie. Tout se passe comme si “l’effet rebond” était en large partie dépendant du cadre conceptuel utilisé pour le saisir. Ce cadre ne conduit-il pas à reporter la responsabilité sur l’acteur ensuite jugé coupable de provoquer l’effet rebond ? Cela n’occulte-t-il pas toute une partie du jeu, comme le comportement de certains acteurs ou le cadrage institutionnel, contraignant leur action ? Que penser, par exemple, du GeSI affirmant que “le numérique peut améliorer l’efficacité et cela conduira à des réductions d’émissions [jusqu’à 20 % des émissions mondiales]. Cependant, prévenir l’effet rebond exige un cadre contraignant (tel que des quotas d’émissions liés à un prix global du carbone) encourageant la transition à une économie bas carbone. Sans de telles contraintes, il n’y a pas de garantie que les gains en efficacité ne mèneront pas à un accroissement des émissions” ? L’irréalisme de la solution proposée par le GeSI est patent, dès lors à quoi bon mettre en avant des réductions faramineuses ? Comment interpréter le rôle de ces affirmations dans le débat, ainsi que les limites des études sur l’effet rebond ? Doit-on changer de cadre ? Le concept doit-il être combattu ?
Texte complet et informations complémentaires

lundi 23 mars

Pratiques de transition et rapports au politique (reporté)
Atelier « Habiter la transition. Des pratiques existantes aux politiques de transition : circulations et ambiguïtés »
Atelier thématique commun aux réseaux ACDD et ReHaL
En partenariat avec le Master « Habitat et ville durable – Pour une approche critique de la fabrique urbaine » (École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris – La Villette)
Matinée (9h30 – 12h30) :
— Anne de Rugy
— Cyprien Tasset
Après-midi (14h00 – 16h30) :
— Collectif « Quantité critique »
— Jean Baptiste Comby
Coordinateurs de la séance : Cyprien Tasset et Jérôme Boissonade
L’écologie donne lieu, à différentes échelles, à des décalages entre déclarations, voire convictions, et pratiques. Ces décalages sont bien connus en ce qui concerne la “gouvernance incantatoire” du changement climatique, doublement dissociée des analyses scientifiques et des réalités politiques et économiques. La dénonciation de ce hiatus est d’ailleurs le message principal de Greta Thunberg, figure médiatique émergée en 2019, qui exhorte la jeunesse à contraindre les dirigeants à l’action climatique.
Du côté des dirigeants, l’exemple français illustre bien les ambiguïtés possibles, entre les déclarations ambitieuses d’Emmanuel Macron (« make our planet great again »), ses invitations à ce que l’on fasse pression pour renforcer son mandat en matière d’environnement, et son renvoi de « chacune et chacun d’entre nous » à « sa part à prendre, en tant que consommateur, en tant qu’investisseur », le pouvoir individuel d’autorestriction étant ici mis en avant comme la principale marge d’action environnementale. […]
La période récente semble avoir exacerbé les tensions entre pratiques et discours articulés en matière de transition écologique, par exemple celles liées à la permaculture, centrée sur la pratique, se présentant volontiers comme “apolitique” et silencieuse sur la question des inégalités et des luttes sociales. Sur fond d’une (re-)montée des préoccupations écologiques dans les sondages, et du mouvement social des Gilets jaunes, dans lequel des pratiques de repolitisation ont eu lieu à la faveur d’un apolitisme revendiqué, plusieurs phénomènes semblent en effet marqués par leur disjonction. S’agit-il alors de mettre à l’épreuve le politique par les pratiques, de considérer ces dernières comme politiques par nature ou de travailler ces pratiques de manière à ce qu’elles le deviennent ? […]
Texte complet et informations complémentaires

samedi 21 mars

Colloque international « In-between, hybridations des pratiques artistiques et nouvelles pédagogies »
REPORTÉ
Colloque organisé par le LAVUE, HESAM Université et University of London.
À l’heure où l’ouverture transdisciplinaire de l’enseignement dans les établissements d’enseignement supérieur d’arts, design et architecture semble être menacée par une tendance générale à la « technicisation », il nous paraît essentiel de questionner les hybridations entre pratiques artistiques et les répercussions qu’elles peuvent avoir dans la pédagogie. En travaillant le rapport arts/design/ architecture depuis une perspective transdisciplinaire, le colloque entend également interroger la porosité de leurs frontières, et réfléchir sur les « espaces-temps » de la création qu’ils partagent, sous des modalités différentes et complémentaires.
Plus d’information
Lieu : University of London Institute in Paris - École Estienne - École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV)
Adresse : 11 rue de Constantine 75007 Paris - 18 Boulevard Auguste Blanqui 75013 Paris - 144 avenue de Flandre 75019 Paris

