Projet scientifique
Axe 3 : Héritages et innovations dans la construction des territoires (2016-2018)

Pour une lecture recontextualisée de Tel-Aviv

Date de parution : 2010
Éditeur : CNRS Editions
Pages : pp. 117-128
Type de publication : Chapitres d’ouvrages scientifiques

Résumé

Définitivement ancrée au Proche-Orient, « bulle » d’insouciance et de loisirs dans une réalité tourmentée, Tel-Aviv surprend en permanence par son rythme et sa cadence. C’est une ville au dynamisme palpable où, comme le dit l’écrivain Amos Oz, les rues et les maisons elles-mêmes sont en mouvement. Aujourd’hui, avec seulement 380 000 habitants, la ville de Tel-Aviv est à la fois le pôle culturel et le poumon économique du pays. Les gratte-ciel aux enseignes internationales s’y multiplient, et l’importante présence des travailleurs immigrés africains, asiatiques, européens et latino-américains accroît la diversité du pays en même temps qu’elle la rend véritablement perceptible. Tel-Aviv apparaît comme une ville ouverte sur le monde où se concentre une société israélienne inscrite dans les mouvements de la globalisation. Le jeu de ces dynamiques conjuguées, si fortement ressenti à Tel-Aviv, la distingue toujours plus de Jérusalem, son pendant local, ancré, religieux et passionné.

Consulter l'article sur son site d'origine (CRH)
Sur le même axe
Axe 3 : Héritages et innovations dans la construction des territoires (2016-2018 )