Projet scientifique
Programme 2 : Villes, compétences, démocratie (2013-2015)

Soutenance de thèse de Guillaume Ma Mung
Le 19 janvier 2016 à l’Université Paris Ouest Nanterre

Lieu : Salle B15 (René Rémond) - Bâtiment B - 200 avenue de la République - 92001 Nanterre Cedex
Horaire : 14h30
Direction : Hervé Vieillard-Baron (Professeur émérite Université Paris Ouest Nanterre - UMR7218 CNRS - Equipe Mosaïques-Lavue)
Type d’action scientifique : Soutenances

Titre des travaux
« L’appropriation des lieux du commerce ethnique à Paris et Londres : Regards croisés sur Château Rouge et Brixton  »
Sous la direction d’Hervé Vieillard-Baron

Ce travail a pour objet d’étudier des processus d’appropriation de l’espace inhérents à l’implantation de commerces ethniques dans les quartiers de Château Rouge à Paris et de Brixton à Londres. Il est concentré sur les modalités selon lesquelles ce commerce ethnique qui implique des populations d’origine africaine et antillaise peut conditionner la visibilité de ces groupes au sein de l’espace urbain, et plus largement de la société d’accueil. Les contributions existantes dans le champ de l’entreprenariat migrant et du commerce ethnique révèlent une attention particulière portée sur le côté entrepreneurial de ces activités. Y sont discutés les facteurs explicatifs du succès économique de certains groupes migrants, ainsi que le rôle des ressources ethniques en termes de modes de fonctionnement de ces entreprises. Cependant, alors que les travaux dans ce champ de recherche ont grandement amélioré notre compréhension des activités économiques dans lesquelles sont engagés les migrants, elles ont plus rarement interrogé la manière dont le commerce ethnique contribue au marquage de l’espace urbain. Cette thèse vise à contribuer à cette littérature abondante à partir de la prise en compte des commerçants et des clients plutôt que des seuls entrepreneurs. Spécifiquement, il s’agit ici de privilégier l’étude de marqueurs symboliques attachés à l’espace par les pratiques inhérentes au commerce ethnique. Notre recherche montre que l’implantation du commerce ethnique à Château Rouge et à Brixton produit différentes configurations spatiales et implique différents processus d’appropriation de l’espace, ainsi qu’une variété de références à un « ailleurs » géographique et culturel dans l’espace urbain, et de discours en rapport avec la visibilité de ce commerce et des groupes migrants concernés.
Composition du jury :
M. Cédric Audebert, rapporteur
M. M. Timera, rapporteur
Mme Anne Raulin
M. Gervais Lambony
M. B. Steck
M. Vieillard-Baron
Avis de soutenance G. Ma Mung