Projet scientifique
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2018+2019-2024)

06/06/18 - Les architectes : nouveaux modes de fabrication de la ville et enjeux de professionnalité. Habilitation à diriger des recherches soutenue par Véronique Biau

Type d’action scientifique : Soutenances

Soutenance d’habilitation à diriger des recherches de Véronique BIAU, le 6 juin 2018, Université Paris-Nanterre.

A partir de ses travaux de recherche sur la place des architectes dans la fabrication de la ville, Véronique Biau propose à la discussion avec le jury un manuscrit qui s’organise en trois parties.

La première montre comment, des années 1980 à aujourd’hui, la référence que constituaient la grande commande publique et le concours a été débordée par de nouvelles situations de projet, remettant en question les systèmes d’action traditionnels. Les marchés associant architectes et entreprises dans des contrats globaux de type partenariats public-privé, la commande de conception d’habitat participatif sont deux contextes dans lesquels s’observent ces transformations.

La deuxième partie analyse comment la diversité de ces situations donne lieu à des définitions multiples et souvent divergentes du sens que l’architecte attribue à son travail et des registres sous lesquels il revendique d’être évalué. Les controverses séculaires sur la qualité architecturale (solidité, commodité, beauté) en sont illustratives. De manière plus implicite se dessine une tension entre trois professionnalités : être l’auteur d’une œuvre, optimiser un produit, fournir un service.

La troisième partie se focalise sur l’intégration fonctionnelle que connaissent actuellement les processus de fabrication de la ville au sein de la maîtrise d’ouvrage, dans la filière bâtiment et dans la maîtrise d’œuvre. Confrontés à un cadre d’action de plus en plus inter-organisationnel, les architectes sont amenés à re-penser tant leurs relations interprofessionnelles et leur rôle traditionnel de synthèse que la gestion de « l’entreprise d’architecture » qui jusqu’à présent étaient oblitérés par leur représentation d’eux-mêmes comme des créateurs désintéressés.

JURY

  • Marie-Hélène Bacqué, Professeur à l’Université Paris-Nanterre, référente
  • Christophe Camus, Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Bretagne, rapporteur
  • Laurent Devisme, Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes
  • André Ducret, Professeur honoraire à l’Université de Genève
  • Pascale Philifert, Professeur à l’Université Paris-Nanterre
  • Guy Tapie, Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux, rapporteur
Consulter l'article sur son site d'origine (LET)
Sur le même axe
Axe 1 : Fabrications de l’urbain (2016-2018 + 2019-2024 )