À la une des axes de recherches

Axe 1
Fabrications de l’urbain

Axe 2
Justice et inégalités

Axe 3
Héritages et innovations dans la construction des territoires

Axe 4
Pratiques d’émancipations urbaines

Axe 5
Interfaces et nouvelles dynamiques d’urbanisation

Alessia de Biase, Gwen Rouvillois

After Temporary

lo Squaderno no. 55 – March 2020 | ISSN 1973-9141
Publications > Articles dans des revues scientifiques autres
Nadja Monnet, Ornella Zaza

De l’(in)hospitalité des centres commerciaux à la soutenabilité de l’urbanisme commercial

Analyse urbaine de sites existants en région PACA et regards prospectifs
Contrats de recherches
Yankel Fijalkow

Vulnérabilités résidentielles

Sous la direction de Florence Bouillon, Agnès Deboulet, Pascale Dietrich-Ragon, Yankel Fijalkow
Actions scientifiques > Ouvrages scientifiques
Yankel Fijalkow

Vulnérabilités résidentielles

Sous la direction de Florence Bouillon, Agnès Deboulet, Pascale Dietrich-Ragon, Yankel Fijalkow
Publications > Ouvrages scientifiques
Claire Lévy-Vroelant

La longue attente des victimes de l’incendie de l’hôtel Paris Opéra

Interview de Claire Levy Vroelant le 31 mars 2019
Actions scientifiques > Ouvrages scientifiques > Actions diverses
Claire Lévy-Vroelant

La longue attente des victimes de l’incendie de l’hôtel Paris Opéra

Interview de Claire Levy Vroelant
Actions scientifiques > Ouvrages scientifiques > Actions diverses

Lutter en ville au Soudan. Ethnographie politique de deux mouvements de contestation (Girifna et Sudan Change Now)

Soutenance de thèse de Clément Deshayes - Lutter en ville au Soudan - 29 novembre à 14h
Actions scientifiques > Soutenances

Soutenance de thèse d’Edegilign Hailu

Actions scientifiques > Soutenances

Colloque internationnal LAVUE

Contradictions Urbaines #2 - 6-8 Février 2020
Actions scientifiques > Colloques
Yankel Fijalkow

Séminaires lieux et Enjeux 2020

Les séminaires du CRH
Actions scientifiques > Séminaires
Claire Lévy-Vroelant

Modiano, la trace et le territoire

Libération 2 octobre 2019
Publications > Multimédias et autres productions > Actions diverses
Claire Lévy-Vroelant

Modiano, la trace et le territoire

Libération 2 octobre 2019
Publications > Multimédias et autres productions > Actions diverses

Séminaire doctoral Mosaïques : Le Conseil National des Universités

Séance du 21/06/19 : Présentation du CNU
Actions scientifiques

Séminaire doctoral Mosaïques : La relation aux enquêtés

Séance du 22/02/2019 : La relation aux enquêtés. Anonymisation, restitution et autres questionnements pratiques et éthiques
Actions scientifiques > Séminaires
Claire Lévy-Vroelant

Nabila TOUIL sous la direction de Claire Lévy-Vroelant

One, two, three, Viva l’Algérie ! Allers-retours identitaires des supporters français de parents algériens
Actions scientifiques > Travaux universitaires > Soutenances
Claire Lévy-Vroelant

Nabila TOUIL sous la direction de Claire Lévy-Vroelant

One, two, three, Viva l’Algérie ! Allers-retours identitaires des supporters français de parents algériens
Actions scientifiques > Travaux universitaires > Soutenances

Séminaire doctoral Mosaïques : Montrons-nous nos carnets !

Séance du 24/05/19 : Montrons-nous nos carnets !
Actions scientifiques > Séminaires

Séminaire « Interfaces : questions autour de l’alimentation ? »

Séminaire LAVUE-Mosaïques - jeudi 7 mars 2019 à l’Université Paris Nanterre
Actions scientifiques > Séminaires

Séminaire doctoral

Thème de la séance : "Comparer l’incomparable"
Actions scientifiques > Séminaires
François Bruneau

Les régions autoroutières. Dimensions territoriales d’une infrastructure de transport

Avis de soutenance de thèse, le 3 décembre 2018 à l’ENSA Paris La Villette
Actions scientifiques > Soutenances

mardi 3 mars

Soutenance de HDR de Jérôme Boissonade « En-deçà de la critique, expériences de la déprise Pour une sociologie des resymétrisations dans les mondes urbains »
Jury
—  Francis Chateauraynaud (garant) : Directeur d’études à l’EHESS
—  Rémi Barbier (Président) : Professeur à l’ENGEES, directeur de l’UMR GESTE (Strasbourg)
—  Estelle Ferrarese (Rapporteure) : Professeure de philosophie morale et politique à l’Université de Picardie Jules Verne (Amiens)
—  Bruno Villalba (Rapporteur) Professeur de sciences politiques à AgroParisTech
—  Daniel Cefaï (Rapporteur) : Directeur d’études à l’EHESS
—  Joëlle Zask (Examinatrice) : Maître de conférences HDR à l’Université de Provence 1 (Aix-en-Provence)
—  Marc Breviglieri (Examinateur) : Professeur à la Haute École Spécialisée de Suisse Occidentale-HETS (Genève)
Les sociologies urbaines, de l’environnement et des mobilisations nous disent beaucoup des institutions qui instituent, des dispositifs qui indisposent et d’acteurs aux prises – argumentatives, morales, politiques, etc. – qui tentent d’arriver à leurs fins. Elles nous racontent une histoire dans laquelle les processus critiques sont jalonnés de controverses, de rebonds et d’épreuves dont il s’agit de révéler les ressorts pour montrer les compétences des uns, la rouerie des autres et les ambiguïtés de ces assemblages. Comment saisir les formes de silence et de retrait de l’expression publique, les processus de contournement et de déplacement, d’expérimentation et de quête de nouvelles prises, en visant précisément des situations et des acteurs moins outillés, moins héroïsés, moins organisés que ceux auxquels la sociologie politique, la sociologie des mobilisations ou la sociologie des controverses nous ont habitué ?
Les déprises que les acteurs mettent en œuvre pour se défaire des fins qu’on leur impose, nous racontent une autre histoire dans laquelle les processus critiques sont jalonnés d’incapacités, de détachements et d’écarts qui leur permettent aussi de construire des fins. Bien loin de les réduire à des défaites de l’action et de la pensée, nous voudrions au contraire montrer comment les déprises peuvent sortir les acteurs de relations qui les dépossèdent de ce qui fait d’eux des sujets. Lâcher prise pour répondre aux dépossessions et se déprendre pour désamorcer les asymétries. Bref, considérer que les déprises sont un autre moyen essentiel de resymétriser les relations sociales.
Il s’agit donc d’ouvrir à cette occasion, un espace théorique et pratique permettant de desserrer l’étau entre une sociologie critique, fondée sur le dévoilement de relations de domination supposées immuables, et une version grammaticale de l’action, un peu trop tournée vers les formats et les ordres de justification.
Lieu : École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS)
Adresse : 105 Boulevard Raspail 75006 - Amphithéâtre François Furet
Horaire : 14h-18h