Projet scientifique
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2018)

Imaginer et fabriquer la ville "autrement" ?
Implications pratiques et discursives de l’urbanisme « de terrain » dans les processus de transformation urbaine

Directeur de la thèse : Alessia de Biase
École doctorale : ED 395, Université Paris Nanterre
Discipline : Aménagement et Urbanisme
Année d’Inscription : 2015
Financement : Contrat doctoral MCC

Résumé

Sur la base d’une approche anthropologique de la transformation urbaine, cette thèse s’intéresse aux discours et aux pratiques qui se développent à l’heure actuelle autour d’une idée de « faire la ville autrement », mis en avant initialement par des groupes de concepteurs aux pratiques hybrides - des « collectifs d’architectes » - et successivement par différents acteurs professionnels et institutionnels de la fabrique urbaine. Elle questionne les déplacements et les évolutions de ce répertoire discursif et d’actions à partir des transformations de la métropole parisienne, territoire emblématique de sa progressive institutionnalisation.

Par une observation ethnographique et multisituée de différentes « situations de projet » - où un « faire autrement » est à la fois discuté, revendiqué, mis en théorie ou en pratique(s) -, la thèse cherche à comprendre initialement que signifie, pour les acteurs qui le revendiquent, « faire la ville autrement », et comment ce concept se construit dans les discours, les pratiques et les actions du projet urbain, ainsi que dans la transformation du territoire francilien. Quels espaces-temps et quel type de ville - réelle ou imaginée - projette et produit-il ?

Un nouveau « système » semblerait être en de se construire et de s’affirmer, à l’échelle métropolitaine, autour du « faire autrement » en question : un système fait d’acteurs issus de plusieurs sphères, de dispositifs et de répertoires d’actions particuliers, opérant conjointement et dans une certaine interdépendance. L’objectif de la thèse sera donc d’en comprendre et qualifier les composantes, les relations qui les lient, ainsi que d’en saisir les impacts sur les pratiques professionnelles, sur les manières de faire le projet, et sur les transformations d’un territoire en forte quête de légitimité et d’attractivité.

Sur le même axe
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2018 )