vendredi 20 mars

Colloque international « In-between, hybridations des pratiques artistiques et nouvelles pédagogies »
REPORTÉ
Colloque organisé par le LAVUE, HESAM Université et University of London.
À l’heure où l’ouverture transdisciplinaire de l’enseignement dans les établissements d’enseignement supérieur d’arts, design et architecture semble être menacée par une tendance générale à la « technicisation », il nous paraît essentiel de questionner les hybridations entre pratiques artistiques et les répercussions qu’elles peuvent avoir dans la pédagogie. En travaillant le rapport arts/design/ architecture depuis une perspective transdisciplinaire, le colloque entend également interroger la porosité de leurs frontières, et réfléchir sur les « espaces-temps » de la création qu’ils partagent, sous des modalités différentes et complémentaires.
Plus d’information
Lieu : University of London Institute in Paris - École Estienne - École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV)
Adresse : 11 rue de Constantine 75007 Paris - 18 Boulevard Auguste Blanqui 75013 Paris - 144 avenue de Flandre 75019 Paris

jeudi 19 mars

L’université et la recherche à l’arrêt
Mobilisation des facs et labos en lutte
De nombreux membres du LAVUE participent aux mouvements de lutte présents sur les différents sites où il est implanté (Universités Paris Ouest-Nanterre et Paris 8, Ecoles d’architecture de Paris-La Villette et Paris-Val de Seine) et le laboratoire s’associe pleinement à cette action nationale (Motion, AG, etc.).
Une Assemblée Générale exceptionnelle aura lieu ce jour-là à 10h.

Séminaire Lieux et Enjeux « Terrain urbain, terrain humain : s’engager hors des murs des Ecoles »
REPORTÉ
Organisé par Fanny Delaunay, Laurence Feveile, Hélène Hatzfeld, Rainier Hoddé, Vincent Laureau
Les cours théoriques et le studio de projet doivent-ils se dérouler entre quatre murs ? Faut-il inciter les étudiants à sortir des ENSA ou des universités, voire leur proposer d’être « socialement utiles » ? La question de l’engagement sur des enjeux de société est au centre d’expériences pédagogiques isolées et de réseaux plus ou moins formalisés. Cette séance sera la première d’une série consacrée chaque année dans le séminaire Lieux et Enjeux aux questions pédagogiques en ENSA. Nous nous pencherons en particulier sur des coopérations avec des collectifs qui n’ont pas les moyens de « répondre » aux projets qui leur sont imposés et qui souhaitent des données pour construire leur argumentaire et des projets alternatifs leur permettant de choisir leurs devenirs. Comment croiser des terrains et des enseignements ? Quels dispositifs sont mis en œuvre par les participants pour y parvenir ? Qu’est-ce que ces expériences changent dans le regard qu’enseignants et étudiants portent sur l’architecture et l’urbanisme ? Peuvent-ils alors devenir des lieux habités, faits d’usages et d’émotions ?
Lieu : École nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine (ENSAPVS)
Adresse : 3-15, quai Panhard-et-Levassor, 75013 Paris - à la cafétéria au RDC

Colloque international « In-between, hybridations des pratiques artistiques et nouvelles pédagogies »
REPORTÉ
Colloque organisé par le LAVUE, HESAM Université et University of London.
À l’heure où l’ouverture transdisciplinaire de l’enseignement dans les établissements d’enseignement supérieur d’arts, design et architecture semble être menacée par une tendance générale à la « technicisation », il nous paraît essentiel de questionner les hybridations entre pratiques artistiques et les répercussions qu’elles peuvent avoir dans la pédagogie. En travaillant le rapport arts/design/ architecture depuis une perspective transdisciplinaire, le colloque entend également interroger la porosité de leurs frontières, et réfléchir sur les « espaces-temps » de la création qu’ils partagent, sous des modalités différentes et complémentaires.
Plus d’information
Lieu : University of London Institute in Paris - École Estienne - École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV)
Adresse : 11 rue de Constantine 75007 Paris - 18 Boulevard Auguste Blanqui 75013 Paris - 144 avenue de Flandre 75019 Paris

mardi 17 mars

Assemblée Générale exceptionnelle (reportée)

Mobilisation des facs et labos en lutte


De nombreux membres du LAVUE participent aux mouvements de lutte présents sur les différents sites où il est implanté (Universités Paris Ouest-Nanterre et Paris 8, Ecoles d’architecture de Paris-La Villette et Paris-Val de Seine) et le laboratoire s’associe pleinement à cette action nationale (Motion, AG, etc.).
Dès que la situation sanitaire le permettra, nous organiserons une nouvelle Assemblée Générale exceptionnelle du LAVUE.
Le document destiné à préparer l’ordre du jour de manière collaborative reste en ligne : https://docs.google.com/document/d/1iYofc1tecvpLs2GLApYVjxHpxW2YGsZOxADttIM75zY/edit?usp=sharingN’hésitez-pas à le compléter et à faire remonter le maximum de propositions ou de points qui pourraient être soulevés la prochaine fois.

