Projet scientifique
Axe 3 : Héritages et innovations dans la construction des territoires (2016-2018)

Tel-Aviv a 100 ans !
1909-2009 : un siècle de globalisation au Proche-Orient

Date de parution : 09/03/2009
Éditeur : Revues.org
revue : Echogéo
N° : 8 - Dossier Moyen-Orient : conflits et mobilités dans un espace mondialisé
Pages : 8 p.

Résumé

En mettant en perspective les grandes étapes du développement de Tel-Aviv, cet article propose de lire la capitale économique et culturelle d’Israël comme un lieu d’ancrage des idéologies du 20ème siècle européen au Proche-Orient. Sans faire l’impasse sur la mondialisation à l’œuvre dans la ville aujourd’hui, cette réflexion se déploie autour de la l’inscription récente de Tel-Aviv au patrimoine mondial de l’humanité. D’un quartier de Jaffa, Tel-Aviv est devenue la « Ville Blanche », la ville du Bauhaus, la vitrine des tendances du mouvement moderne en architecture. L’enchaînement raisonné de ces différents moments permet de mettre à jour la manière dont cette ville « sans histoire » est entrée de plain-pied dans l’Histoire. Ainsi, des maisons d’un étage qui marquent la naissance de la ville, à la tour de verre et d’aluminium de « l’architecte du blanc », Richard Meir, en passant par la reconnaissance de la ville comme inflexion « locale » d’une proposition architecturale internationale, Tel-Aviv se révèle comme un laboratoire exceptionnel de l’articulation local/global. Et l’engouement des architectes les plus prestigieux pour la ville ne fait que réactualiser Tel-Aviv comme lieu où jouent ces assemblages complexes d’espaces et de temporalités.

JPEG - 88 ko
Site de construction de la tour Meir on Rothschild, Berggruen Holdings Company. « Building the White Tower over the White City is a dream come true, Richard Meier ». Panneau tagué « ze lo ha’khalom shelanou » : ce n’est pas notre rêve en hébreu.
Consulter l'article sur son site d'origine (CRH)
Sur le même axe
Axe 3 : Héritages et innovations dans la construction des territoires (2016-2018 )