Projet scientifique
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2024)

Les concours et la construction d’une Europe de l’architecture : spécificités nationales et circulations de modèles (1992-2022)

Communication de Véronique Biau au colloque international Les concours d’architecture en Europe (XVe-XXIe siècles), un état des lieux, à la Cité de l’Architecture et du Patrimoine à Paris.

En 1992, la première Directive Services paraît pour homogénéiser les passations de marchés publics, dans tous les domaines des services. En architecture, les traditions professionnelles et les réglementations concernant l’attribution des commandes publiques importantes sont très diversifiées d’un pays européen à l’autre. Trente ans plus tard, les pratiques de mise en concurrence, et particulièrement du concours, continuent à se différencier fortement. Mais les échanges entre praticiens ainsi que les travaux universitaires favorisent la circulation des modèles et l’hybridation entre deux représentations idéal-typiques du concours : le concours qui crée de l’émulation, procure des éléments de débat dans le champ de l’architecture et avec le grand public ; ou celui qui rend transparente et qui sécurise une passation de marché. Le propos s’appuie sur deux enquêtes comparatives internationales conduites respectivement en 1997-1998 (sur 9 pays) puis en 2016-2017 (sur 4 pays).