lundi 9 mars

Conseil de Laboratoire et Conseil Scientifique
Réunion des membres du Conseil Scientifique de 12h à 14h et du Conseil de Laboratoire de 14h à 17h
Lieu : 4e étage du Bâtiment Max Weber
Adresse : Université Paris Ouest Nanterre La Défense

jeudi 5 mars

Le 5 mars, on arrête tout, on réfléchit…

Mobilisation des facs et labos en lutte


De nombreux membres du LAVUE participent aux mouvements de lutte présents sur les différents sites où il est implanté (Universités Paris Ouest-Nanterre et Paris 8, Ecoles d’architecture de Paris-La Villette et Paris-Val de Seine) et le laboratoire s’associe pleinement à cette action nationale (Motion, AG, etc.).
La prochaine Assemblée Générale exceptionnelle aura lieu (à 10h) lors de la prochaine journée interprofessionnelle d’action, prévue le 19 mars 2020.

mercredi 4 mars

Soutenance de la thèse de doctorat de Chia Hua Tsou « Patrimonialisation et transformation sociale : le cas du quartier des sources d’eau chaude Xin Beitou (Taiwan, 1946-2000) »
Cette thèse est dirigée par Yankel Fijalkow
Jury composé de :
Cadene Philippe, Professeur de géographie Université de Paris
Douay Nicolas, Professeur d’urbanisme, Université de Grenoble
Fijalkow Yankel (Directeur de la thèse) Professeur ENSA PVS, CRH-LAVUE
Guilheux Gilles, Professeur de sociologie, Université de Paris
Levy Vroelant Claire, professeure émerite Université Paris VIII
Liu Ming-Feng, Assistant professor, National Quemoy Université, Taiwan University Road,
Lieu : École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV)
Adresse : 144, avenue de Flandre, 75019 Paris - salle 705

mardi 3 mars

Soutenance de HDR de Jérôme Boissonade « En-deçà de la critique, expériences de la déprise Pour une sociologie des resymétrisations dans les mondes urbains »
Jury
—  Francis Chateauraynaud (garant) : Directeur d’études à l’EHESS
—  Rémi Barbier (Président) : Professeur à l’ENGEES, directeur de l’UMR GESTE (Strasbourg)
—  Estelle Ferrarese (Rapporteure) : Professeure de philosophie morale et politique à l’Université de Picardie Jules Verne (Amiens)
—  Bruno Villalba (Rapporteur) Professeur de sciences politiques à AgroParisTech
—  Daniel Cefaï (Rapporteur) : Directeur d’études à l’EHESS
—  Joëlle Zask (Examinatrice) : Maître de conférences HDR à l’Université de Provence 1 (Aix-en-Provence)
—  Marc Breviglieri (Examinateur) : Professeur à la Haute École Spécialisée de Suisse Occidentale-HETS (Genève)
Les sociologies urbaines, de l’environnement et des mobilisations nous disent beaucoup des institutions qui instituent, des dispositifs qui indisposent et d’acteurs aux prises – argumentatives, morales, politiques, etc. – qui tentent d’arriver à leurs fins. Elles nous racontent une histoire dans laquelle les processus critiques sont jalonnés de controverses, de rebonds et d’épreuves dont il s’agit de révéler les ressorts pour montrer les compétences des uns, la rouerie des autres et les ambiguïtés de ces assemblages. Comment saisir les formes de silence et de retrait de l’expression publique, les processus de contournement et de déplacement, d’expérimentation et de quête de nouvelles prises, en visant précisément des situations et des acteurs moins outillés, moins héroïsés, moins organisés que ceux auxquels la sociologie politique, la sociologie des mobilisations ou la sociologie des controverses nous ont habitué ?
Les déprises que les acteurs mettent en œuvre pour se défaire des fins qu’on leur impose, nous racontent une autre histoire dans laquelle les processus critiques sont jalonnés d’incapacités, de détachements et d’écarts qui leur permettent aussi de construire des fins. Bien loin de les réduire à des défaites de l’action et de la pensée, nous voudrions au contraire montrer comment les déprises peuvent sortir les acteurs de relations qui les dépossèdent de ce qui fait d’eux des sujets. Lâcher prise pour répondre aux dépossessions et se déprendre pour désamorcer les asymétries. Bref, considérer que les déprises sont un autre moyen essentiel de resymétriser les relations sociales.
Il s’agit donc d’ouvrir à cette occasion, un espace théorique et pratique permettant de desserrer l’étau entre une sociologie critique, fondée sur le dévoilement de relations de domination supposées immuables, et une version grammaticale de l’action, un peu trop tournée vers les formats et les ordres de justification.
Lieu : École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS)
Adresse : 105 Boulevard Raspail 75006 - Amphithéâtre François Furet

