Projet scientifique
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2018)

Imaginer et fabriquer la ville autrement ?
Implications pratiques et discursives de l’urbanisme « de terrain » dans les processus de transformation urbaine

Directeur de la thèse : Alessia de Biase
École doctorale : ED 434, Paris 1 Panthéon la Sorbonne
Discipline : Aménagement et Urbanisme
Année d’Inscription : 2015
Financement : Contrat doctoral MCC

Résumé

Sur la base d’une approche anthropologique de la transformation urbaine, la thèse s’intéresse aux discours et aux pratiques qui se développent à l’heure actuelle autour de l’idée de fabriquer la ville « autrement », mis en avant par une génération de concepteurs aux pratiques hybrides - à la croisée entre architecture, art, design, urbanisme et paysage -, et progressivement par des acteurs privés et institutionnels de la fabrique urbaine.

Partant de l’observation d’« expérimentations » in situ qui prennent place dans les interstices de projets d’aménagement multi-scalaires et multi-acteurs au sein des transformations de la métropole parisienne, la problématique générale de la thèse est de comprendre que signifie pour ces acteurs fabriquer la ville « autrement » et comment ce concept se construit dans les discours, les pratiques et les actions du projet urbain, ainsi que dans la transformation du territoire francilien. Quels espaces-temps, et quel type de ville cet « autrement » produit ?

Entre l’imaginaire d’une transformation active et engagée et l’émergence d’un « écosystème » à l’échelle métropolitaine, il s’agira de comprendre si et comment cet « autrement » contribue à la reconfiguration du processus de projet, du jeu d’acteurs et de ses temporalités, ainsi que d’un territoire en forte quête de légitimité et d’attractivité.

Sur le même axe
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2018 )