Projet scientifique
Programme 2 : Villes, compétences, démocratie (2013-2015)

Atelier ReHal « Auto-promotion et habitat coopératif :une troisième voie pour l’habitat ? »
Vendredi 14 décembre 2012 à l’ENSA Paris La Villette

Lieu : ENSA Paris La Villette - Pavillon du CA -
Horaire : 14h-17h
Organisatrices : Claire Carriou, Anne D’Orazio, Anne Labit
Type d’action scientifique : Séminaires

Atelier ReHal (réseau français de recherche sur l’habitat et le logement)
A l’école nationale supérieure d’architecture Paris La Villette - pavillon du CA

Les mots de l’habitat dit participatif

Cet atelier du ReHal s’attache à étudier les multiples initiatives qui tendent à se développer depuis les années 2000, en France et plus largement en Europe, en faveur d’un habitat dit parfois « participatif » ou « alternatif » au sens où il est envisagé comme alternative à la promotion privée comme à la promotion sociale. Dans les grandes villes françaises, ces expériences émergent dans un contexte marqué par les difficultés croissantes des populations modestes voire des couches moyennes à se loger. Leurs intentions convergent autour de grands principes communs, parmi lesquels la recherche de nouvelles manières de produire du logement accessible dans un cadre de vie maîtrisé et l’affirmation de la participation des habitants à la conception et à la réalisation de leur logement. Elles s’emploient aussi à instaurer de nouvelles relations de solidarité et d’entraide entre voisins ou inventer des modes de construction plus respectueux de l’environnement.

Ce premier séminaire sera l’occasion de revenir sur les différents intitulés employés aujourd’hui pour désigner et qualifier ces expériences. Les expressions mobilisées pour y référer sont multiples en effet -« habitat participatif » ou « alternatif », « habitat coopératif », « habitat groupé » ou encore « co-habitat » en référence au terme anglosaxon « cohousing »- et renvoient à des montages juridico-financiers, des populations visées, des porteurs de projet voire même à des finalités dont les modalités varient d’un projet à l’autre. Derrière ces différents intitulés, on trouve ainsi une diversité d’expérimentations, chacune d’elles s’attachant à inventer de nouvelles combinaisons. Les mots constituent une entrée privilégiée pour appréhender à la fois les enjeux socio-économiques et politiques dont ces initiatives sont porteuses de même que leur pluralité. Au moment où des tentatives s’affirment en faveur d’une fédération des porteurs de ces expériences, l’accent sera mis sur les processus conduisant à l’adoption et/ou au rejet de certaines terminologies et sur les débats qu’ils suscitent.

Intervenants :
—  Anne d’Orazio (Ensa Paris la Villette - Mosaïques - UMR LAVUE) sur la constitution du réseau en France, ses ramifications et les débats relatifs au choix de son intitulé - « La stratégie de l’habitat participatif : enjeux et limites d’une dénomination »
—  Sylvette Denèfle (Université de Tours – UMR CITERES-IPAPE) et Sabrina Bresson (Université de Tours – UMR CITERES-IPAPE) - « Un cas d’études de la diversité des initiatives : Grenoble »
—  Nicole Lerousseau (Université de Tours – EA 2108 LERAP) et Corinne Manson (Université de Tours – EA 2108 LERAP) – « Approche juridique de l’habitat coopératif »
—  Michel Broutin (ancien président « d’écohabitat groupé ») - Témoignage sur les enjeux de la transition du « mouvement pour l’habitat groupé autogéré (MHGA) » à « l’écohabitat groupé (EHG) »
Organisateurs :

—  Claire Carriou claire.carriou@u-paris10.fr (université Paris Ouest Nanterre La Défense, Mosaïques - UMR LAVUE)

—  Anne Labit anne.labit@univ-orleans.fr (université d’Orléans, EA CEDETE 1210),

—  Anne d’Orazio anne.dorazio@wanadoo.fr (Ensa Paris la Villette, Mosaïques - UMR LAVUE)

Consulter l'article sur son site d'origine (Mosaïques)
Sur le même axe
Programme 2 : Villes, compétences, démocratie (2013-2015 )