Projet scientifique
Programme 2 : Villes, compétences, démocratie (2013-2015)

La controverse "Bimby"
Emergence et diffusion d’une démarche

In Debizet (G.), Godier (P.), Architecture et urbanisme durables : modèles et savoirs, Cahiers RAMAU n°7, 2015, pp 256 – 265.
Type de publication : Articles dans des revues scientifiques à comité de lecture

À partir d’un entretien réalisé avec le sociologue Jean-Michel Léger, Véronique Biau, Michael Fenker et Élise Macaire reviennent sur l’histoire d’une démarche à l’intersection de l’opérationnel et de la recherche : Bimby (Build in my back yard).

Cette démarche qualifiée de « densification douce » fait œuvre de développement urbain durable dans les tissus pavillonnaires. Née des pratiques habitantes ou d’opérations de promotion disséminées, elle a bénéficié dans les années 2000 de recherches successives pilotées par l’ANR et le PUCA, qui lui ont donné un cadre conceptuel et permis de formaliser une démarche d’intervention. L’histoire de Bimby et les controverses que cette notion a pu susciter éclairent singulièrement les relations entre recherche (publique) et expertise (privée et publique). Elles mettent en relief les bénéfices comme les difficultés qui vont de pair avec la connaissance interdisciplinaire appliquée au développement urbain durable (effet de levier), surtout dans un environnement – les collectivités situées en périurbain – réputé peu porteur de durabilité.