Projet scientifique
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2024)

De l’usager à l’acteur de projet. L’habitant dans la recherche sur les métiers

(Cahiers Ramau 2000-2018)

Si la période des années 1970 était marquée par une politisation des projets et les luttes urbaines, celle des années 1990, qui coïncide avec la création du réseau Ramau, se caractérise par une technicisation des projets. Ce contexte de complexification de la fabrique urbaine ne détourne-t-il pas les initiateurs et les participants du réseau de la question des « non-professionnels » ? La lecture chronologique des Cahiers Ramau atteste de la présence constante d’un intérêt pour « l’usager » durant les vingt années de publication ainsi que d’une évolution de l’approche de cette notion. Après s’être fait l’écho d’une vision centrée sur l’anticipation des usages destinée à améliorer la qualité architecturale du cadre bâti, les articles montrent la montée en légitimité de l’« habitant-citoyen » dans les arènes de la fabrication urbaine. Ils témoignent des transformations des habitudes de travail des professionnels pour inclure les habitants dans les projets architecturaux et urbains, ainsi que du développement de métiers, de marchés, et parfois aussi de formations, en lien avec la participation des habitants.

Whereas the period of the 1970s was marked by the politicization of projects and urban struggles, the 1990s, which coincided with the creation of the Ramau network, were characterized by the technicalization of projects. Did this context of increasing complexity of urban production divert the network’s initiators and participants from the question of “non-professionals” ? A chronological reading of articles in the Ramau Papers attests to the constant presence of the interest in the “user” over the 20 years of publication as well as an evolution in the approach to this notion. After echoing a vision focussed on anticipating uses to improve the architectural quality of the built environment, the articles in the Papers show the rising legitimacy of the “citizen-inhabitant” in the arenas of urban production. They testify to changes in the working habits of professionals to include residents in architectural and urban projects, as well as the development of professional practices, markets, and even educational programs, in connection with residents’ participation.

Mots-clés : Habitants, usagers, citoyens, participation, débat public, mé-diation, savoirs, professionnalisation
Keywords : Inhabitants, users, citizens, participation, public debate, me-diation, knowledge, professionalization