À la une des axes de recherches

Axe 1
Fabrications de l’urbain

Axe 2
Justice et inégalités

Axe 2
Justice et inégalités

Axe 3
Héritages et innovations dans la construction des territoires

Axe 4
Injonctions politiques et pratiques alternatives

Axe 1 Fabrications de l’urbain

Enseigner le logement en école d’architecture : enjeux, débats et pratiques.

Rencontres Pédagogiques #1 - Mardi 24 septembre 2021

Ce que l’on jardine

les « permis de végétaliser » de vingt municipalités françaises et le projet de la rue-jardin Kléber à Bordeaux

« La qualité des logements implique de s’intéresser autant à la santé publique qu’au bien-être des habitants »

Le Monde 14 août 2021

Séminaire CoPolis : Co-production sociale de la ville et recherche citoyenne

Regards croisés sur les quartiers populaires et précaires en France et au Brésil

Ciudades socialistas del siglo XXI

El caso de Venezuela - 28 al 30 de Junio 2021

Axe 2 Justice et inégalités

Axe 2 Justice et inégalités

Programme du séminaire doctoral Mosaïques - 2021-2022

Festival International de Géographie de Saint-Dié-des-Vosges

Projections et tables-rondes autour de l’utilisation du podcast et du film en géographie

Axe 3 Héritages et innovations dans la construction des territoires

Les carnets du réemploi

Architecture d’Aujourd’hui

Journée d’études Deligny

Mardi 28 septembre 2021

En finir avec les récits de la ville malade

Analyse Opinion Critique

Soutenance de thèse de Jerry Michel - 29 juin 2021.

Patrimonialisation et construction de la mémoire dans les sociétés post-esclavagistes : le cas des habitations coloniales en Haïti

Mobilités, Visibilités, Croyances : La fabrique de la ville par le religieux

Lieux et Enjeux N°7 - 22-06-2021

Axe 4 Injonctions politiques et pratiques alternatives

Séminaire Lieux et Enjeux N°3 - 09 février 2021

Terrain urbain, terrain humain : s’engager hors des murs des Ecoles

Séminaire doctoral Mosaïques : Le plan de thèse

Séance du 15/01/21

Soutenance de thèse de Darysleida Sosa Valdez - lundi 7 décembre 2020

Autoconstruits, précaires, écologiques ? Enquête sur la durabilité urbaine des barrios à Saint-Domingue

Dakar, proie des eaux. Sociologie de la ville catastrophée

Soutenance de Leclercq Romain - 11 décembre 2020 - Visio-conférence

Séminaire « Marcher, inscrire et habiter les sentiers métropolitains »

Vendredi 9 octobre 2020

À noter

Motion de la Conférence des présidents de sections du Comité national (CPCN)
Actions publiques
Une page à destination des doctorant.e.s, mais pas que...
Actions publiques

Journal
Une Vue du LAVUE
#12
Juin 2021

Dernières soutenances

Faire face à l’expression d’un impératif de sobriété énergétique. Du conseil à l’injonction, les stratégies de ménages précaires en France.
Patrimonialisation et construction de la mémoire dans les sociétés post-esclavagistes : le cas des habitations coloniales en Haïti
Avis de soutenance d’Habilitation à Diriger des Recherches

lundi 17 mai

Séminaire 2020-2021 de l’axe 3 Héritages et innovations dans la construction des territoires
Cette séance de séminaire s’inscrit dans le cadre du cycle de rencontres mis en place cette année 2020- 2021 afin d’aménager des temps de partage et d’échanges sur les travaux en cours menés au sein de l’axe Héritages et innovations dans la construction des territoires du LAVUE. Après une séance construite autour de la notion de « transformation », nous avons choisi d’organiser celle-ci autour du thème de « l’urgence ». Le choix de ce thème s’inscrit dans la lignée du colloque « Contradictions Urbaines II » organisé par le LAVUE les 6 et 7 février 2020 à ENSAPLV. Celui-ci mettait, entre autres, en avant la question des rapports entre le pérenne et le temporaire comme modalités de fabrique de la ville et les liens, parfois paradoxaux, entre temps court et temps long. Particulièrement, il s’agissait d’interroger une dynamique événementielle qui semble désormais rythmer les grandes villes. Nous avons souhaité continuer à explorer cette dimension temporelle de l’étude de la ville tout en faisant un pas de côté à partir de la question de l’urgence. L’urgence peut évoquer une accélération du temps (l’urgence d’agir), mais aussi l’inscription d’une situation instable dans le temps long (l’urgence permanente). Elle renvoie à la nécessité d’agir autant qu’à une difficulté à prendre la pleine mesure de cette urgence. L’urgence redouble donc les relations entre temps long et temps court par la question de l’instabilité. Les villes, et notamment les grandes métropoles, sont confrontées à un certain nombre de situations et d’enjeux qui, malgré leur diversité et leur singularité, sont caractérisés comme relevant de la « crise » : crise climatique, sociale, migratoire, sanitaire, économique, etc. Or, il nous semble que ces crises peuvent être abordées par le prisme de l’urgence, en ce qu’elles tendent à s’inscrire dans le temps, sans pour autant trouver des dispositifs stabilisés et/ou pérennes pour y répondre. En effet, les réponses qui émergent « dans l’urgence » sont souvent temporaires et développées en dehors des cadres préexistants. Mais elles posent aussi par ricochet la question de la pertinence et de l’engagement des institutions qui semblaient devoir naturellement prendre en charge la gestion de ces situations d’urgence. Cette séance sera également l’occasion d’échanger avec les chercheur.se.s et doctorant.e.s de l’axe travaillant sur des sujets ou des terrains ayant trait à des situations d’urgence afin de réfléchir ensemble à ce qu’une telle approche, par l’urgence, peut apporter à nos travaux de recherche.
Horaire : 10h-16h
Logo Ministère de la culture et de la communication
Logo Centre national de la recherche scientifique (<span class="caps">CNRS</span>)
Logo École nationale supérieure d'architecture de Paris-La Villette (<span class="caps">ENSAPLV</span>)
Logo Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Logo Université Paris 8 - Vincennes-Saint-Denis
Logo École nationale supérieure d'architecture de Paris-Val de Seine (<span class="caps">ENSAPVS</span>)