Recommander par email Partager sur Facebook Partager sur Twitter Flux RSS
Projet scientifique
Axe 3 : Héritages et innovations dans la construction des territoires (2016-2024)

La forme du territoire productif

Décryptage du modèle spatial des Zones d’Activités Economiques (ZAE)

Direction : Alessia de Biase
Équipe : Flore Bringand (architecte urbaniste, doctorante LAVUE),
Patricia Di Fiore (photographe, artiste)
Commanditaire : PUCA-CACP - Programme de Recherche « Ville productive »
Periode : 2020-2022

Le sujet de « La forme du territoire productif » est peu étudié bien qu’il concerne des surfaces considérables. Les zones d’activités économiques représentent 30% des zones urbanisées en Ile-de-France et en France.
L’avenir des espaces du développement économique, qu’ils soient existants ou à créer, est un enjeu national d’aménagement du territoire qui concerne particulièrement les communes périurbaines et rurales. Le changement récent, par la loi NOTRe, de la gouvernance locale avec le transfert, aux communautés de communes et d’agglomération, des compétences en matière de « création, de l’aménagement, de l’entretien et de la gestion des zones d’activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire », marque un tournant dans l’histoire de l’aménagement des espaces économique.
Ce contexte confirme l’intérêt pour le PUCA, dans son rôle de médiation entre les acteurs de la recherche et ceux de l’action locale, d’apporter « matière à réflexion » aux nouveaux acteurs locaux chargés d’agir pour repenser les relations entre la ville et l’industrie (et activités productives contemporaines) tout en visant les enjeux d’attractivité économique, de limitation de la consommation foncière et de prise en compte de l’environnement.
Dans le cadre de son programme de Recherche « Ville Productive », le PUCA, associé à la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise (CACP), soutient la recherche menée par Flore Bringand visant la production de connaissances nouvelles sur le modèle spatial des zones d’activités économiques (ZAE) à partir de cas d’étude en Ile-de-France.
La recherche poursuit un double objectif : d’une part, la mise en évidence des modèles spatiaux et de développement économique mobilisés aujourd’hui pour la conception de nouveaux espaces productifs ou pour leur requalification de zones existantes et d’autre part, l’identification des leviers de mutation des sites productifs dans la perspective des transitions écologiques, énergétiques et numériques.

Consulter l'article sur son site d'origine (LAA)