Projet scientifique
Axe 5 : Interfaces et nouvelles dynamiques d’urbanisation (2016-2018)

Impacts de la transition écologique sur les relations entre architectes et paysagistes dans le processus de projet.

Directeur de la thèse : Yann Nussaume
Co-directeur : Christian Pedelahore
École doctorale : ED 434, Paris 1 Pantheon La Sorbonne
Discipline : Architectures, Villes, Territoires
Année d’Inscription : 2013

Résumé

Le rapport de l’architecture à son territoire peut être vu comme l’expression des liens culturels qu’établit une société avec son environnement. Dans cette recherche, nous souhaitons analyser le rapprochement des métiers d’architecture et de paysagiste dans le contexte de la transition écologique, où les rapports de l’homme avec la « nature » sont bouleversés. L’enjeu pourrait être pour ce binôme de (re)créer une richesse de liens complexes entre l’homme, son habitat, son environnement et les ressources qu’il offre. L’architecture et le paysage pourraient alors favoriser des connexions avec le territoire dans une nouvelles « économie locale ».

Sur le même axe
Axe 5 : Interfaces et nouvelles dynamiques d’urbanisation (2016-2018 )