Projet scientifique
Axe 5 : Interfaces et nouvelles dynamiques d’urbanisation (2016-2018)

Appropriations, inégalités et insécurités foncières en Tunisie. Les transformations de l’espace rural dans la région de Regueb

Directeur de la thèse : Frédéric Landy
Co-directeur : Ayeb Habib
École doctorale : ED 395, Paris Ouest Nanterre, La Défense
Année d’Inscription : 2012
Financement : Contrat Doctoral

Résumé

Cette recherche propose de relire les transformations des espaces ruraux du centre de la Tunisie à travers le prisme du foncier, à partir du cas de la région de Regueb (gouvernorat de Sidi Bouzid). Elle étudie l’impact des politiques publiques foncières et agricoles sur les exploitations ; et le développement d’un marché foncier localisé, impliquant des protagonistes allochtones dans les transactions de terres agricoles. Ce travail met en évidence des inégalités de structure, d’accès et de maintien du patrimoine foncier pour les agriculteurs de cette région devenue pôle agricole national. Ces résultats conduisent à interroger la notion d’insécurité foncière, au regard des stratégies d’accès et de l’appropriation de diverses ressources productives (eau d’irrigation ; financements agricoles ; débouchés de commercialisation) par les agriculteurs, qu’ils soient paysans, entrepreneurs ou spéculateurs.

Sur le même axe
Axe 5 : Interfaces et nouvelles dynamiques d’urbanisation (2016-2018 )