Projet scientifique
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2018)

Le rôle de l’élu dans l’urbanisme participatif

Directrice de la thèse : Jodelle Zetlaoui-Leger
École doctorale : Abbé Gregoire, CNAM
Discipline : Architecture et Ville
Année d’Inscription : 2015
Financement : CIFRE Agence Atelier du Lieu, Nantes

Résumé

En France, le rôle et la place de l’élu dans la production urbaine restent encore très peu analysés bien que dans l’exercice du métier d’architecte et d’urbaniste, les enjeux liés à cette question soient de plus en plus prégnants.

On constate actuellement « des signes inquiétants de fatigue démocratique » [1] malgré le développement du contexte législatif français depuis les années 1990, marqué par une succession d’injonctions à la participation. Le partage du pouvoir avec la société civile n’est pas une évidence pour tout le monde : certains responsables ne semblent pas être favorables à l’augmentation de la prise de décision du citoyen en politique, ou reconnaissent tout juste entreprendre l’apprentissage de la démocratie.

Cette thèse vise à questionner le rôle de l’élu dans l’urbanisme participatif à travers le contexte de l’agence Atelier du Lieu qui est de plus en plus fréquemment confrontée à cet enjeu du positionnement de l’élu dans le processus participatif. Agence d’architecture et d’urbanisme, elle développe des démarches participatives depuis une quinzaine d’années. Atelier du Lieu est situé au cœur de la ville de Nantes qui, elle-même, revendique une gouvernance s’appuyant sur des démarches participatives depuis vingt ans.

[1Sondage CEVIPOF « Notre démocratie, combien de démocrates ? », 2014.

Sur le même axe
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2018 )