Projet scientifique
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2024)

Vulnérabilités résidentielles

Sous la direction de Florence Bouillon, Agnès Deboulet, Pascale Dietrich-Ragon, Yankel Fijalkow

Date de parution : 03/10/2019
Éditeur : Editions de l’Aube
Nombre de pages : 263 pages
Référence HAL-SHS :

Introduction générale : Penser les vulnérabilités résidentielles

Florence Bouillon, Agnès Deboulet, Pascale Dietrich-Ragon, Yankel Fijalkow

- Première partie. Trouver sa place dans la ville

—  Introduction : Yankel Fijalkow et Claire Lévy-Vroelant

Anne-Claire Vallet : S’approprier les bois d’une autoroute urbaine sous surveillance

Florence Boyer : Arrangements sociaux et spatiaux en situation de vulnérabilité résidentielle (Niger).

Béatrice Mésini : Les Roms s’acampent sur le Puits de la mine : transaction et transition résidentielle

—  Deuxième partie. Politiques publiques et vulnérabilités

—  Introduction : Agnès Deboulet/ Véronique Dupont

Marie Chabrol et Yannick Henrio : Quelle place pour les plus vulnérables dans un quartier en gentrification ? Ambivalence des pouvoirs publics et résistances populaires à la Goutte d’Or, Paris

Rémi Habouzit : Tous locataires ! Vulnérabilité résidentielle et inversion des hiérarchies internes aux habitants dans un contexte francilien de rénovation urbaine

Gülcin Erdi : Mobilisations de quartier au prisme de la vulnérabilité résidentielle. Regard comparé à partir de deux cas d’étude à Ankara et Istanbul.

Mathilde Costil : La mise en place d’un projet de rénovation urbaine en centre ancien à Saint-Denis, réponse à ou facteur de vulnérabilités résidentielles ?

- Troisième partie. Échapper à la vulnérabilité résidentielle ?

—  Introduction : Thomas Aguilera / Valérie Clerc

Monique Bertrand : Banlieues populaires de Bamako : ici aussi, « on est tous dans le brouillard »

Henri Briche : Vulnérabilité résidentielle et ethnicité. La construction différenciée des choix résidentiels à Detroit

Emilia Schijman : La propriété privée : un piège à pauvres ?

Céline Bergeon : Quand l’hospitalité crée de la vulnérabilité : accueillir des populations circulantes