Projet scientifique
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2018)

Paysage en récit
Pour une approche anthropologique des atlas des paysages de la Seine-Saint-Denis

2015 | éditions LaaRecherche, 320 p | ISBN : 9782955918005
Type de publication : Rapports de recherche et d’études

4e de couverture
Le mot « paysage » a la particularité de renvoyer, en même temps, à une réalité physique construite et pratiquée et à son image, c’est-à-dire au monde et, simultanément, à sa représentation. Ainsi, quand il s’agit de paysage, c’est difficile de séparer le sujet de ce qui l’entoure. Dans cette perspective, l’expérience du paysage devient un point de départ concret et précieux pour appréhender une société.
Si le paysage désigne « une partie de territoire telle que perçue par les populations, dont le caractère résulte de l’action de facteurs naturels et/ou humains et de leurs interrelations » (Convention Européenne du Paysage, 2000), c’est bien à partir de la perception qu’en ont celles et ceux qui l’habitent qu’il convient de le décrire et de l’analyser. Le programme de recherche Paysage en récit, expérimental et interdisciplinaire, ouvre la voie à l’Atlas du paysage de la Seine-Saint-Denis en faisant émerger pratiques et représentations d’un département urbanisé où l’ailleurs et la campagne ne sont jamais trop lointains, où l’ennui de l’homogène à perte de vue croise le vivant et l’inattendu, où l’expérience du paysage se construit sans cesse entre la grande échelle et le brin d’herbe qui pousse entre les pavés. Le devenir de ces paysages, fragiles et potentiels, est en quelque sorte déjà en act.

Consulter l'article sur son site d'origine (LAA)
Sur le même axe
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2018 )