Projet scientifique
Axe 2 : Justice et inégalités (2016-2024)

CONSACRE - Continuité écologique de la Seine et intérêt des acteurs pour sa restauration

Financeur : Agence de l’Eau Seine-Normandie et Régions Ile-de-France et Normandie ; CPIER
Responsable : C. Le Pichon (INRAE). Axe 3 « Intérêts des Acteurs : M.-A. Germaine (LAVUE) ; Axe 5 »Partage des connaissances" : C. LePichon (INRAE) et M.-A. Germaine (LAVUE)
Dates : 2018-2021 (reporté 2022 cause COVID)
Membres du LAVUE impliqués : Marie-Anne Germaine, Élise Temple-Boyer, Kevin de la Croix
Site web : https://consacre.inrae.fr/

Comment maintenir et restaurer la libre circulation des poissons dans la Vallée de la Seine ?
La diversité et les effectifs de poissons ont subi un déclin depuis deux siècles dans la vallée de la Seine, qui comprend le fleuve et ses affluents de la source à l’estuaire. Mais les efforts de réglementation, de planification et les aménagements réalisés ont amélioré la situation de certaines espèces. Ainsi, des truites de mer ont été enregistrées à la station de vidéocomptage des poissons de Carandeau sur la rivière Aisne en 2017. La même année, un individu a été capturé par un jeune pécheur à Chauny sur la rivière Oise, à 450 km de la mer et après 11 obstacles franchis lors de sa migration !
Le projet CONSACRE, CONtinuite écologique de la Seine et interêt des ACteurs pour sa Restauration, a l’ambition d’analyser d’un point de vue global et local, la continuité écologique piscicole de l’axe Seine. L’objectif est de proposer des pistes d’actions, qui concernent d’une part les possibilités d’aménagements pour la préservation et la restauration des milieux naturels, et d’autre part l’amélioration de l’association des différents publics impliqués dans cette problématique.
Publications associées :
Germaine M.-A., de la Croix, Temple-Boyer (2021) – « Restaurer n’est pas éduquer ». Etude des documents de communication liés aux opérations de restauration de la continuité écologique sur la Seine aval, la Risle et l’Eure, Revue d’éducation à l’environnement, 21 p.