"A vendre : Une vie de vacance pour toute l’année" Productions et appropriations d’espaces périurbains hérités d’une idéologie résidentielle de la "société des loisirs" à Montréal et à Paris

Directeur de la thèse : Monique Poulot
Co-directeur : C. Poitras
École doctorale : ED 395, Paris Ouest Nnaetrre, La Défense
Année d’Inscription : 2011
Financement : Contrat Doctoral, Allocation ED

Résumé

Le but de cette thèse est d’étudier l’évolution spatiale en terme de privatisation/publication d’espaces bâtis et non bâtis du périurbain à travers l’étude d’urbanismes pionniers des années 1960 et 1970 à Paris et à Montréal. La comparaison Montréal/Paris permettra de déterminer s’il existe une dynamique comparable de privatisation/publicisation du périurbain dans ces deux métropoles.