mercredi 26 février

Réunion de l’axe 3
ODJ :
—  Retours colloque Contradictions urbaines 2 que porte l’axe 3
—  Dans la dynamique du colloque : établissement d’un programme de travail pour l’année 2020 / 2020-2021 autour de la question du pérenne et du temporaire dans la fabrique urbaine. Venez avec vos propositions : sujets et modalités de travail qui pourraient recouper cette question selon vos propres objets de recherche.
—  Présentation des travaux des doctorants qui ont rejoint l’axe cette année
—  Présentation de l’ouvrage Saturations, éditions Elya
Lieu : École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV)
Adresse : Site Jaurès : 118-130, avenue Jean-Jaurès, 75019 Paris

jeudi 6 février

Colloque Contradictions urbaines #2
Le pérenne et le temporaire dans la fabrique urbaine
La place des grands événements sportifs et culturels contemporains
L’urbanisation redéfinit les liens entre systèmes étatiques, conglomérats financiers et collectivités locales, en même temps qu’elle est reconfigurée par les mouvements associatifs et populaires. La recomposition des systèmes de gouvernance et de production urbaine fait ainsi écho à l’ensemble des contradictions qui traversent la ville et les sociétés urbaines ; contradictions accentuées par une métropolisation apparemment inexorable. Ces contradictions se situent, certes, entre des logiques globale et locale distinctes, mais elles s’étendent également aux rapports entre inclusion et éviction, mixité et ségrégation, standardisation de la production urbaine et architecturale et valorisation patrimoniale, étalement urbain et développement d’une ville durable, etc. Ces contradictions ne sont pas le simple produit du fait urbain. Elles résultent d’un ensemble de processus complexes et de nouveaux assemblages, à la croisée des transformations socio-économiques, des changements des modes de gestion et de l’augmentation des revendications spécifiquement urbaines émanant des habitants. Dans cette perspective, les grands événements contemporains, d’ampleur mondiale, qu’ils soient sportifs ou culturels, constituent des exemples emblématiques des contradictions urbaines. Si ces grands événements engendrent et accompagnent l’implantation d’infrastructures nouvelles et participent du développement et/ou du renouvellement urbain, celles-ci ont comme caractéristique de se produire sous l’effet d’un entrechoquement de temporalités : celles des territoires installés et des urbanisations temporaires, celles de gouvernances classiques et de gouvernances adaptatives, celles encore des divergences entre projet de territoire (temps long) et projets événementiels (temps court).
Lieu : École nationale supérieure d’architecture de Paris-La Villette (ENSAPLV)
Adresse : 144, avenue de Flandre, 75019 Paris - Amphi 11

jeudi 30 janvier

Présentation de Jina Park « Évolution de la géographie du commerce de proximité de Séoul »
Dans le cadre du cours « Anthropologie urbaine : comprendre la ville par le commerce », d’Emmanuelle Lallement, professeure à l’Institut d’Études Européennes (UMR LAVUE) et de Nathalie Lemarchand, professeure au Département de Géographie (UMR Ladyss)
Depuis 2000, le commerce de proximité dans les quartiers résidentiels de la ville de Séoul a beaucoup changé en raison de l’influence de la gentrification. Depuis dix ans au sein du Laboratoire Urban Design Lab, des travaux suivent ces transformations. Dans le cadre de ce séminaire, la présentation portera sur le suivi et le diagnostic des changements du commerce de proximité de Séoul, en analysant les facteurs influant sur l’évolution de la géographie commerciale, tels que la perception de la consommation et le comportement des piétons. La mise en place d’une plateforme commerciale de partage des données pose la question des outils favorisant la dynamique commerciale et plus largement la question de l’accessibilité. Pour conclure, nous aborderons la problématique de la résilience commerciale.
Lieu : Université Paris 8 Vincennes – Saint-Denis
Adresse : 2, rue de la Liberté, 93526 Saint-Denis - salle MR005

lundi 27 janvier

Le numérique face à la transition écologique

Séance reportée en solidarité avec les mobilisations contre la réforme des retraites et la loi pluriannuelle de programmation de la recherche


Atelier « Habiter la transition. Des pratiques existantes aux politiques de transition : circulations et ambiguïtés »
Atelier thématique commun aux réseaux ACDD et ReHaL
En partenariat avec le Master « Habitat et ville durable – Pour une approche critique de la fabrique urbaine » (École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris – La Villette)
.
Matinée (10h - 12h30) :
Introduction de Clément Marquet
— Fabric