Projet scientifique
Programme 2 : Villes, compétences, démocratie (2013-2015)

12/12/14 - [DPEA] Séminaire transversal - Médiations architecturales et urbaines

Thème E : TEMPORALITES ET CULTURES DES TERRITOIRES ET DES PROJETS.
Coordination : Karen Bowie
Interventions de Pierre Chabard et Isabelle Grudet.
Type d’action scientifique : Séminaires

Pierre Chabard est architecte, historien et critique. Docteur en architecture (Exposer la ville : Patrick Geddes et le Town planning movement, Paris 8, 2008), il enseigne à l’ENSAPLV et à l’Ecole Spéciale d’architecture. Au sein de l’Observatoire de la condition suburbaine (UMR Ausser n°33) qu’il a dirigé entre 2008 et 2012, il a mené des recherches historiographiques sur des opérations d’aménagement récentes dans le Grand Paris (Val d’Europe, La Défense). Il travaille actuellement sur l’histoire des expositions d’architecture postmodernes. Il est membre fondateur de Criticat.

Isabelle Grudet est ingénieure de recherche au ministère de la Culture et de la communication. Elle travaille au sein du Laboratoire Espaces Travail de l’Ensa Paris-La Villette depuis 2004. Son domaine de recherche est le champ de l’architecture et de l’urbanisme en France, domaine qu’elle aborde avec une démarche socio-historique soucieuse des médiations. Dans une optique contemporaine ou sur un temps plus long, elle s’intéresse aux évolutions des pratiques et des représentations. Celles-ci concernent des personnes impliquées dans les projets (professionnels, élus, habitants), des métiers (architecte, urbaniste, paysagiste) et des systèmes d’acteurs, des outils (images iconiques, dispositifs participatifs), des appels à compétences et des disciplines (histoire, sociologie, écologie). Ces transformations plus ou moins fortes sont mises en relation avec les démarches prônées (développement durable, impératif participatif, édification d’écoquartiers) et les doctrines dominantes à un moment donné de l’histoire de ce champ.

L’architecture à l’épreuve de ses médiations : le cas d’une exposition et de son catalogue

Centrant son intervention sur une forme particulière de médiation architecturale (l’exposition), Pierre Chabard tentera d’explorer les principales questions méthodologiques qu’elle pose à l’historien de l’architecture et de l’urbanisme mais aussi les différents horizons de recherche qu’elle ouvre dans nos champs.

Lire L’histoire de l’urbanisme de Pierre Lavedan comme une médiation du champ de l’urbanisme

Les sociologies de la médiation et des champs offrent des perspectives pour des enquêtes historiques sur des médiateurs (des personnes, des institutions, des mots ou des choses se situant entre la production et la réception des oeuvres) qui prennent place au sein du champ de l’architecture et de l’urbanisme. La présentation d’Isabelle Grudet portera sur la manière dont elle a envisagé dans le cadre de sa thèse soutenue en 2005 un ensemble d’écrits de Pierre Lavedan (ouvrages regroupés sous le titre de L’histoire de l’urbanisme et publiés entre 1926 et 1982) ayant eu une grande fortune critique des années 1930 aux années 1960. Elle vise à montrer des relations qui se sont tissées entre la construction de pratiques, de doctrines et de savoirs à un moment d’institutionnalisation de la discipline urbanistique en France.

Voir les références bibliographiques proposées par chacun des intervenants sur le site du DPEA.