Projet scientifique
Axe 5 : Interfaces et nouvelles dynamiques d’urbanisation (2016-2018)

L’articulation entre le local et les processus d’élaboration de bâtiment passif

Directeur de la thèse : Yann Nussaume
Co-directeur : Denis Martouzet
École doctorale : ED 395, Paris Ouest Nanterre, La Défense
Année d’Inscription : 2012
Financement : Bourse Franco-syrienne

Résumé

La problématique de notre recherche porte sur le rapport entre le local et la construction passive. Nous remarquons que le concept du bâtiment passif est lié principalement à sa performance énergétique et aux solutions techniques participant à réduire ses dépenses de l’énergie fossiles. Or, cela ne représente qu’une partie du problème à traiter. Ainsi, cette notion cible manifestement la technique du bâti et mais prend-elle suffisamment en considération la question du local ? Nous verrons dans notre étude ce qu’il en est.

Sur le même axe
Axe 5 : Interfaces et nouvelles dynamiques d’urbanisation (2016-2018 )