Projet scientifique
Programme 1 : Mutations sociales, usages et politiques urbaines (2013-2015)

Soutenance de thèse de Cécile Gintrac
Lundi 30 novembre 2015 à l’Université Paris Ouest Nanterre

Lieu : Salle René Rémond B015 - Bâtiment B - RDC - 200 avenue de la République - 92001 Nanterre Cedex
Horaire : 14h
Direction : Philippe Gervais-Lambony (Directeur) et Sonia Lehman-Frisch (Co-directrice)
Type d’action scientifique : Soutenances

Titre des travaux

« Au seuil critique de la ville. Trois groupes de géographie engagée »
Sous la direction de Philippe Gervais-Lambony et Sonia Lehman-Frisch
Résumé :

Cette thèse vise à étudier la géographie urbaine critique en suivant trois groupes contemporains qui s’en réclament : le GESP (Grupo de Estudos sobre São Paulo) au Brésil, Kritische Geographie Berlin en Allemagne et le réseau international INURA (International Network for Urban Research and Action). Cette démarche inspirée des sciencestudies implique de s‘intéresser autant à leurs pratiques qu’aux savoirs qu’ils produisent. Dans cette optique, les idées n’existent que parce qu’elles sont portées, mobilisées et diffusées par des collectifs. A partir des données collectées auprès de ces groupes, il est possible, par recoupements, de définir la géographie urbaine critique par sa position de « seuil » : au seuil du normatif et du descriptif, de la théorie et de la pratique, aux marges de l’université et des champs scientifiques. Ce travail cherche également à évaluer si les liens entre les trois groupes sont assez denses pour qu’il soit possible de parler d’un courant de pensée mondial.

Membres du jury :

—  Philippe Gervais-Lambony (Directeur)

—  Sonia Lehman-Frisch (Co-directrice)

—  Myriam Houssay-Holzschuch (rapporteur)

—  Raymonde Séchet (rapporteur)

—  Marie-Hélène Bacqué (Présidente)

—  Razmig Keucheyan

—  Isabelle Lefort

Invitation C. Gintrac

Consulter l'article sur son site d'origine (Mosaïques)
Sur le même axe
Programme 1 : Mutations sociales, usages et politiques urbaines (2013-2015 )