Projet scientifique
Axe 5 : Interfaces et nouvelles dynamiques d’urbanisation (2016-2018)

La mobilité alimentaire domestique des ménages périurbains de l’Ouest francilien : vers une renaissance rurale périurbaine ?

Directeur de la thèse : Monique Poulot
École doctorale : ED 395, Paris Ouest Nanterre, La Défense
Année d’Inscription : 2013
Financement : Bourse Région DIM

Résumé

Avec la Révolution industrielle, l’alimentation est devenue un bien marchand au même titre que l’ensemble des biens de consommation courante de nos sociétés. Dans ce contexte, la mobilité devient indispensable pour accéder à son alimentation et revêt des formes particulières d’organisation dans des territoires dits "périurbains" où le transport motorisé (automobile) est dominant. Aujourd’hui l’offre de distribution alimentaire s’étoffe et voit l’émergence de circuits courts de consommation. Comment la mobilité alimentaire s’organise-t-elle au sein de ce périurbain francilien ? Ses transformations sont-elles le signe d’une réorganisation du périurbain et d’une entrée en maturité (pour reprendre les termes de Lionel Rougé) permettant de réinterroger la place du rural en périurbain ?

Sur le même axe
Axe 5 : Interfaces et nouvelles dynamiques d’urbanisation (2016-2018 )