À la une des axes de recherches

Axe 1
Fabrications de l’urbain

Axe 2
Justice et inégalités

Axe 3
Héritages et innovations dans la construction des territoires

Axe 4
Injonctions politiques et pratiques alternatives

Axe 5
Interfaces : métropolisations et dynamiques rurales

Axe 1 Fabrications de l’urbain

Représenter

Objets, outils, processus

Fordlândia

Suspended spaces #5

21-22/09/20 - Rencontres RAMAU 2020 - De l’incertitude des savoirs aux nouvelles fabriques de l’expertise

Expertises valorisées/contrariées en architecture, urbanisme et paysage

Traces de metropoles #3, traces des quotidiens

Usages et pratiques de l’eau

Terrains d’aventure du passé/pour l’avenir

Axe 2 Justice et inégalités

Art et esthétique des luttes

Scènes de la contestation contemporaine

Bien plus que des bains-douches

Insalubrité au XIXe siècle, indignité au XXe siècle : de la statistique à la capacité d’agir

Séminaire doctoral Mosaïques - La science, ni de gauche, ni de droite ?

« Les objets techniques au prisme du cycle hydrosocial »

Parution d’un numéro spécial dans la revue Développement Durable et Territoires

Axe 3 Héritages et innovations dans la construction des territoires

Enkomion, de l’éloge de la ville au marketing urbain : la question de la beauté dans la ville.

Colloque en ligne du jeudi 5 au vendredi 6 novembre (9h30 - 18h)

Soutenance de thèse : La politique de la ville en images.

Le cas de la Gran Misión Vivienda Venezuela (2011-2020) - 14/09/2020

La forme du territoire productif

Décryptage du modèle spatial des Zones d’Activités Economiques (ZAE)

La ville d’après et les nouvelles ségrégations spatiales

Colloque internationnal LAVUE

Contradictions Urbaines #2 - 6-8 Février 2020

Axe 4 Injonctions politiques et pratiques alternatives

Axe 5 Interfaces : métropolisations et dynamiques rurales

Séminaire doctoral Mosaïques : Montrons-nous nos carnets !

Séance du 24/05/19 : Montrons-nous nos carnets !

Séminaire « Interfaces : questions autour de l’alimentation ? »

Séminaire LAVUE-Mosaïques - jeudi 7 mars 2019 à l’Université Paris Nanterre

Séminaire doctoral

Thème de la séance : « Comparer l’incomparable »

Les régions autoroutières. Dimensions territoriales d’une infrastructure de transport

Avis de soutenance de thèse, le 3 décembre 2018 à l’ENSA Paris La Villette

Traduire la biodiversité urbaine. Enquête autour d’une mesure

Avis de soutenance de thèse, le 8 octobre 2018 à l’ENSA Paris La Villette

À noter

Motion adoptée les 5 et 6 octobre par le CA, la CFVU et la CR de l’Université Paris Nanterre
Actions publiques
Langage et acteurs des politiques de la recherche et de l’enseignement supérieur en France
Actions publiques
Tribune
Actions publiques

Journal
Une Vue du LAVUE
#10
Juin 2020

vendredi 23 octobre

Soutenance de la thèse de doctorat de Gaële Rouillé-Kielo « Traduction du concept de Paiements pour Services Hydriques, politiques de l’eau et processus de territorialisation au Kenya »
Cette thèses a été réalisée sous la direction de David Blanchon.
Cette thèse questionne les vecteurs et les effets de l’adoption d’un concept « à la mode » dans les politiques de conservation de l’eau, celui de « Paiements pour Services Hydriques » (PSH). Elle adopte un positionnement multiscalaire et orienté vers les acteurs en cherchant à retracer les étapes allant de l’élaboration du concept de PSH dans des arènes scientifiques internationales à sa mise en œuvre sous la forme de projets localement. Elle s’organise autour de l’hypothèse de la production d’un territoire hydro-social construit autour de la notion de « service hydrique » entre usagers de l’amont et de l’aval d’un bassin-versant. L’enquête, principalement qualitative, se penche sur un cas d’étude, la région de Naivasha, où le premier projet de PSH actif du Kenya a été mis en œuvre. Elle combine une approche par la « traduction » et la mobilisation de concepts critiques de la political ecology. La thèse montre que l’adoption des PSH correspond à une période de transformation de la configuration conservationniste locale, notamment liée aux réorientations récentes des politiques de conservation de l’eau au Kenya. La problématisation du projet conduit à une focalisation nouvelle sur l’enjeu érosif et à une nouvelle distribution des rôles. Les discours autour du « succès » du projet cachent néanmoins les principaux bénéfices qu’en retirent les acteurs agricoles « enrôlés » comme « acheteurs » ou comme « vendeurs » de services hydriques. Dans la zone d’intervention du projet, la territorialisation associée aux PSH doit être relativisée, à la fois par le niveau de contrôle exercé et au regard de la transformation de la relation des individus à l’espace.
Lieu : Université Paris Ouest Nanterre La Défense et en visioconférence
Adresse : 200, avenue de la République, 92001 Nanterre - pour suivre l’événement à distance : rouille.gaele@gmail.com
Horaire : 14h-18h
Logo Ministère de la culture et de la communication
Logo Centre national de la recherche scientifique (<span class="caps">CNRS</span>)
Logo École nationale supérieure d'architecture de Paris-La Villette (<span class="caps">ENSAPLV</span>)
Logo Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Logo Université Paris 8 - Vincennes-Saint-Denis
Logo École nationale supérieure d'architecture de Paris-Val de Seine (<span class="caps">ENSAPVS</span>)