Projet scientifique
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2024)

Savoirs et pratiques de la maîtrise d’ouvrage urbaine à l’épreuve de la démarche ÉcoQuartier

FENKER (M.), GRUDET (I.), ZETLAOUI-LEGER (J.) (coord), 2022. La fabrique de la ville en transition. Versailles, Editions Quae, p.231-248.

L’injonction d’adopter une politique urbaine en faveur de modes de vie plus soutenables a conduit, ces dernières années, de nombreuses collectivités locales à interroger et à faire évoluer les processus de production de la ville. En effet, les débats qui ont émergé dans ce contexte témoignent de la prise de conscience que la poursuite d’exigences accrues en matière d’aménagement durable suppose non seulement une redéfinition des qualités et des performances attendues des constructions, mais aussi un changement dans la manière de fabriquer l’urbain (Béal et al., 2011 ; Boissonade, 2015). Prêter une attention soutenue au renouvellement des pratiques politiques et professionnelles vise notamment à contribuer à de meilleures articulations entre échelles globale et locale dans les politiques publiques d’aménagement, au développement d’approches intersectorielles et à une implication plus forte des citoyens aux processus de décision publique concernant leur cadre de vie. Néanmoins, les retours d’expérience montrent aussi que les compétences et les dispositifs d’intervention susceptibles de permettre la prise en charge opérationnelle de telles intentions sont encore fragmentés, peu stabilisés, voire absents des modes d’action des acteurs. La capacité à identifier, élaborer, mobiliser, capitaliser ou encore valoriser des savoirs et savoir-faire articulés aux enjeux de la ville durable s’avère ainsi une problématique fondamentale posée aux collectivités dans les conditions actuelles de la production urbaine (Rydin, 2007).