Projet scientifique
Axe 2 : Justice et inégalités (2016-2024)

Séminaire Doctoral de l’ED 401, Paris 8 « Le Soudan entre révolution et guerre » – année 2023-24

« Regards comparatifs sur les dynamiques sociales du conflit en situation post-coloniale »

(Coordonné par Barbara CASCIARRI, avec Yacine Khiar et Aroob Al-Faki)
Equipe Alter/LAVUE (UMR 7218) – ANR THAWRA_SuR

Nous avons le plaisir de vous inviter à participer à notre séminaire doctoral intitulé
« Le Soudan entre révolution et guerre .
Regards comparatifs sur les dynamiques sociales du conflit en situation post-coloniale. »

Résumé

Les mouvements de contestation des régimes dictatoriaux en Afrique du Nord et au Moyen Orient ont suscité depuis 2011 l’intérêt grandissant des sciences sociales. Privilégiant des axes de lecture sur l’émergence de nouveaux acteurs de la proteste, leurs répertoires d’action politique et la transversalité avec d’autres mouvements globaux, les dynamiques socio-économiques de longue durée et leur évolution après la « défaite » des projets révolutionnaires y restent moins éclairées. Dans ce cadre, le Soudan constitue un cas d’étude intéressant pour repenser les configurations du conflit (démarrage de la révolution en 2018, poursuite du processus après le coup d’Etat de 2021, passage à la guerre sur une temporalité plus longue que dans des cas analogues - Syrie, Yémen).

L’analyse du cas soudanais va suivre une approche comparative (Afrique et Moyen Orient) pour questionner la multiplicité des dimensions du conflit en contexte global et post-colonial, sur le gradient qui va de la protestation pacifique au conflit armé. Quel est le rôle d’aspects sous-estimés dans l’étude de ces révoltes ou conflits armés (rapports de classe, accès aux ressources, ancrages économiques et crises alimentaires) ? Existe il un lien entre révolution et guerre comme phénomènes intrinsèques au régime capitaliste mondial ? Peut-on resituer ces phénomènes dans la longue durée d’un ordre post-colonial basé sur les inégalités et la domination ?

La démarche socio-anthropologique, qui ancre le passage révolution-guerre au Soudan dans la micro-échelle et la dimension qualitative des formes de résistance au quotidien, dialoguera avec plusieurs approches disciplinaires (sciences politiques, histoire, économie, géopolitique) : suivant trois blocs thématiques, qui font écho avec d’autres contextes de révolution et/ou de guerre, le séminaire essaie de croiser ces clefs de lecture et de réfléchir sur le lien oublié entre révolutions et guerres en contexte post-colonial.

Programme

SEANCE 1 : vendredi 17 novembre 2023, 15h30-17h30. Ethnicité et tribalisme : ambivalence et persistance d’une clef de lecture des conflits en Afrique et dans le monde arabo-musulman.
SEANCE 2 : vendredi 15 décembre 2023, 15h30-17h30 : Crises alimentaires, révolution et guerres : au-delà d’une vision culturaliste des révoltes et des conflits globaux.
SEANCE 3 : vendredi 16 février 2024, 15h30-17h30 : Femmes et jeunesse : « nouveaux » acteurs des révoltes du Sud et cibles privilégiées de la répression et de la violence guerrière.
SEANCE 4 : vendredi 15 mars 2024, 15h-18h : Révolution et guerre, révolution ou guerre ? Retour sur des catégories oubliées et leur connexion en contexte post-colonial

Les séances ont lieu dans la salle A2-217 de l’Université Paris 8 (Maison de la Recherche)

Documents-joints
(PDF - 253.5 kio)
(PDF - 330.2 kio)
(ALTER)