Projet scientifique
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2024)

Urbanisme participatif

G. Petit, L. Blondiaux, I. Casillo, J.-M. Fourniau, G. Gourgues, S. Hayat, R. Lefebvre, S. Rui, S. Wojcik, & J. Zetlaoui-Léger (Éds.), Dictionnaire critique et interdisciplinaire de la Participation, DicoPart (2e édition). GIS Démocratie et Participation, 2022.

Sens 1 : Démarche de fabrication ou d’aménagement d’espaces urbains donnant lieu à un partage de pouvoirs (d’expertise ou de décision), voire à des transferts de responsabilités vis-à-vis d’habitant.es spontanément mobilisé.es ou largement sollicité.es.

Sens 2 : Générique, désigne toute pratique de fabrication ou d’aménagement d’espaces urbains associant des habitant.es, quel que soit le niveau de cette implication.

L’implication des habitant.es dans l’élaboration de documents réglementaires d’urbanisme ou la réalisation de projets d’aménagement, met en jeu différentes situations qu’il convient à chaque fois de clarifier pour apprécier la portée de l’expression utilisée. Les démarches entreprises peuvent concerner la définition de principes d’aménagement (en termes de processus et de contenu) ou les décisions qui leur sont relatives. Elles résultent d’initiatives habitantes (bottom up) ou sont le fait d’autorités juridiquement compétentes (top down). Elles sous-tendent divers dispositifs d’inclusion des populations, soit larges et ouverts, basés sur des candidatures spontanées ou un tirage au sort, ou plus fermés avec une désignation de « représentants » par l’organisation en charge de l’action. Les moments où les habitant.es interviennent dans le processus de projet sont également à considérer pour qualifier les pratiques : tardifs, en réaction à des solutions produites par d’autres, ou en amont, dans une dynamique de co-élaboration de celles-ci.