Projet scientifique
Axe 5 : Interfaces et nouvelles dynamiques d’urbanisation (2016-2018)

Le bassin d’approvisionnement en combustibles ligneux d’une ville transfrontalière (Bakel, Sénégal) : caractérisation, délimitation et analyse des variables socio-économiques de consommation

Directeur de la thèse : Frédéric Landy
École doctorale : ED 395, Paris Ouest Nanterre Pzris La Défense
Année d’Inscription : 2014

Résumé

Quand l’économie est fondée sur les ressources naturelles, la gouvernance de l’environnement devient importante pour le développement, et revêt également un intérêt théorique et pratique particulière. Les ressources ligneuses représentent encore la source principale d’énergie dans la pluparts des pays en développement. Au Sénégal, l’exploitation du bois-énergie occupe une place incontestable dans les activités forestières. En effet, elle participe à près de 60% dans la consommation d’énergie domestique (Manga, 2006) Le bois-énergie dans la plupart des villes secondaires du Sénégal, à l’instar de Bakel, représente un secteur économique de première importance, source de revenus pour des centaines de personnes. Cette thèse au-delà de l’interaction spatiale et socio-économique en termes d’approvisionnement en combustibles ligneux entre ville et campagnes, reprend la problématique du bois-énergie du point de vue d’une réflexion pour une perspective durable de gestion des ressources dans l’espace transfrontalier sénégalais (département de Bakel). Elle s’articule de ce fait sur une analyse complète du bassin d’abord en tant que construction socio-économique. Ensuite, nous nous proposons de l’analyser comme zone d’interaction entre plusieurs pouvoirs convergents ou divergents, complémentaires ou répétitifs, dans un contexte d’usage transfrontalière des rares ressources ligneuses de la zone.

Sur le même axe
Axe 5 : Interfaces et nouvelles dynamiques d’urbanisation (2016-2018 )