Projet scientifique
Programme 2 : Villes, compétences, démocratie (2013-2015)

Soutenance de thèse de Mahikiwè Blandine Agoma
Le 27 mars 2014 à l’Université Paris Ouest Nanterre

Lieu : Salle René Remond (B015) - Bâtiment B - RDC - 200 avenue de la République
Horaire : 14h
Direction : Philippe Gervais-Lambony (Directeur) et Kouadjo N’Da N’Guessan (Co-directeur)
Type d’action scientifique : Soutenances

Les choix résidentiels à Lomé et à Abidjan : entre opportunités spatiales et stratégies des ménages
Cette thèse apporte des éclairages sur la question des choix résidentiels en milieu urbain à travers les analyseurs sociaux et institutionnels. Elle débute par un constat : les caractéristiques du logement (son confort, sa qualité architecturale, sa localisation, etc.) déterminent les choix de résidence des individus. Les choix résidentiels s’inscrivent aussi dans un rapport complexe aux politiques foncières et immobilières, ce qui va imposer aux ménages d’adapter leurs décisions à leurs besoins, mais aussi à l’offre. L’offre est un élément primordial qui va influencer le profil des ménages à s’établir dans tel ou tel autre secteur de la ville. Lomé et Abidjan, villes que nous avons choisies pour mener cette réflexion, illustrent parfaitement à travers leur histoire, la manière dont les stratégies d’appropriation de l’espace procèdent à la fois d’un choix volontaire et contraint des citadins. En s’appuyant sur les théories économiques et sociales et en déconstruisant un modèle résidentiel unique, on proposera une approche plurielle des déterminants des choix résidentiels chez les citadins ouest-africains. L’un des enjeux de cette réflexion est la comparaison de deux villes, comparaison qui a été fort utile pour comprendre comment les aspirations résidentielles des ménages s’agencent aux politiques urbaines.

Membres du jury : }
—  Tamasse Roger Danique, rapporteur, MCF HDR à l’Université de Lomé (Tongo)
—  Philippe Gervais-Lambony, directeur de thèse, Professeur à l’Université Paris Ouest Nanterre
—  N’Guessan Kouadjo N’da, Co-directeur de thèse, MCF HDR à EAMAU (Tongo)
—  Alphonse Yapi-Diahou, rapporteur, Professeur à l’Université Paris 8 Vincennes

Consulter l'article sur son site d'origine (Mosaïques)
Sur le même axe
Programme 2 : Villes, compétences, démocratie (2013-2015 )