Projet scientifique
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2024)

L’appel à projet, nouvel outil des politiques publiques pour favoriser l’innovation et l’expérimentation ?

Date de parution : 6 juillet 2017
Actes : Actes de la journée d’études doctorales du LIFAM
Editeur : Editions de l’Espérou
ISBN : 9782491253011
Domaines : Sciences de l’Homme et Société/Architecture, aménagement de
Sous la direction : Lambert Dousson et Khedidja Mamou
Référence HAL-SHS : https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-03151136/

Résumé

Dans ce chapitre, je propose de revenir sur le développement récent d’appels à projets urbains et architecturaux par des collectivités et institutions autour d’une commande en innovation sociale. Je fais référence à la multiplication des appels à projets urbains initiés par la Ville de Paris, tels que Réinventer Paris, Réinventer la Métropole, etc. Cette contribution présente une partie de ma recherche doctorale dans laquelle je m’intéresse notamment à l’instrumentation des acteurs de l’urbanisme et de l’aménagement pour mettre en place et répondre à des politiques publiques d’innovation sociale dans la fabrique de la ville. Je m’intéresse ici à l’instrument qu’est l’appel à projets en m’appuyant sur le cas de Réinventer Paris pour analyser la recomposition sous-jacente des acteurs du projet architectural dans ce cadre.

Présentation de l’ouvrage collectif :

Issues de la deuxième journée d’études doctorales organisée par le LIFAM de l’ENSA Montpellier, les contributions rassemblées dans ce volume montrent combien l’innovation implique une nouvelle épistémologie du projet, dont la portée est immédiatement et éminemment politique. L’intégration des technologies numériques exige en effet une révision des pratiques professionnelles, reconnaissant la diversité et l’inventivité des usagers comme acteurs à part entière dans l’élaboration du projet architectural et urbain, co-auteurs de la fabrique de la ville, et forces de propositions alternatives. Ce déplacement critique du regard architectural et de l’action de projet, que l’on nomme aujourd’hui « participation », réactive ainsi la démocratie urbaine et la question du droit à la ville.

En contrepoint de ce dossier, la traduction de l’essai magistral de Stephen Graham, « Sous assistance respiratoire : l’écologie politique de l’air urbain », rappelle la dimension fondamentalement politique des problématiques environnementales au sein des espaces urbains.

Pauline Chavassieux / Ana Chuburu / Lambert Dousson / Yasmina Dris / Stephen Graham / Aurélie Landon / Khedidja Mamou

https://esperou.montpellier.archi.fr/accueil/48-participation-et-innovation-sociale-dans-la-fabrique-de-la-ville.html