Projet scientifique
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2024)

Le rapport entre l’autoproduction et l’écologie dans les Barrios de Caracas en situation de projet urbain

Intervention de Marcos Colina au Colloque international « Ce que l’architecture fait à l’écologie » à l’ENSA Normandie, les 20 et 21 avril 2023

En parallèle à une perspective de nouvelles constructions précaires dans le monde entier (Turner, 1969 ; Bolivar, 1987 ; Martin, 2007 ; Silva, 2020 ; ONU, 2016), nombre des quartiers autoproduits existants se retrouvent en cours de transformation, pour quitter un état de précarité et d’informalité foncière et dans l’objectif d’améliorer le cadre de vie de ses habitants. Avec cette contribution, nous explorons ces modalités de transformation de l’habitat autoproduit sous la forme de situations de projet urbain, reliant habitants et architectes dans la durée. Nous présentons plus précisément le cas de Catuche, un quartier autoproduit à Caracas au Vénézuéla, où, sous le prétexte de l’aménagement d’un « corridor écologique », de coproductions cherchent à modifier l’écosystème urbain. Nous présentons les enjeux derrière la protection des berges de sa rivière, telles que l’aménagement d’espaces urbains, la programmation des nouvelles pratiques d’approvisionnement, mais aussi l’utilisation de l’eau et d’autres ressources, encouragées par une équipe d’architectes en permanence sur site. Enfin, nous explorons en quoi la mise en situation de projet urbain dans ces territoires interroge l’écologie de l’autoproduction comme modalité de fabrication urbaine.